Suncor Énergie conclut 2017 par un excellent rendement

CALGARY, ALBERTA–(Marketwired – 3 jan. 2018) – Suncor a publié aujourd’hui la mise à jour de ses activités pour le quatrième trimestre de 2017 en soulignant une production d’amont de 736 000 barils équivalent pétrole par jour (bep/j), ce qui est conforme à la production record du troisième trimestre de 2017. Le secteur Sables pétrolifères a produit environ 447 000 barils par jour (b/j), dont 6 000 b/j provenant de Fort Hills. Syncrude a produit 325 000 b/j au cours du trimestre, 174 000 b/j nets à Suncor. La production de nos autres actifs d’amont s’est maintenue avec une production totale de 115 000 bep/j provenant des actifs du secteur Exploration et production du Canada, du Royaume-Uni et de la Libye.

Compte tenu de l’augmentation des prix du brut au quatrième trimestre, les prix réalisés par le secteur Amont ont été élevés et grâce au modèle opérationnel intégré de la Société, l’augmentation importante de l’écart de prix entre le pétrole léger et le pétrole lourd au cours des dernières semaines a eu des répercussions minimes.

Suncor a profité d’activités efficaces et fiables des installations de valorisation au cours du trimestre grâce à des taux d’utilisation de 93 % à l’usine de base de Suncor et de 94 % à Syncrude.

Le secteur Raffinage et commercialisation a aussi affiché une solide fiabilité avec un taux d’utilisation moyen des raffineries de 94 % pour une production de 433 000 b/j de pétrole brut durant le trimestre. La demande en produits raffinés est demeurée élevée grâce aux ventes de distillats, qui ont augmenté par rapport au même trimestre en 2016.

« Tous les secteurs de la Société ont terminé l’exercice 2017 par un excellent rendement, a déclaré Steve Williams, président et chef de la direction de Suncor. Cela s’ajoute aux importants progrès de nos deux projets de croissance majeurs tout au long de l’année. À Hebron, la production pétrolière a commencé plus tôt que prévu, soit à la fin novembre. Et à Fort Hills, nous avons mené à bien cinq essais de l’usine, produisant 1,4 million de barils de mousse. Nous mettons l’accent sur un démarrage sécuritaire et fiable à court terme et sur l’augmentation graduelle de la production tout au long de 2018. »

En 2017, les actifs servant à l’exploitation minière, à l’extraction primaire, aux utilités et à la production de mousse sont entrés en service. L’usine de Fort Hills est désormais opérationnelle à plus de 80 % et elle a fonctionné à pleine capacité et de façon sécuritaire lors d’essais de production au cours des quatre derniers mois. Les trois trains d’extraction secondaire sont mécaniquement achevés, le premier étant à l’étape finale de l’entrée en service et son démarrage étant prévu pour la mi-janvier. Les deux autres trains sont actuellement en processus d’isolation et devraient entrer en service durant la première moitié de 2018 comme prévu. Fort Hills devrait fonctionner à 90 % de sa capacité d’ici la fin de 2018, comme le précisent les Perspectives de la Société publiées en novembre 2017.

Suncor a également annoncé aujourd’hui que les partenaires de Fort Hills ont résolu le différend commercial qui les opposait et sont parvenus à une entente : Suncor et Teck Resources Limited (Teck) ont chacune acquis de Total E&P Canada (Total) une participation supplémentaire dans le projet Fort Hills.

En vertu des modalités de l’entente, la part de Suncor dans le projet a augmenté à 53,06 % et celle de Teck, à 20,89 %. La part de Total est réduite à 26,05 %. Suncor et Teck ont financé une plus grande partie du capital du projet, à hauteur respective d’environ 300 M$ et 120 M$, ce qui équivaut à environ 69 330 $ par baril de capacité de production, compte tenu des participations directes supplémentaires, qui peuvent être rajustées de nouveau conformément aux modalités de l’entente.

« Nous nous réjouissons de cette entente et d’avoir acquis une part plus grande dans ce qui constitue probablement le meilleur projet de croissance à long terme de notre industrie, a ajouté Steve. Si nous revenons sur le dernier trimestre, non seulement Suncor a affiché de solides résultats opérationnels, mais nous avons également franchi de nombreux jalons importants, notamment le partenariat avec la Première Nation de Fort McKay et la Première Nation crie Mikisew relativement au projet d’agrandissement du Parc de stockage Est. »

Parmi les autres faits saillants du dernier trimestre de l’exercice, mentionnons la certification de niveau Or dans le cadre du programme Progressive Aboriginal Relations (PAR, relations progressistes avec les Autochtones) et l’achat d’une participation de 41 % dans PetroNor, un distributeur de produits pétroliers détenu et exploité par les Cris de la baie James.

Les résultats du quatrième trimestre de 2017 de Suncor seront publiés le 7 février 2018.

Mise en garde – renseignements de nature prospective

Le présent communiqué contient certains renseignements et énoncés prospectifs (collectivement, les « énoncés prospectifs ») au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes et américaines applicables régissant les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué comprennent des références au projet Fort Hills, notamment (i) que Suncor mettra l’accent sur un démarrage sécuritaire et fiable à court terme et sur l’augmentation graduelle de la production tout au long de 2018, (ii) que l’étape finale de l’entrée en service et le démarrage sont prévus pour la mi-janvier, (iii) que les deuxième et troisième trains devraient entrer en service durant la première moitié de 2018 comme prévu, (iv) que le projet devrait fonctionner à 90 % de sa capacité d’ici la fin de 2018 et (v) que Suncor est d’avis qu’il s’agit probablement du meilleur projet de croissance à long terme de notre industrie.

Les renseignements et énoncés prospectifs reposent sur les attentes actuelles, les estimations, les projections et les hypothèses que Suncor a formulées à la lumière des informations qui étaient à sa disposition au moment où ces énoncés ont été formulés, et en fonction de l’expérience de Suncor et de sa perception des tendances historiques, notamment les attentes et hypothèses au sujet de l’exactitude des estimations des réserves et des ressources; les prix des marchandises, les taux d’intérêt et les taux de change; la rentabilité des capitaux et les économies de coûts; les taux de redevances applicables et les lois fiscales; les niveaux de production futurs; la suffisance des dépenses en immobilisations budgétées pour l’exécution des activités planifiées; la disponibilité et le coût de la main-d’œuvre et des services; et la réception en temps utile des approbations des autorités de réglementation et des tiers. En outre, tous les autres énoncés et autres informations traitant de la stratégie de croissance de Suncor, de ses décisions en matière de dépenses et d’investissements prévus et futurs, des prix des marchandises, des coûts, des calendriers, des volumes de production, des résultats opérationnels et des résultats financiers, et de l’incidence prévue des engagements futurs, constituent des énoncés prospectifs. Certains énoncés et renseignements prospectifs se reconnaissent à l’emploi d’expressions comme « s’attend », « prévoit », « estimations », « planifie », « prévu », « entend », « croit », « projets », « indique », « pourrait », « se concentre », « vision », « but », « perspectives », « proposé », « cible », « objectif », « continue », « devrait », « peut » et autres expressions analogues.

Les énoncés et les renseignements prospectifs ne constituent pas des garanties de la performance future et comportent des risques et incertitudes, dont certains sont similaires à ceux des autres entreprises pétrolières et gazières et d’autres qui sont propres à Suncor. Les résultats réels de Suncor pourraient différer de façon importante de ceux exprimés ou suggérés de manière implicite dans ses énoncés ou renseignements prospectifs; le lecteur est donc averti de ne pas s’y fier indûment.

Le rapport de gestion daté du 25 octobre 2017 et la notice annuelle, le formulaire 40-F et le rapport annuel à l’intention des actionnaires de Suncor, tous datés du 1er mars 2017 et autres documents, qui sont déposés de temps à autre auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières décrivent les risques, incertitudes, hypothèses importantes et autres facteurs qui pourraient avoir une influence sur les résultats réels et de tels facteurs sont intégrés par renvoi aux présentes. On peut se procurer gratuitement des exemplaires de ces documents à Suncor au 150, 6th Avenue S.W., Calgary, Alberta T2P 3E3, en en faisant la demande par courriel à invest@suncor.com, en téléphonant au 1-800-558-9071, en allant sur suncor.com/Rapports financiers ou en consultant le profil de la Société sur SEDAR au sedar.com ou EDGAR au sec.gov. Sauf dans les cas où les lois applicables sur les valeurs mobilières l’exigent, Suncor se dégage de toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement ses renseignements de nature prospective, que ce soit en raison de nouvelles informations, d’événements futurs ou d’autres circonstances.

Mise en garde – BEP

Certains volumes de gaz naturel ont été convertis en barils équivalent pétrole (bep) en supposant qu’un baril est l’équivalent de six mille pieds cubes de gaz naturel. Les mesures exprimées en bep peuvent être trompeuses, surtout si on les considère isolément. Le ratio de conversion d’un baril de pétrole brut ou de liquides de gaz naturel à six mille pieds cubes de gaz naturel repose sur une méthode de conversion d’équivalence énergétique applicable surtout à la pointe du brûleur et ne représente pas nécessairement une équivalence de la valeur à la tête du puits. Étant donné que le ratio de valeur basé sur le prix actuel du pétrole brut par rapport à celui du gaz naturel diffère considérablement de l’équivalence d’énergie de 6:1, l’utilisation d’un ratio de conversion de 6:1 comme indice de valeur peut être trompeuse.

Suncor Énergie est la plus importante société énergétique intégrée du Canada. Les activités de Suncor sont reliées notamment au développement et à la valorisation des sables pétrolifères, à la production pétrolière et gazière extracôtière, au raffinage du pétrole et à la commercialisation des produits sous la marque Petro-Canada. À titre de membre des indices de durabilité Dow Jones, FTSE4Good et CDP, Suncor exploite les ressources pétrolières de façon responsable, ainsi qu’un portefeuille croissant de sources d’énergie renouvelable. Suncor est inscrite à l’indice boursier UN Global Compact 100. Les actions ordinaires de Suncor (symbole : SU) sont inscrites à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York.

Pour plus d’information à propos de Suncor, visitez notre site Web à suncor.com, suivez-nous sur Twitter @SuncorEnergy ou allez à ensemble.suncor.com.

Demandes des médias :
403-296-4000
media@suncor.com

Demandes des investisseurs :
800-558-9071
invest@suncor.com

RAPPEL : La date des assemblées annuelles des actionnaires 2017 de Cogeco inc. et Cogeco Communications inc. et la date de la divulgation des résultats financiers du premier trimestre 2018…

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 3 jan. 2018) – Cogeco inc. (TSX:CGO) et Cogeco Communications inc. (TSX:CCA) tiendront leurs assemblées annuelles des actionnaires le jeudi 11 janvier 2018 à 11 h 30 (heure de l’est) au Centre Mont-Royal à Montréal (2200, rue Mansfield). Par la même occasion, Cogeco inc. et Cogeco Communications inc. divulgueront les résultats du premier trimestre de l’exercice 2018, terminé le 30 novembre 2017. Une retransmission Internet des assemblées annuelles des actionnaires sera disponible en direct sur le site Internet de Cogeco à http://corpo.cogeco.com/cca/fr/investisseurs/assemblees-des-actionnaires/.

Préalablement, les compagnies tiendront leur appel conférence trimestriel destiné aux analystes financiers, le jeudi 11 janvier 2018 à 9 h 30 (HE) afin de discuter des résultats financiers et d’exploitation. Les membres de la communauté financière pourront accéder à la conférence téléphonique et soumettre des questions. Les représentants des médias pourront y participer en tant qu’auditeurs seulement.

Prière d’utiliser les liaisons téléphoniques suivantes en composant, 5 à 10 minutes avant le début de la conférence, le :

  • Numéro d’accès pour le Canada et les États-Unis : 1 877 291-4570
  • Numéro d’accès international : + 1 647 788-4919

Pour prendre part à la conférence téléphonique, les participants devront fournir le nom de l’entreprise tenant l’appel, c’est-à-dire Cogeco inc. ou Cogeco Communications inc.

La conférence téléphonique des analystes financiers sera retransmise en direct sur le site Internet de Cogeco à http://corpo.cogeco.com/cca/fr/investisseurs/relations-avec-les-investisseurs/.

SOURCE :
Patrice Ouimet
Premier vice-président et chef de la direction financière
Cogeco inc. et Cogeco Communications inc.
Tél. : 514 764-4700

RENSEIGNEMENTS :
René Guimond
Premier vice-président, Affaires publiques et communications
Cogeco inc. et Cogeco Communications inc.
Tél. : 514 764-4700

Le projet Leach XPress est mis en service; Mountaineer XPress et Gulf XPress obtiennent les certificats de la FERC

HOUSTON, TEXAS–(Marketwired – 3 jan. 2018) – Communiqué − TransCanada Corporation (TSX:TRP)(NYSE:TRP)(« TransCanada ») annonce aujourd’hui que son projet Leach XPress (« LXP ») a été mis en service le 1er janvier 2018 et que la Federal Energy Regulatory Commission (« FERC ») a délivré un certificat d’utilité publique pour ses projets Mountaineer XPress (« MXP ») et Gulf XPress (« GXP ») le 29 décembre 2017. Ces trois projets assureront des liaisons vitales entre les bassins d’approvisionnement en gaz naturel des Appalaches et les marchés américains en plein essor.

LXP consiste en la construction de 160 miles (257 km) de pipeline de 36 pouces de diamètre et de trois stations de compression ainsi qu’en l’exécution de modifications dans une station de compression existante. Ce gazoduc, qui représente un investissement d’environ 1,6 milliard de dollars américains, peut transporter approximativement 1,5 milliard de pieds cubes de gaz naturel par jour. Grâce à une liaison existante avec le réseau Columbia Gulf Transmission System de TransCanada et à son projet Rayne XPress (« RXP »), qui a été mis en service en novembre dernier, LXP facilitera l’acheminement d’un volume additionnel pouvant atteindre 1 milliard de pieds cubes par jour aux marchés d’approvisionnement du sud-est et de la côte du golfe du Mexique.

« L’exécution réussie de Leach XPress constitue une illustration parfaite de la stratégie nord-américaine de TransCanada, qui consiste à relier des bassins d’approvisionnement abondants et en croissance à des marchés désireux d’accéder à des sources d’énergie fiables et abordables, a déclaré Russ Girling, le président et chef de la direction de TransCanada. Il s’agit vraiment d’un gazoduc de premier ordre, que nous comptons exploiter de façon sûre, fiable et efficace pendant de nombreuses années au profit de nos clients. »

Au plus fort des travaux, LXP comptait près de 5 000 employés et sous-traitants.

L’examen exhaustif et l’approbation du MXP et du GXP par la FERC font suite à trois années de planification menées par les équipes chargées des projets chez TransCanada, ainsi qu’à plus de deux années d’activités de sensibilisation auprès des communautés et des propriétaires fonciers le long du tracé des projets. Une fois les approbations réglementaires restantes obtenues, TransCanada prévoit d’entreprendre les travaux de préparation et de construction de l’emprise pour les deux projets. La date de mise en service est prévue pour la fin de 2018.

« L’approbation de Mountaineer XPress et de Gulf XPress par la FERC nous permet de continuer à respecter notre engagement, c’est-à-dire la création de nouveaux débouchés pour nos clients en transportant le gaz de schiste de Marcellus et d’Utica vers les marchés clés aux États-Unis et ailleurs, a déclaré Stanley Chapman III, le vice-président exécutif de TransCanada et président des pipelines de gaz naturel pour les États-Unis. Nos équipes de projet sont prêtes à commencer la construction des deux projets. »

Les projets MXP et GXP consistent en un investissement conjoint d’infrastructure de 3,2 milliards de dollars américains. MXP permettra l’acheminement d’environ 2,6 milliards de pieds cubes par jour de gaz aux marchés du groupe TCO Pool et Leach du réseau Columbia Gas Transmission System grâce à la construction de 170 miles (274 km) de canalisation de 36 pouces et de trois nouvelles stations de compression et à la modernisation de trois stations de compression existantes. GXP, quant à lui, permettra le transport d’un volume d’environ 0,8 milliard de pieds cubes par jour vers les marchés d’approvisionnement du sud-est et de la côte du golfe du Mexique grâce à la construction de sept nouvelles stations de compression et à la modernisation d’une station de compression existante, sur le réseau Columbia Gulf de TransCanada.

Au plus fort de la construction, plus tard cette année, MXP et GXP devraient créer plus de 8 000 emplois. Ces deux projets sont soutenus par des ententes fermes de services de transport à long terme et à prix fixe. Leur conception, leur construction et leur exploitation s’articuleront autour de la sécurité et de la minimisation de l’impact environnemental.

TransCanada possède désormais des ordonnances de certification de la FERC pour tous les grands projets de développement dans les Appalaches associés à l’acquisition de Columbia Pipeline Group en 2016. À eux tous, ils représentent une part importante du portefeuille d’éléments d’infrastructure complémentaires de TransCanada et des projets de développement à court terme de 24 milliards de dollars canadiens de la société. Ces atouts devraient soutenir jusqu’en 2020 un taux de croissance annuel des dividendes des actions ordinaires de l’entreprise dans la limite supérieure des 8 à 10 % et, en 2021, de 8 à 10 % de plus.

Forte de plus de 65 années d’expérience, la société TransCanada est l’un des chefs de file dans les secteurs du développement responsable et de l’exploitation fiable d’infrastructures énergétiques en Amérique du Nord, incluant des gazoducs et des oléoducs, ainsi que des installations de production d’énergie électrique et de stockage de gaz. TransCanada exploite l’un des plus grands réseaux de transport de gaz naturel qui s’étend sur plus de 56 900 miles, exploitant presque tous les grands bassins d’approvisionnement gazier d’Amérique du Nord. TransCanada est le plus important fournisseur de services de stockage de gaz et de services connexes du continent avec une capacité de stockage de gaz de 653 milliards de pieds cubes. Grande productrice d’électricité indépendante, la société TransCanada possède environ 6 100 mégawatts de production d’énergie au Canada et aux États-Unis, ou en détient une participation. TransCanada est également le promoteur et l’exploitant de l’un des principaux réseaux de transport par pipeline acheminant des liquides en Amérique du Nord, d’une longueur d’environ 3 000 miles, reliant les sources croissantes d’approvisionnement pétrolier à l’échelle du continent aux marchés et raffineries clés. Les actions ordinaires de TransCanada se négocient sous le symbole TRP aux bourses de Toronto et de New York. Consultez le site TransCanada.com pour en apprendre davantage ou suivez-nous sur les réseaux sociaux et 3BL Media.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué de presse peut contenir certains énoncés prospectifs sujets à des incertitudes et à des risques importants (ces énoncés sont généralement accompagnés de mots comme « anticipe », « s’attend à », « croit », « pourrait », « aura », « devrait », « estime », « prévoit » ou d’autres termes similaires). Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent document visent à fournir, aux porteurs de titres de TransCanada et aux investisseurs éventuels, des informations relatives à TransCanada et à ses filiales, y compris l’évaluation, par la direction, des plans et des perspectives financières et opérationnelles futures de TransCanada et de ses filiales. Tous les énoncés prospectifs sont fondés sur les convictions et les hypothèses de TransCanada reposant sur les renseignements accessibles au moment de la formulation de ces énoncés et, par conséquent, ne constituent pas des garanties quant à la performance future de la société. Les lecteurs sont invités à ne pas accorder une confiance excessive à ces énoncés prospectifs, fournis à la date de leur mention dans le présent communiqué de presse, et de ne pas utiliser les renseignements prospectifs ou les perspectives financières à d’autres fins que leur but. La société TransCanada n’est aucunement tenue d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif, sauf si la loi l’exige. Pour tout renseignement complémentaire sur les hypothèses présentées ainsi que sur les risques et incertitudes pouvant causer une différence entre les résultats réels et ceux prévus, veuillez vous reporter au rapport trimestriel aux actionnaires en date du 8 novembre 2017 et au rapport annuel 2016 de TransCanada, tous deux déposés sous le profil de TransCanada sur le site de SEDAR, à www.sedar.com, et auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, à www.sec.gov.

Personne-ressource auprès des médias :
Scott Castleman
304 357-2128 ou 800 608-7859

Personnes-ressources de TransCanada
auprès des analystes et investisseurs :
David Moneta/Stuart Kampel
403 920-7911 ou 800 361-6522

Stingray fait l’acquisition de Qello Concerts

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 3 jan. 2018) – Stingray (TSX:RAY.A)(TSX:RAY.B) a annoncé plus tôt aujourd’hui son acquisition des actifs de la société new-yorkaise Qello Concerts. Plus important fournisseur de concerts et de documentaires musicaux sur demande par abonnement au monde, Qello Concerts compte des utilisateurs dans plus de 160 pays.

Décrite par le magazine Forbes comme « le Netflix des concerts et des documentaires musicaux* », Qello Concerts est actuellement accessible par l’intermédiaire d’Amazon Channels, Apple TV, Roku, Google TV et Samsung Smart TV, sur les appareils mobiles, en ligne à QelloConcerts.com et plus encore.

* MCINTYRE, Hugh. « This Company Is The Netflix Of Concert Films And Documentaries », Forbes, 2 août 2017.

Grâce à Qello Concerts, Stingray bénéficiera d’une grande expertise opérationnelle et rehaussera instantanément son statut de leader mondial en service video de streaming sur demande B2C, un domaine en pleine expansion.

Stingray est positionné stratégiquement pour accélérer la croissance de Qello Concerts en tirant parti de leurs ententes de distribution mondiales respectives avec les principaux exploitants de services par câble/satellite et les entreprises de télécommunication.

Cette transaction constitue la cinquième acquisition effectuée par Stingray au cours de l’exercice financier 2018, faisant suite aux acquisitions de Yokee Music Ltd. (mai 2017), C Music Entertainment Ltd. (mai 2017), SBA Music PTY Ltd. (juillet 2017) et Satellite Music Australia PTY Ltd. (juillet 2017).

Faits saillants de l’acquisition

  • Du contenu qui provient de toutes les plus importantes maisons de disques.
  • Un accès à de la diffusion en direct d’événements et par des tiers.
  • Des revenus provenant de la télévision à la carte et de l’abonnement récurrent à la vidéo sur demande.

Qello Concerts, en bref

  • Fondée en 2010 par Richard Johnson, Bob Frank et Brian Lisi.
  • Possède une grande expertise en distribution de services par contournement et en monétisation de contenus. Du contenu accessible à la télé, sur mobile et en ligne, qui transpose la scène à l’écran pour vous faire vivre les plus grands concerts comme si vous y étiez.
  • Le plus grand catalogue au monde de films de concert, de documentaires musicaux primés et d’événements musicaux en direct, de 1920 à aujourd’hui.
  • Un catalogue regroupant tous les styles musicaux les plus populaires : rock classique et progressif, blues, pop, country, métal, folk, rock, jazz, EDM, indie, musique chrétienne et gospel, chanson et plus encore.
  • Les plus grandes performances musicales jamais filmées d’artistes tels que Queen, Pink Floyd, Lady Gaga, Metallica, Nirvana, Tiesto, Paul McCartney, The Rolling Stones, The Doors, The Who, Bruce Springsteen, Bob Dylan, Beyoncé, Jay-Z, Stevie Wonder, Celine Dion, Bob Marley, Green Day, Rush, Santana, Bon Jovi, Imagine Dragons, Dave Matthews Band, Billy Joel, Hall & Oates, Norah Jones, David Bowie, The Police, Eric Clapton et bien plus encore.
  • Une vaste collection de documentaires musicaux présentant l’histoire derrière la musique de Tom Petty, The Beatles, The Band, Tupac et plusieurs autres.

Citations

« L’acquisition de Qello Concerts confirme notre position de chef de file mondial des services de VSDA et marque une suite logique au lancement récent des chaînes Stingray Classica, Stingray DJAZZ et Stingray Karaoke par des fournisseurs internationaux d’envergure tels qu’Amazon Channels et Comcast, a déclaré Eric Boyko, président, cofondateur et chef de la direction de Stingray. Cette entente constitue une façon supplémentaire de remplir notre mission : devenir la première destination des consommateurs du monde entier à la recherche de la meilleure musique sur toutes les plateformes et sur l’ensemble de leurs appareils numériques. »

« La mission de Qello Concerts a toujours été de préserver et de mettre en scène les plus célèbres performances et films, tout en offrant une expérience de qualité supérieure, soit exactement ce que les amateurs de musique recherchent dans le divertissement, a déclaré Richard Johnson, président et cofondateur de Qello Concerts. Nous n’aurions pu choisir un meilleur nouveau foyer que Stingray pour Qello Concerts. Notre passion pour la musique, associée à notre engagement à offrir l’ultime expérience utilisateur, s’inscrit parfaitement dans la mission de Stingray. Alors que Stingray et Qello vont de l’avant en unissant leurs forces, nous avons bien hâte d’accélérer notre croissance et de tirer parti d’innombrables nouvelles occasions qui s’offriront à nous. »

Téléchargez des images de presse : https://brandfolder.com/latest-news/stingray-acquires-qello-concerts

À propos de Stingray

Stingray (TSX:RAY.A)(TSX:RAY.B) est un chef de file mondial des services musicaux multiplateformes et des expériences numériques s’adressant aux câblodistributeurs, aux établissements commerciaux, aux fournisseurs de services par contournement, aux opérateurs de télécommunications mobiles et plus encore. Stingray propose notamment des chaînes télé offertes en format linéaire et sur demande, des chaînes télé en format 4K ultra-HD, des produits de karaoké, des services d’affichage numérique, des solutions musicales pour environnements commerciaux, des applications mobiles et plus encore. S’adressant aux particuliers comme aux entreprises, Stingray offre ses services à environ 400 millions d’abonnés dans 156 pays et ses applications mobiles ont été téléchargées à plus de 90 millions de reprises. Le siège social de Stingray est situé à Montréal, au Canada. L’entreprise compte présentement plus de 350 employés dans le monde. Pour en savoir davantage, visitez le www.stingray.com.

Information prospective

Le présent communiqué peut contenir de l’« information prospective » au sens de la législation en valeurs mobilières canadienne applicable. Cette information prospective comprend des renseignements sur les objectifs, les opinions, les projets, les attentes, les prévisions, les estimations et les intentions de Stingray. On reconnaît les énoncés contenant de l’information prospective à l’emploi de mots et d’expressions comme « pouvoir », « s’attendre à », « avoir l’intention de », « estimer », « prévoir », « planifier », « croire », « continuer » et d’autres expressions semblables ou la forme négative de ces expressions, ainsi qu’à l’utilisation du conditionnel, y compris les mentions d’hypothèses. Toutefois, il est à noter que l’information prospective ne contient pas toujours ces mots ou expressions. L’information prospective repose sur des hypothèses et est assujettie à un certain nombre de risques et d’incertitudes, dont bon nombre sont indépendants de la volonté de Stingray. En conséquence de ces risques et incertitudes, les résultats réels pourraient différer sensiblement de ceux prévus ou sous-entendus dans l’information prospective. Ces risques et incertitudes comprennent, sans limitation, les facteurs de risque énoncés dans la notice annuelle de Stingray datée du 8 juin 2017, que l’on peut consulter sur SEDAR, au www.sedar.com. Par conséquent, toute l’information prospective figurant dans les présentes est visée par la mise en garde susmentionnée, et rien ne garantit que les résultats ou les événements auxquels Stingray s’attend se réaliseront ou que, même s’ils se réalisent en grande partie, qu’ils auront les incidences ou les effets prévus sur l’entreprise, la situation financière ou les résultats d’exploitation de Stingray. Sauf indication contraire ou à moins que le contexte ne commande une autre interprétation, l’information prospective figurant dans les présentes est donnée en date des présentes, et Stingray ne s’engage pas à la mettre à jour ou à la modifier, que ce soit par suite de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou d’autres facteurs, sauf dans la mesure où la législation applicable l’exige.

Stingray
Mathieu Péloquin
Vice-président principal, marketing et communications
1 514 664-1244, poste 2362
mpeloquin@stingray.com