Fortis inc. annonce son dividende pour le premier trimestre de 2017

ST. JOHN’S, TERRE-NEUVE-ET-LABRADOR–(Marketwired – 7 déc. 2016) –

Le conseil d’administration de Fortis Inc. (« Fortis » ou la « Société ») (TSX:FTS)(NYSE:FTS) a déclaré les dividendes suivants :

  1. 0,3063 $ par action privilégiée de premier rang de série F de la Société, payable le 1er mars 2017 aux actionnaires inscrits au 16 février 2017 à la fermeture des marchés;
  1. 0,2427 $ par action privilégiée de premier rang de série G de la Société, payable le 1er mars 2017 aux actionnaires inscrits au 16 février 2017 à la fermeture des marchés;
  1. 0,15625 $ par action privilégiée de premier rang de série H de la Société, payable le 1er mars 2017 aux actionnaires inscrits au 16 février 2017 à la fermeture des marchés;
  1. 0,120125 $ par action privilégiée de premier rang de série I de la Société, payable le 1er mars 2017 aux actionnaires inscrits au 16 février 2017 à la fermeture des marchés;
  1. 0,2969 $ par action privilégiée de premier rang de série J de la Société, payable le 1er mars 2017 aux actionnaires inscrits au 16 février 2017 à la fermeture des marchés;
  1. 0,2500 $ par action privilégiée de premier rang de série K de la Société, payable le 1er mars 2017 aux actionnaires inscrits au 16 février 2017 à la fermeture des marchés;
  1. 0,25625 $ par action privilégiée de premier rang de série M de la Société, payable le 1er mars 2017 aux actionnaires inscrits au 16 février 2017 à la fermeture des marchés;
  1. 0,40 $ par action ordinaire émise et en circulation entièrement libérée de la Société, payable le 1er mars 2017 aux actionnaires ordinaires inscrits au 16 février 2017 à la fermeture des marchés.

La Société a choisi de rendre les dividendes sur les actions ordinaires et les dividendes sur les actions privilégiées admissibles aux crédits d’impôt pour dividendes fédéral et provincial.

À propos de Fortis

Fortis se positionne parmi les géants nord-américains du secteur réglementé de l’électricité et du gaz, forte d’un actif de plus de 47 milliards de dollars canadiens sur une base pro forma au 30 septembre 2016, en tenant compte de l’acquisition d’ITC Holdings Corp. Ses 8 000 employés servent des clients dans cinq provinces canadiennes, neuf États américains et trois pays des Caraïbes.

Les actions de Fortis sont inscrites à la cote de la TSX et de la NYSE sous le symbole « FTS ». Pour en savoir plus, consultez le www.fortisinc.com, le www.sedar.com ou le www.sec.gov.

Janet Craig
Vice-présidente, Relations avec les investisseurs
Fortis Inc.
709 737 2900

AVIS AUX MÉDIAS / OCCASION D’ENTREVUE – Des experts de BMO sont disponibles pour commenter le marché avant l’annonce du taux d’intérêt de la Réserve fédérale américaine

MONTRÉAL, QUEBEC et NEW YORK, NEW YORK–(Marketwired – 7 déc. 2016) – La Réserve fédérale américaine s’apprêtant à annoncer sa première hausse de taux d’intérêt potentielle en un an, des experts de BMO sont disponibles pour commenter les répercussions possibles d’une telle hausse sur l’économie mondiale, ainsi que sur les marchés des devises, des marchandises, des actions et des obligations.

Les experts de BMO suivants sont disponibles :

  • Gregory Anderson, responsable mondial de la stratégie de change, BMO Marchés des capitaux
  • Brian Belski, stratège en chef des investissements, BMO Marchés des capitaux
  • Ian Lyngen, responsable de la stratégie de taux, États-Unis, BMO Marchés des capitaux
  • Doug Porter, économiste en chef, BMO Groupe financier
  • Paul Taylor, premier vice-président et chef des placements, Répartition de l’actif, BMO Gestion mondiale d’actifs

À propos de BMO Groupe financier

Fondé en 1817, et soulignant actuellement sa 200e année d’exploitation, BMO Groupe financier est un fournisseur de services financiers hautement diversifiés ayant son siège social en Amérique du Nord. Fort d’un actif totalisant 688 milliards de dollars au 31 octobre 2016 et d’un effectif de plus de 45 000 employés, BMO offre à plus de douze millions de clients une vaste gamme de produits et de services dans les domaines des services bancaires aux particuliers et aux entreprises, de la gestion de patrimoine et des services de banque d’affaires. Les activités de BMO Groupe financier sont réparties entre trois groupes d’exploitation : les Services bancaires Particuliers et entreprises, la Gestion de patrimoine et BMO Marchés des capitaux.

Pour demander une entrevue, veuillez communiquer avec :
Mallory Micetich, New York
212-885-4158
Mallory.Micetich@bmo.com

Pav Jordan, Toronto
416-867-3996
Pav.Jordan@bmo.com

TECSYS annonce ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de l’exercice 2017

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 7 déc. 2016) – TECSYS Inc. (TSX:TCS), un important fournisseur de logiciels de gestion de la chaîne d’approvisionnement, a annoncé aujourd’hui ses résultats pour le deuxième trimestre de l’exercice 2017, qui se terminait le 31 octobre 2016. Ces résultats, non audités, ont été établis conformément aux normes internationales d’information financière (IFRS), et tous les montants sont en dollars canadiens.

Faits saillants du deuxième trimestre

  • Les revenus totaux sont passés à 16,5 M$, soit une augmentation de 756 000 $ (5 %) par rapport aux 15,8 M$ enregistrés au T2 2016.
  • Les revenus récurrents annualisés ont atteint 26,5 M$, représentant un bond de 15 % par rapport au T2 2016 et 38 % des produits des douze derniers mois.
  • La marge brute totale s’est chiffrée à 50 %, comparativement à 49 % au T2 2016.
  • Les charges d’exploitation ont augmenté de 682 000 $ ou 9 %, s’établissant à 8,0 M$, contre 7,3 M$ pour le même trimestre à l’exercice 2016.
  • Le BAIIA a atteint 935 000 $, comparativement à 1,2 M$ au T2 2016.
  • Le bénéfice net s’est établi à 206 000 $ soit 0,02 $ par action, contre 367 000 $ ou 0,03 $ par action au T2 2016.
  • Les contrats signés ont totalisé 10,9 M$, comparativement à 13,4 M$ au T2 2016.
  • La trésorerie et les équivalents de trésorerie totalisaient 11,5 M$ à la clôture du T2 2017, contre 9,7 M$ à la fin de l’exercice 2016.

Au deuxième trimestre de l’exercice 2017, nous avons continué d’élargir notre base de clients en y ajoutant deux réseaux complexes de distribution, un organisme de soins de santé et un grand réseau hospitalier, rapporte Peter Brereton, président et chef de la direction de TECSYS Inc. Notre stratégie de croissance auprès des réseaux complexes de distribution porte ses fruits, si bien que la valeur totale des nouveaux contrats signés au premier semestre de 2017 dépasse déjà celle des contrats signés durant l’ensemble de l’exercice 2016. »

Les ventes de nouveaux comptes ont été excellentes ce trimestre : les commandes des nouveaux clients ont augmenté de 50 % pour le trimestre et de 30 % pour le premier semestre. Nous avons connu des retards dans les mises à niveau de la clientèle de base, que nous attribuons à l’incertitude entourant les élections aux États-Unis. Depuis, les affaires ont repris leur cours normal, et nous sommes convaincus de pouvoir honorer nos importantes commandes envisagées durant le deuxième semestre de notre exercice.

Nous avons été ravis de voir nos revenus récurrents augmenter de 15 % par rapport au T2 2016. Nous croyons que l’entreprise entre dans une nouvelle phase : la refonte de notre plateforme logicielle est achevée, et l’intensification des efforts de vente et de marketing donnent des résultats, avec un début de normalisation en proportion du modèle d’affaires. C’est dans cet esprit que le conseil d’administration a haussé le dividende de 50 %, comme mentionné plus bas. Selon nos estimations, cette décision place le dividende projeté dans la fourchette des 30 à 35 % des flux de trésorerie disponibles escomptés », ajoute M. Brereton.

« Si on compare les charges d’exploitation de ce trimestre à celles du même trimestre de l’exercice précédent, trois importants éléments de coût ressortent, commente Berty Ho-Wo- Cheong, vice-président des finances et de l’administration et chef de la direction financière. Premièrement, nous avons fait une dépense nette d’environ 250 000 $ en septembre pour notre congrès auprès des utilisateurs, tenu tous les 18 mois. Deuxièmement, la capitalisation des dépenses de recherche et développement s’est chiffrées à 27 000 $ au deuxième trimestre de 2017, contre 280 000 $ au deuxième trimestre de 2016. Troisièmement, nous avons dû assumer des frais juridiques exceptionnels d’environ 416 000 $, comparativement à 162 000 $ pour la même période l’an dernier. Cependant, une décision rendue en notre faveur au mois de septembre nous permettra possiblement de recouvrer, nous l’espérons, une bonne partie de ces frais. En soustrayant les trois éléments pour les deux périodes, on obtient un bénéfice d’exploitation de 959 000 $ pour le T2 2017, contre 383 000 $ pour le T2 2016. Nous estimons que les frais juridiques exceptionnels et les dépenses de recherche et développement sont maintenant chose du passé. »

Résultats Période de Période de Période de six Période de six Période de Période de
d’exploitation trois mois trois mois mois close le mois close le douze mois douze mois
close le close le 31 oct. 2016 31 oct. 2015 close le close le
31 oct. 2016 31 oct. 2015 31 oct. 2016 31 oct. 2015
En milliers de dollars, à l’exception du bénéfice par action (BPA).
Revenus totaux 16 518 $ 15 762 $ 32 615 $ 30 693 $ 69 388 $ 61 417 $
Marge brute 8 291 $ 7 790 $ 15 897 $ 15 210 $ 35 512 $ 30 079 $
Marge brute (%) 50 % 49 % 49 % 50 % 51 % 49 %
Charges d’exploitation 7 971 $ 7 289 $ 15 334 $ 14 502 $ 31 108 $ 28 430 $
Charges d’exploitation
en pourcentage des 48 % 46 % 47 % 47 % 45 % 46 %
revenus totaux
Bénéfice d’exploitation 320 $ 501 $ 563 $ 708 $ 4 404 $ 1 649 $
BAIIA 935 $ 1 153 $ 1 749 $ 1 984 $ 6 929 $ 4 225 $
BPA 0,02 $ 0,03 $ 0,03 $ 0,04 $ 0,38 $ 0,10 $
Contrats signés 10 920 $ 13 415 $ 16 936 $ 20 102 $ 39 029 $ 48 107 $

Faits saillants du premier semestre

  • Le chiffre d’affaires a augmenté de 6 % pour atteindre 32,6 M$, comparativement à 30,7 M$ pour la même période à l’exercice précédent.
  • Le BAIIA a atteint 1,7 M$, contre 2,0 M$ pour le premier semestre de 2016.
  • Le bénéfice d’exploitation s’est chiffré à 563 000 $, comparativement à 708 000 $ pour la même période à l’exercice 2016.
  • Le bénéfice net s’est chiffré à 334 000 $ (0,03 $ par action), contre 436 000 $ (0,04 $ par action) pour la même période à l’exercice précédent.
  • Les contrats signés ont totalisé 16,9 M$.

La Société a déclaré un dividende de 0,045 $ par action, payable le 12 janvier 2017 aux actionnaires inscrits au 22 décembre 2016 à la fermeture des marchés.

Les dividendes payés par la Société à des résidents du Canada sont considérés comme « déterminés » au sens de la Loi de l’impôt sur le revenu du Canada.

Conférence téléphonique sur les résultats du deuxième trimestre de 2017

Date : 2 décembre 2016 Heure : 8 h 30 (HNE)

Téléphone : 416 981-9001 ou 800 920-3356

Il sera possible de réécouter la conférence en composant le 416 626-4100 ou le 800 920- 3356 (code d’accès : 21822170).

À propos de TECSYS

Par ses solutions transformatrices de gestion de la chaîne d’approvisionnement, TECSYS fournit à ses clients des outils de réussite dans un monde en mutation omni-canal. Reposant sur une véritable plateforme de gestion de la chaîne d’approvisionnement, les solutions de TECSYS comprennent la gestion d’entrepôt, de la distribution et des transports, ainsi que des fonctions complètes de gestion et d’analyse financières. Les utilisateurs de la plateforme TECSYS sont sûrs de pouvoir accomplir leur mission jour après jour, malgré les fluctuations économiques et les changements technologiques. Ils savent qu’ils pourront s’adapter à tous les besoins, petits et grands, et qu’ils pourront se développer et collaborer avec leurs clients, leurs fournisseurs et leurs partenaires sans limite géographique ni frontalière. De la planification à l’exécution des commandes, TECSYS remet le pouvoir entre les mains des intervenants de première ligne et du personnel administratif, libérant les dirigeants d’entreprise de tout carcan afin qu’ils puissent accomplir leur travail d’encadrement mieux que jamais.

TECSYS est chef de file en solutions de gestion de la chaîne d’approvisionnement pour les réseaux de santé et les hôpitaux. Plus de 600 PME et sociétés figurant au palmarès Fortune 1000 lui font confiance, que ce soit dans les secteurs des soins de santé, des pièces de rechange, de la logistique tierce ou des marchés généraux de distribution en gros à haut volume. Les actions de TECSYS sont cotées à la Bourse de Toronto sous le symbole TCS.

Les déclarations contenues dans ce communiqué traitent de questions qui ne sont pas des faits historiques mais des énoncés prospectifs qui sont fondés sur les croyances et les hypothèses de l’équipe de gestion. Ces déclarations ne sont pas des garanties de rendement futur et sont assujetties à un certain nombre d’incertitudes, y compris mais non limité à la conjoncture économique future, aux marchés servis par TECSYS Inc., aux actions des concurrents, aux nouvelles tendances technologiques, et à d’autres facteurs hors du contrôle de TECSYS et qui pourraient entraîner des résultats éventuels considérablement différents de ces déclarations. De plus amples renseignements sur les risques et les incertitudes associés aux activités de TECSYS Inc. sont contenus dans la section commentaires et analyse de la direction du rapport annuel de la société et sa notice annuelle pour l’exercice terminé le 30 avril 2016. Ces documents ont été déposés auprès des commissions canadiennes des valeurs mobilières et sont disponibles sur notre site Web (www.tecsys.com) et sur celui de SEDAR (www.sedar.com).

Copyright © TECSYS Inc. 2016. Tous les noms, marques, produits et services mentionnés sont des marques de commerce déposées ou non de leurs propriétaires respectifs.

TECSYS Inc.
États consolidés résumés intermédiaires de la situation financière
(non audité)
Aux 31 octobre 2016 et 30 avril 2016
(en milliers de dollars canadiens)
31 octobre 30 avril
2016 2016
Actifs
Actifs courants
Trésorerie et équivalents de trésorerie 11 474 $ 9 704 $
Créances 13 504 18 239
Travaux en cours 1 844 513
Autres créances 935 1 393
Crédits d’impôt 4 188 4 893
Stocks 908 744
Charges payées d’avance 1 418 1 622
Total des actifs courants 34 271 37 108
Actifs non courants
Crédits d’impôt 1 633 1 483
Immobilisations corporelles 2 453 2 633
Frais de développement différés 3 161 3 817
Autres immobilisations incorporelles 1 674 1 831
Goodwill 3 596 3 596
Actifs d’impôt différé 2 229 2 222
Total des actifs non courants 14 746 15 582
Total des actifs 49 017 $ 52 690 $
Passifs
Passifs courants
Créditeurs et charges à payer 9 109 $ 10 399 $
Partie courante de la dette à long terme 1 474 1 455
Produits différés 10 810 11 205
Total des passifs courants 21 393 23 059
Passifs non courants
Dette à long-terme 1 153 1 889
Autres passifs non courants 291 296
Total des passifs non courants 1 444 2 185
Total des passifs 22 837 25 244
Capitaux propres
Capital social 8 349 8 349
Surplus d’apport 9 577 9 577
Résultats non distribués 8 508 8 913
Cumul des autres éléments du résultat global (254 ) 607
Total des capitaux propres attribuables aux propriétaires de la Société 26 180 27 446
Total des passifs et des capitaux propres 49 017 $ 52 690 $
TECSYS Inc.
États consolidés résumés intermédiaires du résultat net et du résultat global
(non audité)
Trimestres et semestres clos les 31 octobre 2016 et 2015
(en milliers de dollars canadiens, sauf les données par action)
Trimestre Trimestre Semestre Semestre
clos clos clos clos
le 31 octobre le 31 octobre le 31 octobre le 31 octobre
2016 2015 2016 2015
Produits
Produits exclusifs 2 922 $ 3 000 $ 5 278 $ 5 148 $
Matériel et logiciels de tiers 1 831 2 092 4 001 4 156
Services 11 181 10 172 22 200 20 488
Frais remboursables 584 498 1 136 901
Total des produits 16 518 15 762 32 615 30 693
Coût des ventes
Produits 1 578 1 914 3 276 3 522
Services 6 065 5 560 12 306 11 060
Frais remboursables 584 498 1 136 901
Total du coût des ventes 8 227 7 972 16 718 15 483
Marge brute 8 291 7 790 15 897 15 210
Charges d’exploitation
Frais de vente et de commercialisation 3 769 3 503 7 355 7 095
Frais généraux et charges administratives 1 719 1 391 3 059 2 760
Frais de recherche et de développement, après les crédits d’impôt 2 483 2 395 4 920 4 647
Total des charges d’exploitation 7 971 7 289 15 334 14 502
Bénéfice d’exploitation 320 501 563 708
Charges financières nettes 55 32 151 72
Bénéfice avant impôt sur le résultat 265 469 412 636
Impôt sur le résultat 59 102 78 200
Bénéfice attribuable aux propriétaires de la Société 206 $ 367 $ 334 $ 436 $
Autres éléments du résultat global
Partie efficace des variations de la juste valeur des dérivés désignés comme instruments de couverture liés aux produits (136 ) 356 (861 ) (227 )
Résultat global attribuable aux propriétaires de la Société 70 $ 723 $ (527 ) $ 209 $
Bénéfice de base et dilué par action ordinaire 0,02 $ 0,03 $ 0,03 $ 0,04 $
TECSYS Inc.
Tableaux consolidés résumés intermédiaires des flux de trésorerie
(non audité)
Semestres clos les 31 octobre 2016 et 2015
(en milliers de dollars canadiens)
Semestre Semestre
clos clos
le 31 octobre le 31 octobre
2016 2015
Flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation
Bénéfice pour la période 334 $ 436 $
Ajustements pour tenir compte de ce qui suit :
Amortissement des immobilisations corporelles 413 373
Amortissement des frais de développement différés 683 694
Amortissement des autres immobilisations incorporelles 247 243
Gain sur la cession d’immobilisations corporelles (12 )
Charges financières nettes 151 72
Différences de change non réalisées et autres 575 111
Crédits d’impôts non remboursables (457 ) (150 )
Impôt sur le résultat 78 150
Activités d’exploitation, compte non tenu des variations des éléments hors trésorerie du fonds de roulement liés aux activités d’exploitation 2 024 1 917
Créances 4 735 (1 094 )
Travaux en cours (1 331 ) (505 )
Autres créances (598 ) (479 )
Crédits d’impôt 934 1 472
Stocks (164 ) 180
Charges payées d’avance 204 (32 )
Créditeurs et charges à payer (1 839 ) (643 )
Produits différés (395 ) (224 )
Variation des éléments hors trésorerie du fonds de roulement liés aux activités d’exploitation 1 546 (1 325 )
Entrées nettes de trésorerie liées aux activités d’exploitation 3 570 592
Flux de trésorerie liés aux activités de financement
Remboursement de la dette à long terme (717 ) (727 )
Rachat d’options sur actions pour annulation (4 )
Paiement de dividendes (739 ) (616 )
Intérêts payés (49 ) (74 )
Sorties nettes de trésorerie liées aux activités de financement (1 505 ) (1 421 )
Flux de trésorerie liés aux activités d’investissement
Intérêts reçus 55 36
Acquisitions d’immobilisations corporelles (233 ) (204 )
Produits de cessions d’immobilisations corporelles 12
Acquisitions d’autres immobilisations incorporelles (90 ) (47 )
Frais de développement différés (27 ) (679 )
Sorties nettes de trésorerie liées aux activités d’investissement (295 ) (882 )
Augmentation (diminution) nette de la trésorerie et des équivalents de trésorerie au cours de la période 1 770 (1 711 )
Trésorerie et équivalents de trésorerie au début de la periode 9 704 10 815
Trésorerie et équivalents de trésorerie à la fin de la période 11 474 $ 9 104 $
TECSYS Inc.
États consolidés résumés intermédiaires des variations des capitaux propres
(non audité)
Semestres clos les 31 octobre 2016 et 2015
(en milliers de dollars canadiens, sauf les nombres d’actions)
Capital social Surplus Cumul des autres éléments Résultats Total
Nombre Montant d’apport du résultat global non distribués
Solde au 30 avril 2016 12 315 326 8 349 $ 9 577 $ 607 $ 8 913 $ 27 446 $
Bénéfice pour la période 334 334
Autres éléments du résultat global pour la période:
Partie efficace des variations de juste valeur des dérivés désignés comme instruments de couverture liés au produits (861 ) (861 )
Résultat global total pour la période (861 ) 334 (527 )
Dividendes aux détenteurs d’instruments de capitaux propres (739 ) (739 )
Total des transactions avec les propriétaires de la Société (739 ) (739 )
Solde au 31 octobre 2016 12 315 326 8 349 $ 9 577 $ (254 ) $ 8 508 $ 26 180 $
Solde au 30 avril 2015 12 315 326 8 349 $ 9 577 $ 95 $ 5 341 $ 23 362 $
Bénéfice pour la période 436 436
Autres éléments du résultat global pour la période:
Partie efficace des variations de juste valeur des dérivés désignés comme instruments de couverture liés au produits (227 ) (227 )
Résultat global total pour la période (227 ) 436 209
Dividendes aux détenteurs d’instruments de capitaux propres (616 ) (616 )
Total des transactions avec les propriétaires de la Société (616 ) (616 )
Solde au 31 octobre 2015 12 315 326 8 349 $ 9 577 $ (132 ) $ 5 161 $ 22 955 $
Solutions et renseignements généraux : info@tecsys.com
Relations avec les investisseurs : steve.li@tecsys.com,
(514) 866-5800 ext. 4120
Relations avec les médias : media@tecsys.com

TECSYS Inc.
(514) 866-0001 ou (800) 922-8649

La Banque Scotia devient le partenaire bancaire officiel du FC Barcelone

TORONTO, ON–(Marketwired – 7 décembre 2016) – La Fondation FC Barcelone a signé une entente marquante dans le cadre de laquelle elle a annoncé aujourd’hui son partenariat officiel avec la Banque Scotia, faisant ainsi de la banque internationale le partenaire officiel du club en Amérique latine et dans les Antilles.

Cette entente pluriannuelle permettra à la Banque de parrainer plusieurs programmes axés sur les jeunes. Les gagnants du Campeonato Scotiabank Fútbol Club de plusieurs pays ainsi que d’autres équipes locales sélectionnées pourront assister aux entraînements à Barcelone. La Banque Scotia organisera également un festival FutbolNet de quatre jours dans six pays d’Amérique latine et des Antilles où elle exerce ses activités. Chacun des six festivals accueillera mille jeunes joueurs qui s’entraîneront et acquerront des compétences importantes qui leur seront utiles sur le terrain et dans la vie. Grâce à ce partenariat, la Banque Scotia pourra offrir aux clients des billets et de belles expériences de football.

” Très peu d’équipes peuvent susciter la passion de leurs fans à travers le monde comme le FC Barcelone, et nous sommes ravis d’être le partenaire bancaire officiel de cette puissance du football qui est l’une des plus grandes équipes sportives qui soit “, a déclaré Ignacio ” Nacho ” Deschamps, chef de groupe, Opérations internationales et Transformation numérique à la Banque Scotia. ” Ce partenariat repose sur le football et cette passion que nous partageons avec nos clients et nos employés. “

” Le FC Barcelone et la Banque Scotia ont les mêmes valeurs en ce qui concerne le sport et s’engagent à avoir un impact durable sur les jeunes joueurs “, a affirmé John Doig, vice-président à la direction et chef du marketing à la Banque Scotia. ” Notre partenariat avec le FC Barcelone permettra aux jeunes d’avoir un meilleur accès au ballon rond et de réaliser pleinement leur potentiel. “

” Le FC Barcelone veut continuer de se développer et c’est exactement ce que nous permet de faire ce partenariat avec la Banque Scotia “, a expliqué Manel Arroyo, vice-président, Marketing et Communications, FC Barcelone. ” Cette entente est la première que notre bureau de New York a conclue depuis son ouverture en septembre et je suis persuadé qu’il y en aura d’autres, pour nous permettre de demeurer le club de football ayant le plus grand nombre de partisans dans le monde. ”

” Nous sommes fiers de voir que la Banque Scotia accorde sa confiance à la Fondation du FC Barcelone et à son programme FutbolNet “, a précisé Jordi Cardoner, premier vice-président et responsable du volet social du FC Barcelone. ” Grâce au soutien de la Banque Scotia, nous pourrons atteindre encore plus de personnes en Amérique latine et contribuer à bâtir une société juste et accessible où les enfants et les jeunes peuvent développer leur plein potentiel. “

Le Fundacio FC Barcelona FutbolNet est un excellent programme éducatif qui utilise le football pour transmettre des valeurs importantes aux enfants. Pendant deux fins de semaines consécutives, les participants s’entraîneront et acquerront des compétences importantes qui leur seront utiles sur le terrain et dans la vie.

Il s’agit du deuxième partenariat de la Banque Scotia en appui au football; elle avait d’abord été nommée banque officielle de la CONCACAF en décembre 2014. L’entente pluriannuelle, qui avait fait de la Banque Scotia le premier partenaire officiel de la confédération, porte sur plusieurs tournois jusqu’en 2018 : la Ligue des champions de la Banque Scotia, la Gold Cup, des tournois pour les jeunes comme les épreuves de qualification des Jeux olympiques de 2016 ainsi que des tournois pour hommes et femmes (catégories moins de 20 ans et moins de 17 ans).

Cliquez ici pour voir la vidéo du Mexique (en espagnol): https://youtu.be/AOLdFRrm-gc

À propos de la Banque Scotia
La Banque Scotia est la banque internationale du Canada et un leader parmi les fournisseurs de services financiers en Amérique du Nord, en Amérique latine, dans les Antilles, en Amérique centrale et en Asie-Pacifique. Elle s’est donné pour mission d’aider ses 23 millions de clients à améliorer leur situation au moyen de conseils et d’une vaste gamme de produits et de services, dont des services bancaires aux particuliers, aux entreprises et aux sociétés, des services bancaires privés, d’investissement et de gestion de patrimoine ainsi que des services liés aux marchés des capitaux. Au 31 octobre 2016, l’effectif de la Banque Scotia s’élevait à plus de 88 000 employés et son actif à 896 milliards de dollars. Les actions de la Banque Scotia sont cotées en bourse à Toronto (TSX: BNS) et à New York (NYSE: BNS). Les communiqués de la Banque Scotia sont diffusés par Marketwired. Pour en savoir davantage, veuillez consulter www.banquescotia.com et suivre le fil @ScotiabankViews sur Twitter.

Relations avec les médias seulement :
Marcelo Gomez-Wiuckstern
Relations publiques, Affaires de la société et Affaires gouvernementales
Banque Scotia
(416) 933-1344
Marcelo.Gomez-Wiuckstern@scotiabank.com

RAPPEL/BRP publiera les résultats du troisième trimestre de l’exercice financier 2017

VALCOURT, QUÉBEC–(Marketwired – 7 déc. 2016) – BRP Inc. (TSX:DOO) publiera les résultats de son troisième trimestre de l’exercice financier 2017 le vendredi 9 décembre prochain à 9 h (HNE). José Boisjoli, président et chef de la direction, et Sébastien Martel, chef de la direction financière, présenteront les résultats et répondront aux questions des analystes durant l’appel conférence.

Les représentants des médias et les autres participants peuvent se joindre, en mode écoute seulement. Le communiqué de presse sur les résultats du troisième trimestre de l’exercice financier sera affiché sur un fil de presse canadien le vendredi 9 décembre vers 6 h (HNE). Voir les détails ci-dessous :

DATE : le vendredi 9 décembre 2016
HEURE : 9 h (HNE)

Cette webdiffusion en anglais seulement peut être suivie en direct sur Internet en cliquant ici. Une présentation pour accompagner l’appel conférence en temps réel sera aussi disponible.

Les analystes financiers et investisseurs sont invités à prendre part à la téléconférence en composant l’un des numéros suivants :

Version originale en anglais :
Code : 4254843
514 861-1681 ou
1 800 766-6630 (sans frais en Amérique du Nord)
Cliquez pour les numéros d’accès international

Rediffusion : La webdiffusion sera disponible ici deux heures après l’événement, et ce, pendant 30 jours.

À propos de BRP

BRP (TSX:DOO) est un chef de file mondial en conception, développement, fabrication, distribution et commercialisation de véhicules récréatifs motorisés et de systèmes de propulsion. Son portefeuille comprend les motoneiges Ski-Doo et Lynx, les motomarines Sea-Doo, les véhicules tout-terrain et les véhicules côte à côte Can-Am, les roadsters Can-Am Spyder, les systèmes de propulsion marins Evinrude et Rotax, de même que les moteurs Rotax pour karts, motocyclettes et petits avions. BRP conçoit également sa propre gamme dédiée de produits de pièces, accessoires et vêtements. Avec des revenus annuels de plus de 3,8 milliards de dollars provenant de ventes dans plus de 100 pays, la Société emploie environ 7 900 personnes à travers le monde.

www.brp.com

@BRPnouvelles

Ski-Doo, Lynx, Sea-Doo, Evinrude, Rotax, Can-Am, Spyder et le logo BRP sont des marques de commerce de Bombardier Produits Récréatifs inc. ou de ses sociétés affiliées. Toutes les autres marques de commerce appartiennent à leurs propriétaires respectifs.

Pour les médias :
Valérie Bridger
Conseillère principale, Communications de l’entreprise
T 450.532.5107
valerie.bridger@brp.com

Pour les investisseurs :
Philippe Deschênes
Analyste financier
T 450.532.6462
philippe.deschenes@brp.com

La technologie PRIMOVE de BOMBARDIER est utilisée sur la première ligne d’autobus rechargée par induction de Scandinavie

MANNHEIM, ALLEMAGNE–(Marketwired – 7 déc. 2016) –

Note aux rédacteurs : Pour voir les photos associées à ce communiqué, veuillez visiter les liens suivants :

http://media3.marketwire.com/docs/1079232-032.jpg

http://media3.marketwire.com/docs/1079232-012.jpg

http://media3.marketwire.com/docs/1079232-004.jpg

Södertälje, en Suède, devient la plus récente ville à exploiter un autobus hybride doté de la technologie de transfert d’énergie sans fil PRIMOVE de Bombardier. Premier du genre en Scandinavie, l’autobus hybride est la création d’un groupe de travail dirigé par Scania qui cherchait à mettre en œuvre de nouvelles solutions de mobilité écologiques et durables pour la ville suédoise. Dès sa mise en service aujourd’hui, ce nouvel autobus à recharge par induction construit par Scania commencera à réduire les émissions sur la ligne d’autobus 755 de Södertälje.

« Nous avons trouvé en Scania et en Vattenfall des partenaires déterminés à développer des solutions de transports durables grâce aux technologies novatrices, a dit Jérémie Desjardins, responsable, Affaires, programme PRIMOVE. Notre mission commune est de réduire, de la façon la plus pratique possible, les émissions des systèmes de transport public en misant sur des solutions de recharge sans fil pour le marché du transport suédois. »

Pour alimenter le nouvel autobus, le dernier arrêt de la ligne 755 de Södertälje a été transformé en station de recharge qui permet au véhicule de recharger ses batteries rapidement et facilement chaque fois qu’il s’y arrête. Cette station fournit jusqu’à 200 kW et après un arrêt de six à sept minutes seulement, l’autobus a toute l’énergie nécessaire pour compléter son itinéraire de 10 km. Le fournisseur d’énergie Vattenfall est le propriétaire et l’exploitant de cette installation et une autre station de recharge a été aménagée au centre technique de Scania à Södertälje.

Södertälje, en Suède, fait désormais partie des villes qui ont adopté la technologie de recharge novatrice et invisible PRIMOVE. Des autobus faisant appel aux systèmes de recharge par induction circulent déjà dans les villes de Berlin, Brunswick et de Mannheim, en Allemagne, et de Bruges, en Belgique. Ensemble, les véhicules rechargés par induction ont parcouru plus de 450 000 km depuis l’entrée en service du premier autobus électrique doté de la technologie PRIMOVE à Brunswick (Allemagne), en mars 2014, et sont des plus appréciés par les passagers et les chauffeurs

Soulignons également que des tramways dotés des batteries légères et longue durée PRIMOVE sont exploités depuis plus de deux ans dans la florissante métropole de Nanjing, en Chine. Depuis mars 2015, des responsables de PRIMOVE collaborent avec des constructeurs automobiles pour le développement en série d’une solution de recharge par induction PRIMOVE destinée aux automobiles électriques.

À propos de la gamme de produits PRIMOVE

Grâce à sa gamme de produits souples PRIMOVE, Bombardier offre le seul guichet unique au monde en matière de mobilité électrique véritable : le système entièrement intégré conçu pour les véhicules électriques sur rail et sur route permet aux villes et au secteur des transports d’adopter aisément la mobilité électrique. L’éventail complet comprend un système de recharge rapide par induction PRIMOVE, les batteries légères de longue durée PRIMOVE et la solution de propulsion efficace PRIMOVE.

À propos de Bombardier Transport

Bombardier Transport est un chef de file mondial dans le secteur des technologies ferroviaires. Elle offre la plus vaste gamme de produits et de services de l’industrie, couvrant toutes les solutions de transport ferroviaire : des trains aux sous-systèmes et à la signalisation, mais aussi des systèmes de transport complets, des solutions de mobilité électrique et des services de maintenance. En tant qu’entreprise innovante, elle réalise sans cesse de nouvelles avancées en matière de mobilité durable. Elle fournit des solutions intégrées très avantageuses pour les exploitants, les passagers et l’environnement. Ses produits et services sont en exploitation dans plus de 60 pays. Bombardier Transport, dont le siège mondial est situé à Berlin, en Allemagne, emploie environ 39 400 personnes.

À propos de Bombardier

Bombardier est le leader mondial de la fabrication d’avions et de trains. Regardant vers l’avenir tout en repoussant les limites du présent, Bombardier fait évoluer la mobilité en répondant à la demande mondiale en moyens de transport plus efficaces, plus durables et plus agréables. Notre leadership résulte d’un vaste éventail de véhicules, de services et, surtout, de nos employés.

Le siège social de Bombardier est situé à Montréal, au Canada. Nos actions (BBD) se négocient à la Bourse de Toronto, et nous sommes l’une des entreprises composant l’indice de durabilité Dow Jones Sustainability North America. Pour l’exercice clos le 31 décembre 2015, nos revenus ont été de 18,2 milliards $. Vous trouverez nouvelles et information à l’adresse bombardier.com ou en nous suivant sur Twitter : @Bombardier.

Notes aux rédacteurs

Pour des communiqués, de la documentation connexe et des photos, visitez notre galerie de presse à l’adresse www.bombardier.com/fr/galerie-de-presse.html. Pour recevoir nos communiqués, visitez notre section fil de presse RSS ou suivez Bombardier Transport sur Twitter @BombardierRail.

Bombardier, PRIMOVE et L’évolution de la mobilité … sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Vous pouvez également adresser vos questions spécifiques à nos contacts mondiaux.

Johanna Schönberg
Advisor Communications, PRIMOVE
+49 30 98607 2436
johanna.schoenberg@rail.bombardier.com

Relations avec les médias, Groupe
+49 30 98607 1687
press@rail.bombardier.com

Le FPI PRO conclut l’acquisition d’un immeuble d’une valeur de 7,4 millions de dollars

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 7 déc. 2016) –

DIFFUSION INTERDITE AUX ÉTATS-UNIS OU PAR L’ENTREMISE DE SERVICES DE NOUVELLES DES ÉTATS-UNIS

Le Fonds de placement immobilier PRO (le « FPI PRO » ou le « FPI ») (TSX CROISSANCE:PRV.UN) se réjouit d’annoncer qu’il a conclu une opération précédemment annoncée visant l’acquisition d’un immeuble de bureaux et de commerces de détail à vocation mixte situé à L’Ancienne Lorette, au Québec, au prix de 7,4 millions de dollars.

1275, avenue Jules-Verne, L’Ancienne Lorette, Québec

L’immeuble, qui est situé au 1275, avenue Jules-Verne, à L’Ancienne Lorette, en banlieue de Québec, est un immeuble de bureaux et de commerces de détail à vocation mixte et à locataires multiples. Il a été acquis auprès d’un seul vendeur. Le prix d’achat de l’immeuble a totalisé 7,4 millions de dollars, qui a été financé au moyen de nouveaux titres de créance à 3,95 % d’un capital de 5 millions de dollars et d’une durée de huit ans, et de fonds en caisse.

L’immeuble a été construit en 2004 et rénové en 2016. Il a une superficie locative brute de 49 760 pieds carrés couvrant environ quatre acres de terrain et compte 212 places de stationnement. L’immeuble est occupé à 100 % par quatre locataires, notamment Nordia Inc., aux termes d’un bail à long terme prenant fin en 2026, et L’Entrepôt du hockey (propriété d’un franchisé propriétaire de magasins multiples de FGL Sports, filiale de Canadian Tire), aux termes d’un bail à long terme prenant fin en 2026. L’immeuble est bien situé dans le carrefour commercial à grandes surfaces de L’Ancienne Lorette, où l’on prévoit aménager à proximité un magasin IKEA de 350 000 pieds carrés.

À propos du FPI PRO

Le FPI PRO est une fiducie de placement immobilier à capital variable non constituée en personne morale qui a été établie aux termes d’une déclaration de fiducie en vertu des lois de l’Ontario. Le FPI PRO a été établi en mars 2013 afin de détenir en propriété un portefeuille d’immeubles commerciaux diversifié au Canada, qui est principalement axé sur les marchés principaux et secondaires au Québec, dans le Canada atlantique et en Ontario et sur une expansion sélective dans l’Ouest canadien.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) ne sont responsables de l’exactitude ou de l’exhaustivité du présent communiqué.

Fonds de placement immobilier PRO
James W. Beckerleg
Président et chef de la direction
514-933-9552

Fonds de placement immobilier PRO
Gordon G. Lawlor, CPA, CA
Chef des finances
514-933-9552

Equifax Canada : De manière générale, l’endettement des consommateurs grimpe à l’échelle nationale et des taux de retard plus élevés sont rapportés dans les régions productrices de pétrole

TORONTO, ONTARIO–(Marketwired – 7 déc. 2016) – (NYSE:EFX) – Selon le Rapport national des tendances du crédit à la consommation du T3 2016 d’Equifax Canada, le taux national des retards à plus de 90 jours et l’endettement moyen des Canadiens et des Canadiennes a augmenté ce trimestre comparativement à la même période en 2015.

En effet, l’endettement moyen a augmenté de 3,6 pour cent pour atteindre 22 081 $, alors que les taux de défaillance ont augmenté de 1,05 pour cent pour atteindre 1,14 pour cent, ce qui est largement attribuable aux provinces productrices de pétrole dans l’Ouest canadien et à Terre-Neuve. Dans l’ensemble, il n’y a pas eu de changement dans les taux de défaillance depuis le trimestre précédent.

Comparativement à il y a un an, la plus forte hausse des taux de défaillance au pays a été enregistrée en Alberta, en Saskatchewan et à Terre-Neuve, où le taux des retards ont tendance à être plus élevés.

« Ce que nous observons dans l’Ouest canadien et à Terre-Neuve serait plus préoccupant si les gens des provinces fortement touchés par l’effondrement du pétrole accumulaient des piles de dettes, ce qu’ils ne font pas, surtout en Alberta et en Saskatchewan. Au même moment, l’Ontario et le Québec font preuve de stabilité et affichent des comportements de remboursement responsables. » indique Regina Malina, directrice principale des Aperçus de décision à Equifax Canada. « En moyenne, les Canadiens et les Canadiennes de partout au pays gèrent leurs dettes avec sagesse, la majorité d’entre eux remboursent leurs cartes de crédit au complet tous les mois et ce ne sont que quelques-uns qui ne font que les paiements minimaux. Nous les encourageons à continuer de respecter leur budget alors que nous approchons du magasinage des fêtes. »

L’endettement à la consommation total (excluant les hypothèques) reste en hausse en partie, accentué par les faibles taux d’intérêt. Au T3 de 2016, les consommateurs du Canada devaient 1 702 billion de dollars, comparé à 1 666 billion de dollars au T2 de 2016 et à 1 587 billion de dollars un an auparavant. Sur la base de la classification des dettes, les secteurs de l’automobile et des prêts à tempérament affichent de sérieuses hausses de 7,8 pour cent et de 7,7 pour cent respectivement, en glissement annuel.

« La majorité des consommateurs sont en fait à réduire leur endettement, mais ceux qui l’augmentent toujours ajoutent en moyenne de plus importantes sommes et suffisantes pour augmenter les niveaux totaux. » explique Madame Malina. « Le fait est que les gens qui ne peuvent se le permettre achètent plus de voitures, dépensent plus pour leur hébergement et empruntent plus des institutions financières. Entre temps, les Canadiens et les Canadiennes plus âgés ont affiché les plus importantes hausses dans leur endettement moyen mais continuent d’avoir le moins de problèmes en faisant leurs paiements à temps.

Analyse par âge – Dettes (excluant les hypothèques) et taux de défaillance

Âge Endettement moyen
(T3 2016)
Endettement moyen
Changement en glissement
annuel
(T3 2016 VS T3 2015)
Taux de défaillance
(T3 2016)
Taux de défaillance
(T3 2015)
18-25 8 343 $ 2,3 % 1,41 % 1.41%
26-35 17 064 $ 2,9 % 1,45 % 1.45%
36-45 26 697 $ 2,0 % 1,21 % 1.21%
46-55 32 594 $ 3,6 % 0,93 % 0.93%
56-65 27 840 $ 3,5 % 0,83 % 0.83%
65+ 15 238 $ 8,3 % 0,92 % 0.92%
Canada 22 081 $ 3,6 % 1,05 % 1.05%

Analyse des villes majeures – Dettes (excluant les hypothèques) et taux de défaillance

Endettement moyen
(T3 2016)
Endettement moyen
Changement en glissement
annuel
(T3 2016 VS T3 2015)
Taux de défaillance
(T3 2016)
Taux de défaillance
(T3 2015)
Calgary 28 810 $ 1,6 % 1,15 % 1.15%
Edmonton 26 889 $ 1,8 % 1,41 % 1.41%
Halifax 23 568 $ 3,0 % 1,48 % 1.48%
Montréal 17 206 $ 3,7 % 1,29 % 1.29%
Ottawa 21 478 $ 3,4 % 0,99 % 0.99%
Toronto 20 721 $ 4,8 % 1,26 % 1.26%
Vancouver 24 445 $ 4,5 % 0,81 % 0.81%
St. John’s 24 992 $ 3,2 % 1,19 % 1.19%
Fort McMurray 37 768 $ 2,9 % 1,60 % 1.60%

Analyse par province – Dettes (excluant les hypothèques) et taux de défaillance

Endettement moyen
(T3 2016)
Endettement moyen
Changement en glissement
annuel
(T3 2016 VS T3 2015)
Taux de défaillance
(T3 2016)
Taux de défaillance
T3 2015)
Ontario 21 794 $ 4,4 % 1,04 % 1.04%
Québec 18 714 $ 4,1 % 1,04 % 1.04%
Nouvelle-Écosse 22 208 $ 4,1 % 1,54 % 1.54%
Nouveau-Brunswick 22 823 $ 4,8 % 1,61 % 1.61%
Î.-P.-É. 22 110 $ 5,0 % 1,37 % 1.37%
Terre-Neuve 23 363 $ 4,5 % 1,06 % 1.06%
Région de l’Est 22 650 $ 4,5 % 1,44 % 1.44%
Alberta 27 956 $ 1,7 % 1,03 % 1.03%
Manitoba 18 355 $ 3,1 % 1,05 % 1.05%
Saskatchewan 24 574 $ 3,8 % 1,00 % 1.00%
Colombie-Britannique 23 597 $ 2,5 % 0,96 % 0.96%
Région de l’Ouest 24 728 $ 2,3 % 1,00 % 1.00%
Canada 22 081 $ 3,6 % 1,05 % 1.05%

Les données de ce rapport, y compris les scores, sont tirées d’Equifax Canada, le référentiel de la majorité des opérations de crédit qui se déroulent au Canada. Il y a plus de 25 millions de dossiers à la consommation uniques à Equifax. Les volumes d’opérations pour les données sont évalués à 105 millions par mois.

À propos d’Equifax

Equifax favorise l’avenir financier des personnes et des entreprises partout dans le monde. En utilisant la force combinée des données uniques fiables, de la technologie et des analyses novatrices, Equifax est passée de simple société de crédit à la consommation à un important fournisseur d’aperçus et de connaissances qui aident les clients à prendre des décisions éclairées. La société structure, assimile et analyse les données de plus de 820 millions de consommateurs et de plus de 91 millions d’entreprises dans le monde et ses bases de données comprennent les données d’employés fournies par plus de 6 600 employeurs.

Equifax, dont le siège social est à Atlanta en Géorgie a des investissements ou des exploitations dans 21 pays en Amérique du Nord, en Amérique centrale, en Amérique du Sud, en Europe et dans la région Asie-Pacifique. Elle est membre de l’indice Standard & Poor’s (S&P) 500®. Les actions ordinaires de l’entreprise se négocient à la Bourse de New York sous le symbole EFX. Equifax compte quelque 9 400 employés à travers le monde.

Parmi ses accomplissements notables, l’entreprise a été classée 13e sur la liste de l’American Banker FinTech Forward (2015); nommée fournisseur technologique supérieur sur la liste des 100 de FinTech (2004-2015); nommée une des lauréates du InformationWeek Elite 100 (2014-2015); reconnue comme étant l’un des 20 meilleurs employeurs par l’Atlanta Journal Constitution (2013-2015); nommée une des entreprises les plus admirées dans le monde par Fortune (2011-2015); nommée comme étant l’une des 100 entreprises les plus innovantes dans le monde par Forbes (2015). Pour plus d’information, visitez www.equifax.com.

Coordonnées pour les médias :
Andrew Findlater
SELECT Public Relations
416-659-1197
afindlater@selectpr.ca

Tom Carroll
Equifax Canada
416-227-5290
MediaRelationsCanada@equifax.com

Un nouveau membre nommé au Conseil d’administration de Cameco

SASKATOON, SASKATCHEWAN–(Marketwired – 6 déc. 2016) –

TOUS LES MONTANTS SONT EXPRIMÉS EN $ CA (SAUF AVIS CONTRAIRE)

Cameco (TSX:CCO)(NYSE:CCJ) a annoncé aujourd’hui la nomination, par son conseil d’administration, du Dr Kathryn J. Jackson au poste de directrice, effective au 1er janvier 2017 et jusqu’à la prochaine assemblée générale annuelle des actionnaires durant laquelle cette dernière se présentera aux élections devant les actionnaires et le reste du conseil d’administration.

Jackson, une résidente de Sewickley (Pennsylvanie), est une administratrice de société et une ancienne vice-présidente principale et chef des services technologiques chez RTI International Metals Inc. Cette dernière a accumulé une vaste expérience dans la haute direction et au sein des conseils d’administration d’industries extrêmement techniques, y compris celles associées à la production d’énergie nucléaire. En tant que vice-présidente principale et chef des services technologiques chez RTI International Metals Inc., un fournisseur mondial de produits à base de titane et de métaux spécialisés récemment acquis par la société Alcoa, Jackson était en charge de la technologie métallurgique, des produits et des activités de fabrication.

Jackson a également occupé le poste vice-présidente principale et chef des services technologiques chez Westinghouse Electric Company, où elle était responsable de la recherche et du développement, ainsi que des initiatives visant la durabilité environnementale. Avant cela, elle a occupé divers postes à responsabilités pour le compte de la Tennessee Valley Authority, une société basée aux États-Unis productrice et distributrice d’électricité, y compris d’énergie nucléaire.

« Je suis heureux d’accueillir Kate Jackson au sein du Conseil d’administration de Cameco, » a déclaré Neil McMillan, Président du Conseil. « Son vaste savoir technique et expérience en affaires, à la fois dans le domaine des services et de la distribution au sein de l’industrie nucléaire aux États-Unis, seront des atouts particulièrement précieux pour notre conseil d’administration et notre société. »

Jackson est membre du conseil d’administration d’HydroOne Limited, l’une des plus importantes sociétés d’électricité en Amérique du Nord basée en Ontario, ainsi que du conseil d’administration de la société Portland General Electric. Elle est également conseillère auprès de l’école d’ingénieurs de l’Université Carnegie Mellon et membre du conseil consultatif du Carnegie Mellon Electricity Industry Center. Jackson est titulaire d’un doctorat et d’une maîtrise en génie et en sciences politiques de l’Université Carnegie Mellon. Elle est également détentrice d’une maîtrise en gestion de projets d’ingénierie industrielle de l’Université de Pittsburgh et un baccalauréat en physique du Grove City College.

Profil de la société

Cameco, l’un des plus grands producteurs d’uranium au monde, est également un important fournisseur de services de conversion, et l’un des deux seuls fabricants de combustible approvisionnant le réacteur Candu au Canada. Notre position concurrentielle repose sur notre participation majoritaire dans les plus grandes réserves à teneur élevée au monde, ainsi que sur nos faibles coûts d’exploitation. Nos produits d’uranium servent à générer de l’électricité propre dans des centrales nucléaires du monde entier. Nous poursuivons également des travaux de prospection d’uranium sur l’ensemble du continent américain, en Australie et en Asie. Nos actions se négocient aux bourses de Toronto et de New York. Notre siège social est situé à Saskatoon, en Saskatchewan.

Demandes de renseignements émanant des investisseurs :
Rachelle Girard
(306) 956-6403

Demandes de renseignements émanant des médias :
Carey Hyndman
(306) 956-6317

IDT va présenter les toutes dernières innovations en matière de produits automobiles, alimentation sans fil et détection au CES 2017

SAN JOSÉ, CALIFORNIE–(Marketwired – Dec 6, 2016) –
Note aux rédacteurs : une photo est jointe au présent communiqué de presse.

Integrated Device Technology, Inc. (IDT) (NASDAQ : IDTI) a annoncé qu’elle présentera sa technologie révolutionnaire de détection et d’alimentation sans fil au CES 2017, le mois prochain à Las Vegas. La société fera démonstration de produits idéalement adaptés aux produits finis mobiles et automobiles. Le salon aura lieu du 5 au 8 janvier et IDT sera située dans l’espace d’exposition au stand 40736. Les participants pourront aussi demander une session privée pour parler de la technologie IDT dans son espace de conférence détaché en remplissant le formulaire Web à l’adresse http://bit.ly/2gJJFO6.

Les démonstrations de capteurs incluront des applications avec des dispositifs ultra-compacts détectant une vaste gamme de conditions environnementales, allant des gaz aux rayons ultra-violets. Parmi les produits marquants, on retrouvera l’IDT(R) ZMOD3250, un capteur de gaz minuscule de haute sensibilité, capable d’identifier de manière sélective plusieurs composés organiques volatiles, notamment le formaldéhyde et l’éthanol. Avec ses dimensions de 3,0 mm x 3,0 mm x 0,7 mm, ce composant figurait parmi les finalistes du MEMS & Sensors Technology Showcase le mois dernier au MEMS & Sensors Executive Congress(SM) 2016.

Les démonstrations d’alimentation sans fil présenteront les toutes dernières évolutions d’IDT en matière de produits leaders du marché, permettant de charger sans fil, notamment un nouveau kit de conception de référence clé en main qui simplifie l’intégration de l’alimentation sans fil dans les produits électroniques. La société présentera également un kit sans fil pour voiture et fera démonstration de sa technologie PowerShare sans fil, utilisant un smartphone pour recharger sans fil une montre smartwatch.

« L’innovation est la règle du jeu au CES et notre équipe est ravie des technologies véritablement innovantes qu’IDT présentera le mois prochain à Las Vegas », a déclaré Daniel Aitken, directeur général de la division Corporate Marketing and Communications chez IDT. « Notre technologie de détection et d’alimentation sans fil est conçue pour un large éventail d’applications mobiles et automobiles. Nous nous réjouissons de parler de la différenciation apportée par ces dispositifs. »

À propos d’IDT

Integrated Device Technology, Inc. développe des solutions systèmes qui optimisent les applications de ses clients. Les produits d’IDT, leaders sur le marché dans les domaines de la RF, de la synchronisation, du transfert de puissance sans fil, de la commutation séquentielle, des interfaces, des ASIC automobiles, des CI de gestion de batterie, des CI de conditionneurs de signal pour capteurs et des capteurs environnementaux, font partie du large éventail de solutions complètes de signaux mixtes proposées par la société dans les secteurs des communications, de l’informatique, de l’automobile et de l’industrie. Basée à San José, en Californie, IDT dispose d’installations de conception, fabrication et commercialisation, ainsi que de distributeurs partenaires dans le monde entier. Les actions d’IDT sont cotées en bourse (NASDAQ Global Select Stock Market(R)) sous le symbole « IDTI ». Pour en savoir plus sur IDT, rendez-vous sur : www.IDT.com. Suivez IDT sur Facebook, LinkedIn, Twitter, YouTube et Google+.

(C) 2016, IDT. IDT et le logo IDT sont des marques commerciales ou déposées appartenant à Integrated Device Technology, Inc. Toutes autres marques ou dénominations de produits constituent ou peuvent constituer des marques commerciales ou déposées utilisées pour identifier des produits ou des services appartenant à leurs propriétaires respectifs.

Pour visionner la photo jointe au présent communiqué de presse, veuillez cliquer sur le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/CES2017.jpg

Contacts :
Contact auprès de la presse IDT :
Dean Solov
Responsable des relations publiques
(408) 284-2608
dean.solov@idt.com