Investissement stratégique de SoftBank Group dans Nemaska Lithium

QUÉBEC, QUÉBEC–(Marketwired – 5 avril 2018) – Nemaska Lithium Inc. (« Nemaska Lithium » ou la « Société ») (TSX:NMX)(OTCQX:NMKEF)(FRANCFORT:N0T) est ravie de fournir plus de détails sur son plan de financement de projet et d’annoncer qu’elle a conclu une convention de placement (la « convention de placement ») avec SoftBank Group Corp. (« SoftBank ») visant le placement privé (le « placement ») de reçus de souscription convertibles en actions ordinaires (les « reçus ») à raison de 1,12 $ CA le reçu pour un produit brut total pouvant atteindre 99 075 000 $ CA.

Le communiqué de presse du 28 mars 2018 de la Société exposait son plan global de financement visant à récolter entre 775 M$ US et 825 M$ US pour financer la construction et la mise en service de la mine Whabouchi et de l’usine de Shawinigan, ainsi que pour le fonds de roulement général (le « financement de projet »). Le produit du placement sera par conséquent une composante importante de la portion de capitaux propres (equity) du financement de projet alors que la Société continue d’évaluer d’autres sources de financement, y compris un financement par dette de 300-350 M$ US et une entente sur la production (streaming facility) de 150 M$ US, pour lesquels la Société compte fournir plus de détails à court terme, ces sources devant être combinées à des placements privés et/ou un appel public à l’épargne. Selon les termes de la convention de placement, SoftBank acquerra jusqu’à 9,9 % des actions ordinaires en circulation de Nemaska Lithium (« actions ») après avoir donné effet à la clôture du financement de projet.

« À l’issue de cette transaction, SoftBank deviendra un précieux nouvel actionnaire et client de Nemaska Lithium et nous sommes très heureux d’accueillir son équipe parmi notre actionnariat et d’éventuellement voir son représentant se joindre à notre conseil d’administration, a affirmé Guy Bourassa, président et chef de la direction de Nemaska Lithium. La culture d’innovation d’une pionnière et d’un chef de file mondial du secteur de la technologie comme SoftBank se marie très bien à nos propres valeurs d’entreprise et appuie clairement notre approche qui consiste à produire des composés de lithium à faible coût et soucieux de l’environnement. »

« Cet investissement dans Nemaska est d’une importance monumentale pour la stratégie de SoftBank Group, a déclaré Masayoshi Son, président du conseil et chef de la direction de SoftBank Group Corp. Nous sommes extrêmement heureux d’accélérer davantage l’essor de la révolution mobile, de l’Internet des objets (IdO) et des véhicules électriques, rendus possibles grâce à la fusion de la technologie et du stockage d’énergie. »

La clôture du placement est assujettie aux conditions de clôture d’usage pour ce type de transaction, y compris l’approbation de la Bourse de Toronto, et devrait avoir lieu dans les 10 jours suivant son annonce.

Le produit brut du placement sera mis en mains tierces et, une fois que les conditions relatives à la libération des fonds bloqués auront été remplies ou qu’il y sera renoncé (conditions qui comprennent la levée de financement supplémentaire par capitaux propres (equity), la conclusion de l’entente sur la production (streaming facility) et l’obtention d’engagements de financement par dette), chaque reçu sera automatiquement converti en une (1) action et le produit net du placement sera versé à la Société. Si les conditions de libération des fonds bloqués n’ont pas été satisfaites ou qu’il n’y a pas été renoncé d’ici le 6 août 2018, les reçus seront automatiquement annulés et les fonds seront retournés à SoftBank.

Si, après avoir donné effet au placement, SoftBank détient moins de 9,9 % des actions alors en circulation, elle sera en droit d’acheter des actions supplémentaires aux mêmes conditions que celles des placements d’actions pour le financement de projet afin de maintenir sa détention d’actions jusqu’à 9,9 % des actions en circulation. Si, après avoir donné effet au placement et aux autres placements d’actions du financement du projet, SoftBank détenait plus de 9,9 % des actions en circulation à la date de libération des fonds bloqués, les reçus ayant entraîné ce surplus seront annulés afin que SoftBank ne détienne pas plus de 9,9 % des actions alors en circulation (et le produit correspondant sera retourné à SoftBank).

Suivant la libération du produit du placement en faveur de la Société et aussi longtemps que SoftBank détient au moins 5 % des actions en circulation, une entente conférant à SoftBank un droit de première offre pour l’achat de jusqu’à 20 % de l’hydroxyde de lithium et du carbonate de lithium produits à l’usine de Shawinigan à partir de concentré de spodumène provenant de la mine Whabouchi sera en vigueur et tous les achats s’effectueront en appliquant certains escomptes convenus à une formule de prix prédéterminée et fondée sur les prix au marché. SoftBank aura aussi droit de nommer un représentant en tant qu’administrateur de Nemaska Lithium et s’est aussi vu accorder un droit de préemption pour participer à tout placement d’actions ultérieur aussi longtemps qu’elle détient au moins 5 % des actions alors en circulation.

SoftBank a accepté de prendre certains engagements usuels de moratoire et de soutien, et a convenu soit d’exercer son droit de vote lié à ses actions en faveur de la liste d’administrateurs proposés pour élection par la Société, ou de s’abstenir de voter à cet égard; pourvu toutefois que SoftBank ne peut en aucune circonstance retenir le vote lié à toute action qu’elle détient à ce sujet jusqu’au premier d’un des événements suivants : (a) le 1er septembre 2020 et (b) le début de la production commerciale à la mine Whabouchi et à l’usine de Shawinigan.

À propos de Nemaska Lithium

Nemaska Lithium est une entreprise chimique en développement dont les activités seront intégrées verticalement, de l’extraction minière de spodumène jusqu’à la commercialisation d’hydroxyde et de carbonate de lithium de haute pureté. Ces sels de lithium sont destinés principalement au marché en forte croissance des batteries au lithium-ion, propulsé de plus en plus par la demande en matière d’électrification des transports et de stockage d’énergie à l’échelle mondiale. Grâce à ses produits et procédés, Nemaska Lithium compte faciliter l’accessibilité aux énergies vertes, au bénéfice de l’humanité.

La Société exploitera la mine Whabouchi au Québec, au Canada, l’un des plus importants gisements de spodumène au monde, tant en termes de volume que de teneur. L’entreprise transformera, à l’usine de Shawinigan, le concentré de spodumène produit à la mine Whabouchi grâce à un procédé unique d’électrolyse membranaire pour lequel la Société détient de multiples brevets.

Nemaska Lithium est un membre de l’indice des titres à petite capitalisation S&P/TSX, de l’indice minier mondial S&P/TSX, de l’indice des métaux de base mondial S&P/TSX, de l’indice mondial des métaux de base à pondération égale S&P/TSX et de l’indice MSCI Canada des titres à petite capitalisation. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site nemaskalithium.com ou twitter.com/Nemaska_Lithium.

À propos de SoftBank Group Corp.

SoftBank Group est un acteur global des technologies qui aspire à mener la révolution de l’information. SoftBank Group est constitué de la société-mère SoftBank Group Corp. (TOKYO:9984) et son portefeuille global de sociétés comprenant des fournisseurs de télécommunications avancées, de services Internet, d’intelligence artificielle, de robotique intelligente, de l’Internet des objets et d’énergies et de technologies propres. En septembre 2016, Arm Holdings plc, un leader mondial du secteur des semi-conducteurs IP, s’est jointe à SoftBank Group. En mai 2017, le fonds SoftBank Vision, qui investit au niveau global dans des entreprises et technologies qui permettront la prochaine étape de la révolution de l’information, a procédé à sa première clôture d’engagements de capitaux totalisant plus de 93 G$ US. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter www.softbank.com.

Mise en garde relative aux énoncés prospectifs

Tous les énoncés, autres que les faits historiques, contenus dans le présent communiqué de presse, y compris, sans s’y restreindre, ceux relatifs à la conclusion du placement et la réalisation des conditions de libération des fonds bloqués en lien avec les reçus de même que la conclusion du financement du projet (ou de toute portion de celui-ci) en général, constituent de « l’information prospective » ou des « énoncés prospectifs » selon le sens attribué par certaines lois sur les valeurs mobilières et sont fondés sur des attentes, des estimations et des prévisions faites en date du présent communiqué de presse. Certaines hypothèses importantes faites par la Société dans ses énoncés prospectifs comprennent, sans s’y limiter, la satisfaction, en temps opportun, par la Société des conditions préalables à (a) la libération des fonds bloqués du placement et (b) la conclusion de chaque composante du financement du projet, y compris l’approbation réglementaire (et de la Bourse de Toronto), la réception par la Société du produit du placement et de toute autre composante du financement du projet, et la Société ayant récolté un montant suffisant dans le cadre du financement du projet pour amener la mine de Whabouchi et l’usine de Shawinigan au stade de la production commerciale.

Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse comprennent, sans s’y limiter, ceux liés (i) au placement privé constituant une composante importante de la portion en capitaux propres (equity) du financement de projet, (ii) au financement par capitaux propres devant être complémenté par l’entente sur la production (streaming facility) et le financement par dette, (iii) au fait que SoftBank devient un nouvel actionnaire de Nemaska Lithium et à son observation des dispositions de moratoire et de soutien de la convention de placement, (iv) au mariage de la culture de SoftBank avec les valeurs d’entreprise de la Société, (v) à la fourniture à court terme de plus de détails sur le financement de projet, (vi) aux achats de produits de lithium par SoftBank, (vii) à l’exercice par SoftBank de son droit de préemption pour participer à tout placement ultérieur de capitaux propres, (viii) à la conclusion du placement dans les 10 jours suivant son annonce, et (ix) de manière générale, au paragraphe « À propos de Nemaska Lithium » ci-dessus qui décrit essentiellement que les prévisions de la Société, constituent de « l’information prospective » ou des « énoncés prospectifs » selon le sens attribué par certaines lois sur les valeurs mobilières et sont fondées sur des attentes, des estimations et des prévisions faites en date du présent communiqué de presse. Les énoncés prospectifs sont nécessairement fondés sur un certain nombre d’estimations et d’hypothèses qui, bien que considérées comme raisonnables par la Société au moment où ces énoncés ont été formulés, sont assujetties à des incertitudes et à des imprévus importants sur les plans opérationnel, économique et concurrentiel. Ces estimations et ces hypothèses peuvent s’avérer inexactes.

Beaucoup de ces incertitudes et de ces imprévus peuvent affecter directement ou indirectement ou pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement de ceux avancés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs. Rien ne garantit la mise en place d’un montage financier exhaustif aux fins de financement de projet et d’un fonds général de roulement entre 775 M $US et 825 M $US ni l’achèvement de toute composante des opérations de financement, puisque les prochaines étapes et, finalement, les résultats réels des efforts de financement, en particulier en ce qui a trait au financement par dette et aux émissions d’actions ainsi que des événements futurs pourraient sensiblement différer de ceux prévus dans ces énoncés.

De par leur nature même, les énoncés prospectifs comportent un nombre d’incertitudes et de risques intrinsèques, tant généraux que particuliers, et il est possible que les estimations, prévisions, projections et autres énoncés prospectifs ne se matérialisent pas ou que les hypothèses ne reflètent pas les résultats futurs. Les énoncés prospectifs sont présentés dans le but de fournir de l’information sur les efforts de la direction pour compléter le financement de son projet et, de manière plus générale, les attentes et les plans relatifs à l’avenir de la direction. Le lecteur est mis en garde contre le risque d’accorder une crédibilité excessive à ces énoncés prospectifs puisqu’un certain nombre de facteurs de risque importants et d’événements futurs pourraient entraîner des différences sensibles entre les résultats réels et les croyances, plans, objectifs, attentes, prévisions, estimations, hypothèses, et intentions exprimés dans ces énoncés prospectifs. Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse sont concernés par ces mises en garde et ceux faits dans nos autres dépôts auprès des organismes canadiens de réglementation des valeurs mobilières comprenant, mais sans s’y limiter, les mises en garde figurant dans la rubrique « Facteurs de risque » dans la notice annuelle de la Société datée du 5 octobre 2017 et la rubrique « Exposition et gestion des risques » dans le rapport de gestion trimestriel de la Société. La Société prévient que la liste de facteurs ci-dessus qui pourraient influencer les résultats futurs n’est pas exhaustive et que de nouveaux risques imprévisibles pourraient se matérialiser à l’occasion. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser des énoncés prospectifs ou d’expliquer une différence considérable entre les événements réels subséquents et ces énoncés prospectifs, sauf dans la mesure requise par la loi applicable.

D’autres renseignements sur Nemaska Lithium se trouvent dans la base de données de SEDAR (www.sedar.com) et sur le site Web de la Société à l’adresse : www.nemaskalithium.com.

M. Victor Cantore
Relations avec les investisseurs
514 831-3809
victor.cantore@nemaskalithium.com

Mme Wanda Cutler
Relations avec les investisseurs
416 303-6460
wanda.cutler@nemaskalithium.com

Mme Fanny-Eve Tapp
Relations avec les médias
Tél. : 514 935-2777, poste 204
Cell.: 514 442-0445
fanny-eve.tapp@nemaskalithium.com
www.nemaskalithium.com

Bombardier et PSA Airlines prolongent leur accord de révision générale pour la flotte d’avions CRJ Series du transporteur

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 5 avril 2018) –

Note aux rédacteurs : Une photo est associée à ce communiqué de presse.

Bombardier Avions commerciaux a annoncé aujourd’hui que Bombardier Services Corporation et PSA Airlines, Inc. (PSA Airlines), basée à Vandalia, dans l’Ohio, avaient récemment conclu une prolongation de trois ans de l’accord de révision générale qui lie les deux parties. En vertu de ce contrat, c’est au Centre de services de Bombardier en Virginie-Occidentale que se feront les tâches de révision générale des avions Bombardier CRJ200, CRJ700 et CRJ900 de la flotte du transporteur. Bombardier effectue la révision générale pour PSA Airlines depuis 2005.

PSA Airlines, filiale en propriété exclusive d’American Airlines Group, exploite une flotte composée exclusivement de 126 avions régionaux CRJ Series. La compagnie aérienne exploite ces avions sous la bannière du transporteur régional American Eagle.

« PSA Airlines a connu une croissance importante au cours des quatre dernières années. Nous avons triplé la taille de notre flotte et nous sommes en bonne voie d’atteindre notre flotte prévue de 150 avions CRJ. La confiance que nous avons dans le centre de services en Virginie-Occidentale a facilité notre décision à prolonger notre partenariat, a déclaré Gary Pratt, vice-président, Maintenance et ingénierie, PSA Airlines. Le savoir-faire de Bombardier et son soutien spécialisé dans la maintenance de notre flotte d’avions CRJ Series ont une grande valeur pour nous, alors que nous travaillons à dépasser les attentes de nos partenaires, de nos employés et de nos clients en matière de sécurité et de fiabilité.»

« Nous sommes très fiers de la conclusion de ce nouvel accord avec PSA Airlines. Nous remercions la compagnie d’avoir une fois de plus choisi Bombardier pour faire la révision générale de sa flotte, a déclaré Todd Young, vice-président et directeur général, Services à la clientèle et programme d’avions Q400, Bombardier Avions commerciaux. Ce vote de confiance dans nos services souligne toute la valeur pour nos clients du portefeuille FlightAdvantage, par lequel Bombardier propose la maintenance, le matériel, le soutien et les services de formation pour appuyer la flotte mondiale d’avions commerciaux Bombardier ».

À propos de Bombardier

Comptant plus de 69 500 employés répartis entre quatre secteurs d’activité, Bombardier est un leader mondial de l’industrie du transport, créant des avions et des trains novateurs qui changent la donne sur leur marché. Nos produits et nos services offrent des expériences de transport de calibre international qui établissent de nouvelles normes en matière de confort des passagers, d’efficacité énergétique, de fiabilité et de sécurité.

Avec son siège social situé à Montréal, au Canada, Bombardier possède des installations de production et d’ingénierie dans 28 pays, couvrant les secteurs Transport, Avions d’affaires, Avions commerciaux et Aérostructures et Services d’ingénierie. Les actions de Bombardier se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Pour l’exercice clos le 31 décembre 2017, nos revenus ont été de 16,2 milliards $ US. Vous trouverez nouvelles et information à l’adresse www.bombardier.com ou en nous suivant sur Twitter @Bombardier.

Notes aux rédacteurs

Des images d’un avion CRJ900 arborant les couleurs de PSA Airlines sont affichées avec le présent communiqué de presse à l’adresse www.bombardier.com.

Pour recevoir nos communiqués de presse, visitez la section Fils RSS.

Pour en savoir plus, rendez-vous dans l’espace média de BAC.

Bombardier, CRJ Series, CRJ200, CRJ700, CRJ900, FlightAdvantage et Q400 sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/1107698.jpeg

Nathalie Siphengphet
Chef, Communications et affaires publiques
Bombardier Avions commerciaux
+1 450 476-5792

Osisko obtient 403 g/t Au sur 2,7 mètres à Lynx

TORONTO, ONTARIO–(Marketwired – 5 avril 2018) – Minière Osisko inc. (TSX:OSK) (« Osisko » ou la « Société ») a le plaisir de publier de nouveaux résultats issus du programme de forage en cours sur le projet aurifère du Lac Windfall, entièrement détenu par la Société et situé dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, dans le canton d’Urban, Eeyou Istchee Baie-James, Québec. Le programme de forage de 800 000 mètres combine du forage de définition, du forage d’expansion et du forage d’exploration dans et autour du gîte aurifère principal de Windfall et du gîte adjacent de Lynx (situé immédiatement au nord-est de Windfall).

Les nouveaux résultats d’analyse significatifs de 16 intervalles dans 5 sondages et 5 déviations ciblant le forage d’expansion et intercalaire dans le gîte Lynx sont présentés ci-dessous. Osisko continue de prolonger les zones de minéralisation connues à Lynx en appliquant le modèle géologique de Windfall et en augmentant la densité de forage.

Les nouveaux résultats comprennent notamment : 403 g/t Au sur 2,7 mètres dans le sondage OSK-W-18-1412-W1; 151 g/t Au sur 2,2 mètres dans le sondage OSK-W-18-1414-W2; 40,1 g/t Au sur 2,0mètres dans le sondage OSK-W-17-1363; et 36,3 g/t Au sur 2,0 mètres dans le sondage OSK-W-18-1436. Des cartes montrant l’emplacement des sondages et les résultats d’analyse complets sont disponibles à l’adresse : www.miniereosisko.com.

Sondage De
(m)
À
(m)
Intervalle
(m)
Au (g/t)
non coupé
Au (g/t)
coupé à
100 g/t
Zone Couloir
OSK-W-17-1166-W3 661,0 664,8 3,8 6,38 Lynx Lynx
incluant 663,5 664,8 1,3 14,3
1341,0 1343,0 2,0 4,06 Lynx 6 Lynx
1385,0 1387,0 2,0 6,26 Lynx 6 Lynx
incluant 1386,0 1386,3 0,3 41,3
OSK-W-17-1193 1659,8 1662,0 2,2 5,66 Veine Lynx
incluant 1659,8 1660,6 0,8 15,5
1682,0 1684,0 2,0 11,0 Veine Lynx
incluant 1682,5 1683,1 0,6 33,6
OSK-W-17-1343-W1 560,8 563,9 3,1 3,32 Lynx HW Lynx
OSK-W-17-1363 222,0 224,0 2,0 3,28 Lynx HW Lynx
470,5 472,5 2,0 40,1 VNCR Lynx
incluant 470,5 471,5 1,0 79,9
OSK-W-17-1379 136,4 138,5 2,1 5,62 Lynx 1 Lynx
incluant 136,4 137,0 0,6 18,9
OSK-W-17-1413 534,6 537,0 2,4 5,77 Lynx 4 Lynx
742,0 744,0 2,0 3,83 Lynx 4 Lynx
OSK-W-18-923-W1 876,2 878,2 2,0 3,39 Lynx 4 Lynx
OSK-W-18-1412-W1 720,0 722,7 2,7 403 50,9 Lynx 1 Lynx
incluant 721,7 722,7 1,0 1050 100
731,0 733,0 2,0 10,4 Lynx 1 Lynx
incluant 731,9 733,0 1,1 17,9
OSK-W-18-1414-W2 934,5 936,7 2,2 151 83,5 Lynx 4 Lynx
incluant 934,5 935,0 0,5 369 100
incluant 935,8 936,7 0,9 117 100
OSK-W-18-1436 546,0 548,0 2,0 36,3 Lynx 2 Lynx
incluant 547,0 547,6 0,6 91,0

Remarques :

  1. L’épaisseur réelle est estimée à 65-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage. Voir la section « Contrôle de la qualité » ci-dessous.
  2. Définitions : HW = éponte supérieure; VNCR = veine à texture crustiforme.
Sondage Azimut
(°)
Pendage
(°)
Longueur
(m)
UTM E UTM N Section
OSK-W-17-1166-W3 132 -59 1551 453621 5435639 4050
OSK-W-17-1193 141 -59 1803 453806 5435726 4275
OSK-W-17-1343-W1 137 -56 870 453570 5435490 3950
OSK-W-17-1363 341 -72 513 453458 5435025 3625
OSK-W-17-1379 332 -66 540 452781 5434772 2900
OSK-W-17-1413 137 -53 996 453153 5435214 3450
OSK-W-18-923-W1 137 -56 962 453607 5435603 4025
OSK-W-18-1412-W1 133 -51 825 453684 5435676 4125
OSK-W-18-1414-W2 133 -58 1095 453654 5435648 4100
OSK-W-18-1436 139 -52 1128 453372 5435509 3775

Le président et chef de la direction, John Burzynski, a émis ces commentaires : « Nous continuons de récolter de bons résultats de forage à Lynx et nous attendons avec impatience notre première estimation de ressources minérales, qui progresse tel que prévu pour publication en mai. Le couloir Lynx a été découvert par l’équipe d’Osisko il y a à peine un an et a maintenant été suivi sur une distance de presque deux kilomètres et demeure ouvert latéralement. Puisque nous avons fermé la base de données pour l’estimation des ressources minérales à la mi-mars, les résultats d’aujourd’hui ne seront pas inclus dans l’estimation, mais s’ajouteront au potentiel de croissance du gîte Lynx alors que nous nous dirigeons vers une étude de faisabilité au début de l’année 2019. »

OSK-W-17-1166-W3 a recoupé trois intervalles minéralisés : 6,38 g/t Au sur 3,8 mètres dans le couloir Lynx, 4,06 g/t Au sur 2,0 mètres et 6,26 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone Lynx 6. Le premier intervalle se compose de 2 % de pyrite en amas et 1 % de pyrite en filonnets dans une intrusion felsique à texture bréchique fortement séricitisée. Le deuxième intervalle se compose de 3 % de pyrite en amas et 1 % de pyrite en filonnets dans une rhyolite fortement séricitisée. Le dernier intervalle se compose de pyrite en filonnets et d’injections de pyrite-silice au sein d’un dyke porphyrique felsique faiblement altéré en séricite.

OSK-W-17-1193 a recoupé deux intervalles dans une zone de cisaillement à 200 mètres au sud de Lynx 6 qui ont livré des teneurs de 5,66 g/t Au sur 2,2 mètres et 11,0 g/t Au sur 2,0 mètres. Dans le premier intervalle, la minéralisation se compose de 3 % de pyrrhotite disséminée, tandis que le deuxième intervalle contient 2 % de pyrite en amas et des traces de pyrrhotite. De petites veines de quartz sont associées à la minéralisation et sont encaissées dans une andésite cisaillée et fortement séricitisée.

OSK-W-17-1343-W1 a livré une teneur de 3,32 g/t Au sur 3,1 mètres dans l’éponte supérieure de Lynx. La minéralisation se compose de traces de pyrite dans un gabbro modérément altéré en séricite.

OSK-W-17-1363 a recoupé deux intervalles minéralisés : 3,28 g/t Au sur 2,0 mètres dans l’éponte supérieure de Lynx et 40,1 g/t Au sur 2,0 mètres dans une veine à texture crustiforme. Dans le premier intervalle, la minéralisation se compose de pyrite disséminée et de pyrite en filonnets au sein d’une rhyolite chloritisée. Le deuxième intervalle se compose de 7 % de pyrite en filonnets avec des injections de pyrite-silice au sein d’un gabbro avec une forte altération en chlorite et en fuchsite et une faible altération en silice. L’intervalle se trouve à 85 mètres en profondeur dans l’axe de plongée du sondage OSK-W-17-1121 (8,62 g/t sur 2,7 mètres, résultats publiés le 12 octobre 2017).

OSK-W-17-1379 a obtenu une teneur de 5,62 g/t Au sur 2,1 mètres dans la zone Lynx 1. La minéralisation contient jusqu’à 5 % de pyrite en filonnets au sein d’un dyke porphyrique felsique avec une forte altération en séricite, chlorite et fuchsite.

OSK-W-17-1413 a recoupé deux intervalles minéralisés dans la zone Lynx 4 : 5,77 g/t Au sur 2,4 mètres et 3,83 g/t Au sur 2,0 mètres. Dans le premier intervalle, la minéralisation se compose de 1 % de pyrite disséminée et 1 % d’injections de pyrite-silice dans une intrusion porphyrique felsique à gros phénocristaux de quartz fortement silicifiée. L’intervalle se trouve à 100 mètres au sud-ouest du sondage OSK-W-17-827 (3,63 g/t sur 3,0 mètres, résultats publiés le 12 juillet 2017). Le deuxième intervalle se compose de pyrite disséminée dans une andésite fortement altérée en chlorite et faiblement altérée en fuchsite.

OSK-W-18-923-W1 a obtenu une teneur de 3,39 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone Lynx 4. La minéralisation se compose de 2 % de pyrite en amas, 1 % de pyrite en filonnets et 1 % de pyrite disséminée dans une veine de quartz en remplissage d’une fracture. La minéralisation se trouve au contact, altéré en séricite et fuchsite, entre un gabbro et une rhyolite.

OSK-W-18-1412-W1 a recoupé deux intervalles minéralisés : 403 g/t Au sur 2,7 mètres et 10,4 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone Lynx 1. Le premier intervalle contient jusqu’à 5 % de pyrite en filonnets, en amas et disséminée, 2 % de chalcopyrite disséminée et de l’or visible localement au sein d’un gabbro modérément altéré en séricite, silice et fuchsite. Le deuxième intervalle contient jusqu’à 10 % de pyrite disséminée, jusqu’à 10 % de veines de pyrite-tourmaline et 5 % de pyrite disséminée au sein d’un gabbro modérément altéré en silice et séricite et faiblement altéré en fuchsite.

OSK-W-18-1414-W2 a rencontré la zone Lynx avec un intervalle titrant 151 g/t Au sur 2,2 mètres. La minéralisation se compose de 1 % de veines de pyrite-tourmaline, 1 % de pyrite en amas, jusqu’à 8 % de pyrite disséminée et de l’or visible localement au sein d’un gabbro fortement altéré en silice, séricite et fuchsite.

OSK-W-18-1436 a obtenu une teneur de 36,3 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone Lynx 2. La minéralisation contient jusqu’à 2 % de pyrite en filonnets et 2 % de veines de quartz-tourmaline ptygmatiques dans un gabbro fortement altéré en silice et séricite.

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Grenier, M.Sc.A., géo. (OGQ 800), chef de projet sur le projet aurifère du Lac Windfall et « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

Contrôle de la qualité et protocoles de présentation

L’épaisseur réelle des intervalles publiés est estimée à 65-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage pour la plupart des zones. Les résultats d’analyse n’ont pas été coupés, sauf indication contraire. Les intersections se trouvent à l’intérieur des limites géologiques des principales zones minéralisées, mais n’ont pas été corrélées à des domaines filoniens individuels pour l’instant. Les intervalles présentés comprennent des teneurs moyennes pondérées d’au moins 3,0 g/t Au diluées sur des longueurs d’au moins 2,0 m dans l’axe de forage. Tous les résultats d’analyse de carottes de forage de calibre NQ ont été obtenus soit par pyroanalyse avec tamisage métallique sur des fractions de 1 kilogramme ou par pyroanalyse standard avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique sur des fractions de 50 grammes soit aux laboratoires d’ALS à Val-d’Or (Québec), à Thunder Bay ou à Sudbury (Ontario) ou à Vancouver (Colombie-Britannique), soit aux laboratoires de Bureau Veritas à Timmins (Ontario). La méthode d’analyse par tamisage métallique sur une fraction de 1 kilogramme est privilégiée par le géologue lorsque l’échantillon contient de l’or grossier ou présente un pourcentage plus élevé de pyrite que les sections avoisinantes. Quelques échantillons ont aussi été analysés pour plusieurs éléments incluant l’argent, par la méthode Aqua Regia-ICP-AES d’ALS Laboratories. La conception du programme de forage, le programme d’assurance-qualité/contrôle de la qualité (« AQ/CQ ») et l’interprétation des résultats sont effectués par des personnes qualifiées appliquant un programme d’AQ/CQ conforme au Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie. Des échantillons de référence et des blancs sont insérés à tous les 20 échantillons dans le cadre du programme d’AQ/CQ par la Société et par le laboratoire. Environ 5 % des pulpes d’échantillons sont expédiés à d’autres laboratoires pour des analyses de vérification.

À propos du gîte aurifère du Lac Windfall

Le gîte aurifère du Lac Windfall est situé entre Val-d’Or et Chibougamau, dans la région de l’Abitibi au Québec (Canada). Les ressources minérales définies par les détenteurs antérieurs sont estimées à 2 762 000 tonnes à 8,42 g/t Au (748 000 onces) dans la catégorie indiquée et à 3 512 000 tonnes à 7,62 g/t Au (860 000 onces) dans la catégorie présumée (tiré d’un rapport technique daté du 10 juin 2015, intitulé « Preliminary Economic Assessment of the Windfall Lake Gold Property, Quebec, Canada » avec une date d’effet au 28 avril 2015, préparé conformément au Règlement 43-101). Le gîte aurifère du Lac Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada. La majeure partie de la minéralisation se trouve dans la zone Principale, orientée sud-ouest/nord-est et formée d’un empilement de lentilles minéralisées, qui mesure environ 600 mètres de large par au moins 1 400 mètres de long. Le gîte est bien défini de la surface jusqu’à une profondeur de 500 mètres et demeure ouvert latéralement et en profondeur. De la minéralisation a été identifiée à seulement 30 mètres sous la surface dans certains secteurs et jusqu’à 870 mètres de profondeur dans d’autres secteurs; il existe donc un grand potentiel d’étendre la zone de minéralisation connue vers la surface et en profondeur dans l’axe de plongée.

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient 100 % du gîte aurifère à haute teneur du Lac Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 3 300 kilomètres carrés), en plus d’une participation de 100 % dans le projet Marban, situé au cœur du prolifique district minier aurifère de l’Abitibi au Québec. Osisko détient aussi des propriétés dans le district minier de Larder Lake, dans le nord-est de l’Ontario, qui couvrent notamment les gîtes Jonpol et Garrcon sur la propriété Garrison, l’ancienne mine Buffonta et la propriété minière Gold Pike. La Société détient aussi des participations et des options visant plusieurs autres propriétés dans le nord du Québec et de l’Ontario. Osisko demeure bien financée avec environ 190 millions de dollars en trésorerie et en placements (d’après les données disponibles en date du 31 décembre 2017).

Mise en garde à l’égard des renseignements prospectifs

Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué. Les renseignements dans le présent communiqué portant sur le fait que le gîte aurifère du Lac Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada; le programme de forage actuel de 800 000 mètres; l’importance des nouveaux résultats du programme de forage en cours sur le projet aurifère du Lac Windfall; l’importance des résultats d’analyse présentés dans le présent communiqué de presse décrivant les résultats analytiques de 16 intervalles dans 5 sondages et 5 déviations ciblant le forage d’expansion et intercalaire dans le gîte Lynx; le cœur à haute teneur en développement dans la zone Lynx 4; le type de forage inclus dans le programme de forage (du forage de définition, du forage d’expansion et du forage d’exploration dans et autour du gîte principal du Lac Windfall et du gite adjacent de Lynx, et du forage d’exploration sur le gîte principal et sur l’ensemble du projet Urban-Barry); la minéralisation potentielle; le potentiel de prolonger la minéralisation vers le haut et vers le bas dans l’axe de plongée ainsi qu’en profondeur au gîte aurifère du Lac Windfall; la capacité de mettre en valeur toute minéralisation d’une façon économique; la capacité de réaliser toute activité d’exploration proposée et les résultats de ces activités, y compris la continuité ou l’extension de toute minéralisation; ainsi que tout autre renseignement dans les présentes qui n’est pas un fait historique, pourraient constituer des « renseignements prospectifs ». Tout énoncé qui implique des discussions à l’égard de prévisions, d’attentes, d’interprétations, d’opinions, de plans, de projections, d’objectifs, d’hypothèses, d’événements ou de rendements futurs (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d’identifier des renseignements prospectifs.

Ces renseignements prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables et des estimations faites par la direction d’Osisko au moment où elles ont été formulées. Ils impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement ou les réalisations d’Osisko soient sensiblement différents des résultats, du rendement ou des réalisations futurs explicitement ou implicitement indiqués par de tels renseignements prospectifs. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration incluant du forage; la participation dans le projet aurifère du Lac Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises et de clôturer les transactions selon les modalités annoncées; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou tout renseignement prospectif contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

Minière Osisko inc.
John Burzynski
Président et chef de la direction
Téléphone: (416) 363-8653

Goodfood Market Corp. annoncera ses résultats pour le second trimestre de l’année fiscale 2018

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 5 avril 2018) – Goodfood Market Corp. (“Marché Goodfood” ou “la compagnie”) (TSX:FOOD) publiera ses résultats financiers pour son second trimestre de l’année fiscale 2018 le jeudi 12 avril 2018, avant l’ouverture des marchés financiers. Jonathan Ferrari, chef de la direction, Neil Cuggy, président et directeur des opérations, et Philippe Adam, chef de la direction financière de Marché Goodfood, tiendront une conférence téléphonique à 10:00 a.m. (heure de l’est) cette même journée pour présenter les résultats.

Renseignements sur la conférence téléphonique :

Quand : Le 12 avril 2018 à 10:00 a.m. (heure de l’est)
Numéro à composer : 647-788-4922 ou 877-223-4471
Enregistrement de la conférence disponible jusqu’au 26 avril 2018
416-621-4642 ou 1-800-585-8367

Pour écouter la conférence et visionner la présentation, cliquez sur le lien suivant : http://www.gowebcasting.com/9226.

Le code d’accès de la conférence est le 1673089.

À propos de Marché Goodfood

Marché Goodfood est le chef de file canadien de repas prêts à cuisiner. La Société livre chaque semaine à ses abonnés tous les ingrédients frais nécessaires à la préparation de repas délicieux. L’objectif de l’entreprise est de simplifier la préparation cuisine, en laissant aux utilisateurs tout le plaisir : cuisiner, partager avec les amis et la famille et savourer. Les abonnés sélectionnent en ligne leurs recettes favorites parmi une large sélection de repas originaux. La Société prépare ensuite un panier personnalisé d’ingrédients frais et effectue la livraison chez l’abonné. Les recettes sont faciles à suivre et présentées étape par étape. Les bureaux chef de la Société se situent à Montréal, Canada. En date du 28 février 2018, Marché Goodfood comptait 61 000 abonnés. www.marchegoodfood.ca

Investisseurs
Philippe Adam, chef de la direction financière
(855) 515-5191
IR@makegoodfood.ca

Médias
Alex-Sandra Thibault, Conseillère principale
(514) 843-2375
athibault@national.ca