Fortis reçoit le prix Emergency Assistance Award pour ses efforts de rétablissement du service après l’ouragan Irma

ST. JOHN’S, TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR–(Marketwired – 10 jan. 2018) – L’Edison Electric Institute (EEI) a remis aujourd’hui à Fortis Inc. (« Fortis ») (TSX:FTS)(NYSE:FTS) et à son groupe de services publics le prix Emergency Assistance Award pour leur travail d’assistance exceptionnel auprès des clients affectés par l’ouragan Irma en septembre 2017.

Décerné aux entreprises membres de l’EEI, ce prix vise à reconnaître les efforts exceptionnels déployés pour aider d’autres entreprises d’électricité à rétablir le courant à la suite de fortes intempéries ou d’autres phénomènes naturels. Les lauréats ont été choisis par un comité de juges à la suite d’un processus international de mise en candidature, et les prix ont été remis lors de la réunion d’hiver des administrateurs et des chefs de la direction de l’EEI, à Scottsdale en Arizona.

En activité dans les îles Turks et Caicos, FortisTCI a été durement touchée par l’ouragan Irma. Le 10 septembre 2017, l’équipe d’intervention d’urgence de Fortis a été la première à arriver au pays après avoir obtenu le feu vert du gouvernement des îles Turks et Caicos. Fortis a dépêché environ 250 employés et contractuels provenant de toutes ses installations aux États-Unis, au Canada et dans les Caraïbes. L’équipe a reconstruit et rétabli de nombreux kilomètres de lignes de transport, de distribution et de branchements et remplacé quelque 1 500 poteaux électriques.

« L’intervention de l’équipe de Fortis pour venir en aide à FortisTCI à la suite des effets dévastateurs de l’ouragan Irma constitue un moment charnière de l’histoire de notre entreprise, soutient Barry Perry, président et chef de la direction de Fortis. Nos employés formaient la première équipe humanitaire présente sur le terrain, et ont réussi à rétablir le courant dans l’ensemble du pays en moins de 60 jours, sans qu’il y ait de problèmes de sécurité. Je ne pourrai jamais les remercier assez de leurs efforts. »

« Lorsqu’une catastrophe survient, les entreprises d’électricité de tout le pays se mobilisent pour aider les entreprises de la région touchée, l’assistance mutuelle étant l’une des marques distinctives de notre secteur, affirme Tom Kuhn, président de l’EEI. Lorsque l’ouragan Irma a frappé, Fortis a répondu à l’appel; son aide au rétablissement du service est un exemple éloquent d’assistance mutuelle en action. »

« Il était crucial de réparer rapidement le réseau électrique pour que l’économie des îles Turks et Caicos, particulièrement le secteur du tourisme, puisse revenir à la normale, indique Eddinton Powell, président et chef de la direction de FortisTCI. Le déploiement des ressources était impressionnant et s’est fait de façon magistrale, ce qui a permis un rétablissement rapide du courant. Ceux qui en ont bénéficié le plus sont nos clients, qui ont alors pu se concentrer sur la reconstruction de leur demeure et la reprise des activités de leurs entreprises. »

M. Perry a remercié les clients pour leur coopération et leur gentillesse à l’endroit de l’équipe de Fortis alors qu’elle s’affairait à rétablir le courant, ainsi que Son Excellence le gouverneur John Freeman et la première ministre Sharlene Cartwright-Robinson pour leur collaboration avec Fortis pour coordonner les efforts en vue de rétablir l’électricité pour la population des îles Turks et Caicos.

Il s’agissait de la neuvième intervention d’urgence du genre pour les services publics de Fortis.

À propos de Fortis

Fortis se positionne parmi les géants nord-américains du secteur réglementé de l’électricité et du gaz, forte d’un actif d’environ 47 milliards de dollars canadiens au 30 septembre 2017. La Société, qui compte plus de 8 000 employés, sert des clients dans cinq provinces canadiennes, neuf États américains et trois pays des Caraïbes.

Les actions de Fortis sont inscrites à la cote de la TSX et de la NYSE sous le symbole « FTS ». Pour en savoir plus, consultez le www.fortisinc.com, le www.sedar.com ou le www.sec.gov.

À propos de l’EEI

L’EEI est l’association qui représente toutes les entreprises d’électricité privées des États-Unis. Ses membres approvisionnent en électricité 220 millions d’Américains et sont présents dans les 50 États du pays et le district de Columbia. Globalement, le secteur de l’électricité représente plus de sept millions d’emplois à l’échelle des États-Unis. Outre ses membres américains, l’EEI compte plus de 60 entreprises d’électricité membres dans le monde, ainsi que des centaines de fournisseurs et organismes du secteur comme membres associés.

Fortis Inc. – Demandes des médias
Karen McCarthy
Directrice, Communications et affaires corporatives
Fortis Inc.
709 737 5323
media@fortisinc.com

Demandes des investisseurs
Stephanie Amaimo
Vice-présidente, Relations avec les investisseurs
Fortis Inc.
709 737 2900
investorrelations@fortisinc.com

EEI – Demandes des médias
Kristin Rudman
Gestionnaire, Relations avec les médias
Edison Electric Institute
202 508 5155
krudman@eei.org

Mise à jour du portefeuille d’Osisko

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 9 jan. 2018) – Redevances Aurifères Osisko Ltée (la « Société » ou « Osisko ») (TSX:OR)(NYSE:OR) a le plaisir de fournir une mise à jour de son portefeuille d’investissements. La Société annonce qu’elle a déposé ses actions d’AuRico Metals Inc. (« AuRico ») à Centerra Gold Inc. pour une contrepartie en espèces de 1,80 $ par action, pour un produit de 25,5 millions de dollars, générant un gain pour Osisko de 15,5 millions de dollars basé sur le coût au comptant des actions. La Société a donc réalisé un retour sur son investissement de 155 %1.

Sean Roosen, président du conseil d’administration et chef de la direction, a commenté : « Nous sommes très heureux du retour réalisé sur notre investissement dans AuRico. Le portefeuille d’investissements occupe une place importante dans notre plan d’affaires et permet à la Société de créer beaucoup de valeur pour ses actionnaires. »

La Société maintient un portefeuille d’investissements dans des sociétés publiques du secteur des ressources dans le cadre de son modèle accélérateur. Les principales participations sont les suivantes :

  • Participation de 15,5 % dans Minière Osisko inc.;
  • Participation de 32,7 % dans Barkerville Gold Mines Ltd.;
  • Participation de 12,7 % dans Ressources Falco Ltée.; et
  • Participation de 12,8 % dans Métaux Osisko

En date du 31 décembre 2017, le portefeuille d’investissements avait une valeur juste estimée de 411,3 millions de dollars, en plus de la valeur juste des actions d’AuRico déposées et qui ont généré un produit de 25,5 millions de dollars en janvier 2018. Depuis le 16 juin 2014, la Société a fait croître son portefeuille d’investissements de 15,6 millions de dollars à 436,8 millions de dollars en date du 31 décembre 2017. Durant la période d’investissement, la Société a monétisé plusieurs investissements et a réalisé des gains de 70 millions de dollars basé sur le coût au comptant des actions, incluant le gain sur les actions d’AuRico. De plus, plusieurs investissements en actions ont permis à la Société d’acquérir des droits de redevances et des droits futurs sur de nombreuses propriétés d’exploration et projets en développements stratégiques situés dans des camps miniers et juridictions de premier plan, et de maximiser les revenus issus des redevances selon l’impôt sur le revenu. En lien avec son portefeuille d’investissements, la Société a acquis des redevances et droits futurs sur des propriétés pour la somme totale approximative de 84 millions de dollars.

Titres négociables Nombre d’actions Coût au comptant2 Juste valeur estimée3
($ CA) ($ CA)
Minière Osisko inc. (OSK) 32 302 034 72,5 109,5
Barkerville Gold Mines Ltd. (BGM) 142 309 310 71,3 106,7
Dalradian Resources Inc. (DNA) 31 717 687 39,7 42,0
Ressources Falco Ltée (FPC) 23 927 005 15,4 20,8
Aquila Resources Inc. (AQA) 49 651 857 12,9 12,9
Métaux Osisko (OM) 9 006 667 5,7 7,8
Autres 127,9 111,6
TOTAL 345,4 411,3

À propos de Redevances Aurifères Osisko Ltée

Redevances Aurifères Osisko Ltée est une société de redevances intermédiaire de métaux précieux axée sur les Amériques ayant débuté ses activités en juin 2014. Osisko détient un portefeuille concentré en Amérique du Nord qui se compose de plus de 130 redevances, flux de métaux et conventions d’achat de la production de métaux précieux. Le portefeuille d’Osisko se compose de cinq principaux actifs, incluant une redevance de 5 % en rendement net de fonderie sur la mine Canadian Malartic, la plus importante mine aurifère au Canada. Osisko détient également un portefeuille de participations dans des sociétés de ressources publiques, incluant des participations de 15,5 % dans Minière Osisko inc., de 12,8 % dans Métaux Osisko, de 12,7 % dans Ressources Falco Ltée et de 32,7 % dans Barkerville Gold Mines Ltd.

Le siège social d’Osisko est situé au 1100, avenue des Canadiens-de-Montréal, bureau 300, Montréal, Québec, H3B 2S2.

Énoncés prospectifs

Certains énoncés contenus dans le présent communiqué peuvent être considérés comme des « énoncés prospectifs » au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables du Canada et des États-Unis. Compte tenu de leur nature, ces énoncés prospectifs obligent Osisko à poser certaines hypothèses et comportent nécessairement des risques connus et inconnus ainsi que des incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des résultats prévus ou attendus. Les énoncés prospectifs ne comportent aucune garantie de performance. Ces énoncés prospectifs peuvent notamment comprendre, sans s’y limiter, des commentaires relatifs aux administrateurs et membres de la haute direction d’Osisko. Des mots tels que « peut », « serait de nature à », « sera », « serait », « pourrait », « s’attend à », « croit », « prévoit », « anticipe », « à l’intention de », « évalue », « estime », « continue », ou leur forme négative ou toute autre terminologie semblable, ainsi que les termes habituellement utilisés au futur et au conditionnel, identifient des énoncés prospectifs. L’information contenue dans les énoncés prospectifs est fondée sur des hypothèses importantes ayant permis de tirer une conclusion ou d’effectuer une prévision ou une projection, incluant les perceptions de la direction des tendances historiques, des conditions actuelles et de l’évolution future prévue ainsi que d’autres facteurs considérés comme appropriés dans les circonstances. Osisko considère que ses hypothèses sont raisonnables compte tenu de l’information disponible, mais elle avertit le lecteur que ses hypothèses à l’égard d’événements futurs, dont plusieurs échappent à son contrôle, pourraient se révéler inexactes puisqu’elles sont soumises à des risques et à des incertitudes qui touchent Osisko et ses activités.

Pour plus de détails au sujet de ces facteurs et hypothèses ainsi que des autres facteurs et hypothèses qui sous-tendent les énoncés prospectifs émis dans le présent communiqué, se reporter à la section intitulée « Facteurs de risque » de la plus récente notice annuelle d’Osisko déposée auprès des commissions en valeurs mobilières canadiennes, et disponible en version électronique sous le profil de l’émetteur d’Osisko sur SEDAR, au www.sedar.com, et auprès de la Securities and Exchange Commission (« SEC ») aux États-Unis, et disponible en version électronique sous le profil de l’émetteur d’Osisko sur EDGAR, au www.sedar.comsur EDGAR, au www.sec.gov. L’information prospective présentée dans le présent communiqué reflète les attentes de la Société au moment de l’émission du présent communiqué et est sujette à changement après cette date. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser tout énoncé prospectif, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou autrement, à l’exception de ce qui est exigé par la loi.

1 Le retour total sur investissement est une mesure de performance financière non conforme aux IFRS qui n’a aucune définition standard selon les normes IFRS. Le calcul du retour total sur investissement est la somme des gains en capital et des dividendes, divisée par le coût de l’investissement et représente le retour reçu durant la durée totale de l’investissement.

2 Mesure de performance financière non conforme aux IFRS représentant coût d’acquisition en espèces.

3 La juste valeur estimée correspond au cours du marché des placements sur une bourse reconnue au 31 décembre 2017.

Vincent Metcalfe
Vice-président, Relations aux investisseurs
(514) 940-0670
vmetcalfe@osiskogr.com

Joseph de la Plante
Vice-président, Développement corporatif
(514) 940-0670
jdelaplante@osiskogr.com

TELUS acquiert les activités d’AlarmForce dans l’Ouest canadien et accueille 39 000 clients de la Colombie-Britannique, de l’Alberta et de la Saskatchewan

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE–(Marketwired – 5 jan. 2018) – Aujourd’hui, TELUS (TSX:T)(NYSE:TU) annonce l’acquisition des clients, des actifs et des activités d’AlarmForce Industries Inc. (AlarmForce) en Colombie-Britannique, en Alberta et en Saskatchewan. AlarmForce est un chef de file canadien dans les services de sécurité et de surveillance résidentielles, mais aussi dans les systèmes personnels d’assistance d’urgence. En novembre 2017, BCE Inc. (Bell) annonçait la signature d’une entente visant à acquérir AlarmForce au coût d’environ 166 millions de dollars. L’entente a été officialisée aujourd’hui. TELUS rachète maintenant de Bell les activités d’AlarmForce dans l’Ouest du pays au coût d’environ 66,5 millions de dollars, ce qui représente une part proportionnelle de la valeur de la transaction de Bell.

TELUS se réjouit à l’idée d’accueillir ces nouveaux clients de l’Ouest dans la famille et d’intégrer dans l’équipe les employés et contractuels d’AlarmForce en Colombie-Britannique, en Alberta et en Saskatchewan.

TELUS a joué un rôle de premier plan dans l’innovation technologique en reliant les foyers et les entreprises de plus de 100 collectivités de l’Ouest canadien au réseau TELUS PureFibre. Le réseau gigabit à fibre optique de TELUS offre aux clients les vitesses et les capacités de pointe dont ils ont besoin, alors que de plus en plus d’appareils nécessitent une connexion à Internet dans les maisons intelligentes et branchées d’aujourd’hui. TELUS Santé est un chef de file qui trasformed le secteur de la santé au pays. Elle permet aux citoyens canadiens de prendre en main leur santé et celle de leurs proches en leur fournissant les renseignements, les outils et le soutien dont ils ont besoin à la maison tout comme pendant leurs déplacements. Cette acquisition offre à TELUS une chance unique de tirer profit de ses réseaux mobile et à fibre optique et de son expertise pour continuer d’améliorer les services résidentiels, d’affaires, de sécurité et de santé branchés pour ses clients.

Au cours des prochains mois, TELUS fournira des précisions sur les solutions de sécurité résidentielle qui font partie de sa stratégie de maison branchée avec réseau à large bande.

Énoncé prospectif

Ce communiqué contient des énoncés portant sur des événements futurs prévus, notamment des énoncés sur l’intégration et la gestion des actifs d’AlarmForce acquis par TELUS. En raison de leur nature, les énoncés prospectifs exigent de TELUS qu’elle émette des hypothèses et des prévisions, et à ce titre, ils sont soumis à des risques et à des incertitudes. Il est impossible de garantir que l’intégration des actifs d’AlarmForce se déroulera comme prévu. Il existe un risque considérable que les énoncés prospectifs s’avèrent inexacts. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse décrivent nos attentes au moment de la publication du communiqué et pourraient donc changer par la suite. Les lecteurs sont par conséquent informés qu’ils ne doivent pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs, car un certain nombre de facteurs pourraient faire en sorte que les résultats et les événements réels diffèrent considérablement de ceux prévus. Par conséquent, ce communiqué est assujetti à une limitation de responsabilité et est publié sous réserve des hypothèses, des conditions et des facteurs de risque énoncés dans le rapport de gestion du troisième trimestre de 2017, dans le rapport annuel de 2016 et dans d’autres documents divulgués au public par TELUS ou déposés auprès des commissions des valeurs mobilières du Canada (sur SEDAR à sedar.com) et aux États-Unis (sur EDGAR à sec.gov). À moins que la loi ne l’exige, TELUS n’a ni l’intention ni l’obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs contenus dans le présent document.

À propos de TELUS

TELUS (TSX:T)(NYSE:TU) est la société de télécommunication nationale connaissant la croissance la plus rapide au Canada, grâce à des revenus annuels de 13,1 milliards de dollars et à 12,9 millions de connexions clients, dont 8,8 millions d’abonnés des services mobiles, 1,7 million d’abonnés des services Internet haute vitesse, 1,3 million de lignes d’accès au réseau résidentiel et 1,1 million d’abonnés des services TELUS TV. TELUS offre une gamme complète de produits et de services de communication, notamment des services mobiles, des services de transmission de données et de la voix, des services IP et des services de télévision, de vidéo et de divertissement. TELUS est aussi le fournisseur informatique du domaine des soins de santé le plus important au Canada, et sa filiale TELUS International offre des solutions d’affaires à l’échelle mondiale.

Fidèles à leur philosophie communautaire « Nous donnons où nous vivons », TELUS et les membres de son équipe, actuels et retraités, ont versé plus de 482 millions de dollars à des organismes caritatifs et sans but lucratif, et offert plus de 7,7 millions d’heures de bénévolat au service des communautés locales depuis 2000. Créés en 2005 par Darren Entwistle, président et chef de la direction de TELUS, les 13 comités d’investissement communautaire de TELUS au Canada et ses 5 comités à l’étranger dirigent les actions de soutien aux organismes de bienfaisance locaux. Ils ont remis au-delà de 60 millions de dollars en appui à 5 595 projets locaux contribuant à enrichir la vie de plus de 2 millions d’enfants et de jeunes chaque année. TELUS a eu l’insigne honneur d’être désignée l’entreprise philanthropique la plus remarquable du monde en 2010 par l’Association of Fundraising Professionals, devenant ainsi la première entreprise canadienne à recevoir cette prestigieuse marque de reconnaissance internationale.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur TELUS, veuillez consulter le site telus.com.

Relations médias
Liz Sauvé
604-719-6715
Liz.sauve@telus.com

Suncor Énergie conclut 2017 par un excellent rendement

CALGARY, ALBERTA–(Marketwired – 3 jan. 2018) – Suncor a publié aujourd’hui la mise à jour de ses activités pour le quatrième trimestre de 2017 en soulignant une production d’amont de 736 000 barils équivalent pétrole par jour (bep/j), ce qui est conforme à la production record du troisième trimestre de 2017. Le secteur Sables pétrolifères a produit environ 447 000 barils par jour (b/j), dont 6 000 b/j provenant de Fort Hills. Syncrude a produit 325 000 b/j au cours du trimestre, 174 000 b/j nets à Suncor. La production de nos autres actifs d’amont s’est maintenue avec une production totale de 115 000 bep/j provenant des actifs du secteur Exploration et production du Canada, du Royaume-Uni et de la Libye.

Compte tenu de l’augmentation des prix du brut au quatrième trimestre, les prix réalisés par le secteur Amont ont été élevés et grâce au modèle opérationnel intégré de la Société, l’augmentation importante de l’écart de prix entre le pétrole léger et le pétrole lourd au cours des dernières semaines a eu des répercussions minimes.

Suncor a profité d’activités efficaces et fiables des installations de valorisation au cours du trimestre grâce à des taux d’utilisation de 93 % à l’usine de base de Suncor et de 94 % à Syncrude.

Le secteur Raffinage et commercialisation a aussi affiché une solide fiabilité avec un taux d’utilisation moyen des raffineries de 94 % pour une production de 433 000 b/j de pétrole brut durant le trimestre. La demande en produits raffinés est demeurée élevée grâce aux ventes de distillats, qui ont augmenté par rapport au même trimestre en 2016.

« Tous les secteurs de la Société ont terminé l’exercice 2017 par un excellent rendement, a déclaré Steve Williams, président et chef de la direction de Suncor. Cela s’ajoute aux importants progrès de nos deux projets de croissance majeurs tout au long de l’année. À Hebron, la production pétrolière a commencé plus tôt que prévu, soit à la fin novembre. Et à Fort Hills, nous avons mené à bien cinq essais de l’usine, produisant 1,4 million de barils de mousse. Nous mettons l’accent sur un démarrage sécuritaire et fiable à court terme et sur l’augmentation graduelle de la production tout au long de 2018. »

En 2017, les actifs servant à l’exploitation minière, à l’extraction primaire, aux utilités et à la production de mousse sont entrés en service. L’usine de Fort Hills est désormais opérationnelle à plus de 80 % et elle a fonctionné à pleine capacité et de façon sécuritaire lors d’essais de production au cours des quatre derniers mois. Les trois trains d’extraction secondaire sont mécaniquement achevés, le premier étant à l’étape finale de l’entrée en service et son démarrage étant prévu pour la mi-janvier. Les deux autres trains sont actuellement en processus d’isolation et devraient entrer en service durant la première moitié de 2018 comme prévu. Fort Hills devrait fonctionner à 90 % de sa capacité d’ici la fin de 2018, comme le précisent les Perspectives de la Société publiées en novembre 2017.

Suncor a également annoncé aujourd’hui que les partenaires de Fort Hills ont résolu le différend commercial qui les opposait et sont parvenus à une entente : Suncor et Teck Resources Limited (Teck) ont chacune acquis de Total E&P Canada (Total) une participation supplémentaire dans le projet Fort Hills.

En vertu des modalités de l’entente, la part de Suncor dans le projet a augmenté à 53,06 % et celle de Teck, à 20,89 %. La part de Total est réduite à 26,05 %. Suncor et Teck ont financé une plus grande partie du capital du projet, à hauteur respective d’environ 300 M$ et 120 M$, ce qui équivaut à environ 69 330 $ par baril de capacité de production, compte tenu des participations directes supplémentaires, qui peuvent être rajustées de nouveau conformément aux modalités de l’entente.

« Nous nous réjouissons de cette entente et d’avoir acquis une part plus grande dans ce qui constitue probablement le meilleur projet de croissance à long terme de notre industrie, a ajouté Steve. Si nous revenons sur le dernier trimestre, non seulement Suncor a affiché de solides résultats opérationnels, mais nous avons également franchi de nombreux jalons importants, notamment le partenariat avec la Première Nation de Fort McKay et la Première Nation crie Mikisew relativement au projet d’agrandissement du Parc de stockage Est. »

Parmi les autres faits saillants du dernier trimestre de l’exercice, mentionnons la certification de niveau Or dans le cadre du programme Progressive Aboriginal Relations (PAR, relations progressistes avec les Autochtones) et l’achat d’une participation de 41 % dans PetroNor, un distributeur de produits pétroliers détenu et exploité par les Cris de la baie James.

Les résultats du quatrième trimestre de 2017 de Suncor seront publiés le 7 février 2018.

Mise en garde – renseignements de nature prospective

Le présent communiqué contient certains renseignements et énoncés prospectifs (collectivement, les « énoncés prospectifs ») au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes et américaines applicables régissant les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué comprennent des références au projet Fort Hills, notamment (i) que Suncor mettra l’accent sur un démarrage sécuritaire et fiable à court terme et sur l’augmentation graduelle de la production tout au long de 2018, (ii) que l’étape finale de l’entrée en service et le démarrage sont prévus pour la mi-janvier, (iii) que les deuxième et troisième trains devraient entrer en service durant la première moitié de 2018 comme prévu, (iv) que le projet devrait fonctionner à 90 % de sa capacité d’ici la fin de 2018 et (v) que Suncor est d’avis qu’il s’agit probablement du meilleur projet de croissance à long terme de notre industrie.

Les renseignements et énoncés prospectifs reposent sur les attentes actuelles, les estimations, les projections et les hypothèses que Suncor a formulées à la lumière des informations qui étaient à sa disposition au moment où ces énoncés ont été formulés, et en fonction de l’expérience de Suncor et de sa perception des tendances historiques, notamment les attentes et hypothèses au sujet de l’exactitude des estimations des réserves et des ressources; les prix des marchandises, les taux d’intérêt et les taux de change; la rentabilité des capitaux et les économies de coûts; les taux de redevances applicables et les lois fiscales; les niveaux de production futurs; la suffisance des dépenses en immobilisations budgétées pour l’exécution des activités planifiées; la disponibilité et le coût de la main-d’œuvre et des services; et la réception en temps utile des approbations des autorités de réglementation et des tiers. En outre, tous les autres énoncés et autres informations traitant de la stratégie de croissance de Suncor, de ses décisions en matière de dépenses et d’investissements prévus et futurs, des prix des marchandises, des coûts, des calendriers, des volumes de production, des résultats opérationnels et des résultats financiers, et de l’incidence prévue des engagements futurs, constituent des énoncés prospectifs. Certains énoncés et renseignements prospectifs se reconnaissent à l’emploi d’expressions comme « s’attend », « prévoit », « estimations », « planifie », « prévu », « entend », « croit », « projets », « indique », « pourrait », « se concentre », « vision », « but », « perspectives », « proposé », « cible », « objectif », « continue », « devrait », « peut » et autres expressions analogues.

Les énoncés et les renseignements prospectifs ne constituent pas des garanties de la performance future et comportent des risques et incertitudes, dont certains sont similaires à ceux des autres entreprises pétrolières et gazières et d’autres qui sont propres à Suncor. Les résultats réels de Suncor pourraient différer de façon importante de ceux exprimés ou suggérés de manière implicite dans ses énoncés ou renseignements prospectifs; le lecteur est donc averti de ne pas s’y fier indûment.

Le rapport de gestion daté du 25 octobre 2017 et la notice annuelle, le formulaire 40-F et le rapport annuel à l’intention des actionnaires de Suncor, tous datés du 1er mars 2017 et autres documents, qui sont déposés de temps à autre auprès des organismes de réglementation des valeurs mobilières décrivent les risques, incertitudes, hypothèses importantes et autres facteurs qui pourraient avoir une influence sur les résultats réels et de tels facteurs sont intégrés par renvoi aux présentes. On peut se procurer gratuitement des exemplaires de ces documents à Suncor au 150, 6th Avenue S.W., Calgary, Alberta T2P 3E3, en en faisant la demande par courriel à invest@suncor.com, en téléphonant au 1-800-558-9071, en allant sur suncor.com/Rapports financiers ou en consultant le profil de la Société sur SEDAR au sedar.com ou EDGAR au sec.gov. Sauf dans les cas où les lois applicables sur les valeurs mobilières l’exigent, Suncor se dégage de toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement ses renseignements de nature prospective, que ce soit en raison de nouvelles informations, d’événements futurs ou d’autres circonstances.

Mise en garde – BEP

Certains volumes de gaz naturel ont été convertis en barils équivalent pétrole (bep) en supposant qu’un baril est l’équivalent de six mille pieds cubes de gaz naturel. Les mesures exprimées en bep peuvent être trompeuses, surtout si on les considère isolément. Le ratio de conversion d’un baril de pétrole brut ou de liquides de gaz naturel à six mille pieds cubes de gaz naturel repose sur une méthode de conversion d’équivalence énergétique applicable surtout à la pointe du brûleur et ne représente pas nécessairement une équivalence de la valeur à la tête du puits. Étant donné que le ratio de valeur basé sur le prix actuel du pétrole brut par rapport à celui du gaz naturel diffère considérablement de l’équivalence d’énergie de 6:1, l’utilisation d’un ratio de conversion de 6:1 comme indice de valeur peut être trompeuse.

Suncor Énergie est la plus importante société énergétique intégrée du Canada. Les activités de Suncor sont reliées notamment au développement et à la valorisation des sables pétrolifères, à la production pétrolière et gazière extracôtière, au raffinage du pétrole et à la commercialisation des produits sous la marque Petro-Canada. À titre de membre des indices de durabilité Dow Jones, FTSE4Good et CDP, Suncor exploite les ressources pétrolières de façon responsable, ainsi qu’un portefeuille croissant de sources d’énergie renouvelable. Suncor est inscrite à l’indice boursier UN Global Compact 100. Les actions ordinaires de Suncor (symbole : SU) sont inscrites à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York.

Pour plus d’information à propos de Suncor, visitez notre site Web à suncor.com, suivez-nous sur Twitter @SuncorEnergy ou allez à ensemble.suncor.com.

Demandes des médias :
403-296-4000
media@suncor.com

Demandes des investisseurs :
800-558-9071
invest@suncor.com

Le projet Leach XPress est mis en service; Mountaineer XPress et Gulf XPress obtiennent les certificats de la FERC

HOUSTON, TEXAS–(Marketwired – 3 jan. 2018) – Communiqué − TransCanada Corporation (TSX:TRP)(NYSE:TRP)(« TransCanada ») annonce aujourd’hui que son projet Leach XPress (« LXP ») a été mis en service le 1er janvier 2018 et que la Federal Energy Regulatory Commission (« FERC ») a délivré un certificat d’utilité publique pour ses projets Mountaineer XPress (« MXP ») et Gulf XPress (« GXP ») le 29 décembre 2017. Ces trois projets assureront des liaisons vitales entre les bassins d’approvisionnement en gaz naturel des Appalaches et les marchés américains en plein essor.

LXP consiste en la construction de 160 miles (257 km) de pipeline de 36 pouces de diamètre et de trois stations de compression ainsi qu’en l’exécution de modifications dans une station de compression existante. Ce gazoduc, qui représente un investissement d’environ 1,6 milliard de dollars américains, peut transporter approximativement 1,5 milliard de pieds cubes de gaz naturel par jour. Grâce à une liaison existante avec le réseau Columbia Gulf Transmission System de TransCanada et à son projet Rayne XPress (« RXP »), qui a été mis en service en novembre dernier, LXP facilitera l’acheminement d’un volume additionnel pouvant atteindre 1 milliard de pieds cubes par jour aux marchés d’approvisionnement du sud-est et de la côte du golfe du Mexique.

« L’exécution réussie de Leach XPress constitue une illustration parfaite de la stratégie nord-américaine de TransCanada, qui consiste à relier des bassins d’approvisionnement abondants et en croissance à des marchés désireux d’accéder à des sources d’énergie fiables et abordables, a déclaré Russ Girling, le président et chef de la direction de TransCanada. Il s’agit vraiment d’un gazoduc de premier ordre, que nous comptons exploiter de façon sûre, fiable et efficace pendant de nombreuses années au profit de nos clients. »

Au plus fort des travaux, LXP comptait près de 5 000 employés et sous-traitants.

L’examen exhaustif et l’approbation du MXP et du GXP par la FERC font suite à trois années de planification menées par les équipes chargées des projets chez TransCanada, ainsi qu’à plus de deux années d’activités de sensibilisation auprès des communautés et des propriétaires fonciers le long du tracé des projets. Une fois les approbations réglementaires restantes obtenues, TransCanada prévoit d’entreprendre les travaux de préparation et de construction de l’emprise pour les deux projets. La date de mise en service est prévue pour la fin de 2018.

« L’approbation de Mountaineer XPress et de Gulf XPress par la FERC nous permet de continuer à respecter notre engagement, c’est-à-dire la création de nouveaux débouchés pour nos clients en transportant le gaz de schiste de Marcellus et d’Utica vers les marchés clés aux États-Unis et ailleurs, a déclaré Stanley Chapman III, le vice-président exécutif de TransCanada et président des pipelines de gaz naturel pour les États-Unis. Nos équipes de projet sont prêtes à commencer la construction des deux projets. »

Les projets MXP et GXP consistent en un investissement conjoint d’infrastructure de 3,2 milliards de dollars américains. MXP permettra l’acheminement d’environ 2,6 milliards de pieds cubes par jour de gaz aux marchés du groupe TCO Pool et Leach du réseau Columbia Gas Transmission System grâce à la construction de 170 miles (274 km) de canalisation de 36 pouces et de trois nouvelles stations de compression et à la modernisation de trois stations de compression existantes. GXP, quant à lui, permettra le transport d’un volume d’environ 0,8 milliard de pieds cubes par jour vers les marchés d’approvisionnement du sud-est et de la côte du golfe du Mexique grâce à la construction de sept nouvelles stations de compression et à la modernisation d’une station de compression existante, sur le réseau Columbia Gulf de TransCanada.

Au plus fort de la construction, plus tard cette année, MXP et GXP devraient créer plus de 8 000 emplois. Ces deux projets sont soutenus par des ententes fermes de services de transport à long terme et à prix fixe. Leur conception, leur construction et leur exploitation s’articuleront autour de la sécurité et de la minimisation de l’impact environnemental.

TransCanada possède désormais des ordonnances de certification de la FERC pour tous les grands projets de développement dans les Appalaches associés à l’acquisition de Columbia Pipeline Group en 2016. À eux tous, ils représentent une part importante du portefeuille d’éléments d’infrastructure complémentaires de TransCanada et des projets de développement à court terme de 24 milliards de dollars canadiens de la société. Ces atouts devraient soutenir jusqu’en 2020 un taux de croissance annuel des dividendes des actions ordinaires de l’entreprise dans la limite supérieure des 8 à 10 % et, en 2021, de 8 à 10 % de plus.

Forte de plus de 65 années d’expérience, la société TransCanada est l’un des chefs de file dans les secteurs du développement responsable et de l’exploitation fiable d’infrastructures énergétiques en Amérique du Nord, incluant des gazoducs et des oléoducs, ainsi que des installations de production d’énergie électrique et de stockage de gaz. TransCanada exploite l’un des plus grands réseaux de transport de gaz naturel qui s’étend sur plus de 56 900 miles, exploitant presque tous les grands bassins d’approvisionnement gazier d’Amérique du Nord. TransCanada est le plus important fournisseur de services de stockage de gaz et de services connexes du continent avec une capacité de stockage de gaz de 653 milliards de pieds cubes. Grande productrice d’électricité indépendante, la société TransCanada possède environ 6 100 mégawatts de production d’énergie au Canada et aux États-Unis, ou en détient une participation. TransCanada est également le promoteur et l’exploitant de l’un des principaux réseaux de transport par pipeline acheminant des liquides en Amérique du Nord, d’une longueur d’environ 3 000 miles, reliant les sources croissantes d’approvisionnement pétrolier à l’échelle du continent aux marchés et raffineries clés. Les actions ordinaires de TransCanada se négocient sous le symbole TRP aux bourses de Toronto et de New York. Consultez le site TransCanada.com pour en apprendre davantage ou suivez-nous sur les réseaux sociaux et 3BL Media.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué de presse peut contenir certains énoncés prospectifs sujets à des incertitudes et à des risques importants (ces énoncés sont généralement accompagnés de mots comme « anticipe », « s’attend à », « croit », « pourrait », « aura », « devrait », « estime », « prévoit » ou d’autres termes similaires). Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent document visent à fournir, aux porteurs de titres de TransCanada et aux investisseurs éventuels, des informations relatives à TransCanada et à ses filiales, y compris l’évaluation, par la direction, des plans et des perspectives financières et opérationnelles futures de TransCanada et de ses filiales. Tous les énoncés prospectifs sont fondés sur les convictions et les hypothèses de TransCanada reposant sur les renseignements accessibles au moment de la formulation de ces énoncés et, par conséquent, ne constituent pas des garanties quant à la performance future de la société. Les lecteurs sont invités à ne pas accorder une confiance excessive à ces énoncés prospectifs, fournis à la date de leur mention dans le présent communiqué de presse, et de ne pas utiliser les renseignements prospectifs ou les perspectives financières à d’autres fins que leur but. La société TransCanada n’est aucunement tenue d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif, sauf si la loi l’exige. Pour tout renseignement complémentaire sur les hypothèses présentées ainsi que sur les risques et incertitudes pouvant causer une différence entre les résultats réels et ceux prévus, veuillez vous reporter au rapport trimestriel aux actionnaires en date du 8 novembre 2017 et au rapport annuel 2016 de TransCanada, tous deux déposés sous le profil de TransCanada sur le site de SEDAR, à www.sedar.com, et auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, à www.sec.gov.

Personne-ressource auprès des médias :
Scott Castleman
304 357-2128 ou 800 608-7859

Personnes-ressources de TransCanada
auprès des analystes et investisseurs :
David Moneta/Stuart Kampel
403 920-7911 ou 800 361-6522

Suncor Énergie nomme un nouveau membre au Conseil d’administration

CALGARY, ALBERTA–(Marketwired – 2 jan. 2018) – Michael Wilson, président du Conseil d’administration de Suncor, est heureux d’annoncer la nomination de Dennis Houston au Conseil d’administration de la Société. La nomination de M. Houston a pris effet le 1er janvier 2018.

« J’ai le plaisir d’accueillir Dennis Houston au Conseil d’administration de Suncor, a déclaré M. Wilson. Il se joint à nous avec une vaste expérience dans le secteur Aval de l’industrie pétrolière et gazière, y compris l’optimisation des raffineries, les échanges commerciaux du brut et le transport par pipeline et maritime. Aux côtés des autres membres du Conseil, je suis persuadé qu’il saura apporter de la valeur aux actionnaires de Suncor en défendant leurs intérêts. »

Au cours de sa carrière, M. Houston a passé près de 36 ans à ExxonMobil Corporation, de 1974 à 2010. Lorsqu’il a pris sa retraite en 2010, il occupait les fonctions de vice-président directeur, Raffinage et approvisionnement, où il a contribué à établir et créer une entreprise de transport et d’approvisionnement mondiale pour ExxonMobil. Il a également supervisé l’optimisation de plus de 35 raffineries, l’achat et la vente de brut et de marchandises de cargaison, ainsi que la distribution, les activités liées aux pipelines et le transport maritime. Avant cela, M. Houston a occupé divers postes de responsabilités croissantes, notamment dans le cadre d’une affectation à l’étranger comportant des responsabilités liées à l’exploitation, aux échanges commerciaux et au marketing à Singapour, en Chine, et sur le sous-continent indien, entre autres.

Il est titulaire d’un baccalauréat ès sciences en génie chimique de l’Université de l’Illinois.

Pour la biographie complète de M. Houston et de plus amples renseignements sur le Conseil d’administration de Suncor, voir suncor.com.

Suncor Énergie est la plus importante société énergétique intégrée du Canada. Les activités de Suncor sont reliées notamment au développement et à la valorisation des sables pétrolifères, à la production pétrolière et gazière extracôtière, au raffinage du pétrole et à la commercialisation des produits sous la marque Petro-Canada. À titre de membre des indices de durabilité Dow Jones, FTSE4Good et CDP, Suncor exploite les ressources pétrolières de façon responsable, ainsi qu’un portefeuille croissant de sources d’énergie renouvelable. Suncor est inscrite à l’indice boursier UN Global Compact 100. Les actions ordinaires de Suncor (symbole : SU) sont inscrites à la Bourse de Toronto et à la Bourse de New York.

Pour plus d’information à propos de Suncor, visitez notre site Web à suncor.com, suivez-nous sur Twitter @SuncorEnergy ou allez à ensemble.suncor.com

Demandes des médias :
403-296-4000
media@suncor.com

Demandes des investisseurs :
800-558-9071
invest@suncor.com

Fortis Inc. célèbre un jalon important – 30 ans à la Bourse de Toronto

ST. JOHN’S, TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR–(Marketwired – 28 déc. 2017) – Fortis Inc. (« Fortis » ou la « Société ») (TSX:FTS)(NYSE:FTS), établie à St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador), célèbre sa trentième année à la Bourse de Toronto (la « TSX »). Fortis a fait son entrée à la TSX le 29 décembre 1987 : ce jour-là, chaque action ordinaire de Newfoundland Light & Power Co. Limited avait été échangée contre une action ordinaire de la Société. C’est ainsi que Fortis est devenue la société mère de Newfoundland Light & Power Co. Limited, connue aujourd’hui sous le nom Newfoundland Power.

« À ses débuts, Fortis avait pour vision de repérer et de saisir les nouvelles occasions de croissance, explique Barry Perry, président et chef de la direction de Fortis. Nous pensions avoir la force de caractère et la diligence nécessaires pour étendre notre présence au-delà de Terre-Neuve-et-Labrador. Depuis, nous avons connu un essor important : nous faisons maintenant partie des géants nord-américains du secteur réglementé de l’électricité et du gaz, avec une capitalisation boursière de près de 20 milliards de dollars. »

M. Perry affirme que les premiers efforts ont mené à la croissance des activités de la Société au Canada, grâce à des acquisitions à l’Île-du-Prince-Édouard, en Ontario, en Alberta et en Colombie-Britannique, ce qui a fait de Fortis le plus grand fournisseur privé de services publics du secteur réglementé de l’électricité et du gaz au pays. La Société a aussi élargi sa présence en s’installant aux îles Caïmans, aux îles Turks et Caicos et au Belize, dans les Caraïbes.

« Depuis cinq ans, Fortis s’est bien implantée aux États-Unis; elle exerce ses activités dans neuf États américains. La Société continue d’honorer sa vision, qui consiste à générer de la valeur et de la croissance pour les actionnaires, tout en offrant des services d’électricité et de gaz sécuritaires, fiables et économiques à plus de trois millions de clients. » Fortis est maintenant le quinzième fournisseur privé de services publics en Amérique du Nord sur le plan de la valeur d’entreprise.

Depuis 1987, son actif est passé de 390 millions à 47 milliards de dollars canadiens. Le cours initial de l’action de la Société à la TSX était de 4,69 $, contre 46,00 $ le 27 décembre 2017, ce qui représente un rendement total pour les actionnaires de plus de 3 850 % sur cette période.

« La Bourse de Toronto félicite Fortis, véritable fleuron canadien, pour l’atteinte de cette étape remarquable, déclare Nick Thadaney, président et chef de la direction, Marchés boursiers mondiaux, Groupe TMX. Nous sommes fiers de nous associer avec des entreprises de tout le pays et du monde entier pour soutenir leurs aspirations de croissance et les aider à atteindre leurs objectifs d’affaires et à façonner l’avenir. La TSX sera heureuse de répondre aux besoins de Fortis et de ses investisseurs pour les 30 prochaines années et plus. »

Au départ, Fortis était inscrite à la cote de la Bourse de Toronto et de la Bourse de Montréal. En 2005, la Société a annoncé le fractionnement de ses actions ordinaires (quatre pour une), vu la forte croissance de l’action, ce qui a fait augmenter le nombre d’actions négociables.

En octobre 2016, Fortis s’est inscrite à la cote de la Bourse de New York (la « NYSE »), en plus de la TSX. La Société est reconnue pour offrir de la valeur à ses actionnaires : elle compte 44 années consécutives d’augmentations de dividende sur les actions ordinaires.

Dans le rapport aux actionnaires de 1987, le président fondateur et chef de la direction, feu Angus Bruneau, Ph. D., soulignait que fortis signifie « force physique » en latin. Selon lui, son objectif d’avenir était que Fortis devienne aussi synonyme de la force de sa tradition, de sa gestion, de son engagement, de son service et de sa réussite.

« Trente ans plus tard, ces objectifs et ces valeurs sont toujours au cœur des affaires de Fortis. Même si nos activités s’étendent désormais dans toute l’Amérique du Nord, notre siège social est demeuré à Terre-Neuve-et-Labrador, ce dont nous sommes fiers. D’ailleurs, je crois que nos fondateurs seraient très fiers de Fortis aujourd’hui », se réjouit M. Perry.

À propos de Fortis

Fortis se positionne parmi les géants nord-américains du secteur réglementé de l’électricité et du gaz, forte d’un actif d’environ 47 milliards de dollars canadiens au 30 septembre 2017. Ses 8 000 employés servent des clients dans cinq provinces canadiennes, neuf États américains et trois pays des Caraïbes.

Les actions de Fortis sont inscrites à la cote de la TSX et de la NYSE sous le symbole « FTS ». Pour en savoir plus, consultez le www.fortisinc.com, le www.sedar.com ou le www.sec.gov.

Demandes des investisseurs :
Stephanie Amaimo
Vice-présidente, Relations avec les investisseurs
Fortis Inc.
709 737 2900
investorrelations@fortisinc.com

Demandes des médias :
Karen McCarthy
Directrice, Communications et affaires corporatives
Fortis Inc.
709 737 5323
media@fortisinc.com

CAE rachètera jusqu’à 600 000 actions ordinaires dans le cadre de son offre publique de rachat dans le cours normal des activités par voie d’une entente privée

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 28 déc. 2017) – (NYSE:CAE)(TSX:CAE) – CAE a annoncé aujourd’hui qu’elle prévoit racheter aux fins d’annulation, au plus tard le 22 février 2018, jusqu’à 600 000 de ses actions ordinaires en vertu d’une entente privée entre CAE et un vendeur tiers sans lien de dépendance. Cet achat se fera en vertu d’un arrêté d’exemption d’offre publique de rachat émise par la Commission des valeurs mobilières de l’Ontario le 21 décembre 2017. Le prix que paiera CAE pour toute action ordinaire rachetée par voie d’une entente privée sera négocié par CAE et le vendeur, et il sera inférieur au prix des actions ordinaires de CAE à la bourse de Toronto (« TSX ») à la date d’achat. Les renseignements concernant l’achat, y compris la quantité d’actions ordinaires achetées et le prix total payé, figureront dans le Système électronique de données, d’analyse et de recherche (SEDAR) au www.sedar.com une fois l’achat effectué.

Cet achat fait partie du programme d’offre publique de rachat dans le cours normal des activités de CAE, annoncé le 14 février 2017 et en vigueur le 23 février 2017, visant le rachat de jusqu’à 5 366 756 des actions ordinaires de CAE; programme qui permet des achats à l’extérieur des installations de la TSX en vertu d’arrêtés d’exemption émis par une autorité compétente en matière de valeur mobilière, y compris par voie d’ententes privées à un prix inférieur au prix courant du marché. Le nombre maximal d’actions ordinaires qui peuvent être rachetées par voie de toute entente privée ne peut dépasser 1 788 918, soit le tiers du nombre total d’actions ordinaires qui peuvent être rachetées dans le cadre du programme de rachat d’actions de CAE annoncé le 14 février 2017, visant le rachat de jusqu’à 5 366 756 des actions ordinaires de CAE. En supposant le rachat de 600 000 actions ordinaires, CAE aura racheté 38,7 % du nombre total d’actions ordinaires qui peuvent être rachetés dans le cadre de son programme de rachat.

À propos de CAE

CAE est un chef de file mondial en formation dans les domaines de l’aviation civile, de la défense et sécurité, et de la santé. Appuyés par 70 ans d’innovations, nous participons à la définition des normes mondiales en formation. Nos solutions innovatrices, qui vont de la formation virtuelle à l’entraînement en vol, rendent le transport aérien plus sécuritaire, gardent nos forces de défense prêtes pour leurs missions et améliorent la sécurité des patients. Nous avons la plus vaste présence mondiale de l’industrie, avec plus de 8 500 employés, 160 emplacements et centres de formation dans plus de 35 pays. Nous assurons chaque année la formation de plus de 120 000 membres d’équipage du secteur civil et du secteur de la défense et de milliers de professionnels de la santé dans le monde. www.cae.com.

Suivez-nous sur Twitter @CAE_Inc

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Certaines déclarations énoncées dans ce communiqué sont des déclarations de nature prospective. Cela inclut, sans s’y limiter, toute déclaration liée aux résultats préliminaires, à l’orientation, aux stratégies, aux attentes, aux opérations planifiées ou aux futures actions, et toute autre déclaration qui ne sont pas des faits historiques. Les énoncés prospectifs contiennent normalement des verbes au futur ou au conditionnel comme anticiper, croire, prévoir, s’attendre à et envisager. Les déclarations prospectives, de par leur nature, sont assujetties à des risques et incertitudes inhérents, et sont fondées sur diverses hypothèses, tant générales que spécifiques, qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement pour diverses raisons, y compris celles énoncées dans les registres de divulgation publique de CAE archivés auprès des autorités réglementaires en valeurs mobilières. Ainsi, nous ne pouvons pas garantir que les énoncés prospectifs se concrétiseront et nous vous avisons de ne pas vous fier outre mesure à ces énoncés prospectifs. Les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué représentent nos attentes en date de la publication du présent communiqué et, par conséquent, peuvent changer après cette date. Sauf dans la mesure prévue par les lois canadiennes sur les valeurs mobilières, nous ne nous engageons pas à mettre à jour ou à réviser l’un ou l’autre des énoncés prospectifs, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou d’autres facteurs.

Personnes-ressources à CAE :
Médias :
Hélène V. Gagnon, vice-présidente
Affaires publiques et Communications mondiales
+1-514-340-5536
helene.v.gagnon@cae.com

Relations avec les investisseurs :
Andrew Arnovitz, vice-président,
Stratégie et Relations avec les investisseurs
+1-514-734-5760
andrew.arnovitz@cae.com

TransCanada annonce une entente pour la vente de contrats de détail à EDF Energy Services, LLC

CALGARY, ALBERTA–(Marketwired – 27 déc. 2017) – Communiqué de presse – TransCanada Corporation (TSX:TRP)(NYSE:TRP) (TransCanada) a annoncé aujourd’hui que la société a conclu une entente pour vendre ses contrats d’approvisionnement en électricité américains en cours à EDF Energy Services, LLC.

L’annonce faite aujourd’hui fait partie de la réduction progressive des opérations de TransCanada Power Marketing Ltd. Activités opérationnelles (TCPM). Cette transaction devrait être conclue au cours du premier trimestre de 2018, sous réserve des autorisations réglementaires et autres.

Forte de plus de 65 années d’expérience, la société TransCanada est l’un des chefs de file dans les secteurs du développement responsable et de l’exploitation fiable d’infrastructures énergétiques en Amérique du Nord, incluant des gazoducs et des oléoducs, ainsi que des installations de production d’énergie électrique et de stockage de gaz. TransCanada exploite l’un des plus grands réseaux de transport de gaz naturel qui s’étend sur plus de 91 500 kilomètres (56 900 mi), exploitant presque tous les grands bassins d’approvisionnement gazier d’Amérique du Nord. TransCanada est le plus important fournisseur de services de stockage de gaz et de services connexes du continent avec une capacité de stockage de gaz de 18,4 milliards de mètres cubes (653 milliards de pieds cubes). Grande productrice d’électricité indépendante, la société TransCanada possède environ 6 200 mégawatts de production d’énergie au Canada et aux États-Unis, ou en détient une participation. TransCanada est également le promoteur et l’exploitant de l’un des principaux réseaux de transport par pipeline acheminant des liquides en Amérique du Nord, d’une longueur d’environ 4 800 kilomètres (3 000 miles), reliant les sources croissantes d’approvisionnement pétrolier à l’échelle du continent aux marchés et raffineries clés. Les actions ordinaires de TransCanada se négocient sous le symbole TRP aux bourses de Toronto et de New York. Consultez le site TransCanada.com pour en apprendre davantage ou suivez-nous sur les réseaux sociaux et 3BL Media.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent communiqué de presse peut contenir certains énoncés prospectifs sujets à des incertitudes et à des risques importants (ces énoncés sont généralement accompagnés de mots comme « anticipe », « s’attend à », « croit », « pourrait », « aura », « devrait », « estime », « prévoit » ou d’autres termes similaires). Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent document visent à fournir, aux porteurs de titres de TransCanada et aux investisseurs éventuels, des informations relatives à TransCanada et à ses filiales, y compris l’évaluation, par la direction, des plans et des perspectives financières et opérationnelles futures de TransCanada et de ses filiales. Tous les énoncés prospectifs sont fondés sur les convictions et les hypothèses de TransCanada reposant sur les renseignements accessibles au moment de la formulation de ces énoncés et, par conséquent, ne constituent pas des garanties quant à la performance future de la société. Les lecteurs sont invités à ne pas accorder une confiance excessive à ces énoncés prospectifs, fournis à la date de leur mention dans le présent communiqué de presse, et de ne pas utiliser les renseignements prospectifs ou les perspectives financières à d’autres fins que leur but. La société TransCanada n’est aucunement tenue d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif, sauf si la loi l’exige. Pour tout renseignement complémentaire sur les hypothèses présentées ainsi que sur les risques et incertitudes pouvant causer une différence entre les résultats réels et ceux prévus, veuillez vous reporter au rapport trimestriel aux actionnaires en date du 8 novembre 2017 et au rapport annuel 2016 de TransCanada, tous deux déposés sous le profil de TransCanada sur le site de SEDAR, à www.sedar.com, et auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, à www.sec.gov.

Personnes-ressources auprès des médias :
Terry Cunha / Mark Cooper
403 920-7859 ou 800 608-7859

Personnes-ressources de TransCanada
auprès des analystes et investisseurs :
David Moneta / Stuart Kampel
403 920-7911 ou 800 361-6522

Rapport national sur l’emploi d’ADP Canada : 59 200 nouveaux emplois ont été créés au Canada en novembre 2017

TORONTO, ON–(Marketwired – December 21, 2017) –

Selon le Rapport national sur l’emploi d’ADP(R) Canada du mois de novembre, 59 200 nouveaux emplois ont été créés au Canada entre octobre et novembre. Diffusé gratuitement au grand public chaque mois, le rapport national sur l’emploi d’ADP Canada est produit par l’Institut de recherche ADP(R). Ce document, élaboré à partir des données transactionnelles de paie d’ADP, mesure chaque mois, sur une base désaisonnalisée, la variation totale du taux d’emploi salarié non agricole.

Faits saillants du rapport du mois de novembre 2017

Consultez le document infographique du Rapport national sur l’emploi d’ADP Canada sur www.ADP.ca/RNE.

Total des emplois salariés non agricoles au Canada (1) : 59 200

Aperçu de l’industrie :

– Production de biens  :

– Secteur manufacturier 2 900

– Construction 9 300

– Ressources naturelles et exploitation minière -600

– Prestation de services :

– Commerce/transport et services publics 6 800

– Information 600

– Finance/immobilier 8 300

– Services professionnels et commerciaux 400

– Professionnel/technique 3 500

– Gestion des entreprises -2 400

– Administration et soutien -800

– Éducation et soins de santé 17 600

– Services éducatifs 11 500

– Soins de santé 6 100

– Loisirs et tourisme d’accueil 4 300

– Autres services(2) 9 700

” Malgré un léger fléchissement en octobre, le Canada a connu une croissance marquée de l’emploi en novembre, a déclaré la vice-présidente et codirectrice de l’Institut de recherche d’ADP, Ahu Yildirmaz. Cette hausse du nombre d’emplois reflète une continuation de la vigueur que nous avons observée sur le marché du travail au cours des six derniers mois. La plupart des secteurs ont enregistré des augmentations généralisées, notamment l’éducation et les soins de santé, la construction et la finance. “

Pour voir le graphique 1. Variation totale du taux d’emploi salarié non agricole, veuillez cliquer ici : http://media.marketwire.com/attachments/201712/MOD-96310_Charts_for_press_release_2017_11_FrenchChartOne.jpg.

Pour voir le graphique 2. Tendance historique — Variation totale du taux d’emploi salarié non agricole, veuillez cliquer ici : http://media.marketwire.com/attachments/201712/MOD-96312_Charts_for_press_release_2017_11_FrenchChartTwo.jpg.

Pour voir le graphique 3. Variation totale du taux d’emploi salarié non agricole par secteur d’activité, veuillez cliquer ici : http://media.marketwire.com/attachments/201712/MOD-96313_Charts_for_press_release_2017_11_FrenchChartThree.jpg.

Le nombre total d’emplois ajoutés en octobre a été révisé à la hausse, passant de – 5 700 à 5 400.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Rapport national sur l’emploi d’ADP Canada, les données à l’appui et le calendrier des prochaines dates de publication ou pour vous abonner aux alertes mensuelles par courriel et aux fils RSS, veuillez visiter le site www.ADP.ca/RNE.

Le Rapport national sur l’emploi d’ADP Canada du mois de décembre sera publié à 8 h 30 (HE), le 18 janvier 2018.

À propos du Rapport national sur l’emploi d’ADP Canada

Le rapport national sur l’emploi d’ADP Canada est une mesure mensuelle du taux d’emploi total salarié non agricole au Canada, calculée à partir des données de paie réelles et anonymes des entreprises clientes d’ADP Canada. S’appliquant à plus de deux millions de travailleurs au Canada, ce rapport est produit par l’Institut de recherche d’ADP(R), un groupe spécialisé au sein de l’entreprise qui fournit de l’information sur les tendances en matière d’emploi et la stratégie en matière de main-d’œuvre.

L’Institut de recherche d’ADP publie chaque mois le Rapport national sur l’emploi d’ADP Canada dans le cadre de l’engagement de la société à gagner une connaissance de plus en plus approfondie du travail au Canada et à fournir aux entreprises, aux gouvernements et à d’autres une source d’information crédible et utile. Le rapport national sur l’emploi d’ADP Canada est diffusé gratuitement au grand public chaque mois.

Pour une description des données sous-jacentes et du modèle statistique utilisé aux fins de l’élaboration de ce rapport, veuillez vous référer à la section ” Rapport national sur l’emploi d’ADP Canada : Méthodologie d’élaboration “.

À propos d’ADP (NASDAQ: ADP)

De puissantes technologies avec une touche d’humanité. Des entreprises du monde entier, quel que soit leur secteur ou leur taille, tirent parti des solutions basées sur le nuage et des connaissances des experts d’ADP, afin de les aider à libérer le potentiel de leurs collaborateurs. Ressources humaines. Talent. Avantages. Paie. Conformité. Travaillons ensemble pour construire une meilleure performance collective. Pour en savoir plus, visiter ADP.com.

Pour en savoir plus sur ADP Canada, visiter ADP.ca.

ADP, le logo ADP, ADP Une ressource plus humaine et l’Institut de recherche d’ADP sont des marques déposées d’ADP, LLC. Toutes les autres marques commerciales sont la propriété de leurs propriétaires respectifs. Droit d’auteur (C) 2017 ADP, LLC. Tous droits réservés.

(1) Incluant 14 secteurs d’activités (voir méthodologie du rapport)

(2) Y compris l’administration publique

Personnes-ressources auprès des médias :
Janine Allen
Kaiser Lachance Communications
416 271-7002
janine.allen@kaiserlachance.com

Allyce Hackmann
ADP, LLC
973 974-3064
allyce.hackmann@adp.com