Résultats du vote de l’assemblée générale annuelle du Fonds de revenu Noranda

SALABERRY-DE-VALLEYFIELD, Québec, 27 avr. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — Le Fonds de revenu Noranda (le ” Fonds “) (TSX:NIF.UN) a annoncé aujourd’hui les résultats du vote ayant eu lieu lors de l’assemblée générale annuelle (l’” AGA “) des porteurs de parts qui s’est tenu ce matin.

Lors de l’AGA, il y avait 6 porteurs de parts prioritaires et de parts de fiducie spéciales du Fonds (” parts “) représentés en personne ou par procuration et détenant 19 488 733 parts, soit 38,98% des 49 989 975 parts du Fonds émises et en circulation. Les résultats du vote portant sur l’élection des fiduciaires sont les suivants :

Catégorie Personnes
proposées
En faveur Procuration
%
Abstention Procuration
%
Parts
prioritaires
et parts
spéciales
Chris Eskdale 16 706 745 86,73 2 556 052 13,27
Yvan Jost 16 699 095 86,69 2 563 702 13,31
Anthony P.L. Lloyd 16 819 267 87,31 2 443 530 12,69
Jean Pierre Ouellet 17 124 023 88,90 2 138 774 11,10
François R. Roy 17 237 057 89,48 2 025 740 10,52
Barry Tissenbaum 17 132 728 88,94 2 130 069 11,06
Dirk Vollrath 17 049 530 88,51 2 213 267 11,49

Le Fonds de revenu Noranda est une fiducie de revenu dont les parts sont inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole “NIF.UN”. Le Fonds de revenu Noranda est propriétaire de l’affinerie de zinc électrolytique et de ses actifs connexes (l'”affinerie “) situés à Salaberry-de-Valleyfield, au Québec. L’affinerie est la deuxième affinerie de zinc en importance en Amérique du Nord et la première dans l’est de l’Amérique du Nord, où se trouve la majorité des clients. L’affinerie produit du zinc affiné et divers sous-produits à partir du concentré de zinc provenant de sources externes. L’affinerie est exploitée et gérée par Zinc électrolytique du Canada Limitée, filiale en propriété exclusive de Glencore Canada Corporation.

Pour plus de renseignements sur le Fonds de revenu Noranda, veuillez consulter son site Web, à l’adresse www.fondsderevenunoranda.com.

Renseignements :
Michael Boone
Vice-président et chef de la direction financière de Zinc électrolytique du Canada Limitée
Gérant du Fonds de revenu Noranda
Tél. : 416-775-1561
info@fondsderevenunoranda.com 

Ethiopian Airlines signe une entente d’achat ferme pour 10 avions Q400

TORONTO, ONTARIO–(Marketwired – 27 avril 2018) –

Note aux rédacteurs : Une photo est associée à ce communiqué de presse.

Bombardier Avions commerciaux a annoncé, aujourd’hui, la conclusion d’une entente d’achat ferme avec Ethiopian Airlines pour 10 avions Q400 neufs. La commande comprend également les droits d’achat pour cinq avions Q400 supplémentaires.

Selon le prix courant de l’avion Q400, la valeur de cette commande ferme s’élève à environ 332 millions de dollars américains.

« Les avions biturbopropulsés de Bombardier continuent d’offrir une performance sans pareil à nos exploitants, et nous sommes fiers que le transporteur national d’Éthiopie reconnaisse encore une fois cette valeur incroyable en élargissant sa flotte d’avions Q400 », souligne Fred Cromer, président, Bombardier avions commerciaux. « La tendance du marché pour l’achat de biturbopropulseurs plus gros et plus performants s’est intensifiée, et cette cinquième nouvelle commande témoigne du succès de l’avion Q400 et de la valeur qu’il offre aux clients à travers le monde. »

À propos des avions Q400

Conçu comme un biturbopropulseur moderne du 21e siècle, l’avion Q400 est le dernier-né de la gamme d’avions Q Series. Il procure des niveaux inégalés de performance, de souplesse opérationnelle et de confort des passagers. Outre sa configuration standard à classe unique, l’avion Q400 est offert en plusieurs options : intérieur biclasse au confort accru des passagers, configuration à capacité assise supplémentaire pouvant aller jusqu’à 90 fauteuils pour les marchés à haute densité et configuration combi.

À propos de Bombardier

Comptant plus de 69 500 employés répartis entre quatre secteurs d’activité, Bombardier est un leader mondial de l’industrie du transport, créant des avions et des trains novateurs qui changent la donne sur leur marché. Nos produits et nos services offrent des expériences de transport de calibre international qui établissent de nouvelles normes de confort des passagers, d’efficacité énergétique, de fiabilité et de sécurité.

Avec son siège social situé à Montréal, au Canada, Bombardier possède des installations de production et d’ingénierie dans 28 pays, couvrant les secteurs Transport, Avions d’affaires, Avions commerciaux et Aérostructures et Services d’ingénierie. Les actions de Bombardier se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Au cours de l’exercice terminé le 31 décembre 2017, nous avons réalisé un chiffre d’affaires de 16,2 milliards de dollars américains. Vous trouverez nouvelles et information à l’adresse www.bombardier.com ou en nous suivant sur Twitter @Bombardier.

Notes aux rédacteurs

Des images d’un avion Q400 arborant les couleurs d’Ethiopian Airlines sont affichées avec le présent communiqué de presse à l’adresse www.bombardier.com

Pour en savoir plus sur les avions Q400, rendez-vous sur http://news.commercialaircraft.bombardier.com/media-kit/.
Suivez @BBD_Aircraft sur Twitter pour obtenir les dernières nouvelles et mises à jour de Bombardier Avions commerciaux.

Pour recevoir nos communiqués de presse, visitez la section Fils RSS du site Web de Bombardier.

Bombardier, Q400, Q Series et L’évolution de la mobilité sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/EthiopianQ400.jpg

Nathalie Siphengphet
Chef, Communications et affaires publiques
Bombardier Avions commerciaux
+1 450-476-5792
nathalie.siphengphet@aero.bombardier.com

Le Fonds de revenu Noranda présente ses résultats financiers du premier trimestre de 2018

SALABERRY-DE-VALLEYFIELD, Québec, 27 avr. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — Le Fonds de revenu Noranda (TSX:NIF.UN) (le “Fonds”) a annoncé aujourd’hui ses résultats financiers pour la période de trois mois close le 31 mars 2018. À moins d’indication contraire, tous les montants présentés sont en dollars américains.

Faits saillants financiers et d’exploitation du premier trimestre de 2018

  • Conclusion d’une entente en vertu de laquelle Glencore Canada fournira la totalité du concentré requis par le Fonds et achètera toute la production de zinc du Fonds pour la période de quatre ans se terminant le 30 avril 2022.
  • Le résultat avant impôts sur le résultat s’est élevé à 16,6 millions $, en hausse de 305 % par rapport à 4,1 millions $ au premier trimestre de 2017.
  • Les produits nets ajustés1 ont atteint 50,6 millions $, en hausse de 36 % comparativement à 37,3 millions $ au premier trimestre de 2017.
  • La production de zinc a augmenté de 38 % pour s’établir à 68 861 tonnes, comparativement à 50 048 tonnes au premier trimestre de 2017.
  • Les ventes de zinc se sont chiffrées à 69 636 tonnes, en hausse de 41 % par rapport à 49 516 tonnes au premier trimestre de 2017.
  • Les produits tirés des sous-produits découlant de la vente de gâteaux de cuivre et d’acide sulfurique ont été de 5,6 millions $, en hausse par rapport à 1,7 million $ pour le premier trimestre de 2017.
  • Les coûts de production unitaires libellés en dollars canadiens ont diminué de 11 % comparativement au premier trimestre de 2016.

1 Les produits nets ajustés s’entendent des produits moins les coûts d’achat des matières premières, plus (moins) le profit (la perte) sur les instruments financiers dérivés (“produits nets”), exclusion faite de la variation de la juste valeur des dérivés incorporés et après la variation de la marge sur stocks. Les produits nets ajustés et les produits nets font l’objet d’un rapprochement ci-dessous. Le Fonds utilise les produits nets ajustés parce qu’il considère que cette mesure est la plus représentative des produits nets générés au cours d’une période donnée et qu’elle lui permet de comparer les produits nets générés pendant différentes périodes.

“Après un exercice 2017 difficile, le premier trimestre a marqué un tournant favorable pour le Fonds alors que nous avons accéléré le rythme de nos activités et retrouvé une cadence de production normale vers la fin de janvier, a déclaré Eva Carissimi, présidente et chef de la direction de Zinc électrolytique du Canada Limitée, gestionnaire du Fonds. Nous sommes encouragés par l’esprit de collaboration dont ont fait preuve toutes nos parties prenantes.”

“Au cours du trimestre, nous avons annoncé la conclusion d’une entente en matière d’approvisionnement et de vente avec Glencore Canada, a poursuivi Mme Carissimi. Grâce à cette entente qui nous garantit un approvisionnement en concentré et des ventes de zinc régulières, nous serons en mesure de nous concentrer davantage sur notre plan d’investissement visant l’accroissement de la capacité et la réduction des coûts unitaires d’exploitation.”

Faits saillants postérieurs au trimestre clos le 31 mars 2018

  • Le 12 avril 2018, le Fonds a annoncé que les prêteurs ont exercé leur option de report ultérieur de la date d’échéance de la facilité de crédit renouvelable adossée à des actifs du Fonds (“facilité ABL”), entraînant ainsi le report de la date d’échéance du 13 avril 2018 au 20 juillet 2020. Les modalités de la facilité ABL de 150 millions $ demeurent inchangées.

Résultats financiers et résultats d’exploitation du premier trimestre de 2018

Le résultat avant impôts sur le résultat s’est élevé à 16,6 millions $ au premier trimestre de 2018, par rapport à 4,1 millions de dollars pour le premier trimestre de 2017. Cette progression est en grande partie attribuable à la hausse des volumes découlant de l’augmentation des ventes de zinc et à l’incidence positive de la diminution de la marge sur stocks liée à l’utilisation de stocks à moindre coût.

Les produits nets ajustés ont atteint 50,6 millions $ au premier trimestre de 2018, en hausse de 36 % comparativement à 37,3 millions $ pour le premier trimestre de 2017. Cette hausse est surtout liée à la progression des volumes découlant de l’augmentation des ventes de zinc. La hausse a été en partie contrebalancée par le recul des prix, principalement attribuable à la baisse des produits nets selon les modalités du marché par rapport aux frais d’affinage en vigueur précédemment, et par la diminution des primes, le tout compensé par l’augmentation des ventes de sous-produits.

La production de zinc a augmenté de 38 % pour s’établir à 68 861 tonnes au premier trimestre de 2018, par rapport à 50 048 tonnes pour le premier trimestre de 2017.

Les ventes de zinc ont augmenté de 41 % et se sont chiffrées à 69 636 tonnes au premier trimestre de 2018, comparativement à 49 516 tonnes pour le premier trimestre de 2017.

Les coûts de production avant la variation des stocks se sont élevés à 33,8 millions $ au premier trimestre de 2018, par rapport à 30,1 millions $ au premier trimestre de 2017. Cette augmentation de 3,7 millions $ est attribuable à la hausse des coûts de la main-d’œuvre et des fournitures d’exploitation découlant des conditions normales d’exploitation qui ont eu cours pendant le trimestre alors que la grève avait eu pour effet de réduire la capacité d’exploitation pour la période du 12 février 2017 au 31 mars 2017. Ces coûts plus élevés ont été en partie contrebalancés par une diminution des coûts de l’énergie attribuable à la baisse des coûts de l’électricité en 2018, laquelle découle du programme de réduction des tarifs d’électricité du gouvernement du Québec.

Comme il est mentionné précédemment, le Fonds participe au programme de réduction des tarifs d’électricité destiné aux grands consommateurs industriels mis en place par le gouvernement du Québec. En octobre 2017, le Fonds a déposé son premier rapport sur ses projets d’investissement admissibles auprès du ministère des Finances du Québec. Le Fonds a reçu un avis l’informant de l’approbation du rapport sur les projets d’investissement admissibles par le ministère des Finances. Par conséquent, le Fonds a vu sa facture d’électricité diminuer de 20 % dès octobre 2017. La réduction de la facture d’électricité accordée devrait couvrir une période de neuf à douze mois à compter du rapport initial. Le Fonds s’attend à pouvoir profiter des réductions de sa facture d’électricité jusqu’en 2021, à la condition qu’il soit en mesure de continuer d’engager les dépenses d’investissement et de respecter les conditions en vertu du programme dans l’avenir.

Les coûts de production unitaires se sont établis à 621 $ CA la tonne au premier trimestre de 2018, comparativement à 699 $ CA la tonne pour la période correspondante de 2016. La comparaison avec les coûts de production pour 2017 n’est pas significative du fait de l’incidence de la grève sur la production en 2017.

Les flux de trésorerie affectés aux activités d’exploitation ont représenté 6,3 millions $ au premier trimestre de 2018, ce qui tient compte de l’incidence défavorable d’une hausse de 10,4 millions $ des éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement découlant d’une augmentation des créances clients, en partie compensée par une baisse des stocks. En comparaison, les flux de trésorerie affectés aux activités d’exploitation avaient totalisé 46,4 millions $ pour le trimestre correspondant du dernier exercice, ce qui tenait compte de l’incidence défavorable d’une hausse de 46,9 millions $ des éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement imputable à une augmentation des stocks et à une réduction des dettes fournisseurs, partiellement contrebalancée par une diminution des créances clients. Aucune distribution au comptant n’a été déclarée pour le premier trimestre de 2018, alors que des distributions au comptant de 0,7 million $ avaient été déclarées pour la même période en 2017.

Au 31 mars 2018, la dette du Fonds atteignait 118,0 millions $, en hausse par rapport à 108,7 millions $ à la fin de décembre 2017. La hausse de la dette du Fonds est surtout liée à l’augmentation des éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement du Fonds découlant de la progression du prix du zinc.

Après la clôture du trimestre, soit le 12 avril 2018, le Fonds a reporté au 20 juillet 2020 la date d’échéance de la facilité ABL, ce qui lui donne accès à un capital pouvant atteindre 150 millions $. Les modalités de la facilité ABL demeurent inchangées.

Perspectives du Fonds

Le principal défi avec lequel le Fonds doit composer est la capacité de l’affinerie de continuer à mener ses activités de manière rentable selon les modalités du marché, y compris les frais de traitement du marché.

Selon les analystes du secteur, comme Wood Mackenzie et CRU, le resserrement du marché du concentré amorcé en 2016 s’est poursuivi en 2017 et au début de 2018. Ce resserrement du marché résulte de l’insuffisance de l’approvisionnement attribuable à la fermeture de plusieurs mines importantes au cours des dernières années et à la demande mondiale en concentré. Les frais de traitement au comptant ont diminué, passant de 175 $ la tonne métrique sèche en décembre 2015 à 40 $ la tonne métrique sèche en décembre 2016. Alors que le marché du concentré demeure tendu, les frais de traitement au comptant ont été en moyenne de 38 $ la tonne métrique sèche tout au long de 2017 et se sont situés à seulement 20 $ la tonne métrique sèche en moyenne au cours du premier trimestre de 2018. Du fait de cette tension sur le marché du concentré, les modalités du marché n’ont pas été aussi avantageuses pour le Fonds que les frais fixes dont il bénéficiait depuis sa création et jusqu’au 2 mai 2017. Les sociétés minières sont habituellement en mesure de négocier des frais de traitement moins élevés lorsque le marché du concentré est tendu compte tenu de la concurrence accrue pour l’approvisionnement en concentré entre les fonderies.

Malgré cette conjoncture, le Fonds a pu obtenir les qualités et les quantités de concentré dont il a besoin grâce à des ententes avec Glencore Canada visant l’approvisionnement en concentré pour la période de douze mois allant de mai 2017 à avril 2018 et la période de quatre ans allant de mai 2018 à avril 2022. Aux termes du contrat d’approvisionnement d’une durée de quatre ans, les frais de traitement liés à cet approvisionnement seront négociés annuellement en fonction des conditions du marché et correspondront à des frais de traitement fixes pour la période de douze mois allant de mai 2018 à avril 2019.

Perspectives en matière de production et de ventes

Les estimations du Fonds concernant la production et les ventes de zinc pour 2018 demeurent les suivantes :

Production :  de 250 000 à 260 000 tonnes
Ventes : de 250 000 à 260 000 tonnes
Traitement à façon de cathodes :              20 000 tonnes                             

La capacité du Fonds d’atteindre les cibles susmentionnées est assujettie à divers risques, incertitudes et hypothèses, dont certains sont présentés à la rubrique “Énoncés prospectifs” ci-dessous.

Webdiffusion et conférence téléphonique de l’assemblée générale annuelle

Date : Le 27 avril 2018 à 11 h HE

Pour accéder à la webdiffusion et regarder le diaporama à partir du site Web du Fonds de revenu Noranda, veuillez consulter le site, à l’adresse http://www.fondsderevenunoranda.com/investor/presentations.php, ou cliquer sur l’un des liens suivants :
http://webcast.servicewebdiffusion.com/noranda-eng (en anglais);
http://webcast.servicewebdiffusion.com/noranda-fr (en français).

Pour accéder à la webdiffusion par téléphone, veuillez composer le 1-866-830-9441, suivi du code d’accès 9192413 (en anglais) ou le 1-866-518-5884, suivi du code d’accès 3722750 (en français). Veuillez appeler environ 10 minutes avant le début de l’assemblée afin d’être certain de pouvoir y participer. Un enregistrement de la webdiffusion sera archivé sur le site Web du Fonds après le jour de l’assemblée.

Une conférence téléphonique portant sur les résultats financiers du premier trimestre de 2018 aura lieu le lundi 30 avril 2018 à 10 h HE. Vous trouverez les coordonnées de la webdiffusion et les numéros à composer ci-dessous.

Conférence téléphonique sur les résultats du premier trimestre de 2018

Date : Le 30 avril 2018 à 10 h HE
Numéro à composer : 647-788-4919 ou
Numéro sans frais en Amérique du Nord : 1-877-291-4570

Pour accéder à la webdiffusion et regarder le diaporama à partir du site Web du Fonds de revenu Noranda : http://www.fondsderevenunoranda.com/investor/conference.php ou cliquer sur le lien suivant : https://edge.media-server.com/m6/p/4ap36svh.

Version en différé de la conférence téléphonique

La version en différé sera disponible jusqu’à minuit le 14 mai 2018.

Numéro à composer : 416-621-4642 ou
Numéro sans frais en Amérique du Nord : 1-800-585-8367

Le code d’accès est le 3780219. Une fois le code entré, vous serez invité à fournir votre nom ainsi que celui de votre société.

La version intégrale du rapport de gestion et des états financiers consolidés non audités du premier trimestre de 2018 sera publiée plus tard aujourd’hui sur SEDAR, à l’adresse http://www.sedar.com ainsi que sur le site Web du Fonds, à l’adresse http://www.fondsderevenunoranda.com/investor/financials.php.

Les lecteurs sont prévenus que le résumé contenu dans le présent communiqué de presse contient des informations limitées. Il ne s’agit pas d’une source d’information appropriée pour les lecteurs qui n’ont pas une bonne connaissance du Fonds. En aucun cas, le communiqué de presse n’est un substitut des états financiers consolidés et du rapport de gestion, car des informations essentielles à une prise de décision éclairée pourraient échapper à un lecteur qui ne s’appuie que sur le présent résumé.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient de l’information prospective et des énoncés prospectifs au sens où l’entendent les lois sur les valeurs mobilières applicables. L’information prospective comporte des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les événements, les résultats ou le rendement réels diffèrent considérablement de ceux avancés dans ces énoncés prospectifs, de façon expresse ou implicite. Par conséquent, le Fonds ne peut garantir que l’information prospective ou les énoncés prospectifs se concrétiseront.

Ces risques et incertitudes comprennent notamment les conditions commerciales et économiques générales, la capacité du Fonds d’exercer ses activités à des niveaux normaux de production, les exigences relatives aux dépenses d’investissement du Fonds et les autres risques et incertitudes généraux énoncés dans les documents d’information continue du Fonds déposés sur SEDAR, à l’adresse www.sedar.com.

L’information prospective figurant dans le présent communiqué de presse est fondée, entre autres, sur les estimations, les attentes, les hypothèses, les prévisions et les intentions de la direction qui sont, à son avis, raisonnables en date des présentes. Ces dernières sont toutefois assujetties à un certain nombre de risques et d’incertitudes. À moins que la loi ne l’exige, le Fonds ne s’engage aucunement à mettre à jour, par écrit ou oralement, l’information prospective ou les énoncés prospectifs qui peuvent être communiqués à l’occasion par le Fonds ou en son nom.

Le Fonds de revenu Noranda est une fiducie de revenu dont les parts sont inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole “NIF.UN”. Le Fonds de revenu Noranda est propriétaire de l’affinerie de zinc électrolytique et de ses actifs connexes (l’”affinerie”) situés à Salaberry-de-Valleyfield, au Québec. L’affinerie est la deuxième affinerie de zinc en importance en Amérique du Nord et la première dans l’est de l’Amérique du Nord, où se trouve la majorité des clients. L’affinerie produit du zinc affiné et divers sous-produits à partir du concentré provenant de sources externes. L’affinerie est exploitée et gérée par Zinc électrolytique du Canada Limitée, filiale en propriété exclusive de Glencore Canada Corporation.

Sauf indication contraire, tous les montants figurant dans le présent communiqué de presse sont en dollars américains.

Pour plus de renseignements sur le Fonds de revenu Noranda, consulter son site Web, à l’adresse
www.fondsderevenunoranda.com.

Principaux inducteurs de rendement
Le tableau suivant présente un sommaire du rendement des principaux inducteurs du Fonds :

Trois mois clos les 31 mars 2018 2017
Concentré et zinc secondaire affinés (en tonnes) 127,486 122,057
Teneur en zinc (%) 51.7 52.1
Récupération de zinc (%) 97.2 96.9
Production de zinc (en tonnes) 68,861 50,048
Ventes de zinc (en tonnes) 69,636 49,516
Prix du zinc obtenu ($ US la livre) 1.61 1.33
Prix moyen du zinc à la LME ($ US la livre) 1.55 1.26
Produits tirés des sous-produits (en millions $) 5.6 1.7
Production de gâteaux de cuivre (en tonnes) 658 494
Ventes de gâteaux de cuivre (en tonnes) 431 328
Production d’acide sulfurique (en tonnes) 104,171 98,066
Ventes d’acide sulfurique (en tonnes) 94,041 94,427
Prix moyen du cuivre à la LME ($ US la livre) 3.16 2.65
Prix à marge garantie de l’acide sulfurique ($ US la tonne) 41 7
Taux de change moyen $ CA/$ US 0.79 0.76
* 1 tonne = 2 204,62 livres    

 

PRINCIPALES INFORMATIONS FINANCIÈRES ET INFORMATIONS SUR L’EXPLOITATION        
  Trois mois clos les 31 mars
 
(en milliers $) 2018   2017  
         
Informations des états du résultat global        
Produits nets   230,014     137,739  
Coûts d’achat des matières premières   183,827     101,635  
Profit sur les instruments financiers dérivés   (15,426 )   (987 )
Produits nets, moins les coûts d’achat des matières premières
et le profit sur les instruments financiers dérivés
61,613   37,091  
Autres charges :        
Production   34,991     22,830  
Frais de vente et frais administratifs   4,186     6,172  
Profit de change   (630 )   (1,133 )
Amortissement des immobilisations corporelles   3,919     3,993  
(Recouvrement) charge au titre de l’obligation de réhabilitation   (150 )   91  
Résultat avant charges financières et impôts sur le résultat   19,297     5,138  
Charges financières, montant net 2,697   1,029  
Résultat avant impôts sur le résultat   16,600     4,109  
Charge d’impôt exigible et différé   2,555     1,224  
Résultat attribuable aux porteurs de parts et à la
participation ne donnant pas le contrôle
  14,045     2,885  
Distributions aux porteurs de parts, déduction faite du recouvrement d’impôt   –   711  
Augmentation de l’actif net attribuable aux porteurs de parts
et à la participation ne donnant pas le contrôle
  14,045     2,174  
Autres éléments du résultat global   (171 )   1,319  
Résultat global   13,874     3,493  
         
Informations des états de la situation financière 31 mars 2018   31 déc. 2017  
Trésorerie   824     1,819  
Stocks   214,075     232,031  
Créances clients   166,510     136,823  
Impôts sur le résultat à recevoir   6,872     9,918  
Immobilisations corporelles   103,661     104,579  
Total de l’actif   508,847     500,840  
Dettes fournisseurs et charges à payer   121,200     124,210  
Produits différés   63,898     61,459  
Facilité ABL   118,012     108,696  
Total des passifs, à l’exclusion des actifs nets
attribuables aux porteurs de parts
  337,165     343,032  
         
  Trois mois clos les 31 mars
 
Informations des tableaux des flux de trésorerie 2018   2017  
Flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation avant les distributions
au comptant et la variation nette des éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement
  4,033     1,228  
Distributions au comptant   –     (711 )
Variation nette des éléments sans effet de trésorerie du fonds de roulement (10,377 ) (46,945 )
Flux de trésorerie affectés aux activités d’exploitation (6,344 ) (46,428 )
Flux de trésorerie affectés aux activités d’investissement   (3,967 )   (3,690 )
Flux de trésorerie provenant des activités de financement   9,316     48,603  
Incidence du changement de monnaie fonctionnelle   –     (26 )
Diminution nette de la trésorerie   (995 )   (1,541 )

 

Rapprochement des produits nets et des produits nets ajustés            
Pour les trois mois clos les 31 mars            
(en millions $)   2018       2017    
Produits nets   61.6    $   37.1    $
Variation de la juste valeur des dérivés incorporés   (1.2 ) $   (4.9 ) $
(Diminution) augmentation de la marge sur stocks, déduction
faite de la variation de la  juste valeur des dérivés incorporés
  (9.8 ) $   4.0    $
Profit de change   –  $       1.1    $
Produits nets ajustés   50.6    $   37.3    $

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :
Michael Boone, vice-président et chef de la direction financière, Zinc électrolytique du Canada Limitée, gestionnaire du Fonds de revenu Noranda
Tél. : 416-775-1561 
info@fondsderevenunoranda.com

Nemaska Lithium et Northvolt annoncent la signature d’une entente de principe pour la vente d’hydroxyde de lithium

QUÉBEC, QUÉBEC–(Marketwired – 27 avril 2018) – Nemaska Lithium Inc. (« Nemaska Lithium » ou la « Société ») (TSX:NMX) (OTC:NMKEF) et Northvolt AB (« Northvolt ») sont heureuses d’annoncer la signature d’une entente de principe visant l’approvisionnement par la Société d’hydroxyde de lithium de qualité batterie à Northvolt.

D’après cette entente de principe, Nemaska Lithium a convenu de fournir, par l’entremise de sa filiale à part entière Nemaska Lithium Shawinigan Transformation Inc., et Northvolt a convenu d’acheter, sur une base d’achat ferme (take-or-pay), jusqu’à 5 000 mais pas moins de 3 500 tonnes métriques par année d’hydroxyde de lithium produit à l’usine commerciale de la Société à Shawinigan, pour une période d’approvisionnement de 5 années commençant lors du début de la production commerciale, tant à l’usine de Shawinigan qu’à l’usine projetée par Northvolt de Skellefteå en Suède (l’ « usine N »).

Dans le cadre de cet approvisionnement en hydroxyde de lithium, Northvolt a convenu de remettre à la Société un billet promissoire de 10M EUR, lequel peut, au choix de la Société, être converti en actions comportant droit de vote de Northvolt dans le cadre du financement du projet de l’usine N, ou racheté au coût plus l’intérêt à un taux pré-convenu.

« Nous nous réjouissons de cette première étape en vue d’établir un partenariat stratégique entre Northvolt et la Société, puisque nous partageons les mêmes valeurs et vision de faciliter l’accès aux énergies vertes pour le bénéfice de l’humanité et de repousser les frontières pour y parvenir », a déclaré Guy Bourassa, président & chef de la direction de Nemaska Lithium.

L’approvisionnement en hydroxide de lithium et l’émission d’un billet promissoire, tel qu’envisagés, sont assujettis à la conclusion d’une convention définitive d’approvisionnement qui soit mutuellement satisfaisante et à l’approbation préalable des conseils d’administration des deux parties.

À propos de Nemaska Lithium

Nemaska Lithium est une entreprise chimique en développement dont les activités seront intégrées verticalement, de l’extraction minière de spodumène jusqu’à la commercialisation d’hydroxyde et de carbonate de lithium de haute pureté. Ces sels de lithium sont destinés principalement au marché en forte croissance des batteries au lithium-ion, propulsé de plus en plus par la demande en matière d’électrification des transports et de stockage d’énergie à l’échelle mondiale. Grâce à ses produits et procédés, Nemaska Lithium compte faciliter l’accessibilité aux énergies vertes, au bénéfice de l’humanité.

La Société exploitera la mine Whabouchi au Québec, au Canada, l’un des plus importants gisements de spodumène au monde, tant en termes de volume que de teneur. L’entreprise transformera, à l’usine de Shawinigan, le concentré de spodumène produit à la mine Whabouchi grâce à un procédé unique d’électrolyse membranaire pour lequel la Société détient plusieurs brevets.

Nemaska Lithium est un membre de l’indice des titres à petite capitalisation S&P/TSX, de l’indice minier mondial S&P/TSX, de l’indice des métaux de base mondial S&P/TSX, de l’indice mondial des métaux de base à pondération égale S&P/TSX et de l’indice MSCI Canada des titres à petite capitalisation. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site nemaskalithium.com ou twitter.com/Nemaska_Lithium.

À propos de Northvolt

Fondée en 2016, Northvolt a pour mission de fabriquer la batterie qui soit la plus verte au monde, avec une empreinte carbone minimale et les plus grandes ambitions pour le recyclage, afin de permettre la transition aux énergies renouvelables en Europe. L’équipe d’experts de Northvolt s’active à construire la prochaine génération d’usine de batteries axée sur l’innovation de procédé, l’échelle et l’intégration verticale. Une fois complétée, il s’agira de la plus grande usine de batteries en Europe, d’une capacité de production de batteries de 32 GWh sur une base annuelle. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site www.northvolt.com.

Mise en garde relative aux énoncés prospectifs

Tous les énoncés, autres que les faits historiques, contenus dans le présent communiqué de presse, y compris, sans s’y restreindre, ceux relatifs à la fourniture par la Société à Northvolt de 3 500 à 5 000 tonnes métriques par année d’hydroxyde de lithium de qualité batterie et à l’établissement d’un partenariat stratégique entre la Société et Northvolt, constituent de « l’information prospective » ou des « énoncés prospectifs » selon le sens attribué par certaines lois sur les valeurs mobilières et sont fondés sur des attentes, des estimations et des prévisions faites en date du présent communiqué de presse. Certaines hypothèses importantes faites par la Société dans ses énoncés prospectifs comprennent, sans s’y limiter, (a) le commencement de la production commerciale à l’usine de Shawinigan et à celle de Skellefteå projetée par Northvolt en Suède, et (b) la conclusion d’une convention définitive d’approvisionnement mutuellement satisfaisante.

Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse comprennent, sans s’y limiter, ceux liés (i) à la remise d’un billet promissoire à la Société et sa conversion en actions de Northvolt ou son rachat au coût plus les intérêts, (ii) à l’approbation préalable d’une convention définitive d’approvisionnement par les conseils d’administration de la Société et de Northvolt, et (iii) de manière générale, au paragraphe « À propos de Nemaska Lithium » ci-dessus qui décrit essentiellement les perspectives de la Société (de même qu’au paragraphe correspondant « À propos de Northvolt »). Les énoncés prospectifs sont nécessairement fondés sur un certain nombre d’estimations et d’hypothèses qui, bien que considérées comme raisonnables par la Société au moment où ces énoncés ont été formulés, sont assujetties à des incertitudes et à des imprévus importants sur les plans opérationnel, économique et concurrentiel. Ces estimations et ces hypothèses peuvent s’avérer inexactes.

Beaucoup de ces incertitudes et de ces imprévus peuvent affecter directement ou indirectement ou pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement de ceux avancés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs. Rien ne garantit la mise en production commerciale de l’usine de Shawinigan ni de l’usine Skellefteå projetée par Northvolt en Suède, puisque les résultats des efforts de financement de la Société et de ceux de Northvolt, ainsi que les événements futurs, pourraient sensiblement différer de ce qui est présentement anticipé par la Société et Northvolt.

De par leur nature même, les énoncés prospectifs comportent un nombre d’incertitudes et de risques intrinsèques, tant généraux que particuliers, et il est possible que les estimations, prévisions, projections et autres énoncés prospectifs ne se matérialisent pas ou que les hypothèses ne reflètent pas les résultats futurs. Les énoncés prospectifs sont présentés dans le but de fournir de l’information sur les efforts de la direction pour compléter le financement de son projet et, de manière plus générale, les attentes et les plans de la direction relatifs à l’avenir. Le lecteur est mis en garde contre le risque d’accorder une crédibilité excessive à ces énoncés prospectifs puisqu’un certain nombre de facteurs de risque importants et d’événements futurs pourraient entraîner des différences sensibles entre les résultats réels et les croyances, plans, objectifs, attentes, prévisions, estimations, hypothèses, et intentions exprimés dans ces énoncés prospectifs. Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse sont concernés par ces mises en garde et ceux faits dans nos autres dépôts auprès des organismes canadiens de réglementation des valeurs mobilières comprenant, mais sans s’y limiter, les mises en garde figurant dans la rubrique « Facteurs de risque » dans la notice annuelle de la Société datée du 5 octobre 2017 et la rubrique « Exposition et gestion des risques » dans le rapport de gestion trimestriel de la Société. La Société prévient que la liste de facteurs ci-dessus qui pourraient influencer les résultats futurs n’est pas exhaustive et que de nouveaux risques imprévisibles pourraient se matérialiser à l’occasion. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser des énoncés prospectifs ou d’expliquer une différence considérable entre les événements réels subséquents et ces énoncés prospectifs, sauf dans la mesure requise par la loi applicable.

D’autres renseignements sur Nemaska Lithium se trouvent dans la base de données de SEDAR (www.sedar.com) et sur le site Web de la Société à l’adresse : www.nemaskalithium.com.

M. Victor Cantore
Relations avec les investisseurs
514 831-3809
victor.cantore@nemaskalithium.com

Mme Wanda Cutler
Relations avec les investisseurs
416 303-6460
wanda.cutler@nemaskalithium.com

Mme Fanny-Eve Tapp
Relations avec les médias
Tél. : 514 935-2777, poste 204
Cell.: 514 442-0445
fanny-eve.tapp@nemaskalithium.com
www.nemaskalithium.com