Avis aux médias : conférence téléphonique de CAE sur ses résultats du quatrième trimestre et de l’ensemble de l’exercice 2018

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 22 mai 2018) – (NYSE:CAE) (TSX:CAE) – CAE publiera les résultats financiers du quatrième trimestre et de l’ensemble de son exercice 2018 le vendredi 25 mai 2018. Une conférence téléphonique, au cours de laquelle les résultats et les perspectives d’avenir de CAE seront présentés aux analystes et aux investisseurs institutionnels, aura lieu le même jour à 13 h (HE).

Marc Parent, président et chef de la direction de CAE, Sonya Branco, vice-présidente, Finances et chef de la direction financière et Andrew Arnovitz, vice-président, Stratégie et relations avec les investisseurs, participeront à cette conférence téléphonique destinée aux analystes financiers, aux investisseurs institutionnels et aux médias. Les représentants des médias pourront poser leurs questions tout de suite après la période réservée aux analystes.

Cette conférence téléphonique sera diffusée en direct, puis archivée pour une durée de 90 jours sur www.cae.com.

Événement : Conférence téléphonique sur les résultats du quatrième trimestre et de l’ensemble de l’exercice 2018 de CAE

Date : Le vendredi 25 mai 2018

Heure : 13 h (HE)

Numéros de téléphone pour la conférence téléphonique :

Pays Numéro de téléphone
Amérique du Nord 1 877 586-3392
Canada +1 416 981-9024
Allemagne 08001816101
Australie 1800706721
Belgique 080077657
France 0800919393
Pays-Bas 08000222280
Royaume-Uni 08004960381
Singapour 8001012594

Réécoute (disponible trois heures après la fin de la conférence, pendant 48 heures) : 1 800 558-5253 ou +1 416 626-4100 – Code d’accès : 21889665

À propos de CAE

CAE est un chef de file mondial en formation dans les domaines de l’aviation civile, de la défense et sécurité, et de la santé. Appuyés par 70 ans d’innovations, nous participons à la définition des normes mondiales en formation. Nos solutions innovatrices, qui vont de la formation virtuelle à l’entraînement en vol, rendent le transport aérien plus sécuritaire, gardent nos forces de défense prêtes pour leurs missions et améliorent la sécurité des patients. Nous avons la plus vaste présence mondiale de l’industrie, avec plus de 8 000 employés, 160 emplacements et centres de formation dans plus de 35 pays. Nous assurons chaque année la formation de plus de 120 000 membres d’équipage du secteur civil et du secteur de la défense et de milliers de professionnels de la santé dans le monde.

Suivez-nous sur Twitter @CAE_Inc

Personnes-ressources à CAE :
Hélène V. Gagnon, vice-présidente,
Affaires publiques et Communications mondiales
+1-514-340-5536
helene.v.gagnon@cae.com

Relations avec les investisseurs :
Andrew Arnovitz, vice-président,
Stratégie et Relations avec les investisseurs
+1-514-734-5760
andrew.arnovitz@cae.com

Suncor Énergie présente les résultats du vote tenu à l’assemblée générale annuelle

CALGARY, Alberta, 02 mai 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — Suncor a tenu aujourd’hui son assemblée générale annuelle des actionnaires à Calgary. Au total, environ 1,27 milliard d’actions (représentant approximativement 77,38 % des actions ordinaires en circulation) étaient représentées en personne ou par procuration.

Les actionnaires ont voté comme suit sur les propositions avant l’assemblée :

  1. Les actionnaires ont élu les 10 membres suivants au Conseil d’administration (dont neuf sont indépendants), avec les votes afférents aux actions représentées étant en faveur des administrateurs individuels suivants :
  Patricia M. Bedient  99,58 %
  Mel E. Benson 97,89 %
          Jacynthe Côté 99,80 %
          Dominic D’Alessandro        99,27 %
  John D. Gass  99,41 %
                  Dennis M. Houston 99,93 %
  Maureen McCaw 97,76 %
  Eira M. Thomas  98,45 %
  Steven W. Williams  99,74 %
  Michael M. Wilson 99,71 %
  1. Les actionnaires ont reconduit le mandat de PricewaterhouseCoopers s.r.l. à titre de vérificateurs de Suncor.
     
  2. L’approche de la direction quant à la rémunération de la haute direction dont il est question dans la circulaire de sollicitation de procurations de la direction de Suncor datée du 1er mars 2018 a été approuvée par un vote tenu par scrutin de 94,26 % des actions représentées.
     

Remarque : Les biographies des membres du Conseil d’administration et d’autres détails sur les pratiques de Suncor en matière de gouvernance sont disponibles à suncor.com.

Le texte de l’allocution de Steve Williams, président et chef de la direction de Suncor, et d’Alister Cowan, vice-président directeur et chef des finances, est disponible à suncor.com/discours.

Une version archivée de la webdiffusion de l’assemblée sera disponible pour une période de 90 jours à suncor.com/webdiffusions.

Suncor Énergie est la plus importante société énergétique intégrée du Canada. Les activités de Suncor sont reliées notamment au développement et à la valorisation des sables pétrolifères, à la production pétrolière et gazière extracôtière, au raffinage du pétrole et à la commercialisation des produits sous la marque Petro-Canada. À titre de membre des indices de durabilité Dow Jones, FTSE4Good et CDP, Suncor exploite les ressources pétrolières de façon responsable, ainsi qu’un portefeuille croissant de sources d’énergie renouvelable. Suncor est inscrite à l’indice boursier UN Global Compact 100 et sur la liste de Corporate Knights’ Global 100. Les actions ordinaires de Suncor (symbole : SU) sont inscrites à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York.

Pour plus d’information à propos de Suncor, visitez notre site Web à suncor.com ou suivez-nous sur Twitter @Suncor ou sur ensemble.suncor.com

Demandes des médias :
403-296-4000
media@suncor.com 

Demandes des investisseurs :
800-558-9071
invest@suncor.com

Résultats du premier trimestre de 2018 de Suncor Énergie

À moins d’indication contraire, toute l’information financière est non auditée, est présentée en dollars canadiens ($·CA) et a été établie conformément aux Normes internationales d’information financière, plus précisément la Norme comptable internationale 34 Information financière intermédiaire publiée par l’International Accounting Standards Board. Les volumes de production sont présentés selon la participation directe avant redevances, sauf pour la production de la Libye, qui est présentée en fonction des droits. Certaines mesures financières du présent communiqué (fonds provenant de l’exploitation, bénéfice d’exploitation, charges d’exploitation décaissées des Sables pétrolifères et charges d’exploitation décaissées de Syncrude) ne sont pas prescrites par les principes comptables généralement reconnus (les·”·PCGR·”) du Canada. Voir la rubrique “·Mise en garde concernant les mesures financières hors PCGR·” du présent communiqué. Les informations concernant les activités du secteur Sables pétrolifères ne tiennent pas compte de la participation de Suncor dans les activités de·Fort Hills et de Syncrude.

CALGARY, Alberta, 01 mai 2018 (GLOBE NEWSWIRE) —  ” La valeur de notre modèle intégré a occupé le premier plan au cours du trimestre, les excellents résultats financiers de nos actifs en aval et de nos actifs extracôtiers ayant contribué à atténuer l’incidence de la baisse de production du secteur Sables pétrolifères, et nos raffineries ayant été en mesure de recouvrer pleinement la valeur perdue en raison des écarts de prix défavorables du brut lourd dans le secteur Sables pétrolifères, a indiqué Steve Williams, président et chef de la direction. La solidité de notre bilan nous a permis d’augmenter notre participation dans Syncrude et d’investir davantage dans la mise en valeur de nos actifs extracôtiers. Nous avons aussi augmenté notre dividende et approuvé le renouvellement de notre programme de rachat d’actions, réaffirmant ainsi notre engagement à redistribuer de la trésorerie aux actionnaires. “

  • Les fonds provenant de l’exploitation se sont établis à 2,164 G$ (1,32 $ par action ordinaire). Les flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation, qui tiennent compte des variations du fonds de roulement hors trésorerie, se sont chiffrés à 724 M$ (0,44 $ par action ordinaire).
  • Le bénéfice d’exploitation s’est monté à 985 M$ (0,60 $ par action ordinaire), et le bénéfice net, à 789 M$ (0,48 $ par action ordinaire).
  • Le taux d’utilisation des raffineries s’est chiffré à 98 % et le débit de traitement du brut s’est établi à 453 500 barils par jour (b/j), un sommet historique pour un premier trimestre.
  • La production de Fort Hills s’est établie en moyenne à 29 800 b/j, y compris la production de mousse de bitume expédiée au secteur Sables pétrolifères – Activités de base; le deuxième des trois trains d’extraction sera mis en service à la fin du trimestre et le rythme d’accélération de la production est plus rapide que prévu.
  • À Hebron, la production s’est établie en moyenne à 8 200 b/j et elle continue d’augmenter plus rapidement que prévu.
  • La production trimestrielle en amont a atteint 689 400 barils équivalent pétrole par jour (bep/j).
  • Au cours du premier trimestre, Suncor a conclu l’acquisition déjà annoncée de la participation de 5 % de Mocal Energy Limited (” Mocal “) dans Syncrude, ce qui représente un ajout de capacité d’environ 17 500 b/j de pétrole brut synthétique peu sulfureux.
  • La Société a continué de faire la preuve de son engagement à redistribuer de la trésorerie aux actionnaires, par le rachat de 389 M$ d’actions au cours du premier trimestre et la distribution de 590 M$ en dividendes.

Résultats financiers

Pour le premier trimestre de 2018, Suncor a comptabilisé un bénéfice d’exploitation de 985 M$ (0,60 $ par action ordinaire), comparativement à 812 M$ (0,49 $ par action ordinaire) pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent. L’augmentation d’un trimestre à l’autre est attribuable à une amélioration des prix du pétrole brut, à des marges de raffinage plus élevées, à un taux d’utilisation des raffineries de 98 % ainsi qu’à une solide production in situ, facteurs contrebalancés en partie par un accroissement des charges d’exploitation essentiellement attribuable à des coûts de maintenance planifiée et non planifiée plus élevés ainsi qu’à la prise en compte du plein montant des charges d’exploitation de Fort Hills où la production s’accélère. Les résultats du secteur Sables pétrolifères pour la période considérée ont subi l’incidence d’une panne causée par les conditions météorologiques à l’usine du secteur Sables pétrolifères – Activités de base de la Société ainsi que de la capacité réduite d’une conduite d’alimentation en bitume à Syncrude, ces facteurs ayant entraîné une baisse de la production globale du secteur Sables pétrolifères. Les travaux de révision planifiés des installations de valorisation à Syncrude, qui devaient commencer au deuxième trimestre de 2018, ont été devancés au premier trimestre afin d’atténuer l’incidence de la capacité réduite de la conduite d’alimentation en bitume sur la production annuelle.

Les fonds provenant de l’exploitation, qui se sont établis à 2,164 G$ (1,32 $ par action ordinaire), comparativement à 2,024 G$ (1,21 $ par action ordinaire) au premier trimestre de 2017, ont été déterminés principalement par les mêmes facteurs que ceux, mentionnés ci‑dessus, qui ont influé sur le bénéfice d’exploitation. Les flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation, qui comprennent les variations du fonds de roulement hors trésorerie, se sont établis à 724 M$ pour le premier trimestre de 2018, contre 1,628 G$ pour le premier trimestre de 2017. Les variations du fonds de roulement hors trésorerie au premier trimestre de 2018 découlent d’une augmentation des créances qui rend compte d’un contexte de prix à la hausse, de la constitution de stocks importants en vue des travaux de révision ainsi que du paiement de montants d’impôt de 2017 qui avaient été différés.

Le bénéfice net s’est chiffré à 789 M$ (0,48 $ par action ordinaire) au premier trimestre de 2018, comparativement à 1 352 G$ (0,81 $ par action ordinaire) pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent. Le bénéfice net du premier trimestre de 2018 reflète une perte de change latente après impôt de 329 M$ à la réévaluation de la dette libellée en dollars américains et un profit hors trésorerie après impôt de 133 M$ lié à l’échange des propriétés foncières minières de la Société dans le nord-est de la Colombie-Britannique avec Canbriam Energy Inc. (” Canbriam “). Le bénéfice net du trimestre correspondant de l’exercice précédent tenait compte d’un profit de change latent après impôt de 103 M$ à la réévaluation de la dette libellée en dollars américains et d’un profit après impôt de 437 M$ découlant de la vente des activités liées aux lubrifiants de la Société et de sa participation dans la centrale éolienne Cedar Point.

Résultats d’exploitation

La production en amont totale de Suncor s’est établie à 689 400 bep/j pour le premier trimestre de 2018, comparativement à 725 100 bep/j pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent.

Les volumes de production du secteur Sables pétrolifères se sont chiffrés à 404 800 b/j au premier trimestre de 2018, contre 448 500 b/j au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Le taux d’utilisation des installations de valorisation a diminué à 80 % au premier trimestre de 2018, contre 95 % au trimestre correspondant de l’exercice précédent. La baisse de la production et du taux d’utilisation des installations de valorisation est attribuable à une diminution de la production du secteur Sables pétrolifères – Activités de base découlant d’une panne causée par les conditions météorologiques au début du trimestre, en partie compensée par une solide production in situ. Le secteur Sables pétrolifères – Activités de base a repris les activités normales à la fin de février.

Les charges d’exploitation décaissées par baril du secteur Sables pétrolifères ont augmenté, à 26,85 $ au premier trimestre de 2018, contre 22,55 $ pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent, essentiellement en raison de la panne causée par les conditions météorologiques qui a entraîné une baisse de production et d’une augmentation des coûts de maintenance non planifiée. En outre, des coûts de maintenance planifiée accrus ont été engagés en vue des travaux de révision de l’usine de valorisation 1 qui ont commencé au deuxième trimestre de 2018, accroissement qui a été en partie contrebalancé par une baisse des prix du gaz naturel.

La production de bitume à Fort Hills a commencé à la fin de janvier et l’accélération de la production est plus rapide que prévu, la production s’étant établi en moyenne à 29 800 b/j, nets pour Suncor, au premier trimestre de 2018, y compris 5 200 b/j de mousse de bitume traitée par le secteur Sables pétrolifères – Activités de base. Le deuxième des trois trains d’extraction à Fort Hills a été mis en service à la fin du premier trimestre de 2018, ce qui augmente la capacité de production, et Suncor prévoit atteindre 90 % de la capacité nominale plus tôt que prévu.

La quote‑part de Suncor dans la production de Syncrude s’est établie à 142 300 b/j au premier trimestre de 2018, comparativement à 142 100 b/j pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent. La production a été comparable à celle du trimestre correspondant de l’exercice précédent, en raison d’incidents imprévus au cours des deux périodes. Le premier trimestre de 2018 s’est ressenti de la capacité réduite d’une conduite d’alimentation en bitume et des travaux de révision des installations de valorisation, lesquels avaient été prévus pour le deuxième trimestre de 2018 mais que Syncrude a dû devancer pour régler le problème concernant la conduite d’alimentation en bitume et réduire au minimum les répercussions sur la production annuelle globale; ces facteurs ont été en partie contrebalancés par la participation directe supplémentaire de 5 % acquise en cours de trimestre. Le premier trimestre de 2017 avait été touché par un incident dans une installation à la fin du trimestre. Les événements de chacun des trimestres se sont traduits par une fiabilité de 71 % des installations de valorisation de Syncrude au premier trimestre de 2018 et de 75 % pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent.

Les charges d’exploitation décaissées par baril de Syncrude au premier trimestre de 2018 se sont établies à 50,75 $, soit une hausse par rapport à 45,15 $ au trimestre correspondant de l’exercice précédent, hausse attribuable à des charges d’exploitation accrues en raison de travaux de maintenance devancés pour l’usine de valorisation et de travaux de maintenance non planifiés visant à régler le problème de capacité réduite d’une conduite d’alimentation en bitume, ainsi qu’à une augmentation des travaux de maintenance préventifs visant à améliorer la fiabilité à long terme; ces facteurs ont été en partie contrebalancés par la baisse des prix du gaz naturel.

Les volumes de production du secteur Exploration et production (” E&P “) se sont établis à 117 700 bep/j au premier trimestre de 2018, en comparaison de 134 500 bep/j au trimestre correspondant de l’exercice précédent. La diminution est surtout attribuable à la déplétion naturelle au Royaume-Uni et sur la côte Est du Canada, en partie compensée par la production accélérée à Hebron, qui s’est établie en moyenne à 8 200 b/j pour le trimestre. Un troisième puits productif a été mis en service à Hebron au début du deuxième trimestre de 2018.

” L’accélération de la production se fait à un rythme plus rapide que prévu tant pour Fort Hills que pour Hebron, a indiqué Steve Williams. La production générée par ces projets de croissance et l’excellent rendement in situ ont contribué à atténuer l’incidence des difficultés opérationnelles rencontrées par Syncrude et par le secteur Sables pétrolifères – Activités de base, ce dernier étant revenu à une production complète en février. “

Les ventes de produits raffinés et de pétrole brut de la Société ont bénéficié de la hausse des cours de référence dans l’ensemble de la chaîne de valeur intégrée au premier trimestre de 2018, comparativement au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Pour le trimestre clos le 31 mars 2018, l’incidence de l’élargissement des écarts de prix du pétrole brut lourd sur le bénéfice du secteur Sables pétrolifères a été contrebalancée par la hausse des marges de raffinage pour le secteur Raffinage et commercialisation (” R&C “) de la Société. L’augmentation des marges de craquage de raffinage de référence au premier trimestre de 2018 conjuguée à l’élargissement des écarts liés à l’emplacement pour les produits et à l’avantage procuré par la consommation d’un pétrole lourd à faible prix s’est traduite par une augmentation de 38 % des marges réalisées par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent.

Le débit de traitement du brut par les raffineries du secteur R&C s’est chiffré à 453 500 b/j au premier trimestre de 2018, soit un sommet historique pour un premier trimestre, comparativement à 429 900 b/j au trimestre correspondant de l’exercice précédent. Cette hausse est attribuable à l’excellente fiabilité de l’ensemble des raffineries de la Société et au fait que le premier trimestre de l’exercice précédent avait subi l’incidence d’une panne d’électricité attribuable à un tiers à la raffinerie de Commerce City. Le taux d’utilisation moyen des raffineries s’est établi à 98 % au premier trimestre de 2018, comparativement à 93 % pour le trimestre correspondant de l’exercice précédent, et Suncor a continué de constituer des stocks de marchandises, soit près de six millions de barils, pour soutenir les ventes du deuxième trimestre pendant les travaux de révision à venir à Edmonton et à Sarnia.

Mise à jour concernant la stratégie

Le programme de dépenses en immobilisations 2018 de Suncor sera axé sur l’accélération de la cadence de production efficiente de Fort Hills et de Hebron, les deux principaux projets de croissance de Suncor, sur la mise en valeur de projets extracôtiers et sur l’amélioration de la sécurité et de la fiabilité des actifs d’exploitation de la Société. 

Au premier trimestre de 2018, le total des dépenses en immobilisations et des frais de prospection s’est établi à 1,214 G$ (compte non tenu des intérêts incorporés à l’actif), comparativement à 1,206 G$ pour la période correspondante de l’exercice précédent, l’augmentation des dépenses en immobilisations de maintien contrebalançant la baisse des dépenses de croissance liée à la mise en service des principaux projets de croissance que sont Fort Hills et Hebron. L’augmentation des dépenses en immobilisations de maintien pour le premier trimestre de 2018 s’explique essentiellement par un accroissement des activités de maintenance planifiées en 2018. Ces activités comprennent la planification préalable du premier cycle des travaux de révision complets sur cinq ans de l’usine de valorisation 1 du secteur Sables pétrolifères, la progression de la révision de l’usine de valorisation de Syncrude, la préparation de la révision des raffineries, ainsi que l’augmentation des dépenses liées au plan de gestion des résidus récemment approuvé de la Société. La Société s’attend à ce que la majeure partie des coûts de révision soient engagés dans les six premiers mois de 2018; elle prévoit aussi que ses dépenses en immobilisations resteront dans la fourchette prévue de 4,5 G$ à 5,0 G$ pour l’exercice.

Fort Hills a commencé à produire de la mousse de bitume traité au solvant paraffinique à partir du premier des trois trains d’extraction secondaire, le 27 janvier 2018, et l’accélération de la production en vue d’atteindre la capacité nominale de 194 000 b/j (105 000 b/j, nets pour Suncor) progresse plus rapidement que prévu à la suite de la mise en service du deuxième train d’extraction à la fin du premier trimestre de 2018. Le troisième train d’extraction secondaire devrait être mis en service au cours du deuxième trimestre de 2018. Au cours du premier trimestre, Suncor a également acquis des participations directes supplémentaires dans le projet Fort Hills auprès de Total E&P Canada Ltd. (” Total “). Aux termes de l’entente conclue au quatrième trimestre de 2017, la quote-part de Suncor dans le projet a été portée à 54,11 % et celle de Teck Resources Limited, à 21,31 %, alors que la quote-part de Total a été ramenée à 24,58 %. Les participations directes dans le projet Fort Hills pourraient être rajustées ultérieurement conformément aux modalités de l’entente.

Au cours du premier trimestre de 2018, Suncor a conclu la transaction déjà annoncée visant l’acquisition d’une participation supplémentaire de 5 % dans Syncrude auprès de Mocal pour une contrepartie d’environ 923 M$, dont la clôture a eu lieu le 23 février 2018. La participation de Suncor dans la coentreprise Syncrude est désormais de 58,74 %.

À Hebron, la production continue d’augmenter et le deuxième puits de production devrait être mis en service plus tôt que prévu, soit au cours du premier trimestre de 2018. À sa capacité maximale, le projet devrait dégager une production de plus de 30 000 b/j, nets pour Suncor, la cadence de production augmentant graduellement au cours des années suivantes.

Au premier trimestre de 2018, la Société a conclu une entente en vue d’acquérir une participation de 17,5 % dans le projet de mise en valeur Fenja, au large de la Norvège, la clôture de la transaction étant prévue au deuxième trimestre de 2018. Le projet, qui a reçu l’autorisation du gouvernement, s’inscrit dans la complémentarité stratégique du portefeuille d’actifs extracôtiers de Suncor, qui devrait fournir une croissance rentable dans ce secteur où Suncor possède déjà un savoir-faire, une expertise et des actifs. Les autres activités du secteur E&P au premier trimestre comprenaient les activités de forage de développement à White Rose, à Terra Nova, à Hebron et à Hibernia ainsi que des travaux de mise en valeur du projet d’extension ouest de White Rose et du projet Oda en Norvège.

Au cours du premier trimestre de 2018, Suncor a conclu la transaction déjà annoncée avec Canbriam, une société gazière privée, visant l’échange de la totalité des propriétés foncières minières de Suncor dans le nord-est de la Colombie-Britannique et d’une contrepartie de 52 M$ contre une participation de 37 % dans Canbriam. 

” Les acquisitions réalisées au premier trimestre soulignent l’engagement de Suncor à l’égard de nos actifs essentiels et de la croissance rentable, a indiqué Steve Williams. Notre participation accrue dans Syncrude témoigne de notre confiance dans le potentiel à long terme de cet actif et la possibilité de créer une valeur substantielle par l’intégration. “

Au cours du premier trimestre de 2018, le conseil d’administration de Suncor a approuvé une augmentation du dividende de 12,5 % et une offre de rachat supplémentaire de 2,0 G$. Au cours du premier trimestre de 2018, la Société a aussi racheté, aux fins d’annulation, pour 389 M$ de ses actions, pour une valeur totale de 1,8 G$ à la fin du trimestre. 

Rapprochement du bénéfice d’exploitation1)

  Trimestres clos les
31 mars
(en millions de dollars) 2018   2017  
Résultat net 789   1 352  
Perte (profit) de change latent sur la dette libellée en dollars américains 329   (103 )
Profit sur cessions importantes2) (133 ) (437 )
Bénéfice d’exploitation1) 985   812  

1)       Le bénéfice d’exploitation est une mesure financière non conforme aux PCGR. Tous les éléments de rapprochement sont présentés déduction faite de l’impôt. Se reporter à la rubrique ” Mise en garde concernant les mesures financières hors PCGR ” du présent communiqué.

2)       Profit hors trésorerie après impôt de 133 M$ pour le secteur E&P lié à l’échange d’actifs avec Canbriam portant sur les propriétés foncières minières de la Société dans le nord-est de la Colombie-Britannique au premier trimestre de 2018. Le premier trimestre de 2017 tient compte d’un profit après impôt de 354 M$ dans le secteur R&C découlant de la vente des activités liées aux lubrifiants de la Société et d’un profit après impôt de 83 M$ pour le secteur Siège social découlant de la vente de la participation de la Société dans le parc éolien de Cedar Point.

Perspectives de la Société

Suncor a révisé les hypothèses sous‑jacentes à ses prévisions pour l’exercice complet afin de refléter les données moyennes réelles depuis le début de l’exercice quant aux prix réalisés et aux courbes de prix à terme. Le Brent Sullom Voe est passé de 58,00 $ US à 67,00 $ US, le WTI à Cushing est passé de 55,00 $ US à 63,00 $ US, le WCS à Hardisty est passé de 40,00 $ US à 41,00 $ US, la marge de craquage 3‑2‑1 au Port de New York est passée de 16,00 $ US à 18,00 $ US, le cours au comptant au carrefour AECO est passé de 2,50$ US à1,50 $ US et le taux de change $ CA/$ US est passé de 0,80 à 0,78. En raison de ces révisions, les hypothèses relatives à l’impôt exigible pour l’exercice complet ont augmenté, d’une fourchette de 450 M$ à 750 M$ à une fourchette de 1,050 M$ à 1,350 M$. Pour plus de précisions et des mises en garde concernant les prévisions de Suncor pour 2018, veuillez consulter la page www.suncor.com/perspectives.

Offre publique de rachat dans le cours normal des activités

La Bourse de Toronto (” TSX “)  a accepté l’avis d’intention déposé par Suncor de renouveler son offre publique de rachat dans le cours normal des activités (l’” offre publique de rachat “) afin de continuer à racheter des actions dans le cadre de son programme de rachat déjà annoncé, par l’intermédiaire de la TSX, de la Bourse de New York ou d’autres plateformes de négociation. L’avis prévoit que Suncor peut racheter, aux fins d’annulation, une tranche de ses actions ordinaires d’une valeur maximale d’environ 2,15 G$ à compter du 4 mai 2018 et jusqu’au 3 mai 2019.

Le nombre réel d’actions ordinaires pouvant être rachetées et le moment des rachats seront déterminés par Suncor. Suncor estime que, selon le cours de ses actions ordinaires et d’autres facteurs pertinents, le rachat de ses actions représente une possibilité d’investissement intéressante et est dans l’intérêt de la Société et de ses actionnaires. La Société ne s’attend pas à ce que la décision d’utiliser de la trésorerie pour racheter des actions ait une incidence sur sa stratégie de croissance à long terme. Entre le 1er mai 2017 et le 30 avril 2018, aux termes de son offre publique de rachat précédente, Suncor a racheté 43 213 523 actions sur le marché libre pour environ 1,85 G$, au prix moyen pondéré de 42,83 $ l’action. Dans le cadre de l’offre publique de rachat, Suncor a convenu qu’elle ne rachèterait pas plus que 52 285 330 actions ordinaires, ce qui correspond à environ 3 % de ses actions ordinaires émises et en circulation.

Sous réserve de l’exemption relative à l’achat de blocs d’actions dont Suncor peut se prévaloir pour les rachats ordinaires sur le marché dans le cadre de l’offre publique de rachat, Suncor limitera les achats quotidiens de ses actions ordinaires à la TSX à un plafond de 25 % (725 092) du volume quotidien moyen des actions ordinaires de Suncor à la TSX, pour tout jour de bourse. Dans le cadre de l’offre publique de rachat, les achats seront effectués directement sur le marché libre au prix du marché ainsi que par d’autres moyens permis par la TSX et les autorités en valeurs mobilières, y compris des placements privés. Les rachats effectués par placement privé dans le cadre d’une ordonnance d’exemption de l’offre publique de rachat émise par une autorité en valeurs mobilières seront effectués à escompte par rapport au prix du marché en vigueur, comme le prévoit l’ordonnance d’exemption. Pour l’avenir, Suncor pourrait mettre en place un plan de rachat automatique d’actions visant les rachats effectués dans le cadre de l’offre publique de rachat

Mesures financières hors PCGR

Le bénéfice d’exploitation est défini dans la mise en garde concernant les mesures financières hors PCGR du rapport de gestion daté du 1er mai 2018 et fait l’objet d’un rapprochement avec les mesures conformes aux PCGR dans les rubriques ” Information financière consolidée ” et ” Résultats sectoriels et analyse ” du rapport de gestion. Les charges d’exploitation décaissées du secteur Sables pétrolifères et les charges d’exploitation décaissées de Syncrude sont décrites dans la mise en garde concernant les mesures financières hors PCGR du rapport de gestion et font l’objet d’un rapprochement avec les mesures conformes aux PCGR dans la rubrique ” Résultats sectoriels et analyse ” du rapport de gestion. Les fonds provenant de l’exploitation sont décrits et font l’objet d’un rapprochement avec les mesures établies conformément aux PCGR dans la mise en garde concernant les mesures financières hors PCGR du rapport trimestriel. Ces mesures financières hors PCGR ont été incluses parce que la direction les utilise pour analyser la performance opérationnelle, l’endettement et la liquidité et qu’elles peuvent être utiles aux investisseurs pour les mêmes raisons. Ces mesures financières hors PCGR n’ont pas de définition normalisée et, par conséquent, il est peu probable qu’elles soient comparables avec les mesures similaires présentées par d’autres sociétés et elles ne devraient pas être utilisées hors contexte ni comme des substituts aux mesures de rendement établies conformément aux PCGR.

Mise en garde – renseignements de nature prospective

Le présent communiqué contient certaines informations et certains énoncés de nature prospective (collectivement, les ” énoncés prospectifs “) au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes et américaines applicables régissant les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs du présent communiqué incluent des références à ce qui suit : les attentes concernant Fort Hills, notamment celles selon lesquelles l’accélération de la production est plus rapide que prévu, le projet atteindra 90 % de la capacité nominale plus tôt que prévu, le troisième train d’extraction secondaire sera mis en service au deuxième trimestre de 2018, la capacité nominale du projet est de 194 000 b/j (105 000 b/j nets pour Suncor) et les participations directes dans le projet Fort Hills pourraient être rajustées ultérieurement conformément aux modalités de l’entente conclue avec les partenaires de ce projet; l’attente selon laquelle, à sa capacité maximale, le projet Hebron devrait générer plus de 30 000 b/j, nets pour Suncor, la cadence de production augmentant graduellement au cours des prochaines années, et l’accélération de la production est plus rapide que prévu; l’attente selon laquelle le fait de devancer au premier trimestre les travaux de maintenance planifiés à Syncrude atténuera l’incidence sur la production annuelle de la réduction de la capacité de transport de la conduite d’alimentation en bitume qui est survenue au début du premier trimestre de 2018; les principaux objectifs du programme d’immobilisations de Suncor pour 2018, à savoir assurer l’accélération efficiente de la cadence de production aux deux grands projets de croissance de Suncor que sont Fort Hills et Hebron, l’avancement des projets de forage d’extension extracôtiers et l’amélioration de la sécurité et de la fiabilité des actifs d’exploitation de la Société; l’attente selon laquelle la majeure partie des coûts liés aux travaux de révision seront engagés au cours du premier semestre de 2018 et les dépenses en immobilisations de la Société pour l’exercice en entier demeureront dans sa fourchette prévisionnelle de 4,5 G$ à 5,0 G$; l’attente selon laquelle la clôture de la transaction visant l’acquisition d’une participation de 17,5 % dans le projet de mise en valeur Fenja aura lieu au deuxième trimestre de 2018 et le projet assurera une croissance rentable dans un secteur où Suncor possède déjà un savoir-faire, une expertise et des actifs; la croyance de Suncor dans le potentiel à long terme de Syncrude et dans la possibilité de créer une importante valeur au moyen de l’intégration; l’engagement de Suncor à redistribuer de la trésorerie aux actionnaires, ses plans concernant l’offre publique de rachat de 2018, la croyance selon laquelle, selon le cours de ses actions ordinaires et d’autres facteurs pertinents, le rachat par la Société de ses propres actions représente une occasion de placement attrayante et est dans l’intérêt de la Société et de ses actionnaires, et l’attente de la Société selon laquelle la décision d’affecter de la trésorerie aux rachats d’actions n’aura pas d’incidence sur sa stratégie de croissance à long terme; et l’hypothèse de Suncor relative au contexte commercial concernant le Brent Sullom Voe, le WTI à Cushing, le WCS à Hardisty, la marge de craquage 3-2-1 au Port de New York, AECO – C Spot, le taux de change $CA/$US et l’impôt sur le résultat exigible pour l’exercice en entier. En outre, tous les autres énoncés et autres informations traitant de la stratégie de croissance de Suncor, de ses décisions en matière de dépenses et d’investissements prévus et futurs, des prix des marchandises, des coûts, des calendriers, des volumes de production, des résultats opérationnels et des résultats financiers, et de l’incidence prévue des engagements futurs, constituent des énoncés prospectifs. Certains énoncés et renseignements prospectifs se reconnaissent à l’emploi d’expressions comme ” s’attend “, ” prévoit “, ” estimations “, ” planifie “, ” prévu “, ” entend “, ” croit “, ” projets “, ” indique “, ” pourrait “, ” se concentre “, ” vision “, ” but “, ” perspectives “, ” proposé “, ” cible “, ” objectif “, ” continue “, ” devrait “, ” peut ” et autres expressions analogues.

Les énoncés prospectifs reposent sur les attentes actuelles, les estimations, les projections et les hypothèses de la Société à la lumière de l’information qui était à sa disposition au moment où ces énoncés ont été formulés et en fonction de l’expérience de Suncor et de sa perception des tendances historiques, notamment les attentes et hypothèses au sujet de l’exactitude des estimations des réserves et des ressources; les prix des marchandises, les taux d’intérêt et les taux de change; le rendement des actifs et de l’équipement; la rentabilité des capitaux et les économies de coûts; les lois et les politiques gouvernementales applicables; les taux de production futurs et la suffisance des dépenses en immobilisations budgétées pour l’exécution des activités planifiées; la disponibilité et le coût de la main-d’œuvre, des services et de l’infrastructure; la capacité des tiers à remplir leurs obligations face à Suncor; l’exécution des projets; et la réception en temps utile des approbations des autorités de réglementation et des tiers.

Les énoncés prospectifs ne sont pas des garanties d’un rendement futur et comportent un certain nombre de risques et d’incertitudes, dont certains sont similaires à ceux qui touchent d’autres sociétés pétrolières et gazières et d’autres sont propres à Suncor. Les résultats réels de Suncor pourraient différer de façon importante de ceux exprimés ou suggérés de manière implicite dans ses énoncés ou renseignements prospectifs; le lecteur est donc averti de ne pas s’y fier indûment.

Le rapport de gestion et la notice annuelle de Suncor, le formulaire 40-F et le rapport annuel aux actionnaires, chacun daté du 1er mars 2018, et les autres documents qu’elle dépose périodiquement auprès des autorités en valeurs mobilières décrivent les risques, incertitudes et hypothèses importants et les autres facteurs qui pourraient avoir une incidence sur les résultats réels et de tels facteurs sont incorporés aux présentes par voie de référence. On peut se procurer gratuitement des exemplaires de ces documents à Suncor au 150, 6th Avenue S.W., Calgary, Alberta T2P 3E3, en téléphonant au 1-800-558-9071, en en faisant la demande par courriel à invest@suncor.com ou en consultant le profil de la Société sur SEDAR au sedar.com ou EDGAR au sec.gov. Sauf dans les cas où les lois applicables sur les valeurs mobilières l’exigent, Suncor se dégage de toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement ses renseignements de nature prospective, que ce soit en raison de nouvelles informations, d’événements futurs ou d’autres circonstances.

Mise en garde – BEP

Certains volumes de gaz naturel ont été convertis en barils équivalent pétrole (bep) en supposant qu’un baril est l’équivalent de six mille pieds cubes de gaz naturel. Les mesures exprimées en bep peuvent être trompeuses, surtout si on les considère isolément. Le ratio de conversion d’un baril de pétrole brut ou de liquides de gaz naturel à six mille pieds cubes de gaz naturel repose sur une méthode de conversion d’équivalence énergétique applicable surtout à la pointe du brûleur et ne représente pas nécessairement une équivalence de la valeur à la tête du puits. Étant donné que le ratio de valeur basé sur le prix actuel du pétrole brut par rapport à celui du gaz naturel diffère considérablement de l’équivalence d’énergie de 6:1, l’utilisation d’un ratio de conversion de 6:1 comme indice de valeur peut être trompeuse.

Suncor Énergie est la plus importante société énergétique intégrée du Canada. Les activités de Suncor sont reliées notamment au développement et à la valorisation des sables pétrolifères, à la production pétrolière et gazière extracôtière, au raffinage du pétrole et à la commercialisation des produits sous la marque Petro-Canada. À titre de membre des indices de durabilité Dow Jones, FTSE4Good et CDP, Suncor exploite les ressources pétrolières de façon responsable, ainsi qu’un portefeuille croissant de sources d’énergie renouvelable. Suncor est inscrite à l’indice boursier UN Global Compact 100. Les actions ordinaires de Suncor (symbole : SU) sont inscrites à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York.

Pour plus d’information à propos de Suncor, visitez notre site Web à suncor.com, suivez-nous sur Twitter @Suncor ou allez à ensemble.suncor.com.

Le rapport aux actionnaires pour le premier trimestre de 2018 de Suncor, les états financiers et les notes (non audités) peuvent être téléchargés à partir de suncor.com/rapportsfinanciers.

La présentation des Relations avec les investisseurs de Suncor est disponible en ligne à suncor.com/centre-des-investisseurs.

Pour écouter la webdiffusion portant sur les résultats du premier trimestre de Suncor, veuillez visiter suncor.com/webdiffusions. Steve Williams, président et chef de la direction, Mark Little, chef de l’exploitation et Alister Cowan, vice-président directeur et chef des Finances, représenteront la direction.

Demandes des médias :
403-296-4000
media@suncor.com

Demandes des investisseurs :
800-558-9071
invest@suncor.com

Suncor Énergie déclare un dividende

CALGARY, Alberta, 01 mai 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — Le Conseil d’administration de Suncor Énergie a approuvé un dividende trimestriel de 0,36 $ par action sur ses actions ordinaires, payable le 25 juin 2018 aux actionnaires inscrits à la fermeture des bureaux le 4 juin 2018.

Suncor Énergie est la plus importante société énergétique intégrée du Canada. Les activités de Suncor sont reliées notamment au développement et à la valorisation des sables pétrolifères, à la production pétrolière et gazière extracôtière, au raffinage du pétrole et à la commercialisation des produits sous la marque Petro-Canada. À titre de membre des indices de durabilité Dow Jones, FTSE4Good et CDP, Suncor exploite les ressources pétrolières de façon responsable, ainsi qu’un portefeuille croissant de sources d’énergie renouvelable. Suncor est inscrite à l’indice boursier UN Global Compact 100. Les actions ordinaires de Suncor (symbole : SU) sont inscrites à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York.

Pour plus d’information à propos de Suncor, visitez notre site Web à suncor.com, suivez-nous sur Twitter @Suncor ou allez à ensemble.suncor.com.

Demandes des investisseurs :
800-558-9071
invest@suncor.com

Demandes des médias :
403-296-4000
media@suncor.com

Suncor Énergie publiera les résultats financiers du premier trimestre de 2018 et tiendra son assemblée générale annuelle des actionnaires

CALGARY, Alberta, 24 avr. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — Suncor publiera ses résultats du premier trimestre le mardi 1er mai 2018 avant 20 h, HR (22 h, HE).

Une webdiffusion permettant d’analyser les résultats du premier trimestre se tiendra à 7 h 30, HR (9 h 30, HE), le mercredi 2 mai 2018. Steve Williams, président et chef de la direction, Alister Cowan, vice-président directeur et chef des Finances, et Mark Little, chef de l’exploitation, représenteront la direction. Une période de questions avec les analystes suivra les brèves remarques de la direction. Steve Douglas, vice-président, Relations avec les investisseurs, agira comme animateur.

Veuillez noter que le nombre de lignes téléphoniques est limité et que celles-ci sont réservées aux personnes qui désirent poser des questions.

Pour participer à la conférence, allez à suncor.com/webdiffusions.
La webdiffusion archivée sera disponible à suncor.com/webdiffusions.

Si vous êtes un analyste ou un représentant des médias et désirez participer à la période de questions :

  • si vous appelez de l’Amérique du Nord, composez le 1 866-219-5885
  • si vous appelez de l’extérieur de l’Amérique du Nord, composez le +1 209-905-5918

Assemblée générale annuelle

Suncor tiendra son assemblée générale annuelle à 10 h 30, HR (12 h 30, HE), le mercredi 2 mai 2018.
TELUS Convention Centre, Macleod Hall
120 Ninth Avenue SE
Calgary (Alberta)

L’assemblée sera diffusée en direct sur le Web à suncor.com/webdiffusions, puis archivée pendant 90 jours.

Suncor Énergie est la plus importante société énergétique intégrée du Canada. Les activités de Suncor sont reliées notamment au développement et à la valorisation des sables pétrolifères, à la production pétrolière et gazière extracôtière, au raffinage du pétrole et à la commercialisation des produits sous la marque Petro-Canada. À titre de membre des indices de durabilité Dow Jones, FTSE4Good et CDP, Suncor exploite les ressources pétrolières de façon responsable, ainsi qu’un portefeuille croissant de sources d’énergie renouvelable. Suncor est inscrite à l’indice boursier UN Global Compact 100. Les actions ordinaires de Suncor (symbole : SU) sont inscrites à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York.

Pour plus d’information à propos de Suncor, visitez notre site Web à suncor.com, suivez-nous sur Twitter @Suncor ou allez à ensemble.suncor.com

Demandes des médias : Demandes des investisseurs :
403-296-4000 800-558-9071
media@suncor.com  invest@suncor.com 

Le Centre de services de Bombardier à Singapour effectue sa première installation Internet haute vitesse à bande Ka sur un avion Global 6000 en service

SHANGHAI, CHINE–(Marketwired – 16 avril 2018) –

  • Bombardier a été le premier équipementier à offrir le système révolutionnaire à bande Ka pour ses avions d’affaires, moment marquant pour l’aviation d’affaires
  • La technologie à bande Ka assure la connectivité sans fil la plus rapide de l’industrie, des performances constantes et une couverture sans discontinuité dans le monde entier*
  • L’établissement primé de Bombardier à Singapour fournit un service à la clientèle supérieur et du travail de modification en rattrapage de haute qualité
  • Bombardier fait preuve de leadership par le soutien de sa flotte au moyen de technologies évoluées et d’une expertise d’équipementier d’origine de haute qualité dans son réseau de centres de services

Note aux rédacteurs : Une photo est associée à ce communiqué de presse.

Bombardier et Honeywell ont annoncé aujourd’hui la dernière étape d’exécution dans l’installation de la technologie satellitaire révolutionnaire à bande Ka à bord des biréacteurs d’affaires Global et Challenger de Bombardier. Le Centre de services primé de Bombardier à Singapour a effectué sa première installation d’un système à bande Ka sur un avion Global 6000 en service. En 2016, le Centre de services de Singapour a installé le tout premier système à bande Ka sur un avion Global 5000 en service.

« Nos clients ont besoin de rester connectés où qu’ils soient dans le monde et Bombardier reste en tête de l’industrie en offrant l’expérience média en vol la plus évoluée sur le marché aujourd’hui, tant sur ses avions neufs que sur ses avions en service », a déclaré Jean-Christophe Gallagher, vice-président et directeur général de l’Expérience client de Bombardier Avions d’affaires. « Avec la bande Ka, les passagers demeurent branchés au-dessus de tous les océans, à 41 000 pieds d’altitude, et presque partout où ils volent. De plus, nos centres de services d’équipementier d’origine sont passés maîtres dans l’installation, s’assurant que les avions reprennent du service après un temps d’arrêt minimal. »

La technologie à bande Ka assure la connectivité sans fil en vol la plus rapide de l’industrie, permettant aux passagers de naviguer sur le Web, de diffuser du contenu télé en direct ou des films ou de tenir une vidéoconférence presque n’importe où dans le ciel, aussi rapidement et facilement qu’au travail ou à la maison. Le système met à profit le matériel JetWaveMC de Honeywell Aerospace pour procurer un accès à très haute vitesse, des performances constantes et une couverture continue sur toute la planète*. Les avions Global de Bombardier offrent la luxueuse cabine Premier et un système de gestion cabine de dernière génération, ainsi que d’impressionnantes caractéristiques de performance et un design alaire évolué. Ils assurent un vol en douceur et peuvent être exploités au départ et à destination de certains aéroports d’accès difficiles, tout en assurant la connexion en plein vol des passagers.

« En Asie-Pacifique, les propriétaires et exploitants d’avions d’affaires exigent un meilleur réseau sans fil, plus rapide et au fonctionnement plus uniforme qui soit identique à ce dont ils disposent au sol. Avec le matériel JetWave de Honeywell et les services de cabine GoDirectMC, les propriétaires et exploitants d’avions d’affaires peuvent maintenant gérer leur utilisation et leur bande passante de façon rentable », indique Andy Gill, directeur principal de la division Aviation d’affaires et générale de Honeywell Aerospace pour l’Asie-Pacifique. « Cette nouvelle génération de technologie constitue un changement majeur par rapport aux générations précédentes de matériel embarqué, assurant un processus d’installation plus harmonieux. Nous avons travaillé en étroite collaboration avec l’équipe de Bombardier pour réduire au minimum le temps d’arrêt pour l’installation de Jetwave, afin que les exploitants puissent adopter cette technologie en perturbant le moins possible leurs opérations aériennes, ce qui a été déterminant pour l’adoption rapide de notre système JetWave par de grands constructeurs d’avions d’affaires comme Bombardier. »

En 2015, Bombardier devenait le premier équipementier d’origine à annoncer ses projets d’offrir la technologie à bande Ka en option sur ses avions d’affaires neufs et en service, et le premier à commencer les livraisons en 2016, un moment marquant pour l’aviation d’affaires. La première installation en rattrapage sur un avion Global 5000 a eu lieu au Centre de services de Singapour en juillet 2016. Bombardier a reçu la certification pour offrir le système sur ses avions Challenger neufs et en service en mai 2017.

Les Centres de services de l’équipementier d’origine permettent aux exploitants de profiter d’un accès plus rapide au réseau mondial de pièces et d’expertise de soutien de Bombardier, en combinant l’installation du système à bande Ka à une intervention de maintenance programmée.

Installé à l’aéroport de Seletar, le Centre de services primé de Singapour est l’un des neuf centres de services formant le réseau mondial de maintenance de Bombardier, comprenant également six stations de maintenance en ligne et 23 véhicules de l’équipe d’intervention mobile. En février 2018, il a célébré quatre années de croissance impressionnante et de service à la clientèle et est reconnu aujourd’hui comme centre d’excellence pour les travaux complexes de modification en rattrapage. Centre d’excellence réputé, le Centre de services de Singapour fournit en effet de l’expertise d’équipementier d’origine de haute qualité aux exploitants d’avions Bombardier dans la grande région de l’Asie, notamment pour la maintenance programmée et non programmée, la remise en état complète et les modifications de l’intérieur, les installations avioniques et le soutien aux avions immobilisés au sol (AOG). Le Centre de services de Singapour a plus que quadruplé le nombre d’ingénieurs et de techniciens à son emploi depuis son ouverture en février 2014. En novembre 2016, l’établissement a reçu le prix prestigieux de l’Association asiatique de l’aviation d’affaires (AsBAA) en tant que meilleure entreprise de maintenance et de réparations en Asie.

À propos de Honeywell

Les produits et services de Honeywell Aerospace se trouvent dans presque tous les avions commerciaux, militaires et spéciaux du monde, et ses turbocompresseurs sont utilisés par presque tous les constructeurs d’automobiles et de camions du monde. La division Aerospace développe des solutions novatrices pour des automobiles et avions plus écoénergétiques, des vols plus directs et plus ponctuels, du trafic d’avions en vol et au sol plus sûr, ainsi que des moteurs d’avion, des composants électroniques de poste de pilotage et de cabine, des services de connectivité sans fil, des systèmes logistiques, et plus encore. Cette société assure ainsi des expériences liées au transport plus sécuritaires, plus rapides, plus efficaces et plus confortables dans le monde entier. Pour en savoir plus, visitez le site www.honeywell.com ou suiviez-nous sur Twitter à @Honeywell_Aero @Honeywell Turbo.

Honeywell (www.honeywell.com) est une société industrielle de logiciels classée au palmarès Fortune 100 qui propose des solutions propres à certains secteurs d’activité dans le monde entier, notamment des produits et services aéronautiques et automobiles, des technologies de contrôles pour le bâtiment et l’industrie et des matériaux de haute performance. Nos technologies aident les avions, les voitures, les bâtiments résidentiels et autres, les usines, les chaînes d’approvisionnement et les travailleurs à être plus connectés pour rendre notre monde plus intelligent, plus sûr et plus écoresponsable. Pour obtenir d’autres nouvelles et d’autres renseignements au sujet d’Honeywell, visitez le site www.honeywell.com/newsroom.

À propos de Bombardier

Comptant plus de 69 500 employés répartis entre quatre secteurs d’activité, Bombardier est un leader mondial de l’industrie du transport, créant des avions et des trains novateurs qui changent la donne sur leur marché. Nos produits et nos services offrent des expériences de transport de calibre international qui établissent de nouvelles normes en matière de confort des passagers, d’efficacité énergétique, de fiabilité et de sécurité.

Avec son siège social situé à Montréal, au Canada, Bombardier possède des installations de production et d’ingénierie dans 28 pays, couvrant les secteurs Transport, Avions d’affaires, Avions commerciaux et Aérostructures et Services d’ingénierie. Les actions de Bombardier se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Pour l’exercice clos le 31 décembre 2017, nos revenus ont totalisé 16,2 milliards $ US. Vous trouverez nouvelles et information à l’adresse bombardier.com ou en nous suivant sur Twitter : @Bombardier.

Notes aux rédacteurs

Suivez @Bombardierrjets sur Twitter pour obtenir les dernières nouvelles de Bombardier Avions d’affaires.

Pour recevoir nos communiqués de presse, visitez la section des fils RSS de notre site Web.

* Couverture excluant les pôles Nord et Sud.

Bombardier, Global, Global 5000 et Global 6000 sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/1107777.jpg

Clémence Godfroy
Bombardier Avions d’affaires
+ 1 514-855-5001, poste 64024
clemence.godfroy@aero.bombardier.com

TransCanada lance un appel de soumissions pour Marketlink

CALGARY, Alberta, 16 avr. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — Avis aux médias – TransCanada Corporation (TSX:TRP) (NYSE:TRP) (TransCanada) a lancé aujourd’hui, aux parties intéressées, un appel de soumissions exécutoires portant sur de nouveaux contrats de services de transport à court terme du pétrole brut sur le système de pipeline Marketlink, entre Cushing, en Oklahoma, et les marchés sur la côte américaine du golfe du Mexique.

L’appel de soumissions s’ouvre au 13 avril 2018 et se terminera le 7 mai à minuit (heure des Rocheuses).

Les parties intéressées par cet appel à soumissions sont tenues de signer un Accord de confidentialité avec Marketlink, LLC ou ses sociétés affiliées avant de recevoir les documents de l’appel d’offres.

Des renseignements complémentaires concernant l’appel d’offres sont disponibles en contactant :

Brad Walman
587 933-3599
Brad_walman@transcanada.com

Jesse Bajnok
403 920-7607
Jesse_bajnok@transcanada.com

Avec plus de 65 ans d’expérience, TransCanada est un chef de file dans le développement responsable et la bonne exploitation de l’infrastructure énergétique nord-américaine, y compris les pipelines de gaz naturel et de liquides, la production d’électricité et les installations de stockage de gaz. TransCanada exploite l’un des plus grands réseaux de transport de gaz naturel qui s’étend sur plus de 91 900 kilomètres (57 100 milles), puisant dans presque tous les principaux bassins d’approvisionnement en gaz d’Amérique du Nord. TransCanada est l’un des principaux fournisseurs de services de stockage de gaz et de services connexes, avec une capacité de stockage de  653 milliards de pieds cubes. En sa qualité de grand producteur d’électricité indépendant, TransCanada possède actuellement ou détient des participations dans environ 6 100 mégawatts de production d’électricité au Canada et aux États-Unis. TransCanada est également le concepteur et l’exploitant de l’un des principaux réseaux de pipelines de liquides en Amérique du Nord, qui s’étend sur environ 4 900 kilomètres (3 000 milles), reliant les approvisionnements croissants en pétrole continental aux principaux marchés et raffineries. Les actions ordinaires de TransCanada se négocient à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York sous le symbole TRP. Rendez-vous sur TransCanada.com pour en savoir plus, ou communiquez avec nous sur les réseaux sociaux et 3BL Media.

Contacts médias :
Terry Cunha/Matt John
403 920-7859 ou 800 608-7859

Demandes de renseignements des investisseurs TransCanada et des analystes :
David Moneta/Duane Alexander
403 920-7911 ou 800 361-6522

Assemblée annuelle des actionnaires et publication des résultats financiers du premier trimestre de l’exercice 2018 de TransCanada le 27 avril

CALGARY, Alberta, 10 avr. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — Communiqué de presse – TransCanada Corporation (TSX : TRP) (NYSE : TRP) (TransCanada) organisera son assemblée annuelle des actionnaires de 2018 le vendredi 27 avril 2018 à 10 h (HAR) ou 12 h (HAE) à Calgary, en Alberta dans le centre de conférence Roderick Mah Centre for Continuous Learning de l’Université Mount Royal. Une carte du campus est consultable ici.

Une webémission en direct de l’Assemblée annuelle sera disponible sur le site www.transcanada.com. Elle sera également archivée et disponible pour une rediffusion.

Les résultats financiers du premier trimestre de l’exercice 2018 seront également publiés le 27 avril 2018. Russ Girling, président et directeur général de TransCanada, Don Marchand, vice-président directeur et directeur financier, ainsi que d’autres membres de l’équipe de direction administrative organiseront une téléconférence et une webémission, où ils s’entretiendront des résultats et des faits nouveaux sur les derniers développements de la société à 13 h (HAR) ou 15 h (HAE).

Les membres de la communauté d’investissement et les autres parties intéressées sont invités à participer en appelant le 800.273.9672 ou le 416.340.2216 (région de Toronto). Veuillez appeler 10 minutes avant le début de la téléconférence. Aucun code d’accès n’est requis. Une webémission en direct de la téléconférence sera disponible sur le site www.transcanada.com.

Une rediffusion de la téléconférence sera également disponible deux heures après la fin de l’appel jusqu’au 4 mai 2018 à minuit (HAE). Veuillez appeler le 800.408.3053 ou le 905.694.9451 (région de Toronto) et saisir le code d’accès 3158821#.

Avec plus de 65 ans d’expérience, TransCanada est un chef de file dans le développement responsable et dans l’exploitation fiable de l’infrastructure énergétique en Amérique du Nord, y compris les pipelines de gaz et de liquides naturels, la production d’énergie électrique et les usines d’emmagasinage de gaz. TransCanada gère l’un des plus grands réseaux de distribution de gaz naturel s’étendant sur plus de 91 900 km (57 100 milles), exploitant presque la totalité des principaux bassins d’approvisionnement en gaz de l’Amérique du Nord. TransCanada est un des principaux fournisseurs de services d’emmagasinage de gaz et de services connexes avec une capacité d’emmagasinage de 18,5 milliards de m3 (653 milliards de pi3). Grand producteur d’énergie électrique indépendant, TransCanada possède ou détient actuellement des parts dans la production d’environ 6 100 mégawatts d’énergie électrique au Canada et aux États-Unis. TransCanada est également le développeur et l’exploitant de l’un des principaux réseaux de pipelines de liquides en Amérique du Nord, qui s’étend sur environ 4 900 km (3 000 milles) pour acheminer les approvisionnements continentaux émergents en pétrole vers les principaux marchés et raffineries. TransCanada figure dans le marché des actions ordinaires de la bourse de Toronto et de New York sous le symbole TRP. Consultez le site TransCanada.com pour en savoir plus, ou communiquez avec nous sur les réseaux sociaux et sur 3BL Media.

RENSEIGNEMENTS PRÉVISIONNELS

Cette publication comprend quelques renseignements prévisionnels qui sont soumis à des risques et des incertitudes considérables (ces déclarations sont souvent accompagnées par des termes comme ” anticiper “, ” prévoir “, ” croire “, ” pourrait “, ” sera “, ” devrait “, ” estimer “, ” envisager ” ou autres termes similaires). Les déclarations prévisionnelles de ce document visent à fournir aux détenteurs de titres de TransCanada et à ses investisseurs potentiels des renseignements concernant la société et ses filiales, y compris une évaluation de la gestion des futurs plans et des perspectives financières de TransCanada et de ses filiales. Toutes les déclarations prévisionnelles reflètent les croyances et les affirmations de TransCanada en fonction des renseignements disponibles au moment de l’énoncé des déclarations, qui à ce titre, ne constituent pas des garanties pour les performances futures. Les lecteurs sont invités à ne pas se fier indûment à ces renseignements prévisionnels, qui sont donnés selon la date figurant dans le présent communiqué, ainsi qu’à ne pas utiliser les renseignements prospectifs ou les perspectives financières à des fins autres que leurs fins prévues. La société TransCanada n’est soumise à aucune obligation de  mettre à jour ou réviser les renseignements prévisionnels, à l’exception des cas exigés par la loi. Pour des renseignements supplémentaires sur les hypothèses fournies, ainsi que sur les risques et les incertitudes pouvant engendrer des écarts entre les résultats effectifs et les résultats anticipés, consultez la publication sur les points saillants des résultats financiers du quatrième trimestre de l’exercice 2017 et le rapport annuel 2017, archivés sous le profil de TransCanada sur le site de SEDAR, www.sedar.com et sur le site de la SEC (U.S. Securities and Exchange Commission), www.sec.gov.

Demandes de renseignements pour les médias :
Mark Cooper / Grady Semmens
403.920.7859 ou 800.608.7859

Demandes de renseignements pour les analystes et investisseurs de TransCanada :
David Moneta / Duane Alexander
403.920.7911 ou 800.361.6522

TransCanada met en service le projet de liaison Sundre Crossover de TransCanada

CALGARY, Alberta, 10 avr. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — Avis aux médias – TransCanada Corporation (TSX:TRP) (NYSE:TRP) (TransCanada) a annoncé aujourd’hui la mise en exploitation de son projet Sundre Crossover dans le centre de l’Alberta, augmentant ainsi la capacité de la société à transporter du gaz naturel sur le réseau de NOVA Gas Transmission Ltd (NGTL) de TransCanada jusqu’aux pipelines en aval et aux principaux marchés du nord-ouest du Pacifique et de la Californie. Le projet représente un investissement d’environ 100 millions de dollars et les nouvelles installations offrent une capacité additionnelle de 228 millions de pieds cubes de gaz naturel par jour sur le réseau de NGTL.

Le projet Sundre Crossover portait sur la construction d’un pipeline d’environ 21 kilomètres (km) de 42 pouces de diamètre dans le Comté de Mountain View, à l’est de la ville de Sundre, en Alberta. Il fait partie de l’engagement de 7,2 milliards de dollars de TransCanada de croissance du capital à court terme pour le réseau de NGTL qui, sous réserve des approbations réglementaires, permettra à la société d’augmenter la capacité totale de livraison de gaz naturel à combustion propre du réseau de NGTL à raison de 2,5 milliards de pieds cubes par jour d’ici 2021.

” L’achèvement de Sundre Crossover est un développement important pour TransCanada, car nous continuons d’étendre notre réseau pour aider nos clients à raccorder leurs ressources aux marchés où le gaz naturel est nécessaire “, a déclaré Tracy Robinson, Vice-présidente senior et directrice générale de TransCanada, Canadian Gas Pipelines. ” Nous continuons à mettre l’accent sur le raccordement de l’approvisionnement du BOSC aux marchés à plus forte valeur ajoutée, comme en témoignent les récentes saisons d’ouverture réussies pour l’accroissement de la capacité d’exportation. “

Pendant la construction, le projet a employé près de 500 employés et sous-traitants qui ont consacré plus de 160 000 heures environ à la réalisation du projet et ce, en toute sécurité et dans les délais prévus. En outre, plus de 4 millions de dollars ont été dépensés dans la ville de Sundre et ses environs pendant la construction. Maintenant que le projet est terminé, le Comté de Mountain View percevra environ 188 000 $ de taxes supplémentaires acquittées annuellement au titre de l’exploitation du pipeline.

Tout au long du projet, TransCanada a travaillé en étroite collaboration avec les propriétaires fonciers et les représentants locaux pour s’assurer qu’ils aient joué un rôle important dans le processus d’aménagement et de construction. Le projet Sundre Crossover a été conçu et construit en mettant fondamentalement l’accent sur la sécurité et la minimisation de l’impact sur l’environnement.

Le réseau de NGTL est un vaste réseau de gazoducs de l’Ouest canadien qui comprend environ 24 320 km de gazoducs et d’infrastructures connexes.

Avec plus de 65 ans d’expérience, TransCanada est un chef de file dans le développement responsable et la bonne exploitation de l’infrastructure énergétique nord-américaine, y compris les pipelines de gaz naturel et de liquides, la production d’électricité et les installations de stockage de gaz. TransCanada exploite l’un des plus grands réseaux de transport de gaz naturel qui s’étend sur plus de 91 900 kilomètres (57 100 milles), puisant dans presque tous les principaux bassins d’approvisionnement en gaz d’Amérique du Nord. TransCanada est l’un des principaux fournisseurs de services de stockage de gaz et de services connexes, avec une capacité de stockage de 653 milliards de pieds cubes. En sa qualité de grand producteur d’électricité indépendant, TransCanada possède actuellement ou détient des participations dans environ 6 100 mégawatts de production d’électricité au Canada et aux États-Unis. TransCanada est également le concepteur et l’exploitant de l’un des principaux réseaux de pipelines de liquides en Amérique du Nord, qui s’étend sur environ 4 900 kilomètres (3 000 milles), reliant les approvisionnements croissants en pétrole continental aux principaux marchés et raffineries. Les actions ordinaires de TransCanada se négocient à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York sous le symbole TRP. Rendez-vous sur TransCanada.com pour en savoir plus, ou communiquez avec nous sur les réseaux sociaux et 3BL Media.

INFORMATIONS PROSPECTIVES

Cette publication contient certaines informations prospectives et est soumise à d’importants risques et incertitudes (ces déclarations sont généralement accompagnées de termes tels que ” anticiper “, ” s’attendre à “, ” croire “, ” pouvoir “, ” devoir “, ” être susceptible de “, ” estimer “, ” avoir l’intention ” ou d’autres termes similaires). Les énoncés prospectifs contenus dans le présent document visent à fournir aux porteurs de titres TransCanada et aux investisseurs éventuels des renseignements sur TransCanada et ses filiales, y compris l’évaluation par la direction des plans futurs et des perspectives financières de TransCanada et de ses filiales. Tous les énoncés prospectifs reflètent les croyances et les hypothèses de TransCanada fondées sur les informations disponibles au moment où les énoncés ont été formulés et, à ce titre, ne constituent pas des garanties de rendement futur. Les lecteurs sont priés de ne pas se fier indûment à ces informations prospectives, formulées à la date à laquelle elles sont exprimées dans le présent communiqué, tout comme ils sont invités à ne pas utiliser les informations prospectives ou les perspectives financières à d’autres fins que celles prévues. TransCanada n’est pas tenue de mettre à jour ou de réviser les informations prospectives, sauf si la loi l’exige. Pour de plus amples renseignements sur les hypothèses formulées ainsi que les risques et incertitudes qui pourraient faire diverger les résultats réels des résultats escomptés, veuillez consulter le communiqué des faits saillants financiers du quatrième trimestre 2017 et le rapport annuel 2017 déposés sous le profil de TransCanada sur SEDAR, à l’adresse www.sedar.com et auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis à l’adresse www.sec.gov.

Pour toute demande de la part des médias, veuillez contacter :
Shawn Howard 
403 920-7859 ou 800 608-7859 

Demandes de renseignements des investisseurs TransCanada et des analystes :
David Moneta / Duane Alexander
403 920-7911 ou 800 361-6522

Fortis inc. présentera ses résultats du premier trimestre de 2018 lors d’une conférence téléphonique prévue le 1er mai et tiendra son assemblée annuelle le 3 mai

ST. JOHN’S, TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR–(Marketwired – 2 avril 2018) – Fortis Inc. (« Fortis » ou la « Société ») (TSX:FTS)(NYSE:FTS) dévoilera ses résultats financiers du premier trimestre le mardi 1er mai 2018. Une conférence téléphonique et une webdiffusion auront lieu le même jour à 8 h 30 (HE). Barry Perry, président et chef de la direction, et Karl Smith, vice-président directeur et chef des finances, y traiteront des résultats financiers de la Société pour le premier trimestre.

Les analystes, les journalistes et les autres intéressés sont invités à composer le 1 877 223-4471 (en Amérique du Nord) ou le 647 788-4922 (à l’étranger) pour participer. Veuillez composer le numéro 10 minutes à l’avance. Aucun mot de passe n’est requis.

Une retransmission audio de la conférence téléphonique sera offerte en direct et archivée sur le site Web de la Société au www.fortisinc.com. Un enregistrement pourra être écouté deux heures après la fin de la conférence et jusqu’au 1er juin 2018. Pour l’entendre, veuillez composer le 1 800 585-8367 ou le 416 621-4642 et entrer le code d’accès 4598586.

Fortis tiendra son assemblée annuelle des actionnaires le jeudi 3 mai 2018 à 9 h (HE), soit 10 h 30 (HT), au Holiday Inn St. John’s, situé au 180, Portugal Cove Road, à St. John’s (Terre-Neuve). Une retransmission en direct de l’assemblée sera disponible sur le site Web de la Société, le www.fortisinc.com. Les participants pourront poser des questions à la direction pendant la séance de questions.

À propos de Fortis

Fortis se positionne parmi les géants nord-américains du secteur réglementé de l’électricité et du gaz, forte d’un revenu de 8,3 milliards de dollars canadiens pour l’exercice 2017 et d’un actif d’environ 48 milliards de dollars canadiens. Ses 8 500 employés servent des clients dans cinq provinces canadiennes, neuf États américains et trois pays des Caraïbes.

Les actions de Fortis sont inscrites à la cote de la TSX et de la NYSE sous le symbole « FTS ». Pour en savoir plus, consultez le www.fortisinc.com, le www.sedar.com ou le www.sec.gov.

Demandes des investisseurs
Kealey Martin
Directrice, Relations avec les investisseurs
Fortis Inc.
709 737 2900
investorrelations@fortisinc.com

Demandes des médias
Karen McCarthy
Directrice, Communications et affaires corporatives
Fortis Inc.
709 737 5323
media@fortisinc.com