La Banque Laurentienne du Canada annonce une modification de son taux préférentiel

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 17 jan. 2018) – La Banque Laurentienne du Canada (TSX:LB) annonce une augmentation de 25 points de base de son taux préférentiel de 3,20 % à 3,45 % et ce, à compter du 18 janvier 2018.

À propos de la Banque Laurentienne

La Banque Laurentienne du Canada est une institution financière dont les activités s’étendent principalement à la grandeur du Canada. Fondée en 1846, elle a pour mission d’aider ses clients à améliorer leur santé financière et est guidée par ses valeurs de proximité, de simplicité et d’honnêteté.

Elle sert un million et demi de clients partout au pays et emploie plus de 3 700 personnes, ce qui fait d’elle un acteur important dans plusieurs segments de marché. La Banque répond aux besoins des particuliers par l’intermédiaire de son réseau de succursales au Québec. Elle se démarque également par son savoir-faire auprès des petites et moyennes entreprises et des promoteurs immobiliers, grâce à ses équipes spécialisées situées partout au Canada. Sa filiale B2B Banque est quant à elle un des principaux fournisseurs canadiens de produits et services bancaires et de comptes d’investissement par l’entremise de conseillers financiers et de courtiers. Valeurs mobilières Banque Laurentienne offre des services de courtage de plein exercice à une clientèle d’investisseurs institutionnels et particuliers.

La Banque gère un actif au bilan de 47 milliards $, de même que des actifs administrés de 32 milliards $.

Hélène Soulard
Vice-président adjointe, Communications
514 284-4500, poste 8232
helene.soulard@blcgf.ca

Midland et SOQUEM découvrent un important système aurifère (Zone Vortex) de type “Syenite-Associated” à l’est de Detour Lake

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 17 jan. 2018) – Exploration Midland inc. (« Midland ») (TSX CROISSANCE:MD) a le plaisir d’annoncer la découverte d’un important système aurifère lors de sa récente campagne de forage complétée à l’automne 2017 sur le projet aurifère Casault, en co-entreprise (50/50) avec SOQUEM INC. (« SOQUEM »). La propriété Casault consiste en 315 claims (173 km carrés) et couvre la faille de Sunday Lake sur plus de 20 kilomètres à environ 40 kilomètres à l’est de la mine Detour Lake. Cette mine à ciel ouvert contient des réserves minérales de 14,1 millions d’onces d’or (« Moz Au ») consistant en des réserves prouvées de 87,7 millions de tonnes à une teneur de 1,27 g/t Au pour 3,58 millions Moz Au et en des réserves probables de 353,8 millions de tonnes à une teneur de 0,92 g/t Au pour 10,49 Moz Au.

Faits saillants Zone Vortex

Au cours des mois de septembre et d’octobre 2017, une campagne de forage au diamant comprenant cinq (5) sondages espacés d’un minimum de 100 mètres entre les trous et totalisant 1 638,0 mètres a été complétée sur la propriété Casault. Au cours de cette campagne, un important système aurifère comprenant quatre (4) nouvelles zones parallèles nommées Vortex 475, 450, 435 et 425 a été identifié. L’enveloppe contenant ces zones minéralisées forme un corridor d’environ 50 mètres de largeur.

La zone la plus importante identifiée à ce jour sur Vortex, la Zone 450, a été intersectée à faible profondeur verticalement (75 à 250 mètres) dans tous les sondages de cette campagne et sur une distance latérale d’un minimum de 500 mètres. Cette zone, orientée est-ouest avec un fort pendage vers le nord, demeure complètement ouverte dans toutes les directions.

Zone Vortex 450 (Meilleurs résultats)

  • 1,38 g/t Au sur 26,5 m incl. 7,87 g/t Au sur 2,2 m incl. 14,55 g/t Au sur 0,8 m (CAS-17-96)
  • 1,30 g/t Au sur 23,5 m incl. 3,46 g/t Au sur 6,0 m incl. 23,6 g/t Au sur 0,5 m (CAS-17-95)
  • 2,10 g/t Au sur 6,7 m incl. 6,82 g/t Au sur 0,4 m et 5,58 g/t Au sur 0,4 m (CAS-17-93)
  • 1,91 g/t Au sur 7,2 m incl. 5,18 g/t Au sur 1,4 m (CAS-17-94)

La Zone 435, située à environ 15 mètres au sud de la zone 450, a été intersectée principalement à l’ouest dans les sondages CAS-17-93 et CAS-17-94. Cette zone reste complètement ouverte vers l’ouest et en profondeur.

Zone Vortex 435 (Meilleurs résultats)

  • 3,50 g/t Au sur 2,8 m incl. 5,0 g/t Au sur 0,95 m (CAS-17-93)

En plus des zones 450 et 435, deux autres zones anomales en or (475 et 425) ont été intersectées dans quelques sondages, respectivement à environ 25 mètres au nord de la zone 450 et à environ 10 mètres au sud de la zone 435. Le sondage CAS-17-96 a recoupé une zone de 18,7 g/t Au sur 0,50 mètre pour la zone 475.

Cette campagne de forage complétée à l’automne 2017, visait les extensions latérales de la nouvelle zone aurifère qui avait été identifiée dans le sondage CAS-17-86 sur la section 628 100E à proximité de la faille Sunday Lake (voir le communiqué de presse de Midland du 21 septembre 2017). Ce sondage avait intersecté une zone aurifère titrant 3,1 g/t Au sur 1,40 mètre (180,50 à 181,90 m), incluant un intervalle de 3,94 g/t Au sur 0,90 mètre (181,00 à 181,90 m). Cette zone était incluse à l’intérieur d’une large zone anomale en or et fortement altérée en hématite, carbonates et albite qui avait rapporté 0,56 g/t Au sur 16,0 mètres entre 180,50 et 196,50 mètres.

Tableau 1 : Meilleurs résultats des sondages CAS-17-92 à CAS-17-96

Sondage Zone Section De (m) À (m) Au g/t Long.(m)
CAS-17-92 475 628 200 76,60 93,30 0,29 16,70
incl. 81,80 82,80 1,72 1,00
CAS-17-92 450 628 200 117,30 130,80 0,46 13,50
incl. 121,35 122,55 2,83 1,20
incl. 122,25 122,55 5,52 0,30
CAS-17-93 475 628 000 136,75 152,60 0,24 15,85
incl. 142,25 143,30 1,16 1,05
CAS-17-93 450 628 000 182,80 189,50 2,10 6,70
incl. 188,40 188,80 6,82 0,40
et 189,10 189,50 5,58 0,40
CAS-17-93 435 628 000 209,85 212,65 3,45 2,80
incl. 211,70 212,65 5,00 0,95
CAS-17-93 425 628 000 232,70 240,00 0,29 7,30
CAS-17-94 475 628 100 233,00 241,00 0,36 8,00
incl. 235,50 236,00 2,72 0,50
CAS-17-94 450 628 100 259,80 267,00 1,91 7,20
incl. 265,60 267,00 5,18 1,40
incl. 265,60 266,40 7,70 0,80
CAS-17-94 435 628 100 279,40 290,30 0,34 10,90
incl. 281,30 282,10 1,70 0,80
CAS-17-95 450 628 300 77,00 100,50 1,30 23,50
incl. 89,00 95,00 3,46 6,00
incl. 89,00 89,50 7,32 0,50
et 91,00 91,50 5,66 0,50
et 94,50 95,00 23,60 0,50
CAS-17-96 475 628 500 126,50 127,00 18,7 0,50
CAS-17-96 450 628 500 155,80 182,00 1,38 26,20
incl. 179,80 182,00 7,87 2,20
incl. 180,20 181,00 14,55 0,80

Note : Les épaisseurs vraies ne peuvent être déterminées avec l’information disponible à ce jour, les intervalles sont donc rapportés en longueur-carotte.

Modèle ”Syenite-Associated disseminated gold”

La zone aurifère Vortex est caractérisée par la présence d’intrusions alcalines de composition monzonitique qui sont accompagnées par des altérations dominées par l’hématite, la magnétite, les carbonates, l’albite ainsi que par une minéralisation en pyrite disséminée. Ces intrusions alcalines se retrouvent souvent aux contacts et à l’intérieur d’une séquence de roches fragmentaires très déformées près de la faille régionale Sunday Lake. Le gisement aurifère à haute teneur de Lower Detour (Zone 58N), qui est situé à environ 40 kilomètres à l’ouest de Vortex, est également reconnu comme étant associé à des intrusions alcalines. Ce type de minéralisation aurifère est connu comme « syenite- associated disseminated gold » (Robert, 2001). Plusieurs gisements d’or très importants du sud de l’Abitibi appartiennent à ce même type de gisement, notamment Canadian Malartic, Young-Davidson et Holt-McDermott (Robert, 2001).

Midland et SOQUEM sont extrêmement encouragés par ces nouveaux résultats obtenus dans la zone Vortex. Un programme de forage comprenant dix (10) sondages totalisant plus de 3 500 mètres a été approuvé afin de tester les extensions latérales jusqu’à une profondeur variant de 150 et 250 mètres. Ce programme de forage débutera en février 2018.

Des figures localisant la propriété Casault ainsi que la nouvelle zone aurifère Vortex peuvent être consultées en utilisant le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/1106701_Figures.pdf

Contrôle de la Qualité

Toutes les analyses ont été réalisées par ALS Minerals de Val-d’Or, Québec. Tous les échantillons ont été analysés pour l’or par pyroanalyse avec une finale par absorption atomique (AA) sur une fraction de 30 grammes avec une réanalyse par fini gravimétrique pour les valeurs supérieures à 3,0 g/t Au. Pour le contrôle de la qualité, dans chaque envoi, des standards certifiés et des blancs ont été insérés à intervalles réguliers à travers la suite d’échantillons. Les données ont été revues par Mario Masson, géologue et Vice-Président pour Midland et personne qualifiée selon les normes NI 43-101.

À propos de SOQUEM

SOQUEM, filiale de Ressources Québec, est un acteur de premier plan dans l’exploration minière au Québec. SOQUEM a pour mission de favoriser l’exploration, la découverte et la mise en valeur de propriétés minières au Québec. Elle a participé à plus de 350 projets d’exploration et pris part à d’importantes découvertes d’or, de diamants, de lithium et de plusieurs autres minéraux.

À propos de Midland

Midland mise sur l’excellent potentiel minéral du Québec pour faire la découverte de nouveaux gisements, d’or, d’éléments du groupe du platine et de métaux usuels de classe mondiale. Midland est fière de compter sur des partenaires renommés tels que SOQUEM INC., Mines Agnico Eagle ltée, IAMGOLD Corporation, Mines Osisko inc., Altius Minerals Corporation, NioBay Metals Inc. et Mines Abcourt inc. Midland préfère travailler en partenariat et entend conclure rapidement des ententes à cet égard en ce qui concerne ses propriétés nouvellement acquises. La direction évalue actuellement d’autres opportunités et projets afin d’améliorer le portfolio de la Société et créer une valeur ajoutée pour les actionnaires.

Ce communiqué de presse a été préparé par Mario Masson, Vice-président Exploration chez Midland, géologue enregistré et personne qualifiée selon le Règlement 43-101.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué de presse renferme certains énoncés prospectifs qui comprennent des éléments de risque et d’incertitude et nul ne peut garantir que ces énoncés se révèleront exacts. Il s’ensuit que les résultats réels et les événements futurs pourraient différer considérablement de ceux anticipés par de tels énoncés. Ces risques et incertitudes sont décrits dans le rapport annuel et lors de dépôts par Midland auprès des autorités réglementaires.

Exploration Midland inc.
Gino Roger
Président et Chef de la direction
450 420-5977
450 420-5978 (FAX)
info@midlandexploration.com
www.explorationmidland.com

Neptune présente ses recommandations aux consultations particulières sur le projet de loi 157 à l’Assemblée nationale

LAVAL, QUÉBEC–(Marketwired – 17 jan. 2018) – Neptune Technologies & Bioressources inc. (« Neptune » ou la « Société ») (NASDAQ:NEPT)(TSX:NEPT) est heureuse d’annoncer qu’elle participera aux consultations particulières sur le projet de loi 157 encadrant le cannabis. À cet effet, M. Michel Timperio, président de la division Cannabis chez Neptune, effectuera une présentation ce mercredi le 17 janvier 2018 à 14 h 00 et déposera un mémoire à la Commission sur la santé et les services sociaux de l’Assemblée nationale, à Québec. Il sera possible d’écouter la présentation en direct à : http://www.assnat.qc.ca/fr/video-audio/en-direct-webdiffusion.html.

Souhaitant tirer parti des installations de pointe de son usine de Sherbrooke et de son expérience dans la production d’huile de krill au plan mondial, Neptune a récemment décidé de se lancer dans l’extraction d’huile de cannabis et de chanvre et a présenté une demande à Santé Canada pour l’extraction d’huile de cannabis, conformément au Règlement sur l’accès au cannabis à des fins médicales (RACFM). Dans le cadre de ce projet, Neptune a également annoncé un investissement de 5 millions de dollars pour que son usine de Sherbrooke, qui possède la certification BPF (bonnes pratiques manufacturières), puisse procéder en toute conformité à l’extraction de l’huile de cannabis.

« Neptune entend être un joueur très important au Québec et au niveau mondial dans l’extraction, le raffinement et la formulation d’huile de cannabis. Nous sommes heureux de participer aux discussions relatives à la légalisation du cannabis et d’aider le gouvernement du Québec dans l’élaboration du projet de loi 157. Tout particulièrement, nous sommes fiers de participer à la réduction des risques liés au cannabis en priorisant les produits sans fumée et en favorisant les produits contenant du CBD », explique Michel Timperio, président de la division Cannabis de Neptune.

Neptune prévoit extraire une gamme d’huiles contenant du tétrahydrocannabinol (« THC ») et du cannabidiol (« CBD »), un composant du cannabis non psychoactif utilisé à des fins médicales et dans plusieurs produits de bien-être pour aider le sommeil, la gestion du stress, de l’anxiété et de la douleur, entre autres.

Dans son mémoire, Neptune émet plusieurs recommandations au sujet du projet de loi 157, dont les suivantes :

  • De distinguer les produits fumables et non fumables du cannabis, tel que l’huile qui est considérée moins nocive à la consommation parce que sa consommation n’occasionne pas de combustion.
  • De refléter la contribution de l’huile de cannabis à la réduction des méfaits en réservant une place prépondérante aux huiles dans les succursales de la future Société québécoise du cannabis (SQC) et sur son site internet.
  • De distinguer les produits contenant du THC et ceux ne contenant que du CBD et reflète cette distinction dans l’encadrement et l’accès aux différents réseaux de distribution.
  • D’encourager l’émergence d’une industrie québécoise du cannabis et du chanvre, notamment par la création d’une catégorie de produits « Origine Québec » à la SQC.
  • De financer un « Institut des données probantes sur les cannabinoïdes » à partir du Fonds de prévention et de recherche prévu par le projet de loi 157 pour s’assurer que l’information rendue publique sur le site de la SQC et sur laquelle se fondera la formation de ses préposés soit objective et basée sur une science en constante et rapide évolution.

Le mémoire et la vidéo de la présentation seront disponible sur le site de la commission de la Santé et des services sociaux : http://www.assnat.qc.ca/fr/travaux-parlementaires/commissions/csss/mandats/Mandat-38809/index.html

À propos de Neptune Technologies & Bioressources inc.

Neptune est une société de produits de mieux-être, forte de plus de 50 ans d’expérience combinée dans l’industrie. La Société formule et fournit des solutions clé en main offertes sous diverses formes uniques et propose des ingrédients spécialisés tels que MaxSimil®, une plateforme brevetée qui peut améliorer l’absorption des nutraceutiques à base de lipides, et une riche gamme d’huiles marines et d’huiles de graines. Neptune vend également de l’huile de krill de première qualité directement aux consommateurs, en ligne au www.oceano3.com. La Société mise sur son expertise scientifique, technologique et innovatrice pour développer des extractions et des formulations uniques dans des segments à fort potentiel de croissance, comme celui du cannabis thérapeutique.

Neptune fait partie du Consortium Vallée Verte, un partenariat stratégique entre l’Université de Sherbrooke, Sherbrooke Innopole et plusieurs acteurs de l’industrie du cannabis pour favoriser la recherche-développement de produits du cannabis ainsi que le dynamisme des environnements économique et universitaire de la région de Sherbrooke.

Neptune cherche aussi à tirer parti des possibilités offertes par le marché des médicaments sur ordonnance grâce à son investissement de 20 % dans Acasti Pharma Inc. (« Acasti »). Acasti se consacre à la recherche, au développement et à la commercialisation de produits thérapeutiques à base de phospholipides oméga-3 destinés au traitement de l’hypertriglycéridémie majeure.

Le siège social de la Société est situé à Laval, au Québec.

Énoncés prospectifs

Les énoncés contenus dans le présent communiqué ne portant pas sur des faits courants ou passés constituent des « énoncés prospectifs » au sens de la législation en valeurs mobilières américaine et de la législation en valeurs mobilières canadienne. Ces énoncés prospectifs comportent des risques et incertitudes, connus et inconnus, et sont assujettis à d’autres facteurs inconnus qui pourraient faire en sorte que les résultats réels de Neptune diffèrent de manière importante des résultats passés ou des résultats futurs dont il est question, expressément ou implicitement, dans ces énoncés prospectifs. Outre les énoncés qui décrivent explicitement de tels risques et incertitudes, il y a lieu de préciser que les énoncés qui contiennent des termes tels que « croire », « être d’avis », « prévoir », « avoir l’intention », « s’attendre à », « entendre » ou « planifie » ainsi que l’utilisation du futur dans ces énoncés dénotent la nature incertaine et prospective de ceux-ci. Il est recommandé aux lecteurs de ne pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs, qui sont à jour à la date du présent communiqué seulement.

Les énoncés prospectifs qui figurent dans le présent communiqué sont présentés sous réserve de la présente mise en garde et de la Mise en garde concernant l’information prospective figurant à la notice annuelle la plus récente de Neptune (la « notice annuelle ») et dans le rapport annuel (S.E.C. Form 40-F) le plus récent de Neptune, disponibles sur SEDAR, à www.sedar.com, sur EDGAR, à www.sec.gov/edgar.shtml et dans la section Investisseurs du site Web de Neptune, à www.neptunecorp.com. Tous les énoncés prospectifs ci-inclus sont à jour à la date des présentes. Neptune ne s’engage pas à mettre à jour les énoncés prospectifs à la suite de nouveaux renseignements ou d’événements futurs ou pour quelque autre raison que ce soit, sauf dans la mesure exigée par la loi. De plus, les énoncés prospectifs qui figurent dans le présent communiqué comportent généralement d’autres risques et incertitudes qui sont décrits de temps à autre dans les documents publics de Neptune déposés auprès de la Securities and Exchange Commission et des commissions des valeurs mobilières canadiennes. Des renseignements supplémentaires au sujet de ces hypothèses, risques et incertitudes figurent à la rubrique Facteurs de risque de la notice annuelle et dans le rapport de gestion pour la période de six mois terminée le 30 septembre 2017 sous la rubrique risques et incertitudes.

Ni NASDAQ ni la Bourse de Toronto n’acceptent quelque responsabilité que ce soit quant à la véracité ou à l’exactitude du présent communiqué.

Neptune Solutions Bien-être
Mario Paradis
Vice-président et chef de la direction financière, Neptune
1 450 687 2262, poste 236
m.paradis@neptunecorp.com

Relations avec les investisseurs (Canada)
Pierre Boucher
MaisonBrison
1 514 731 0000
pierre@maisonbrison.com

Relations avec les investisseurs (États-Unis)
Ed McGregor/Jody Burfening
LHA, IR
1 212 838 3777
emcgregor@lhai.com