Orbite fait une mise à jour corporative

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 29 mars 2018) – Technologies Orbite inc. (« Orbite » ou la « Société ») (NEX:ORT.H) a fourni aujourd’hui une mise à jour sur ses efforts pour réparer l’équipement défectueux à son usine de Cap Chat et aussi sortir de sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies (« LACC »).

Mise à jour sur l’équipement de calcination Outotec

Tel qu’annoncé le 30 janvier dernier, Orbite continue à travailler avec Outotec, le fournisseur de l’équipement de calcination défectueux afin de résoudre les problèmes liés à cet équipement.

Les causes des problèmes rencontrés ainsi que les solutions ont été déterminées par Outotec. Cependant, à ce jour, les parties ne sont pas en mesure de s’entendre sur la responsabilité financière et les délais des travaux à être faits, ni sur les garanties à être offertes sur les équipements, une fois modifiés. Les discussions se poursuivent entre les parties pour en venir à une entente satisfaisante. Si aucune entente n’intervient à court terme, Orbite déposera des procédures judiciaires.

Appel du jugement sur la requête contre son assureur pour recevoir un paiement d’indemnisation.

Tel qu’annoncé le 6 mars dernier, la Cour d’Appel du Québec (« la Cour d’appel ») a statué qu’Orbite avait le droit d’en appeler du jugement rendu par la Cour supérieure (« la Cour de la LACC ») qui avait rejeté la requête intentée contre son assureur. L’appel sera entendu le 11 mai prochain par un panel de trois juges.

Réductions supplémentaires des dépenses

Dans le but de protéger ses liquidités le plus longtemps possible et de financer les procédures judiciaires, la Société a mis en place une série de mesures visant à réduire ses dépenses. Notamment, Orbite a réduit de façon importante les heures de travail de tous ses employés et ce à travers ses trois sites d’opération soit : l’usine de Cap-Chat, le centre de développement technologique de Laval ainsi que le siège social à Saint-Laurent.

Par conséquent, l’ensemble des 45 employés, incluant les membres de la direction, seront touchés par cette mesure. La grande majorité d’entre eux seront mis à pied temporairement alors qu’un groupe restreint d’employés restera en place avec des heures travail réduites afin d’assurer la continuité des affaires.

La Société entend rappeler les employés au travail dès que possible si une entente est conclue avec Outotec ou advenant une décision favorable de la Cour d’appel. Aucune assurance ne peut cependant être donnée par la Société quant à l’issue des négociations en cours avec Outotec ou quant à la décision de la Cour d’appel.

La Cour de la LACC proroge la période de suspension

Tel qu’annoncé le 30 janvier 2018, la Cour de la LACC a émis une ordonnance en vertu de la LACC prorogeant la suspension des procédures jusqu’au 30 mars 2018 (la « Période de suspension »). Le 29 mars 2018, la Cour de la LACC a accueilli une requête déposée par la Société et a émis les ordonnances suivantes :

  • prolongeant la Période de suspension jusqu’au 8 juin 2018;
  • libérant Orbite de son obligation de convoquer l’assemblée annuelle des actionnaires au plus tard le 27 avril 2018 et enjoignant Orbite de convoquer cette assemblée annuelle, selon le cas, d’ici le 31 octobre 2018; et
  • autorisant la Société à payer 50% du montant dû aux employés-clé en vertu du programme de rétention des employés-clés («PREC») qui avait été approuvé par la Cour de la LACC le 23 mai 2017.

Rien ne garantit que la Société réussisse ses efforts de restructuration ou qu’elle émerge de la protection de la LACC.

À propos d’Orbite

Technologies Orbite inc. est une société canadienne de technologies propres de transformation des minéraux et de développement des ressources dont les procédés novateurs et exclusifs devraient permettre l’extraction de l’alumine ainsi que d’autres produits de grande valeur, comme les oxydes des terres rares et des métaux rares, à des coûts parmi les plus bas de l’industrie, et ce, sans produire de déchets, en utilisant des matières premières, dont l’argile alumineuse, le kaolin, la néphéline, la bauxite, les boues rouges, les cendres volantes ainsi que les résidus de serpentine provenant des sites d’exploitation du chrysotile. À l’heure actuelle, Orbite est en voie de finalisation de sa première usine d’HPA à Cap-Chat.

La Société possède un portefeuille qui comprend 15 familles de propriété intellectuelle incluant 44 brevets et de 33 demandes de brevet en cours d’homologation dans 11 pays et régions. La Société opère également un centre de développement technologique à la fine pointe, à Laval, Québec, où ses technologies sont développées et validées.

Énoncés prospectifs

Certains renseignements contenus dans le présent document peuvent inclure de « l’information prospective ». Sans limiter la portée de ce qui précède, l’information et l’information prospective peuvent inclure des énoncés au sujet des projets, des coûts, des objectifs et du rendement futur de la Société ou des hypothèses sous-jacentes à ces éléments. Dans le présent document, les termes comme « peut », « confiant », « ferait », « pourrait », « fera », « probable », « croire », « s’attendre à », « anticiper », « avoir l’intention de », « planifier », « estimer » et des expressions semblables, et leur forme négative, sont employés pour signaler des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne sauraient être interprétés comme une garantie de rendement ou de résultats futurs et n’indiquent pas nécessairement avec précision si ces rendements futurs seront réalisés ni à quel moment ils pourraient l’être. Les énoncés prospectifs et les informations sont basés sur les informations disponibles à l’époque et/ou les croyances de bonne foi de la direction de la Société en ce qui concerne les événements futurs et sont assujettis à des risques connus ou inconnus, des incertitudes, des hypothèses et d’autres facteurs imprévisibles, dont beaucoup sont au-delà du contrôle de la Société. Les risques, incertitudes et autres facteurs qui pourraient affecter les résultats anticipés ainsi que les évènements futurs incluent notamment mais ne sont pas limités à ceux qui sont décrits sous la rubrique « Risques et incertitudes » de notre rapport de gestion daté du 28 novembre 2017 et déposé sur SEDAR, incluant ceux sous les titres « Continuité d’exploitation », « Exploitation commerciale de l’usine d’HPA », « Nous devons réunir des capitaux pour poursuivre notre croissance » et « Objectifs et échéanciers de développement » décrits dans le rapport de gestion déposé le 31 mars 2017.

La Société n’a pas l’intention de mettre à jour ou de réviser l’information et les énoncés prospectifs figurant dans le présent document pour tenir compte de l’information, d’événements ou de circonstances subséquentes ou pour toute autre raison, et elle n’est tenue à aucune obligation à cet égard, sauf dans la mesure requise par les lois applicables.

Technologies Orbite inc.
Yves Noël, vice-président, développement des affaires
514 744-6264
info@orbitetech.com

Demandes de renseignements des médias :
TACT Intelligence-conseil
Eric Gamache, Directeur principal
418 529-3223
Egamache@tactconseil.ca