AVIS AUX MÉDIAS : BMO Groupe financier annoncera ses résultats du quatrième trimestre et de l’année fiscale 2016

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 10 nov. 2016) – BMO Groupe financier annoncera ses résultats financiers du quatrième trimestre et de l’année fiscale 2016 et tiendra sa conférence téléphonique à l’intention des investisseurs le mardi 6 décembre 2016. Les résultats financiers consolidés et vérifiés (y compris les notes afférentes aux états financiers consolidés) pour l’année se terminant le 31 octobre 2016, et les discussions de l’équipe de gestion et l’analyse l’accompagnant, seront disponibles sur www.bmo.com/relationsinvestisseurs le 6 décembre 2016.

Les résultats financiers de BMO seront émis par le biais d’un communiqué de presse à 6 h 45 H.N.E. approximativement.

Conférence téléphonique destinée aux investisseurs

  • Heure : 14 h 00 (H.N.E.)
  • La conférence sera accessible en mode écoute seulement :

Les documents de présentation dont il sera question au cours de la conférence seront accessibles sur le site www.bmo.com/relationsinvestisseurs.

Enregistrement de la conférence téléphonique

L’enregistrement des présentations faites aux investisseurs sera accessible jusqu’à 23 h 59, H.N.E., le lundi 27 février 2017, en composant le 1 (800) 408-3053 ou (905) 694-9451 et en entrant le code 5740558 #.

L’enregistrement sera accessible en webdiffusion sur le site www.bmo.com/relationsinvestisseurs jusqu’au lundi 27 février 2017.

Relations avec les médias :
Frédéric Tremblay, Montréal
514-877-1873
frederic1.tremblay@bmo.com

Relations avec les investisseurs :
Jill Homenuk, Toronto
(416) 867-4770
jill.homenuk@bmo.com

Christine Viau, Toronto
(416) 867-6956
christine.viau@bmo.com
Internet : www.bmo.com

Un nouveau projet d’infrastructure protégera les résidents et les propriétés contre les inondations à Calgary

CALGARY, ALBERTA–(Marketwired – 10 nov. 2016) – Tous les Canadiens méritent de vivre dans des collectivités sécuritaires et protégées contre les dangers et les catastrophes liés à l’environnement. En réponse aux inondations de juin 2013 dans le Sud de l’Alberta, qui ont été causées par de fortes pluies, et pour réduire les risques d’inondation dans le futur, les gouvernements du Canada et de l’Alberta versent des fonds pour la mise en œuvre d’un nouveau projet d’atténuation des inondations.

Darshan Singh Kang, député de Calgary Skyview, au nom de l’honorable Amarjeet Sohi, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, et Druh Farrell, conseillère municipale du quartier 7 de la Ville de Calgary, étaient réunis à Calgary pour faire cette annonce.

Le projet comprend la construction d’une station de pompage à Sunnyside, un secteur de faible élévation et propice aux inondations. La station de pompage permettra de rediriger en toute sécurité les eaux de surface excédentaires dans la rivière Bow. Le projet prévoit aussi la construction d’une berme pour le contrôle des crues à l’est de la station de traitement des eaux usées de Bonnybrook, ainsi que des améliorations connexes des installations de collecte des eaux souterraines et pluviales pour favoriser la protection de la station de traitement contre les inondations. Il s’agit de la troisième station de traitement des eaux usées en importance à Calgary, et elle avait été touchée par les inondations causées par les fortes pluies en juin 2013.

Le gouvernement du Canada versera une contribution pouvant atteindre 10 469 139 $ pour ce projet. Le gouvernement de l’Alberta fera une contribution pouvant atteindre 11 455 600 $ pour l’aménagement de la berme de protection à l’est de la station de traitement des eaux usées de Bonnybrook. La Ville de Calgary couvrira le reste des coûts pour les deux éléments du projet, dont le coût total est estimé à 32 856 876 $.

Une fois mises en œuvre, ces mesures contribueront à assurer la protection de milliers de résidents, ainsi que des maisons, des écoles et des entreprises locales du secteur, en plus d’assurer la sécurité et la prospérité continues de Calgary pour les décennies à venir.

Citations

« Le gouvernement du Canada est déterminé à appuyer la sécurité et la résilience des collectivités, ce qui est essentiel pour favoriser les débouchés économiques pour la classe moyenne et pour ceux qui travaillent fort pour s’y joindre. En faisant des investissements stratégiques dans les infrastructures efficaces d’atténuation des catastrophes, comme avec ce projet à Calgary, nous pourrons mieux protéger les familles et les collectivités contre les événements naturels extrêmes. »

Darshan Singh Kang, député de Calgary Skyview, au nom de L’honorable Amarjeet Sohi, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

« Les projets communautaires d’atténuation des inondations sont très importants parce qu’ils permettent de protéger les quartiers vulnérables, et qu’ils permettent d’éviter que les situations d’urgence empirent en raison de la perte de l’accès aux infrastructures essentielles. Avec le nouveau financement fédéral qui s’ajoutera aux fonds provinciaux de près de 28 millions de dollars que nous avons investis dans l’atténuation des inondations à l’échelle communautaire à Calgary au cours des deux dernières années, la plus grande ville de l’Alberta sera mieux préparée pour s’adapter aux changements climatiques. »

L’honorable Shannon Phillips, Ministre de l’Environnement et des Parcs, ministre responsable du Bureau du changement climatique

« Nous sommes déterminés à faire de Calgary une collectivité sécuritaire et bien protégée contre les inondations. Les inondations de 2013 ont causé des dommages sans précédent sur les plans social et économique. Le chemin du rétablissement et de la résilience est un processus long et complexe qui s’échelonne sur plusieurs années, avec plusieurs étapes à court terme, à moyen terme et à long terme. Nous remercions chaleureusement les gouvernements du Canada et de l’Alberta pour leur soutien tout au long de ce processus, en vue de faire de la résilience aux inondations une réalité. »

Druh Farrell, Conseillère, secteur 7, Ville de Calgary

Liens connexes

Le plan d’infrastructure de 180 milliards de dollars et plus du gouvernement du Canada : http://www.budget.gc.ca/fes-eea/2016/docs/themes/infrastructure-fr.html

Les investissements fédéraux dans les infrastructures de l’Alberta : http://www.infrastructure.gc.ca/map-carte/ab-eng.html

Projets nationaux et régionaux du volet Infrastructures provinciales-territoriales (PNR-VIPT) : http://www.infrastructure.gc.ca/plan/nrp-pnr-prog-fra.html

Programme de résilience des collectivités de l’Alberta : http://aep.alberta.ca/water/programs-and-services/alberta-community-resilience-program/default.aspx (en anglais)

Les projets d’atténuation des inondations et de rétablissement à Calgary : http://www.calgary.ca/UEP/Water/Pages/Flood-Info/Recovery/Flood-projects.aspx (en anglais)

Twitter : @INFC_fra

Web : Infrastructure Canada

Brook Simpson
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités
613-219-0149
brook.simpson@canada.ca

Kyle Ferguson
Attaché de presse
Environnement et Parcs de l’Alberta
780-217-3909
Kyle.Ferguson@gov.ab.ca

La ligne médias de la Ville de Calgary
Approvisionnement et ressources en eau
403-828-2954, option no 3 et no 1
UEPMedia@calgary.ca
Calgary.ca/mediainquiry

Infrastructure Canada
613-960-9251
Sans frais : 1-877-250-7154
infc.media-medias.infc@canada.ca

La Banque Scotia annoncera ses résultats du quatrième trimestre et de l’exercice 2016

TORONTO, ON–(Marketwired – 10 novembre 2016) – La Banque Scotia annoncera les résultats de son quatrième trimestre et de la fin de l’exercice de la Banque le mardi 29 novembre 2016.

Communiqué de presse – résultats de la Banque Scotia
Un communiqué de presse sur les résultats du quatrième trimestre et de la fin de l’exercice de la Banque sera publié au Canada et aux États-Unis par Marketwired, vers 6 h HNE le mardi 29 novembre 2016.

Conférence téléphonique sur les résultats de la Banque Scotia
La conférence téléphonique aura lieu le mardi 29 novembre 2016, à 8 h HNE, et devrait durer environ une heure.

Les parties intéressées peuvent suivre la conférence :

  • en mode écoute seulement, en composant le 416-847-6330 ou le 1-866-530-1553 (numéro sans frais en Amérique du Nord), quelques minutes avant 8 h HNE;
  • sur Internet, à la page Relations avec les investisseurs du site www.banquescotia.com.

Pendant la conférence téléphonique, les auditeurs peuvent également consulter l’information sur les résultats du quatrième trimestre à la page Relations avec les investisseurs du site www.banquescotia.com.

Une période de questions suivra la présentation des résultats par la haute direction de la Banque Scotia.

Enregistrement de la conférence téléphonique
Un enregistrement de la conférence téléphonique sera disponible du 29 novembre 2016 au 14 décembre 2016, au 647-436-0148 ou au 1-888-203-1112 (numéro sans frais en Amérique du Nord), code 3242919 suivi du carré (#).

Un enregistrement de la conférence diffusée sur le Web sera disponible pendant trois mois à la page Relations avec les investisseurs du site www.banquescotia.com, à compter du mardi 29 novembre 2016, vers 18 h HNE.

À propos de la Banque Scotia

La Banque Scotia est la banque internationale du Canada et un leader parmi les fournisseurs de services financiers en Amérique du Nord, en Amérique latine, dans les Antilles, en Amérique centrale et en Asie-Pacifique. Elle s’est donné pour mission d’aider ses 23 millions de clients à améliorer leur situation au moyen de conseils et d’une vaste gamme de produits et de services, dont des services bancaires aux particuliers, aux entreprises et aux sociétés, des services bancaires privés, d’investissement et de gestion de patrimoine ainsi que des services liés aux marchés des capitaux. Au 31 juillet 2016, l’effectif de la Banque Scotia s’élevait à plus de 88 000 employés et son actif à 907 milliards de dollars. Les actions de la Banque Scotia sont cotées en bourse à Toronto (TSX: BNS) et à New York (NYSE: BNS). Les communiqués de la Banque Scotia sont diffusés par Marketwired. Pour en savoir davantage, veuillez consulter www.banquescotia.com et suivre le fil @ScotiabankViews sur Twitter.

Information :

Jake Lawrence
Relations avec les investisseurs
Banque Scotia
(416) 866-5712

Rick Roth
Relations publiques, Affaires de la société et Affaires gouvernementales
Banque Scotia
(416) 933-1795

BMO Marchés des capitaux lance des billets de dépôt à capital protégé liés à un indice environnemental, social et de gouvernance

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 10 nov. 2016) – BMO Marchés des capitaux, la division des services bancaires aux entreprises et services d’investissement de BMO Groupe financier (TSX:BMO)(NYSE:BMO), a lancé les premiers billets de dépôt à capital protégé liés à un indice environnemental, social et de gouvernance.

L’indice environnemental, social et de gouvernance (ESG) de BMO est un indice quantitatif exclusif dont les titres sont choisis en fonction de leur responsabilité sociale et qui cherche à assurer une exposition à certains titres de l’indice social Jantzi (JSI), un indice d’actions d’entreprises canadiennes qui respectent un vaste ensemble de critères ESG.

« Le nouveau produit offre à nos clients un placement socialement responsable, tout en leur assurant la protection de leur capital à échéance », a déclaré Jérôme Cloutier, directeur général, Produits structurés, l’une des deux séries de billets lancées le 31 octobre.

Un mode de sélection exclusif fondé sur des règles quantitatives est utilisé pour choisir les titres de l’indice ESG de BMO dans l’indice JSI. À l’échéance, l’investisseur porteur de billets de dépôt à capital protégé liés à l’indice environnemental, social et de gouvernance de BMO recevra le montant de son dépôt initial, majoré d’un montant variable correspondant au rendement des actions de l’indice ESG de BMO pendant la durée des billets.

À propos de BMO Marchés des capitaux

BMO Marchés des capitaux est un important fournisseur nord-américain de services financiers, qui compte plus de 2 200 employés à l’œuvre dans 30 bureaux répartis dans le monde entier, dont 16 en Amérique du Nord, et qui offre une vaste gamme de produits et de services de banque d’affaires aux grandes entreprises, aux institutions et aux administrations publiques. BMO Marchés des capitaux fait partie de BMO Groupe financier (NYSE:BMO)(TSX:BMO), un des plus importants fournisseurs nord-américains de services financiers diversifiés, dont l’actif totalisait 692 milliards de dollars canadiens et qui comptait plus de 45 000 employés au 31 juillet 2016.

Personne-ressource pour les médias :
Valérie Doucet, Montréal
514-877-8224
valerie.doucet@bmo.com

Internet : www.bmo.com
Twitter : @BMOMedia

Le programme des Employeurs de choix Aon au Canada souligne le mérite de 30 leaders pour l’excellence dans leur milieu de travail de l’Ouest canadien

TORONTO, ON–(Marketwired – 10 novembre 2016) – Aon Hewitt, l’organisation de solutions en gestion des talents, de la retraite et de la santé d’Aon plc (NYSE: AON), a publié aujourd’hui les résultats de son programme Employeurs de choix Aon au Canada 2017. Cette étude conclut que 79 organisations au Canada donnent l’exemple sur le plan de la mobilisation des employés, de la mise en pratique d’un leadership efficace, de la création d’une culture de performance et de l’optimisation de leur marque employeur. Les résultats sont fondés sur les opinions émises par près de 680 000 employés dans environ 200 organisations canadiennes. Ce programme, qui en est à sa 18e année d’existence, a déterminé que 30 organisations de l’Ouest canadien (Colombie-Britannique, Alberta, Saskatchewan et Manitoba) ont décroché le titre d’Employeur de choix cette année, soit 14 grandes organisations (plus de 400 employés) et 16 petites et moyennes organisations (de 50 à 399 employés).

Être Employeurs de choix Aon s’accompagne d’avantages commerciaux considérables
À l’échelle mondiale, comparativement à l’organisation moyenne, les Employeurs de choix Aon enregistrent un bénéfice d’exploitation supérieur de quatre points de pourcentage et une croissance des ventes supérieure de six points de pourcentage. De plus, ils affichent un taux de roulement du personnel inférieur d’un tiers à celui de leurs homologues, ainsi qu’un nombre de promotions internes plus élevé.

“ Nous avons constaté que les employés non mobilisés sont presque deux fois plus susceptibles de quitter une organisation que leurs pairs mobilisés, a souligné Dana Mitchell, associée, Talent, rémunération et rendement chez Aon Hewitt à Vancouver. Les Employeurs de choix Aon mobilisent et fidélisent les employés les plus performants en leur disant qu’ils comptent pour l’organisation, en leur expliquant comment ils s’inscrivent dans la vision à long terme de celle-ci et en favorisant les sentiments positifs. C’est donc dire que les gestionnaires comprennent les objectifs à long terme des employés les plus performants et s’assurent qu’ils aiment leur travail maintenant et à l’avenir. ”

Colliers International, une organisation de Vancouver lauréate Employeur de choix Aon de niveau or pour la première fois cette année, démontre par un exemple qu’être à l’écoute des employés permet d’augmenter leur mobilisation. “ Les groupes de discussion que nous avons mis en place pour connaître l’opinion des employés au-delà de leurs réponses au sondage sur la mobilisation ont joué un rôle déterminant, a expliqué David Bowden, chef de la direction de Colliers International Canada. Ils nous ont aidés à déterminer où se situait notre organisation sur le plan la satisfaction des employés, ainsi que les points sur lesquels nous devions nous concentrer pour progresser vers notre objectif de devenir un Employeur de choix. Nous avons décidé de centrer nos efforts sur seulement une ou deux initiatives chaque année, et de nous donner à 110 % afin de les réaliser sans aucun compromis. Notre titre d’Employeur de choix représente vraiment le point culminant d’un effort de collaboration dans toute notre organisation, en vue de créer un milieu de travail positif et productif, qui attire et fidélise les meilleurs talents. Une personne, un leader ou une équipe, à eux seuls, n’aurait pas pu y arriver : tous les membres de notre effectif se sont réunis pour faire de Colliers l’une des meilleures organisations où travailler au Canada. ”

Les Employeurs de choix Aon investissent dans les meilleurs talents
Les recherches d’Aon sur la mobilisation et la fidélisation des employés les plus performants ont démontré que chez ces employés, l’intention de rester est supérieure de sept points de pourcentage à celle des autres employés. Chez les Employeurs de choix Aon au Canada niveau platine, seulement 7 % des employés s’estiment non motivés, comparativement à la moyenne canadienne de 15 %, et 70 % des employés affirment que leur organisation a mis en place les bonnes stratégies de gestion du personnel, comparativement à la moyenne qui s’établit à seulement 50 %. Selon les recherches d’Aon, les organisations à forte croissance sont plus susceptibles que la moyenne (+16 %) de mettre l’accent sur des programmes d’efficacité de l’organisation et des RH, et deux fois plus susceptibles de mettre l’accent sur la culture organisationnelle que la moyenne des organisations (56 % contre 28 %), des caractéristiques semblables à celles des Employeurs de choix Aon.

Solvera Solutions, une société de services-conseils dans le domaine des affaires et de la technologie de l’information de Regina, remporte pour la sixième année le titre Employeurs de choix Aon – Petites et moyennes organisations. “ C’est une question de valeurs et de croyances communes ”, a commenté Reg Robinson, directeur général. Lorsque la société a été constituée, il y a 11 ans, M. Robinson et son associé directeur, Jim Ostertag, se sont promis de créer une organisation pour laquelle eux-mêmes voudraient travailler. Les valeurs fondamentales de Solvera (apprentissage, partage, sollicitude et leadership) se trouvent au cœur de toutes les activités de l’organisation, de sa façon d’interagir avec les clients et les employés à la détermination de sa stratégie d’affaires. “ Au fil des ans, nous avons constitué une excellente équipe de professionnels qui ont à cœur de bien faire leur travail, qui prennent leurs propres décisions et qui ont le sentiment d’être utiles, au-delà des affaires de l’organisation, a ajouté M. Robinson. Être un Employeur de choix Aon – Petites et moyennes organisations signifie beaucoup pour nous. Non seulement nous comptons sur les données détaillées du sondage auprès des employés pour améliorer notre organisation, mais nous sommes aussi très fiers de savoir que notre philosophie et nos pratiques pourraient aider d’autres organisations à atteindre leur plein potentiel. ”

Voici les Employeurs de choix Aon au Canada 2017 de l’Ouest canadien

 
Lauréats de niveau platine 
ATB Financial Financement agricole Canada
Bennett Jones LLP Keg Restaurants ltée
Birchwood Automotive Group MNP S.E.N.C.R., s.r.l.
Clark Builders OpenRoad Auto Group ltée
Davis Automotive Group ltée PCL Constructors inc.
Dilawri’s CROWN Auto Group  
 
Lauréats de niveau or  
Brookfield Residential Properties inc.  
Colliers International Canada  
Purdys Chocolatier  
 
Lauréats de niveau platine – Petites et moyennes organisations
BlueShore Financial ISL Engineering and Land Services
Collège des médecins et chirurgiens de l’Alberta Jayman BUILT Group of Companies
DevFacto Technologies National Leasing
GEF Seniors Housing NorWest Co-op Community Health
Habanero Consulting Group Solvera Solutions
Innovation Place  
 
Lauréates de niveau or – Petites et moyennes organisations
Bosa Properties Teshmont Consultants LP
Cornerstone Credit Union La Souveraine, Compagnie d’assurance générale
Le Groupe financier LGM  
   

Pour en savoir plus sur les lauréats canadiens, lisez les communiqués sur les Employeurs de choix Aon au Canada (organisation de plus de 400 employés) et sur les Employeurs de choix Aon – Petites et moyennes organisations au Canada (organisations de 50 à 399 employés). Ou consultez la liste des Employeurs de choix Aon au Canada, publiée dans le numéro de décembre du magazine Canadian Business et dans PROFITguide.com, et qui paraîtra dans l’édition du 7 décembre prochain de La Presse.

À propos du programme des Employeurs de choix Aon au Canada
La méthodologie de l’étude sur les Employeurs de choix Aon au Canada s’inspire des résultats obtenus et des meilleures pratiques définies au cours des 20 dernières années dans le cadre du programme Employeurs de choix Aon et des études sur la mobilisation des employés effectuées dans le monde entier. Elle s’appuie sur des données recueillies dans plus de 150 marchés, auprès de plus de 5 000 organisations œuvrant dans 68 secteurs d’activité et comptant plus de 735 000 employés, y compris plus de 600 organisations canadiennes de toute taille. En appliquant les normes rigoureuses développées dans le cadre du programme mondial Employeur de choix Aon, le sondage de chaque participant évalue la mobilisation, le leadership, la culture de performance et la marque employeur par rapport à la base de données canadienne d’Aon Hewitt et aux opinions des employés canadiens. Les organisations qui se classent dans les 25 % supérieurs de la base de données canadienne obtiennent le niveau platine, alors que celles qui se classent dans le premier tiers obtiennent le niveau or. Cette année, en moyenne, 80 % des employés étaient mobilisés chez les Employeurs de choix Aon de niveau platine et 72 %, chez les Employeurs de choix Aon de niveau or.

À propos d’Aon
Aon plc (NYSE: AON) est le principal fournisseur mondial de services de gestion des risques, de courtage d’assurance et de réassurance, de consultation et d’impartition en capital humain. Par l’entremise de plus de 72 000 employés dans le monde, Aon s’unit pour aider ses clients dans plus de 120 pays à atteindre les résultats escomptés au moyen de solutions innovatrices et efficaces visant la gestion des risques et des effectifs. Pour en apprendre davantage sur nos capacités et découvrir comment nous générons des résultats pour les clients, visitez le site : http://aon.mediaroom.com/ (en anglais).

Suivez Aon Hewitt sur Twitter : @AonHewittCA
Pour obtenir de l’information au sujet d’Aon plc et pour vous inscrire aux avis d’actualités, visitez le site : aon.mediaroom.com

Relations avec les médias
Rosa Damonte
rosa.damonte@aonhewitt.com
(1 416 402-2177)
ou
Alexandre Daudelin
alexandre.daudelin@aonhewitt.com
(1 514 467-9330)

RAPPEL/Avis aux médias : Infrastructure Canada

CALGARY, ALBERTA–(Marketwired – 10 nov. 2016) – Les représentants des médias sont invités à participer à une annonce importante en matière d’infrastructure, en présence de Darshan Singh Kang, député de Calgary Skyview, au nom de l’honorable Amarjeet Sohi, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, et de Druh Farrell, conseillère municipale du quartier 7 de la Ville de Calgary.

Date : le jeudi 10 novembre 2016
Heure : 10 h
Lieu : Place Poppy
1111 Memorial Drive NW
Calgary (Alberta)
(du côté nord de la rivière, à l’angle de
Memorial Drive et de 10 St. NW)

Suivez-nous sur Twitter à @INFC_fra

Brook Simpson
Attaché de presse
Cabinet du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités
613-219-0149
Brook.Simpson@canada.ca

Kyle Ferguson
Attaché de presse
Ministère de l’Environnement et des Parcs de l’Alberta
780-217-3909
Kyle.Ferguson@gov.ab.ca

La ligne médias de la Ville de Calgary
Approvisionnement et ressources en eau
403-828-2954, option no 3 et no 1
UEPMedia@calgary.ca
Calgary.ca/mediainquiry

Infrastructure Canada
613-960-9251
Sans frais : 1-877-250-7154
infc.media-medias.infc@canada.ca

CAE publie les résultats du deuxième trimestre de l’exercice financier 2017

MONTRÉAL, CANADA–(Marketwired – 10 nov. 2016) – (NYSE:CAE)(TSX:CAE) – CAE publie aujourd’hui ses résultats et annonce des produits des activités ordinaires de 635,5 millions $ au deuxième trimestre de l’exercice 2017, comparativement à 616,8 millions $ l’an dernier. Le résultat net des activités poursuivies attribuable aux détenteurs d’instruments de capitaux propres s’est élevé à 48,3 millions $ (0,18 $ par action) au deuxième trimestre, comparativement à 75,3 millions $ (0,28 $ par action) l’an dernier. Le résultat net avant les éléments particuliers(3) était de 55,5 millions $ (0,21 $ par action) au deuxième trimestre, comparativement à 47,7 millions $ (0,18 $ par action) l’an dernier.

« Nous avons eu de bons résultats au cours du deuxième trimestre et nous sommes sur la bonne voie pour atteindre nos perspectives de croissance pour l’exercice au complet », a déclaré Marc Parent, président et chef de la direction de CAE. « Je suis heureux des progrès accomplis dans l’exécution de notre stratégie de croissance dans nos trois secteurs d’activités. Notamment dans le secteur Civil, nous avons enregistré un taux d’utilisation plus élevé des centres de formation, une croissance stable du résultat opérationnel et des prises de commandes solides, ce qui témoigne de notre position forte et des possibilités d’affaires au sein d’un important marché. Nos clients peuvent compter sur CAE en tant que partenaire de choix pour la formation et continuent d’être réceptifs à l’égard de nos solutions uniques. Pour l’ensemble des secteurs de CAE, nous avons reçu 747 millions $ en commandes au cours du trimestre pour un nouveau carnet de commandes record de 6,5 milliards $. »

Sommaire des résultats consolidés

(montants en millions) T2-2017 T1-2017 T4-2016 T3-2016 T2-2016
Produits des activités ordinaires $ 635,5 651,6 722,5 616,3 616,8
Résultat opérationnel sectoriel (ROS) total(4) $ 85,8 92,1 116,6 86,6 80,0
Résultat opérationnel(5) $ 76,2 89,0 99,8 84,6 77,6
En % des produits des activités ordinaires % 12,0 13,7 13,8 13,7 12,6
Coûts de restructuration, d’intégration et d’acquisition (montant net après impôt) $ 7,2 2,2 11,6 1,5 1,8
Élément fiscal non récurrent $ 29,4
Résultat net $ 48,9 69,3 59,7 56,9 69,2
Résultat net attribuable aux détenteurs d’instruments de capitaux propres de la Société :
Activités poursuivies $ 48,3 68,7 61,2 57,9 75,3
Activités abandonnées $ 0,1 (0,1 ) (2,4 ) (0,2 ) (6,5 )
Résultat net avant les éléments particuliers $ 55,5 70,9 72,8 59,4 47,7
Carnet de commandes total $ 6 535,0 6 527,6 6 372,6 6 367,2 6 382,0

Solutions de formation pour l’aviation civile (Civil)

Les produits des activités ordinaires du secteur Civil se chiffrent à 354,7 millions $ au deuxième trimestre, en baisse de 3 % comparativement à la même période l’an dernier, et le résultat opérationnel sectoriel est de 54,2 millions $ (15,3 % des produits des activités ordinaires), en hausse de 8 % par rapport au deuxième trimestre l’an dernier. Le deuxième trimestre inclut l’incidence d’un changement au niveau de la comptabilisation des produits des activités ordinaires découlant de la standardisation de certains types de simulateurs d’avions commerciaux. Les produits des activités ordinaires et le résultat opérationnel sectoriel du secteur Civil, si ajustés(6)(7) en fonction de l’incidence de ce changement, auraient été de 370,0 millions $ et de 58,1 millions $ respectivement. Le taux d’utilisation(8) de nos centres de formation civile est de 70 % ce trimestre.

Au cours du trimestre, le secteur Civil a signé une série de contrats portant sur des solutions de formation d’une valeur de 457,6 millions $, y compris la vente de 12 simulateurs de vol (FFS). Après la clôture du trimestre, le secteur Civil a vendu cinq autres simulateurs de vol à un important transporteur chinois, ce qui porte à 26 le nombre de simulateurs de vol dont CAE a annoncé la vente depuis le début de l’exercice 2017. Le secteur Civil a également signé des accords de formation à long terme avec des clients, notamment une société de gestion d’avions d’affaires TAG Aviation, un important exploitant européen d’avions d’affaires dont l’identité demeure confidentielle et des compagnies aériennes commerciales, soit Air Georgian et Japan Airlines.

Le ratio des commandes/ventes(9) du secteur Civil s’est établi à 1,29 ce trimestre et à 1,22 pour les 12 derniers mois. Le carnet de commandes du secteur Civil a atteint un nouveau record, soit 3,3 milliards $ à la fin du trimestre.

Sommaire des résultats – Solutions de formation pour l’aviation civile

(en millions, sauf les marges opérationnelles, les unités NES et les FFS déployés) T2-2017 T1-2017 T4-2016 T3-2016 T2-2016
Produits des activités ordinaires $ 354,7 371,6 393,0 334,7 365,2
Résultat opérationnel sectoriel $ 54,2 63,8 75,0 55,3 50,1
Marges opérationnelles % 15,3 17,2 19,1 16,5 13,7
Carnet de commandes total $ 3 337,6 3 221,6 3 078,6 3 085,6 3 003,1
Unités NES(10) 210 209 205 205 202
FFS déployés 269 269 261 258 259

Défense et sécurité (Défense)

Les produits des activités ordinaires du secteur Défense se chiffrent à 253,2 millions $ au deuxième trimestre, en hausse de 12 % par rapport à la même période l’an dernier, et le résultat opérationnel sectoriel est de 29,0 millions $ (11,5 % des produits des activités ordinaires), en hausse de 2 % comparativement au deuxième trimestre l’an dernier.

Les principaux contrats obtenus par le secteur Défense ce trimestre incluent des systèmes d’entraînement et des services de soutien sur une série de plateformes ayant une longue durée de vie, notamment les avions télépilotés MQ-1 Predator et MQ-9 Reaper, et les avions de ravitaillement KC-135 de la U.S. Air Force. Les commandes incluent également des solutions d’entraînement destinées à la U.S. Navy sur l’hélicoptère MH-60R/S et l’avion de transport léger T-44C. Au total, le secteur Défense a reçu des commandes d’une valeur de 261,5 millions $ ce trimestre, ce qui représente un ratio des commandes/ventes de 1,03. Pour les 12 derniers mois, il a été de 0,95. Le carnet de commandes du secteur Défense se chiffre à 3,2 milliards$ à la fin du trimestre.

Sommaire des résultats – Défense et sécurité

(en millions, sauf les marges opérationnelles) T2-2017 T1-2017 T4-2016 T3-2016 T2-2016
Produits des activités ordinaires $ 253,2 257,3 293,7 253,3 226,2
Résultat opérationnel sectoriel $ 29,0 28,4 38,1 29,7 28,4
Marges opérationnelles % 11,5 11,0 13,0 11,7 12,6
Carnet de commandes total $ 3 197,4 3 306,0 3 294,0 3 281,6 3 378,9

Santé

Les produits des activités ordinaires du secteur Santé se chiffrent à 27,6 millions $ au deuxième trimestre, comparativement à 25,4 millions $ à la même période l’an dernier, et le résultat opérationnel sectoriel est de 2,6 millions $ comparativement à 1,5 million $ au deuxième trimestre l’an dernier.

Le deuxième trimestre a été caractérisé par l’utilisation marquée des solutions de CAE dans le secteur clinique. Le secteur Santé a vendu ses solutions de formation à un important fabricant de dispositifs médicaux aux États-Unis, et a également amorcé une collaboration avec un autre fabricant de dispositifs médicaux pour promouvoir la formation à l’échographie au chevet du patient pour l’évaluation et le diagnostic. Plus récemment, le simulateur d’échographie Vimedix de CAE Santé a été utilisé dans le cadre du processus d’examen menant à l’obtention du diplôme européen d’échocardiographie pour les médecins dans le cadre du congrès annuel de la European Society of Intensive Care Medicine.

Sommaire des résultats – Santé

(en millions, sauf les marges opérationnelles) T2-2017 T1-2017 T4-2016 T3-2016 T2-2016
Produits des activités ordinaires $ 27,6 22,7 35,8 28,3 25,4
Résultat opérationnel sectoriel $ 2,6 (0,1 ) 3,5 1,6 1,5
Marges opérationnelles % 9,4 9,8 5,7 5,9

Autres points saillants financiers

Les éléments particuliers de 7,2 millions $ (montant net après impôt) ce trimestre tiennent compte de la restructuration, complétée ce trimestre, liée au programme d’amélioration des processus qui a été mis en place l’an dernier, ainsi que des coûts de restructuration, d’intégration et d’acquisition liés à l’acquisition de Lockheed Martin Commercial Flight Training (LMCFT).

Les flux de trésorerie disponibles(11) provenant des activités poursuivies se chiffrent à 27,3 millions $ ce trimestre, comparativement à 101,7 millions $ au deuxième trimestre l’an dernier. Les flux de trésorerie disponibles pour le premier semestre de l’exercice atteignent 42,8 millions $, comparativement à 40,5 millions $ pour la même période l’an dernier.

Pour ce trimestre, l’impôt sur le résultat s’est chiffré à 9,5 millions $, ce qui représente un taux d’imposition effectif de 16 %, comparativement à 21 % au deuxième trimestre l’an dernier, abstraction faite des éléments fiscaux non récurrents. La baisse du taux d’impôt ce trimestre est essentiellement attribuable au changement dans la composition des revenus provenant de différentes juridictions.

Les dépenses d’investissement en immobilisations liées à la croissance et à la maintenance(12) ont totalisé 58,8 millions $ ce trimestre.

La dette nette(13) a clôturé le deuxième trimestre à 922,7 millions $, pour un ratio de la dette nette sur le capital(14) de 32,1 %. À la clôture du dernier trimestre, la dette nette était de 880,3 millions $ et le ratio de la dette nette sur le capital était de 31,6 %.

Le rendement du capital utilisé(15) (RCU) a atteint 10,7 % au deuxième trimestre, comparativement à 11,0 % l’an dernier.

CAE versera un dividende de 8 cents par action le 30 décembre 2016 aux actionnaires qui seront inscrits au registre le 15 décembre 2016.

Au cours du trimestre clos le 30 septembre 2016, CAE a racheté et annulé 829 100 actions ordinaires aux termes d’une offre publique de rachat dans le cours normal des activités, au prix moyen pondéré de 17,20 $ l’action ordinaire, pour une contrepartie totale de 14,3 millions $.

Incidence de la standardisation de certains types de simulateurs sur la comptabilisation des produits des activités ordinaires

Le programme d’amélioration des processus de CAE entraîne la standardisation de certains types de simulateurs d’avions commerciaux. Pour les simulateurs standardisés, la méthode de comptabilisation en fonction de l’avancement des travaux n’est plus utilisée et ainsi, l’entreprise comptabilise les revenus une fois ces simulateurs terminés, et ce, depuis le début de l’exercice 2017. Pour faciliter la comparaison des résultats, la direction a fourni l’incidence trimestrielle de ce changement sur les produits des activités ordinaires du groupe Civil (Produits des activités ordinaires ajustés(6) – Civil), le résultat opérationnel sectoriel du groupe Civil (Résultat opérationnel sectoriel ajusté(7) – Civil), et le résultat par action (Résultat par action avant les éléments particuliers et ajusté en fonction de l’incidence de la standardisation des simulateurs sur la comptabilisation des produits des activités ordinaires(16)).

Il s’agit d’une mesure hors PCGR. Nous calculons l’incidence du changement sur la comptabilisation des produits des activités ordinaires découlant de la standardisation de certains types de simulateurs en ajustant la comptabilisation des produits des activités ordinaires – Civil, le résultat opérationnel sectoriel – Civil et le résultat par action une fois ces simulateurs terminés comparativement aux mêmes données qui auraient autrement été comptabilisées selon la méthode de l’avancement des travaux.

Incidence sur les produits des activités ordinaires et le résultat opérationnel sectoriel – Civil
(montants en millions) T2-2017 Incidence de la standardisation des simulateurs sur la comptabilisation des produits des activités ordinaires T2-2017
ajusté
T2-2016
Civil
Produits des activités ordinaires $ 354,7 15,3 370,0 365,2
Résultat opérationnel sectoriel $ 54,2 3,9 58,1 50,1
Incidence sur le résultat par action T2-2017 T2-2016
RPA des activités poursuivies attribuable aux détenteurs d’instruments de capitaux propres de la Société $ 0,18 0,28
Éléments particuliers* $ 0,03 (0,10 )
RPA avant les éléments particuliers $ 0,21 0,18
Incidence de la standardisation des simulateurs sur la comptabilisation des produits des activités ordinaires $ 0,01
RPA avant les éléments particuliers et ajusté en fonction de l’incidence de la standardisation des simulateurs sur la comptabilisation des produits des activités ordinaires $ 0,22 0,18

*Les éléments particuliers incluent les coûts de restructuration, d’intégration et d’acquisition, après impôt, et les éléments fiscaux non récurrents.

Perspectives de la direction pour l’exercice 2017 demeurent inchangées

CAE prévoit toujours enregistrer une croissance des revenus et du résultat opérationnel dans tous les secteurs au cours de l’exercice 2017. Cette croissance proviendra principalement du secteur Civil, qui devrait atteindre un taux annuel plus élevé d’utilisation de ses centres de formation et une croissance du résultat opérationnel légèrement au-dessus de 10 %. CAE continue de prévoir une croissance modeste dans le secteur Défense et une croissance à deux chiffres du côté de Santé. CAE s’attend à ce que le niveau des dépenses d’investissement en immobilisations au cours de l’exercice 2017 demeure relativement stable par rapport à l’exercice précédent (117,8 millions $), à l’exception de l’ajout d’environ 100 millions $ en investissement en capital pour le programme d’entraînement en vol sur appareils à voilure fixe de la U.S. Army. Ce programme devrait être prêt pour la formation d’ici la fin de l’exercice financier. Les attentes de la direction sont fondées sur les conditions du marché qui sont positives et sur l’accueil réservé par les clients à l’égard des solutions de formation de CAE ainsi que sur les importantes hypothèses formulées dans ce communiqué, dans le rapport de gestion du deuxième trimestre et dans le rapport de gestion de l’exercice 2016 de CAE.

Information détaillée

Nous recommandons fortement aux lecteurs de consulter le rapport de gestion ainsi que les états financiers consolidés intérimaires de CAE qui sont disponibles sur notre site Web à www.cae.com/investisseurs pour obtenir un exposé plus complet de nos résultats sectoriels.

Les états financiers consolidés intérimaires et le rapport de gestion de CAE pour le trimestre clos le 30 septembre 2016 ont été déposés auprès des commissions canadiennes de valeurs mobilières sur SEDAR (www.sedar.com) et sont disponibles sur notre site Web (www.cae.com). Ces documents ont également été déposés auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis et sont disponibles sur son site Web (www.sec.gov).

Conférence téléphonique sur les résultats du T2 de l’EX17

Marc Parent, président et chef de la direction de CAE; Sonya Branco, vice-présidente, Finances, et chef de la direction financière; et Andrew Arnovitz, vice-président, Stratégie et Relations avec les investisseurs, tiendront une conférence téléphonique qui sera axée sur les résultats aujourd’hui à 13 h (HE). La conférence est destinée aux analystes, aux investisseurs institutionnels et aux médias. Le numéro à composer pour entendre cette téléconférence est le + 1-877-586-3392 ou +1-416-981-9024. Une diffusion audio en direct sera accessible au public sur le site Web de CAE à www.cae.com.

CAE est un chef de file mondial en formation dans les domaines de l’aviation civile, de la défense et sécurité, et de la santé. Appuyés par 70 ans d’innovations, nous participons à la définition des normes mondiales en formation. Nos solutions innovatrices, qui vont de la formation virtuelle à l’entraînement en vol, rendent le transport aérien plus sécuritaire, gardent nos forces de défense prêtes pour leurs missions et améliorent la sécurité des patients. Nous avons la plus vaste présence mondiale de l’industrie, avec 8 000 employés, 160 emplacements et centres de formation dans plus de 35 pays. Nous assurons chaque année la formation de plus de 120 000 membres d’équipage du secteur civil et du secteur de la défense et de milliers de professionnels de la santé dans le monde.

Mise en garde concernant les contraintes liées au communiqué sommaire des résultats

Ce communiqué sommaire des résultats renferme des renseignements limités qui visent à aider le lecteur à évaluer le rendement de CAE, mais ces renseignements ne devraient pas être utilisés par les lecteurs qui ne connaissent pas CAE et ne devraient en aucun cas remplacer les états financiers, les notes annexes aux états financiers et le rapport de gestion de CAE.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Certaines déclarations énoncées dans ce communiqué sont des déclarations de nature prospective. Cela inclut, sans s’y limiter, toute déclaration liée à notre orientation financière pour l’exercice 2017 (y compris les produits des activités ordinaires, les investissements en capital et les marges) et toute autre déclaration qui ne sont pas des faits historiques. Les énoncés prospectifs contiennent normalement des verbes au futur ou au conditionnel comme anticiper, croire, prévoir, s’attendre à et envisager. Toutes ces déclarations sont des déclarations prospectives au sens des dispositions d’exonération des lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières et au sens de la loi américaine Private Securities Litigation Reform Act de 1995. Les déclarations prospectives, de par leur nature, sont assujetties à des risques et incertitudes inhérents, et sont fondées sur diverses hypothèses, tant générales que spécifiques, qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement des attentes formulées dans les énoncés prospectifs et que nos perspectives, objectifs, plans et priorités stratégiques ne soient pas atteints. Ainsi, nous ne pouvons pas garantir que les énoncés prospectifs se concrétiseront et nous vous avisons de ne pas vous fier outre mesure à ces énoncés prospectifs. Les déclarations prospectives contenues dans le présent communiqué représentent nos attentes en date du 10 novembre 2016 et, par conséquent, peuvent changer après cette date. Sauf dans la mesure prévue par les lois canadiennes sur les valeurs mobilières, nous ne nous engageons pas à mettre à jour ou à réviser l’un ou l’autre des énoncés prospectifs, que ce soit à la lumière de nouveaux renseignements, d’événements futurs ou d’autres facteurs.
Sauf indication contraire, ces déclarations ne tiennent pas compte de l’incidence potentielle d’éventuels éléments exceptionnels non récurrents ou autres, ni des cessions, monétisations, fusions, acquisitions, autres regroupements d’entreprises ou autres transactions qui pourraient être annoncés ou survenir après le 10 novembre 2016. Les répercussions financières de ces transactions et de ces éléments exceptionnels peuvent être complexes et dépendent des faits propres à chacun d’eux. Nous ne pouvons donc pas décrire les répercussions prévues de façon significative ou de la même façon que nous présentons les risques connus qui touchent notre entreprise. Les énoncés prospectifs présentés dans ce communiqué visent à aider les investisseurs et d’autres parties à comprendre certains éléments clés de nos résultats financiers prévus pour l’exercice 2017 et à obtenir une meilleure compréhension de notre environnement opérationnel prévu. Les lecteurs sont avisés que ces renseignements peuvent ne pas convenir à d’autres fins. La valeur des investissements en capital prévus qui devraient être effectués par CAE au cours de l’exercice 2017 laisse croire qu’ils le seront conformément à notre plan annuel actuel. Toutefois, nous ne pouvons assurer que de tels niveaux d’investissement seront maintenus de sorte que la valeur des investissements en capital actuels effectués par CAE durant cette période pourrait différer considérablement de nos attentes actuelles.

Importantes hypothèses

Un certain nombre d’hypothèses économiques, opérationnelles, financières et du marché ont été formulées par CAE dans l’élaboration de ses énoncés prospectifs pour l’exercice 2017 qui figurent dans ce communiqué, y compris, mais sans se limiter à certaines hypothèses économiques et du marché comme : croissance économique modeste et taux d’intérêt qui demeurent inchangés au cours de l’exercice 2017; un niveau soutenu de concurrence dans les marchés Civil, Défense et Santé; aucun changement des réglementations qui touchent notre entreprise ayant des conséquences importantes financières, opérationnelles ou concurrentielles; et un marché de la défense relativement stable.

Hypothèses concernant nos activités

Un certain nombre d’hypothèses concernant les activités de CAE ont également été formulées dans l’élaboration de ses énoncés prospectifs pour l’exercice 2017 qui figurent dans ce communiqué, y compris, mais sans se limiter aux facteurs suivants : gains de productivité et d’efficacité en vue de réduire les coûts de fabrication et les temps de cycle de CAE; conservation de la part de marché de CAE dans le secteur de la vente de simulateurs civils en raison de la concurrence au niveau des prix provenant des nouveaux arrivants dans le marché; et niveau d’utilisation plus élevé du réseau de centres de formation civile.

Les hypothèses suivantes, bien qu’elles soient jugées raisonnables par CAE le 10 novembre 2016, peuvent s’avérer inexactes. Ainsi, nos résultats actuels peuvent différer considérablement des attentes établies dans ce communiqué.

Risques importants

Les facteurs de risque importants qui pourraient faire en sorte que nos hypothèses et nos estimations soient inexactes et que les résultats ou événements actuels diffèrent considérablement de ceux exprimés dans nos énoncés prospectifs, y compris notre orientation financière pour l’exercice 2017, sont mentionnés dans le rapport de gestion pour l’exercice clos le 31 mars 2016 déposé par CAE auprès des Autorités canadiennes en valeurs mobilières (disponibles à www.sedar.com) et auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis (disponibles à www.sec.gov). Le rapport de gestion de l’exercice 2016 est également disponible à www.cae.com. L’élaboration de nos énoncés prospectifs, y compris notre capacité à atteindre nos objectifs pour l’exercice 2017, dépend essentiellement du rendement de notre entreprise qui est assujetti à plusieurs risques. Ainsi, les lecteurs sont informés que les risques divulgués pourraient avoir une incidence défavorable importante sur nos énoncés prospectifs. Nous devons souligner le fait que la liste des facteurs de risque n’est pas exhaustive et d’autres facteurs pourraient également avoir des répercussions défavorables sur nos résultats.

Mesures hors PCGR et autres mesures financières

Le présent communiqué comprend des mesures hors PCGR et d’autres mesures financières. Les mesures hors PCGR fournissent une information complémentaire utile et peuvent ne pas avoir une signification normalisée établie conformément aux PCGR. Le lecteur doit se garder de les confondre avec les mesures du rendement établies conformément aux PCGR, de les substituer à celles-ci ou de les comparer aux mesures similaires qu’utilisent d’autres sociétés. La direction croit que la présentation de certaines mesures hors PCGR fournit aux lecteurs une meilleure compréhension de nos résultats et des tendances tout en leur fournissant des renseignements additionnels sur nos résultats financiers et opérationnels.

(1) Le résultat par action avant les éléments particuliers est une mesure hors PCGR qui est obtenue en éliminant l’incidence des coûts de restructuration, d’intégration et d’acquisition et des éléments fiscaux non récurrents du résultat par action dilué des activités poursuivies attribuable aux détenteurs d’instruments de capitaux propres de la Société. L’incidence par action correspond aux coûts de restructuration, d’intégration et d’acquisition après impôt et aux éléments fiscaux non récurrents, divisés par le nombre moyen dilué d’actions. Nous calculons cette mesure parce que nous estimons qu’elle est un meilleur indicateur de notre performance opérationnelle par action et facilite la comparaison d’une période à l’autre.

(2) Le carnet de commandes total est une mesure hors PCGR qui inclut les commandes engagées, le carnet de commandes des coentreprises et les commandes non financées. Les commandes engagées sont les commandes que nous avons reçues, mais que nous n’avons pas encore exécutées. Le carnet de commandes des coentreprises est constitué de commandes engagées qui représentent la valeur prévue de notre quote-part des commandes reçues par nos coentreprises, mais qui n’ont pas encore été exécutées. Les commandes non financées sont des commandes fermes du secteur Défense et sécurité que nous avons reçues, mais que nous n’avons pas encore exécutées et pour lesquelles l’autorisation de financement n’a pas encore été obtenue. Nous tenons compte des options négociées non exercées dont la probabilité d’exercice est, à notre avis, élevée, mais pas des contrats à exécution indéterminée et à quantité indéterminée.

(3) Le résultat net avant les éléments particuliers est une mesure hors PCGR que nous utilisons comme mesure de rechange de nos résultats opérationnels. Il correspond à notre résultat net des activités poursuivies attribuable aux détenteurs d’instruments de capitaux propres de la Société majoré des coûts de restructuration, d’intégration et d’acquisition après impôt et des éléments fiscaux non récurrents. Nous calculons cette mesure parce que nous estimons qu’elle est un meilleur indicateur de notre performance opérationnelle et facilite la comparaison d’une période à l’autre.

(4) Le résultat opérationnel sectoriel total est une mesure hors PCGR qui correspond à la somme de la principale valeur considérée pour mesurer le résultat financier individuel des secteurs opérationnels. Le résultat opérationnel sectoriel donne une indication de la rentabilité individuelle des secteurs puisqu’il exclut l’incidence des éléments qui ne se rapportent pas directement à leur performance. Le résultat opérationnel sectoriel total correspond au résultat opérationnel, abstraction faite de l’incidence des coûts de restructuration, d’intégration et d’acquisition.

(5) Le résultat opérationnel est une mesure hors PCGR qui nous indique quel résultat nous avons obtenu avant la prise en compte des effets de certaines décisions financières, structures fiscales et activités abandonnées. Nous en suivons l’évolution, car nous trouvons qu’il permet de comparer plus facilement nos résultats avec ceux de périodes antérieures et avec ceux d’entreprises et de secteurs d’activité où la structure de capital et la réglementation fiscale sont différentes des nôtres.

(6) Les produits des activités ordinaires ajustés – Civil sont une mesure hors PCGR que nous présentons pour faciliter la comparaison des résultats qui tiennent compte de l’incidence du changement au niveau de la comptabilisation des produits des activités ordinaires découlant de la standardisation de certains types de simulateurs. Nous arrivons à ce calcul en prenant nos produits des activités – Civil et en procédant à un ajustement en fonction de l’incidence de la comptabilisation des produits des activités ordinaires une fois ces simulateurs terminés comparativement aux produits des activités ordinaires qui auraient autrement été comptabilisés selon la méthode de l’avancement des travaux.

(7) Le résultat opérationnel sectoriel ajusté – Civil est une mesure hors PCGR que nous présentons pour faciliter la comparaison des résultats qui tiennent compte de l’incidence du changement au niveau de la comptabilisation des produits des activités ordinaires découlant de la standardisation de certains types de simulateurs. Nous arrivons à ce calcul en prenant notre résultat opérationnel sectoriel – Civil et en procédant à un ajustement en fonction de l’incidence de comptabilisation du résultat opérationnel sectoriel une fois ces simulateurs terminés comparativement au résultat opérationnel sectoriel qui aurait autrement été comptabilisé selon la méthode de l’avancement des travaux.

(8) Le taux d’utilisation est une mesure opérationnelle que nous utilisons pour évaluer la performance de notre réseau de simulateurs pour la formation civile. Il correspond au nombre d’heures de formation vendues sur nos simulateurs pour la période, divisé par la capacité de formation pratique disponible pour cette même période.

(9) Le ratio valeur comptable des commandes/ventes correspond au total des commandes divisé par le total des produits des activités ordinaires de la période.

(10) Le nombre équivalent de simulateurs (NES) est une mesure opérationnelle qui nous indique le nombre moyen de simulateurs de vol qui étaient en état de dégager des résultats au cours de la période.

(11) Les flux de trésorerie disponibles sont une mesure hors PCGR qui nous indique les sommes dont nous disposons pour investir dans les occasions de croissance, rembourser notre dette et nous acquitter de nos obligations courantes. C’est un indicateur de notre santé financière et de notre liquidité. Ils correspondent aux flux de trésorerie nets liés aux activités opérationnelles poursuivies, dont sont soustraits les dépenses d’investissement en immobilisations liées à la maintenance, les autres actifs sans lien avec la croissance et les dividendes versés et auxquels sont ajoutés le produit de la cession d’immobilisations corporelles, les dividendes reçus des participations mises en équivalence et le produit des participations mises en équivalence, déduction faite des paiements.

(12) Les dépenses d’investissement en immobilisations liées à la maintenance sont une mesure hors PCGR que nous utilisons pour calculer les investissements devant être réalisés pour maintenir les niveaux courants d’activité économique. Les dépenses d’investissement en immobilisations liées à la croissance sont une mesure hors PCGR que nous utilisons pour calculer les investissements devant être réalisés pour accroître les niveaux courants d’activité économique.

(13) La dette nette est une mesure hors PCGR qui nous indique à combien se monte notre dette une fois pris en compte les actifs liquides tels que la trésorerie et les équivalents de trésorerie. Elle nous indique quelle est globalement notre situation financière. Elle correspond à la différence entre le montant de la dette à long terme, partie courante comprise, et le montant de la trésorerie et des équivalents de trésorerie.

(14) Le ratio de la dette nette sur le capital total représente la dette nette, divisée par la somme du total des capitaux propres et de la dette nette.

(15) Le rendement du capital utilisé (RCU) est une mesure hors PCGR que nous utilisons pour évaluer la rentabilité de notre capital investi. Nous calculons ce ratio sur une période de quatre trimestres consécutifs en divisant le résultat net attribuable aux détenteurs d’instruments de capitaux propres de la Société, en excluant les charges financières nettes, après impôt, par le montant moyen du capital utilisé.

(16) Le résultat par action avant les éléments particuliers et ajusté en fonction de l’incidence de la standardisation des simulateurs sur la comptabilisation des produits des activités ordinaires est une mesure hors PCGR qui est obtenue en éliminant l’incidence des coûts de restructuration, d’intégration et d’acquisition, des éléments fiscaux non récurrents et de la standardisation de certains types de simulateurs sur le résultat par action dilué des activités poursuivies attribuable aux détenteurs d’instruments de capitaux propres de la Société. L’incidence par action correspond aux coûts de restructuration, d’intégration et d’acquisition après impôt, aux éléments fiscaux non récurrents ainsi qu’à la comptabilisation du résultat net une fois ces simulateurs terminés comparativement au résultat net qui aurait autrement été comptabilisé selon la méthode de l’avancement des travaux, divisés par le nombre moyen dilué d’actions. Nous calculons cette mesure parce que nous estimons qu’elle facilite la comparaison d’une période à l’autre.

Pour un rapprochement détaillé de ces mesures ainsi que d’autres mesures hors PCGR et autres mesures financières surveillées par CAE, veuillez vous reporter au rapport de gestion de CAE déposé auprès des Autorités canadiennes en valeurs mobilières qui est disponible sur notre site Web (www.cae.com) et sur celui de SEDAR (www.sedar.com).

État consolidé de la situation financière

30 septembre 31 mars
(montants en millions de dollars canadiens) 2016 2016
Actif
Trésorerie et équivalents de trésorerie 343,3 $ 485,6 $
Créances clients et autres débiteurs 546,9 500,0
Contrats en cours : actifs 302,5 339,1
Stocks 400,4 278,3
Acomptes 75,1 86,3
Impôt sur le résultat à recouvrer 29,8 34,5
Actifs financiers dérivés 21,0 24,2
Actifs détenus en vue de la vente 1,7 1,6
Total de l’actif courant 1 720,7 $ 1 749,6 $
Immobilisations corporelles 1 550,6 1 473,1
Immobilisations incorporelles 941,0 929,2
Participations mises en équivalence 368,6 345,1
Actifs d’impôt différé 51,3 46,8
Actifs financiers dérivés 20,7 19,8
Autres actifs 459,3 433,1
Total de l’actif 5 112,2 $ 4 996,7 $
Passif et capitaux propres
Dettes fournisseurs et charges à payer 757,0 $ 832,8 $
Provisions 42,0 30,0
Impôt sur le résultat à payer 7,3 11,3
Contrats en cours : passifs 224,4 174,7
Partie courante de la dette à long terme 47,1 119,3
Passifs financiers dérivés 18,9 24,7
Passifs détenus en vue de la vente 0,4 0,1
Total du passif courant 1 097,1 $ 1 192,9 $
Provisions 29,0 10,2
Dette à long terme 1 218,9 1 153,6
Obligations relatives aux redevances 131,6 135,3
Obligations au titre des avantages du personnel 237,3 168,0
Profits différés et autres passifs non courants 237,8 172,7
Passifs d’impôt différé 202,7 213,1
Passifs financiers dérivés 6,3 10,6
Total du passif 3 160,7 $ 3 056,4 $
Capitaux propres
Capital-actions 612,2 $ 601,7 $
Surplus d’apport 19,0 18,3
Cumul des autres éléments du résultat global 214,6 220,7
Résultats non distribués 1 049,4 1 048,0
Capitaux propres attribuables aux détenteurs d’instruments de capitaux propres de la Société 1 895,2 $ 1 888,7 $
Participations ne donnant pas le contrôle 56,3 51,6
Total des capitaux propres 1 951,5 $ 1 940,3 $
Total du passif et des capitaux propres 5 112,2 $ 4 996,7 $

État consolidé du résultat net

Trimestres clos les Semestres clos les
30 septembre 30 septembre
(montants en millions de dollars canadiens, sauf les montants par action) 2016 2015 2016 2015
Activités poursuivies
Produits des activités ordinaires 635,5 $ 616,8 $ 1 287,1 $ 1 173,8 $
Coût des ventes 448,6 457,6 910,2 857,0
Marge brute 186,9 $ 159,2 $ 376,9 $ 316,8 $
Frais de recherche et de développement 25,9 20,3 50,9 41,1
Frais de vente, généraux et d’administration 84,3 69,3 164,9 141,1
Autres pertes (profits) – montant net 3,7 (2,0 ) 6,4 (6,7 )
Quote-part après impôt du résultat net des participations mises en équivalence (12,8 ) (8,4 ) (23,2 ) (19,9 )
Coûts de restructuration, d’intégration et d’acquisition 9,6 2,4 12,7 10,1
Résultat opérationnel 76,2 $ 77,6 $ 165,2 $ 151,1 $
Produits financiers (2,8 ) (2,3 ) (5,1 ) (4,3 )
Charges financières 20,7 21,4 42,7 42,1
Charges financières – montant net 17,9 $ 19,1 $ 37,6 $ 37,8 $
Résultat avant impôt sur le résultat 58,3 $ 58,5 $ 127,6 $ 113,3 $
Charge (recouvrement) d’impôt sur le résultat 9,5 (17,2 ) 9,4 (7,4 )
Résultat des activités poursuivies 48,8 $ 75,7 $ 118,2 $ 120,7 $
Activités abandonnées
Résultat des activités abandonnées 0,1 (6,5 ) (7,0 )
Résultat net 48,9 $ 69,2 $ 118,2 $ 113,7 $
Attribuable aux :
Détenteurs d’instruments de capitaux propres de la Société 48,4 $ 68,8 $ 117,0 $ 113,2 $
Participations ne donnant pas le contrôle 0,5 0,4 1,2 0,5
48,9 $ 69,2 $ 118,2 $ 113,7 $
Résultat par action des activités poursuivies et abandonnées attribuable aux détenteurs d’instruments de capitaux propres de la Société
De base et dilué – activités poursuivies 0,18 $ 0,28 $ 0,43 $ 0,45 $
De base et dilué – activités abandonnées (0,02 ) (0,03 )
0,18 $ 0,26 $ 0,43 $ 0,42 $

État consolidé du résultat global

Trimestres clos les Semestres clos les
30 septembre 30 septembre
(montants en millions de dollars canadiens) 2016 2015 2016 2015
Résultat net 48,9 $ 69,2 $ 118,2 $ 113,7 $
Éléments pouvant être reclassés en résultat net
Différences de conversion
Différence de conversion nette liée aux états financiers des établissements à l’étranger 25,0 $ 128,1 $ (7,8 ) $ 126,9 $
Montant net des pertes sur certaines dettes à long terme libellées en monnaies étrangères et désignées à titre de couvertures d’investissements nets dans des établissements à l’étranger

(4,2

)

(39,4

)

(5,5

)

(30,7

)
Reclassements au résultat net ou à l’actif non financier désigné (0,2 ) (12,1 ) (1,3 ) (16,1 )
Impôt sur le résultat (0,1 ) (4,8 ) 2,5 (4,2 )
20,5 $ 71,8 $ (12,1 ) $ 75,9 $
Variation nette des couvertures de flux de trésorerie
Partie efficace des variations de la juste valeur des couvertures de flux de trésorerie (4,4 ) $ (38,1 ) $ 1,8 $ (36,8 ) $
Reclassements au résultat net 5,8 17,0 8,3 22,3
Impôt sur le résultat (0,4 ) 5,8 (2,7 ) 4,0
1,0 $ (15,3 ) $ 7,4 $ (10,5 ) $
Variation nette des instruments financiers disponibles à la vente
Variation nette de la juste valeur de l’actif financier disponible à la vente $ $ (0,1 ) $ 0,1 $
$ $ (0,1 ) $ 0,1 $
Quote-part des autres éléments du résultat global liés aux participations mises en équivalence
Quote-part des autres éléments du résultat global liés aux participations mises en équivalence 3,7 $ 15,2 $ (1,7 ) $ 9,9 $
3,7 $ 15,2 $ (1,7 ) $ 9,9 $
Éléments ne pouvant jamais être reclassés en résultat net
Réévaluations des régimes à prestations définies
Réévaluations des régimes à prestations définies (2,1 ) $ (13,4 ) $ (62,5 ) $ 25,5 $
Impôt sur le résultat 0,6 3,5 16,8 (7,1 )
(1,5 ) $ (9,9 ) $ (45,7 ) $ 18,4 $
Autres éléments du résultat global 23,7 $ 61,8 $ (52,2 ) $ 93,8 $
Total du résultat global 72,6 $ 131,0 $ 66,0 $ 207,5 $
Attribuable aux :
Détenteurs d’instruments de capitaux propres de la Société 71,9 $ 125,3 $ 65,2 $ 201,4 $
Participations ne donnant pas le contrôle 0,7 5,7 0,8 6,1
72,6 $ 131,0 $ 66,0 $ 207,5 $
Total du résultat global attribuable aux détenteurs d’instruments
de capitaux propres de la Société :
Activités poursuivies 71,8 $ 137,9 $ 65,2 $ 213,0 $
Activités abandonnées 0,1 (12,6 ) (11,6 )
71,9 $ 125,3 $ 65,2 $ 201,4 $

État consolidé des variations des capitaux propres

Attribuable aux détenteurs d’instruments de capitaux propres de la Société
Actions ordinaires
Semestre clos le 30 septembre 2016(montants en millions de dollars canadiens,sauf les nombres d’actions) Nombre
d’actions
Valeur
attribuée
Surplus
d’apport
Cumul
des
autres
éléments
du
résultat
global
Résultats
non
distribués
Total Participations
ne donnant
pas le contrôle
Total
des
capitaux

propres
Soldes à l’ouverture de la période 269 634 816 601,7 $ 18,3 $ 220,7 $ 1 048,0 $ 1 888,7 $ 51,6 $ 1 940,3 $
Résultat net $ $ $ 117,0 $ 117,0 $ 1,2 $ 118,2 $
Autres éléments du résultat global :
Différences de conversion (11,7 ) (11,7 ) (0,4 ) (12,1 )
Variation nette des couvertures de flux de trésorerie 7,4 7,4 7,4
Variation nette des instruments financiers disponibles à la vente (0,1 ) (0,1 ) (0,1 )
Quote-part des autres éléments du résultat global liés aux participations mises en équivalence (1,7 ) (1,7 ) (1,7 )
Réévaluations des régimes à prestations définies (45,7 ) (45,7 ) (45,7 )
Total du résultat global $ $ (6,1 ) $ 71,3 $ 65,2 $ 0,8 $ 66,0 $
Options sur actions exercées 860 460 10,5 10,5 10,5
Achat facultatif au comptant 1 637
Actions ordinaires rachetées et annulées (2 024 400 ) (4,6 ) (28,2 ) (32,8 ) (32,8 )
Transfert sur exercice d’options sur actions 2,2 (2,2 )
Paiements fondés sur des actions 2,9 2,9 2,9
Accroissement des participations ne donnant pas le contrôle 3,9 3,9
Dividendes en actions 138 084 2,4 (2,4 )
Dividendes en trésorerie (39,3 ) (39,3 ) (39,3 )
Soldes à la clôture de la période 268 610 597 612,2 $ 19,0 $ 214,6 $ 1 049,4 $ 1 895,2 $ 56,3 $ 1 951,5 $
Attribuable aux détenteurs d’instruments de capitaux propres de la Société
Actions ordinaires
Semestre clos le 30 septembre 2015 (montants en millions de dollars canadiens,
sauf les nombres d’actions)
Nombre
d’actions
Valeur
attribuée
Surplus
d’apport
Cumul
des
autres
éléments
du
résultat
global
Résultats
non
distribués
Total Participations
ne donnant
pas le
contrôle
Total
des
capitaux
propres
Soldes à l’ouverture de la période 266 903 070 559,0 $ 19,1 $ 177,3 $ 879,8 $ 1 635,2 $ 51,2 $ 1 686,4 $
Résultat net $ $ $ 113,2 $ 113,2 $ 0,5 $ 113,7 $
Autres éléments du résultat global :
Différences de conversion 70,3 70,3 5,6 75,9
Variation nette des couvertures de flux de trésorerie (10,5 ) (10,5 ) (10,5 )
Variation nette des instruments financiers disponibles à la vente 0,1 0,1 0,1
Quote-part des autres éléments du résultat global liés aux participations mises en équivalence 9,9 9,9 9,9
Réévaluations des régimes à prestations définies 18,4 18,4 18,4
Total du résultat global $ $ 69,8 $ 131,6 $ 201,4 $ 6,1 $ 207,5 $
Options sur actions exercées 1 340 630 12,4 12,4 12,4
Achat facultatif au comptant 1 983
Transfert sur exercice d’options sur actions 3,7 (3,7 )
Paiements fondés sur des actions 2,2 2,2 2,2
Dividendes en actions 1 006 993 14,5 (14,5 )
Dividendes en trésorerie (25,0 ) (25,0 ) (25,0 )
Soldes à la clôture de la période 269 252 676 589,6 $ 17,6 $ 247,1 $ 971,9 $ 1 826,2 $ 57,3 $ 1 883,5 $

Le solde des résultats non distribués et du cumul des autres éléments du résultat global au 30 septembre 2016 s’est élevé à 1 264,0 millions $ (1 219,0 millions $ en 2015).

Tableau consolidé des flux de trésorerie

Semestres clos les 30 septembre
(montants en millions de dollars canadiens) 2016 2015
Activités opérationnelles
Résultat des activités poursuivies 118,2 $ 120,7 $
Ajustements pour :
Dotation aux amortissements des immobilisations corporelles 62,3 58,5
Dotation aux amortissements des immobilisations incorporelles et d’autres actifs 42,9 45,0
Quote-part après impôt du résultat net des participations mises en équivalence (23,2 ) (19,9 )
Impôt sur le résultat différé 0,2 6,4
Crédits d’impôt à l’investissement (9,7 ) (35,3 )
Rémunération fondée sur des actions 3,3 2,0
Régimes de retraite à prestations définies 6,7 6,9
Dotation aux amortissements des autres passifs non courants (36,3 ) (20,2 )
Autres 29,5 (23,7 )
Variation du fonds de roulement hors trésorerie (83,2 ) (60,5 )
Flux de trésorerie nets liés aux activités opérationnelles 110,7 $ 79,9 $
Activités d’investissement
Regroupements d’entreprises, déduction faite de la trésorerie et des équivalents de trésorerie acquis (10,9 ) $ 13,6 $
Produit de la disposition des activités abandonnées 29,2
Dépenses d’investissement en immobilisations corporelles (113,5 ) (48,8 )
Produit de la cession d’immobilisations corporelles 2,3 1,5
Frais de développement inscrits à l’actif (14,9 ) (15,4 )
Système de gestion intégré (ERP) et autres logiciels (5,0 ) (6,1 )
(Paiements nets versés aux) produit net tiré des participations mises en équivalence (8,8 ) 0,3
Dividendes reçus des participations mises en équivalence 2,8 14,4
Autres 4,5 (3,1 )
Flux de trésorerie nets liés aux activités d’investissement (143,5 ) $ (14,4 ) $
Activités de financement
Produit tiré des prélèvements aux termes des facilités de crédit non garanties renouvelables 343,5 $ 299,4 $
Remboursement sur l’encours des facilités de crédit non garanties renouvelables (308,5 ) (314,0 )
Produit tiré de la dette à long terme 14,8 14,6
Remboursement sur la dette à long terme (87,0 ) (13,5 )
Remboursement sur des contrats de location-financement (9,3 ) (7,0 )
Dividendes versés (39,3 ) (25,0 )
Émission d’actions ordinaires 10,5 12,4
Rachat d’actions ordinaires (32,8 )
Flux de trésorerie nets liés aux activités de financement (108,1 ) $ (33,1 ) $
Incidence des fluctuations des taux de change sur la trésorerie et les équivalents de trésorerie (1,4 ) $ 14,4 $
(Diminution) augmentation nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie (142,3 ) $ 46,8 $
Trésorerie et équivalents de trésorerie à l’ouverture de la période 485,6 330,2
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la clôture de la période 343,3 $ 377,0 $
Information supplémentaire :
Dividendes reçus 2,8 $ 14,4 $
Intérêts payés 34,8 25,9
Intérêts reçus 4,2 3,8
Impôt sur le résultat payé 16,8 9,6
Personnes-ressources :
Relations avec les investisseurs :
Andrew Arnovitz, vice-président, Stratégie et Relations
avec les investisseurs
1-514-734-5760
andrew.arnovitz@cae.com

Médias :
Hélène V. Gagnon, vice-présidente,
Affaires publiques et Communications mondiales
1-514-340-5536
helene.v.gagnon@cae.com

AVIS AUX MÉDIAS: Célébrez la prochaine génération d’artistes canadiens à la 14e exposition annuelle 1res Oeuvres! de BMO

MONTRÉAL, QUEBEC–(Marketwired – 10 nov. 2016) – BMO Groupe financier vous invite au 14e vernissage de l’exposition 1res Œuvres! de BMO le mercredi 16 novembre.

Les 13 œuvres primées du concours annuel 1res Œuvres!, un concours invitation destiné aux étudiants en arts visuels, seront exposées à la Justina M. Barnicke Gallery de l’Université de Toronto. Joignez-vous à BMO pour célébrer le travail extraordinaire de ces artistes étudiants finissants d’institutions postsecondaires de partout au Canada.

Quoi? Vernissage de l’exposition 1res Œuvres! de BMO

Qui? Lauréats du concours annuel 1res Œuvres! 2016, un concours invitation destiné aux étudiants en arts visuels

Quand? Le mercredi 16 novembre 2016, de 19 h à 21 h, heure de l’Est

(l’exposition s’ouvre au public du 17 novembre au 17 décembre 2016)

Où? Justina M. Barnicke Gallery

7, Hart House Circle, Université de Toronto

Les médias présents pourront photographier et interviewer les artistes et les membres du comité de sélection du concours.

Pour voir les œuvres gagnantes sur le site Internet de BMO Groupe financier, rendez-vous à l’adresse suivante : http://1resOeuvres.bmo.com.

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817, BMO Groupe financier est un fournisseur de services financiers hautement diversifiés établi en Amérique du Nord. Fort d’un actif total de 692 milliards de dollars au 31 juillet 2016 et d’un effectif de plus de 45 000 employés, BMO offre à plus de 12 millions de clients une vaste gamme de produits et de services dans les domaines des services bancaires de détail, de la gestion de patrimoine et des services de banque d’affaires, par l’intermédiaire de trois groupes d’exploitation : les Services bancaires Particuliers et entreprises, la Gestion de patrimoine et BMO Marchés des capitaux.

Les représentants des médias sont priés de confirmer leur présence auprès de :

1res Œuvres! de BMO

Daniel French, Touchwood PR, Daniel@touchwoodpr.com, 416-593-0777, poste 205.

Valérie Doucet
514-877-8224
valerie.doucet@bmo.com

Le programme des Employeurs de choix Aon — Petites et moyennes organisations au Canada 2017 récompense 40 leaders pour l’excellence dans leur milieu de travail

TORONTO, ON–(Marketwired – 10 novembre 2016) – Aon Hewitt, l’organisation de solutions en gestion des talents, de la retraite et de la santé d’Aon plc (NYSE: AON), a publié aujourd’hui les résultats de son programme des Employeurs de choix Aon au Canada 2017, qui conclut que 40 petites et moyennes organisations donnent l’exemple sur le plan de la mobilisation des employés, de la mise en pratique d’un leadership efficace, de la création d’une culture de performance et de l’optimisation de leur marque employeur. Les résultats sont fondés sur les opinions émises par près de 680 000 employés dans environ 200 organisations canadiennes.

Les organisations faisant partie cette année de la liste des Employeurs de choix Aon — Petites et moyennes organisations au Canada se distinguent non seulement parce qu’elles ont été nommées Employeurs de choix — la principale référence au Canada pour évaluer la qualité et le rendement des employeurs quant à l’excellence du milieu de travail — mais également parce qu’elles ont obtenu des résultats exceptionnels par rapport à leurs homologues canadiens.

“ Les propriétaires des petites et moyennes organisations comprennent le lien entre la mobilisation des employés et le succès dans les affaires ”, a déclaré Todd Mathers, associé, Talent, rémunération et rendement chez Aon Hewitt. “ Les employés mobilisés veulent demeurer au sein de l’organisation afin de participer à son succès. Ils connaissent la direction prise par celle-ci, ils ont confiance en leurs leaders et leurs principaux besoins sont comblés. Ils effectuent un travail qui leur convient et sont appréciés pour ce qu’ils font. ”

En moyenne, moins des deux tiers des employés canadiens sont mobilisés et sont déterminés à rester en poste et à contribuer au succès de leur employeur, mais le niveau de mobilisation moyen est de plus de 86 % pour les petites et moyennes organisations de niveau platine et de 78 % pour les petites et moyennes organisations de niveau or. Alors que les plus petites organisations mettent souvent davantage l’accent sur leur croissance et la fidélisation de la clientèle, le rendement et la productivité des employés figurent parmi les quelques moyens d’améliorer la réussite organisationnelle, en servant de différenciateur concurrentiel et en assurant la viabilité de l’organisation à plus long terme.

L’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet, ou ACEI, figure sur la liste des Employeurs de choix Aon — Petites et moyennes organisations au Canada depuis trois ans. Établie à Ottawa, l’ACEI gère le registre de noms de domaine .CA au nom de tous les Canadiens. “ L’ACEI œuvre dans un secteur axé sur le savoir et notre réussite repose sur notre capacité d’attirer et de retenir des employés aptes à relever les défis de notre travail ”, a affirmé Byron Holland, président-directeur général de l’Autorité canadienne pour les enregistrements Internet. “ Nous avons bâti une organisation qui a réussi à recruter certains des meilleurs cerveaux en technologie au Canada et nous veillons à ce que nos employés aient la liberté et les ressources nécessaires pour donner le meilleur d’eux-mêmes. Nous ne réussirons pas à bâtir un meilleur Internet sans avoir tout d’abord formé la meilleure équipe possible. ”

Risque. Réassurance. Ressources humaines.

Nos recherches ont montré que les employés des Employeurs de choix Aon sont beaucoup plus portés à croire que leurs leaders sont ouverts et honnêtes dans leurs communications (79 %, comparativement à la moyenne canadienne de 64 %) et qu’ils agissent en accord avec les valeurs de l’organisation (82 %, comparativement à 67 %). Le programme Employeurs de choix Aon met l’accent sur le développement de leaders qui peuvent mobiliser des équipes, crée des occasions de croissance pour les leaders et, plus important encore, a une vision claire des comportements recherchés chez les leaders.

Lauréate de niveau or pour la première fois, Sentry Investissements est une organisation familiale de services financiers indépendante. “ Nous sommes enchantés d’avoir été reconnus comme “employeur de choix” au Canada. Nous allons fièrement célébrer cet accomplissement avec nos employés parce qu’ils ont joué un rôle essentiel pour bâtir notre organisation et créer une culture de l’excellence chez Sentry ”, a souligné Sean Driscoll, chef de la direction, Sentry Investissements. “ Nous avons certains des meilleurs employés dans le domaine des placements. Il est très gratifiant de savoir qu’ils sont mobilisés et qu’ils apprécient nos efforts pour créer un environnement de travail positif et enrichissant dans lequel nous pouvons croître et réussir ensemble. ”

Employeurs de choix Aon — Petites et moyennes organisations au Canada 2017

Lauréats de niveau platine  
Addenda Capital Inc. Jayman BUILT Group of Companies
Assomption Vie Medgate Inc.
BlueShore Financial Mitsubishi
Autorité canadienne pour les enregistrements Internet National Leasing
CBCI Telecom Canada Inc. NorWest Co-op Community Health
College of Physicians & Surgeons of Alberta Nulogy
DevFacto Technologies OPTIMUS – SBR Inc.
DLGL ltée RLB LLP
Financière des professionnels Ryan
GEF Seniors Housing Solutions 2 GO Inc.
Grantek Solvera Solutions
Habanero Consulting Group The Berkeley Retirement Residences
Innovation Place Trisura
ISL Engineering and Land Services Vigilant
Lauréats de niveau or  
Boa-Franc s.e.n.c. Intelex Technologies Inc.
Bosa Properties Kindred Credit Union
Cimpl Inc. Le Groupe financier LGM
Cornerstone Credit Union Sentry Investissements
Banque HomEquity Teshmont Consultants LP
Idea Exchange La Souveraine, Compagnie d’assurance générale

Pour obtenir la liste des lauréats du programme Employeurs de choix Aon au Canada (organisations comptant plus de 400 employés), lisez le communiqué de presse. Les listes des Employeurs de choix Aon et des Employeurs de choix Aon — Petites et moyennes organisations sont également publiées dans le numéro de décembre du magazine Canadian Business et dans PROFITguide.com, et paraîtront dans l’édition du 7 décembre prochain de La Presse.

À propos du programme des Employeurs de choix Aon au Canada
La méthodologie de l’étude des Employeurs de choix Aon au Canada s’inspire des résultats obtenus et des meilleures pratiques définies au cours des 20 dernières années dans le cadre du programme Employeurs de choix Aon et des études sur la mobilisation des employés effectuées dans le monde entier. Elle s’appuie sur des données recueillies dans plus de 150 marchés, auprès de plus de 5 000 organisations œuvrant dans 68 secteurs d’activité et comptant plus de 735 000 employés, y compris plus de 600 organisations canadiennes de toute taille. En appliquant les normes rigoureuses développées dans le cadre du programme mondial Employeurs de choix Aon, le sondage de chaque participant évalue la mobilisation, le leadership, la culture de performance et la marque employeur par rapport à la base de données canadienne d’Aon Hewitt et aux opinions des employés canadiens. Les organisations qui se classent dans les 25 % supérieurs de la base de données canadienne obtiennent le niveau platine, alors que celles qui se classent dans le premier tiers obtiennent le niveau or.

À propos d’Aon
Aon plc (NYSE: AON) est le principal fournisseur mondial de services de gestion des risques, de courtage d’assurance et de réassurance, de consultation et d’impartition en capital humain. Par l’entremise de plus de 72 000 employés dans le monde, Aon s’unit pour aider ses clients dans plus de 120 pays à atteindre les résultats escomptés au moyen de solutions innovatrices et efficaces visant la gestion des risques et des effectifs. Pour en apprendre davantage sur nos capacités et découvrir comment nous générons des résultats pour les clients, visitez le site : http://aon.mediaroom.com/ (en anglais).

Suivez Aon Hewitt sur Twitter : @AonHewittCA

Pour obtenir de l’information au sujet d’Aon plc et pour vous inscrire aux avis d’actualités, visitez le site : aon.mediaroom.com

Relations avec les médias :
Rosa Damonte
rosa.damonte@aonhewitt.com
(1 416 402-2177)

ou
Alexandre Daudelin
alexandre.daudelin@aonhewitt.com
(1 514 467-9330)

Les Employeurs de choix au Canada se démarquent par la mobilisation de leurs employés et obtiennent des résultats supérieurs pour les indicateurs clés de l’excellence du milieu de travail

TORONTO, ON–(Marketwired – 10 novembre 2016) – Aon Hewitt, l’organisation de solutions en gestion des talents, de la retraite et de la santé d’Aon plc (NYSE: AON), a dévoilé aujourd’hui les résultats de son programme des Employeurs de choix Aon au Canada 2017, qui conclut que 79 organisations, dont 39 grandes organisations comptant plus de 400 employés, se démarquent sur le plan de la mobilisation des employés, de la mise en pratique d’un leadership efficace, de la création d’une culture de performance et de l’optimisation de leur marque employeur. Ces résultats sont fondés sur les opinions émises par près de 680 000 employés dans environ 200 organisations canadiennes.

À l’échelle mondiale, les employés ont mieux classé les Employeurs de choix Aon au Canada que la moyenne mondiale en matière de collaboration (77 % par rapport à 66 %), de responsabilisation (78 % par rapport à 68 %), de soutien d’idées nouvelles (66 % par rapport à 55 %), de formation continue (68 % par rapport à 57 %) et de développement de carrière (65 % par rapport à 54 %).

Les organisations faisant partie de la liste cette année se sont démarquées non seulement parce qu’elles ont été nommées Employeurs de choix Aon au Canada — la principale référence au pays pour évaluer la qualité et le rendement des employeurs quant à l’excellence du milieu de travail — mais également parce qu’elles ont obtenu des résultats exceptionnels par rapport à leurs homologues canadiens.

” Il est évident que le fait d’être reconnu comme Employeur de choix Aon est un indicateur important de la réussite organisationnelle et de la qualité des résultats d’affaires “, a déclaré Neil Crawford, associé et Leader de la pratique Talent au Canada pour Aon Hewitt. ” Selon nos recherches à l’échelle mondiale, les Employeurs de choix Aon connaissent des bénéfices d’exploitation et une croissance des ventes supérieurs à la moyenne. De plus, ils enregistrent un taux de roulement du personnel inférieur d’un tiers et plus de promotions internes que leurs homologues. À un niveau plus granulaire, il est facile d’en comprendre la cause : des employés très mobilisés entretiennent des relations productives avec les clients de manière plus efficace et plus efficiente, et créent une culture de travail positive que toutes les parties prenantes — aussi bien les autres employés que les clients et les fournisseurs — peuvent ressentir et apprécier. “

Parmi les Employeurs de choix Aon au Canada niveau platine, 80 % des employés en moyenne sont mobilisés, parlent de façon positive de leur employeur, sont déterminés à rester en poste et sont prêts à se dépasser pour contribuer au succès de l’organisation. Seulement sept pour cent des employés se décrivent comme démobilisés, par rapport à la moyenne canadienne de 15 %. Une mobilisation élevée — et ce qui est tout aussi important, un taux très faible d’employés démobilisés, — est essentielle, puisque des employés démobilisés sont près de deux fois plus enclins à quitter une organisation que leurs collègues mobilisés.

Le programme Employeurs de choix Aon au Canada, qui en est à sa 18année d’existence, a reconnu plusieurs organisations qui se fixent depuis longtemps des objectifs élevés en matière d’excellence en milieu de travail. D’ailleurs, les lauréats de cette année comprennent 44 organisations qui figurent sur la liste des Employeurs de choix Aon depuis plus de cinq ans — dont 13 qui obtiennent cet honneur depuis plus de dix ans.

L’accent sur le développement professionnel et le bien-être personnel de ses employés a permis aux Hôtels Marriott du Canada de figurer sur la liste des Employeurs de choix Aon au Canada pendant de nombreuses années. ” Nous sommes honorés de faire partie des Employeurs de choix Aon 2017 au Canada pour la 12année consécutive “, a déclaré Don Cleary, président des Hôtels Marriott du Canada. ” Nos employés sont vraiment notre actif le plus important et le plus précieux, et nous sommes déterminés à favoriser leur développement professionnel et leur bien-être personnel. Nous nous efforçons de respecter le principe établi par notre fondateur, J. Willard Marriott, de toujours prendre soin de nos employés, qui à leur tour prendront toujours soin de nos clients. Cette reconnaissance démontre que Marriott a toujours cet engagement à cœur. Je suis très fier de notre organisation et de notre équipe d’employés au Canada. ” Sa société mère, Marriott International Inc., est également le seul employeur à détenir le titre d’Employeur de choix Aon mondial.

Notre programme révèle également que les Employeurs de choix Aon qui connaissent une forte croissance sont plus susceptibles que la moyenne (+16 %) de se concentrer sur l’efficacité de l’organisation et des RH et sont deux fois plus enclins (56 %) à se concentrer sur la culture organisationnelle que les organisations à croissance moyenne (28 %). Les Employeurs de choix sont également davantage axés sur leurs clients et comprennent bien leurs besoins — et la façon dont l’organisation peut y répondre. Les Employeurs de choix Aon écoutent leurs clients et ont des conversations plus pertinentes avec eux, ce qui entraîne un taux de satisfaction de la clientèle supérieur à la moyenne.

Le Groupe Co-operators, une coopérative d’assurance nationale, fait partie des Employeurs de choix Aon depuis 14 ans. ” La forte mobilisation de nos effectifs est extrêmement importante pour nous. Nous constatons que des employés très motivés, passionnés et prêts à se surpasser pour nous aider à atteindre nos objectifs accomplissent un travail de qualité supérieure “, a déclaré Kathy Bardswick, présidente et chef de la direction du Groupe Co-operators. ” En tant que coopérative, nous avons une culture particulière, fondée sur nos valeurs coopératives, ce qui se reflète dans notre engagement envers l’apprentissage et le développement, notre esprit de collaboration et notre soutien aux communautés canadiennes. Les sondages confidentiels auprès des employés nous fournissent chaque année de l’information très pertinente qui nous permet d’identifier nos forces et de déterminer les aspects que nous pouvons améliorer en tant qu’employeur. “

Les Employeurs de choix Aon au Canada 2017
La liste des lauréats du programme Employeurs de choix Aon au Canada est publiée dans le numéro de décembre du magazine Canadian Business, dans PROFITguide.com, et paraîtra dans l’édition de La Presse du 7 décembre prochain.

Lauréats de niveau platine  
   
Groupe Aecon Inc. Financement agricole Canada
Allstate du Canada, compagnie d’assurance Federal Express Canada Ltée
ATB Financial Intact Corporation financière
Bennett Jones LLP Keg Restaurants ltée
Birchwood Automotive Group Libro Credit Union
CAPREIT Voyages Maritime
CIMA+ Partenaire de génie *Les hôtels Marriott du Canada (*Employeur de choix Aon mondial)
Cintas Canada Limitée MNP S.E.N.C.R., s.r.l.
Clark Builders Mouvement Desjardins
Cossette Communication Inc. OpenRoad Auto Group ltée
Davis Automotive Group ltée PCL Constructors inc.
Groupe Dilawri Sécurité Polygon Inc. (Viking, Fireflex, SCS)
Edward Jones SAP Canada Inc.
EllisDon Corporation Stikeman Elliott S.E.N.C.R.L., s.r.l.
Banque Équitable Groupe Co-operators limitée
 
Lauréats de niveau or  
Banque Nationale LoyaltyOne
BBA inc. Purdys Chocolatier
Brookfield Residential Properties inc. Skyline Group of Companies
Colliers International Groupe Banque TD
Gowling WLG (Canada) S.E.N.C.R.L., s.r.l.  

Pour obtenir la liste des lauréats au programme Employeurs de choix Aon — petites et moyennes organisations au Canada 2017, téléchargez le communiqué de presse.

À propos du programme des Employeurs de choix Aon au Canada
La méthodologie de l’étude des Employeurs de choix Aon au Canada s’inspire des résultats obtenus et des meilleures pratiques définies au cours des 20 dernières années dans le cadre du programme Employeurs de choix Aon et des études sur la mobilisation des employés effectuées dans le monde entier. Elle s’appuie sur des données recueillies dans plus de 150 marchés, auprès de plus de 5 000 organisations œuvrant dans 68 secteurs d’activité et comptant plus de 735 000 employés, y compris plus de 600 organisations canadiennes de toute taille. En appliquant les normes rigoureuses développées dans le cadre du programme mondial Employeurs de choix Aon, le sondage de chaque participant évalue la mobilisation, le leadership, la culture de performance et la marque employeur par rapport à la base de données canadienne d’Aon Hewitt et aux opinions des employés canadiens. Les organisations qui se classent dans les 25 % supérieurs de la base de données canadienne obtiennent le niveau platine, alors que celles qui se classent dans le premier tiers obtiennent le niveau or.

À propos d’Aon
Aon plc
(NYSE: AON) est le principal fournisseur mondial de services de gestion des risques, de courtage d’assurance et de réassurance, de consultation et d’impartition en capital humain. Par l’entremise de plus de 72 000 employés dans le monde, Aon s’unit pour aider ses clients dans plus de 120 pays à atteindre les résultats escomptés au moyen de solutions innovatrices et efficaces visant la gestion des risques et des effectifs. Pour en apprendre davantage sur nos capacités et découvrir comment nous générons des résultats pour les clients, visitez le site : http://aon.mediaroom.com/ (en anglais).

Suivez Aon Hewitt sur Twitter : @AonHewittCA
Pour obtenir de l’information au sujet d’Aon plc et pour vous inscrire aux avis d’actualités, visitez le site : aon.mediaroom.com

Pièce jointe disponible: http://www.marketwire.com/library/MwGo/2016/11/10/11G121508/2017AonBestEmployersinCanada_Infographic_Fr-eaeafe2ec178b82d830e10edc4bbf383.pdf

Relations avec les médias
Rosa Damonte
rosa.damonte@aonhewitt.com
(1 416 402-2177)

ou

Alexandre Daudelin
alexandre.daudelin@aonhewitt.com
(1 514 467-9330)