Bombardier signe une lettre d’intention avec HK Bellawings Jet Limited qui comprendrait jusqu’à 18 avions Global 6500 et Global 7500

GENÈVE, SUISSE–(Marketwired – 29 mai 2018) –

Note aux rédacteurs : Une photo est associée à ce communiqué de presse.

Bombardier a annoncé aujourd’hui qu’elle avait signé une lettre d’intention pour l’acquisition d’un maximum de 18 avions Global 6500 et Global 7500 avec HK Bellawings Jet Limited, importante société de gestion d’avions basée à Hong Kong. Si toutes les commandes fermes et les options étaient exercées, la transaction serait évaluée à quelque 1,14 milliard de dollars américains, aux prix courants de 2018.

« Nous sommes enchantés de l’accueil extraordinaire que nous avons reçu depuis le lancement de nos tout récents avions Global, il y a quelques jours à peine », a affirmé Peter Likoray, vice-président principal des Ventes mondiales et marketing de Bombardier Avions d’affaires. « Nos avions Global de premier plan contribueront à la réussite soutenue de HK Bellawings Jet Limited et de ses activités dans la région. »

« Nous sommes heureux d’annoncer notre lettre d’intention pour l’achat de 18 avions Global 6500 et Global 7500 en ce premier jour du salon EBACE. Les avions Global 6500 et Global 7500 constituent la dernière génération d’avions haut de gamme de Bombardier. Les deux avions se positionnent parfaitement avec le développement rapide de HK Bellawings, pour devenir une solution de l’aviation d’affaires unique, nous permettant de viser plus haut et d’aller plus loin à long terme, » a dit Zhang Yijia, président de HK Bellawings.

L’avion Global 6500 lancé récemment et l’avion Global 7500 renommé constituent la référence avec la plus grande autonomie et les cabines les plus spacieuses de leurs catégories respectives, tout en offrant le vol en douceur emblématique de Bombardier.

L’avion Global 6500 se joint à la gamme d’avions Global hautement performante, offrant une autonomie et une vitesse accrues, ainsi que des coûts d’exploitation très avantageux comparativement à des avions concurrents plus petits et à l’autonomie moindre. L’avion Global 6500 peut relier Hong Kong ou Singapour à Londres.

L’avion Global 7500 affiche maintenant une autonomie inégalée de 7 700 milles marins, soit 300 milles marins de plus que prévu dans les engagements initiaux. C’est le seul avion d’affaires à pouvoir relier New York à Hong Kong et Singapour à San Francisco sans escale.

Basée à Hong Kong, HK Bellawings Jet Limited est une société de gestion d’avions d’affaires prestigieuse qui propose un éventail diversifié de solutions et de services professionnels, hautement efficaces et complets pour l’aviation d’affaires, notamment la gestion d’avions, la maintenance, des services de voyages, l’acquisition d’avions et des services-conseils en aviation d’affaires. Elle exploite une flotte d’avions d’affaires Challenger et Global de Bombardier.

À propos de Bombardier

Comptant plus de 69 500 employés répartis entre quatre secteurs d’activité, Bombardier est un leader mondial de l’industrie du transport, créant des avions et des trains novateurs qui changent la donne sur leur marché. Nos produits et nos services offrent des expériences de transport de calibre international qui établissent de nouvelles normes en matière de confort des passagers, d’efficacité énergétique, de fiabilité et de sécurité.

Avec son siège social situé à Montréal, au Canada, Bombardier possède des installations de production et d’ingénierie dans 28 pays, couvrant les secteurs Transport, Avions d’affaires, Avions commerciaux et Aérostructures et Services d’ingénierie. Les actions de Bombardier se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Pour l’exercice clos le 31 décembre 2017, nos revenus ont totalisé 16,2 milliards $ US. Vous trouverez nouvelles et information à l’adresse bombardier.com ou en nous suivant sur Twitter : @Bombardier.

Notes aux rédacteurs

Suivez @Bombardierjets sur Twitter pour obtenir les dernières nouvelles et mises à jour de Bombardier Avions d’affaires.

Pour recevoir nos communiqués de presse, visitez la section des fils RSS de notre site Web.

Bombardier, Challenger, Global, Global 6500 et Global 7500 sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20180529-1108016_800.jpg

Anna Cristofaro
Relations publiques et communications
Bombardier Avions d’affaires
+ 1 514-855-8678
anna.cristofaro@aero.bombardier.com

Nemaska Lithium signe un contrat de vente de concentré de spodumène

QUÉBEC, Québec, 29 mai 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — Nemaska Lithium Inc. (” Nemaska Lithium ” ou la ” Société “) (TSX:NMX) (OTC:NMKEF) est heureuse d’annoncer la signature d’une entente pour la vente de concentré de spodumène avec Hanwa Co., Ltd. (” Hanwa “), agissant en qualité d’agent pour General Lithium Corp. (” GLC “), cette dernière ayant signé l’entente à titre d’intervenante.  

D’après cette entente, Nemaska Lithium fournira, par l’entremise de sa filiale à part entière Nemaska Lithium Whabouchi Mine Inc., une quantité significative de concentré de spodumène sur une base d’achat ferme (take-or-pay) pour un prix établi d’après une formule utilisant le prix du marché au moment de la livraison. La période des livraisons commencera après la construction de la mine Whabouchi et se poursuivra jusqu’au démarrage à pleine capacité de l’usine électro-chimique de Shawinigan.

” Nous sommes très heureux d’entreprendre cette relation commerciale avec Hanwa, une société de négoce mondiale de premier plan basée au Japon, et GLC, une société chinoise spécialisée dans la R&D, la production et les ventes de produits du lithium et aussi l’un des plus importants convertisseurs de spodumène en Chine “, a déclaré Guy Bourassa, président & chef de la direction de Nemaska Lithium.

Bourassa poursuit, ” Notre plan d’affaires demeure l’intégration verticale par la vente d’hydroxyde de lithium et de carbonate de lithium provenant de notre usine électro-chimique de Shawinigan; toutefois, étant donné que la mine de Whabouchi sera en production environ une année avant que l’usine électro-chimique ne soit mise en service, nous avons décidé d’être opportunistes en vendant du concentré de spodumène dans l’intervalle, ce qui nous permettra effectivement de générer du revenu lors du dernier trimestre de 2019.

À propos de Nemaska Lithium

Nemaska Lithium est une entreprise chimique en développement dont les activités seront intégrées verticalement, de l’extraction minière de spodumène jusqu’à la commercialisation d’hydroxyde et de carbonate de lithium de haute pureté. Ces sels de lithium sont destinés principalement au marché en forte croissance des batteries au lithium-ion, propulsé de plus en plus par la demande en matière d’électrification des transports et de stockage d’énergie à l’échelle mondiale. Grâce à ses produits et procédés, Nemaska Lithium compte faciliter l’accessibilité aux énergies vertes, au bénéfice de l’humanité.

La Société exploitera la mine Whabouchi au Québec, au Canada, l’un des plus importants gisements de spodumène au monde, tant en termes de volume que de teneur. L’entreprise transformera, à l’usine de Shawinigan, le concentré de spodumène produit à la mine Whabouchi grâce à un procédé unique d’électrolyse membranaire pour lequel la Société détient plusieurs brevets.

Nemaska Lithium est un membre de l’indice des titres à petite capitalisation S&P/TSX, de l’indice minier mondial S&P/TSX, de l’indice des métaux de base mondial S&P/TSX, de l’indice mondial des métaux de base à pondération égale S&P/TSX et de l’indice MSCI Canada des titres à petite capitalisation. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site nemaskalithium.com ou twitter.com/Nemaska_Lithium.

À propos de Hanwa et GLC

Hanwa est une société de négoce mondiale de premier plan basée au Japon, et est active dans une large gamme de domaines. Depuis sa fondation en 1947, Hanwa a connu une croissance constante dans une large variété de secteurs tels que l’acier, les métaux et alliages, les métaux non-ferreux, les produits alimentaires, le pétrole, les produits chimiques, le bois d’oeuvre, la machinerie et d’autres secteurs, tout en se concentrant spécifiquement sur les matières premières pour l’industrie en croissance des batteries rechargeables. Basée en Chine, GLC fut fondée en 2006. Elle est spécialisée en R&D, production et ventes de produits de base du lithium et de produits spécialisés pour batteries au lithium; ses produits sont utilisés largement dans l’industrie des batteries au lithium et celle des unités centrales de climatisation.

Mise en garde relative aux énoncés prospectifs

Tous les énoncés, autres que les faits historiques, contenus dans le présent communiqué de presse, y compris, sans s’y restreindre, ceux relatifs à la vente par la Société et l’achat par Hanwa, sur une base d’achat ferme, d’une quantité significative de concentré de spodumène, constituent de ” l’information prospective ” ou des ” énoncés prospectifs ” selon le sens attribué par certaines lois sur les valeurs mobilières et sont fondés sur des attentes, des estimations et des prévisions faites en date du présent communiqué de presse. Certaines hypothèses importantes faites par la Société dans ses énoncés prospectifs comprennent, sans s’y limiter, (a) la conclusion de toutes les composantes du financement de projet et l’obtention du produit total qui en découle, et (b) la construction et le commencement de la production commerciale à la mine Whabouchi.

Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse comprennent, sans s’y limiter, ceux liés (i) au commencement de la période des livraisons après la construction de la mine Whabouchi et sa continuation jusqu’au démarrage à pleine capacité de l’usine de Shawinigan, (ii) le plan de la Société visant l’intégration verticale et la vente d’hydroxide de lithium et de carbonate de lithium, (iii) à la mine Whabouchi débutant sa production commerciale une année avant la mise en service de l’usine Shawinigan, (iv) la Société générant un revenue au dernier trimestre de 2019, et (v) de manière générale, au paragraphe ” À propos de Nemaska Lithium ” ci-dessus qui décrit essentiellement les perspectives de la Société. Les énoncés prospectifs sont nécessairement fondés sur un certain nombre d’estimations et d’hypothèses qui, bien que considérées comme raisonnables par la Société au moment où ces énoncés ont été formulés, sont assujetties à des incertitudes et à des imprévus importants sur les plans opérationnel, économique et concurrentiel. Ces estimations et ces hypothèses peuvent s’avérer inexactes.

Beaucoup de ces incertitudes et de ces imprévus peuvent affecter directement ou indirectement ou pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement de ceux avancés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs. Rien ne garantit la mise en production commerciale de la mine Whabouchi, puisque les résultats des efforts de financement de la Société et les événements futurs, pourraient sensiblement différer de ce qui est présentement anticipé par la Société.

De par leur nature même, les énoncés prospectifs comportent un nombre d’incertitudes et de risques intrinsèques, tant généraux que particuliers, et il est possible que les estimations, prévisions, projections et autres énoncés prospectifs ne se matérialisent pas ou que les hypothèses ne reflètent pas les résultats futurs. Les énoncés prospectifs sont présentés dans le but de fournir de l’information sur les efforts de la direction pour compléter le financement de son projet et, de manière plus générale, les attentes et les plans de la direction relatifs à l’avenir. Le lecteur est mis en garde contre le risque d’accorder une crédibilité excessive à ces énoncés prospectifs puisqu’un certain nombre de facteurs de risque importants et d’événements futurs pourraient entraîner des différences sensibles entre les résultats réels et les croyances, plans, objectifs, attentes, prévisions, estimations, hypothèses, et intentions exprimés dans ces énoncés prospectifs. Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse sont concernés par ces mises en garde et ceux faits dans nos autres dépôts auprès des organismes canadiens de réglementation des valeurs mobilières comprenant, mais sans s’y limiter, les mises en garde figurant dans la rubrique ” Facteurs de risque ” dans la notice annuelle de la Société datée du 5 octobre 2017 et la rubrique ” Exposition et gestion des risques ” dans le rapport de gestion trimestriel de la Société. La Société prévient que la liste de facteurs ci-dessus qui pourraient influencer les résultats futurs n’est pas exhaustive et que de nouveaux risques imprévisibles pourraient se matérialiser à l’occasion. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser des énoncés prospectifs ou d’expliquer une différence considérable entre les événements réels subséquents et ces énoncés prospectifs, sauf dans la mesure requise par la loi applicable.

D’autres renseignements sur Nemaska Lithium se trouvent dans la base de données de SEDAR (www.sedar.com) et sur le site Web de la Société à l’adresse : www.nemaskalithium.com.

POUR EN SAVOIR PLUS, VEUILLEZ COMMUNIQUER AVEC:

M. Victor Cantore
Relations avec les investisseurs
514 831-3809
victor.cantore@nemaskalithium.com
Mme Wanda Cutler
Relations avec les investisseurs
416 303-6460
wanda.cutler@nemaskalithium.com
   
Mme Fanny-Ève Tapp
Relations avec les médias
Tél. : 514 935-2777, poste 204
Cell.: 514 442-0445
fanny-eve.tapp@nemaskalithium.com
 

www.nemaskalithium.com

Bombardier accroît grandement ses services d’intervention mobile mondiaux en vue de l’entrée en service de l’avion Global 7500

GENÈVE, SUISSE–(Marketwired – 29 mai 2018) – Bombardier a annoncé aujourd’hui qu’elle ajoutera à la seconde moitié de 2018 un avion Challenger 300 dédié à son équipe d’intervention mobile mondiale, qui constitue déjà l’un des services les plus complets d’intervention sur place, mobile et en situation d’avion cloué au sol. Fort du succès de l’avion Learjet 45 de l’équipe nord-américaine d’intervention mobile, l’avion Challenger 300 sera basé à Francfort, en Allemagne, à portée du principal centre de distribution de pièces de Bombardier en Europe qui se trouve près de l’aéroport international de Francfort.

Le nouvel avion de soutien Challenger 300 transportera des pièces et des techniciens 24 heures sur 24, sept jours sur sept, pour résoudre rapidement des situations d’avion cloué au sol pour les avions Learjet, Challenger et Global de Bombardier.

« Depuis cinq ans, nous avons vu augmenter constamment la fiabilité de notre flotte pour toutes nos plateformes d’avions. Maintenant, en combinant un avion superintermédiaire rapide et fiable avec la disponibilité immédiate de nos pièces et de nos techniciens compétents, nous portons nos services d’intervention à un niveau supérieur », a déclaré Jean-Christophe Gallagher, vice-président et directeur général, Expérience client, Bombardier Avions d’affaires.

Grâce à ses capacités impressionnantes, l’avion Challenger 300, qui peut voler sur 3 065 milles marins (5 646 km) sans escale* à une vitesse de Mach 0,80 et décoller ou atterrir sur certaines pistes les plus difficiles d’accès du monde, fournira du soutien supplémentaire au cours d’interventions de maintenance non programmées.

Bombardier prépare l’ajout de l’avion Challenger 300 à l’équipe d’intervention mobile au cours de la seconde moitié de 2018, avant l’entrée en service de l’avion révolutionnaire Global 7500 de Bombardier – l’avion d’affaires le plus spacieux et à la plus grande autonomie de l’industrie. Un avion Learjet 45, basé à Chicago (Illinois), fournit du soutien 24 heures sur 24, sept jours sur sept, aux clients de Bombardier depuis 2014.

« Bombardier accorde beaucoup d’importance à la tranquillité d’esprit de ses clients. Nous tenons donc à continuer d’investir dans les services de notre équipe d’intervention mobile afin qu’ils apportent encore plus de satisfaction à notre clientèle mondiale en pleine croissance », a ajouté M. Gallagher.

En quelques mois, Bombardier a augmenté ses capacités de réponse à la clientèle de façon remarquable. Plusieurs nouveaux camions d’intervention mobile ont été déployés, portant le total mondial actuel à 23 véhicules. L’entreprise a ajouté six nouvelles stations de maintenance en ligne en Europe et a établi des Centres de contrôle de maintenance à Wichita (Kansas) et à Linz, en Autriche. Ces nouveaux centres travaillent en collaboration avec le Centre de réponse à la clientèle de Bombardier pour optimiser la réponse aux demandes des clients et diriger le soutien de maintenance aussi efficacement que possible pour assurer un retour en service sans heurt.

À propos de Bombardier

Avec plus de 69 500 employés répartis entre quatre secteurs d’activité, Bombardier est un leader mondial de l’industrie du transport, créant des avions et des trains novateurs qui changent la donne sur leur marché. Nos produits et nos services offrent des expériences de transport de calibre international qui établissent de nouvelles normes en matière de confort des passagers, d’efficacité énergétique, de fiabilité et de sécurité.

Avec son siège social situé à Montréal, au Canada, Bombardier possède des installations de production et d’ingénierie dans 28 pays, couvrant les secteurs Transport, Avions d’affaires, Avions commerciaux et Aérostructures et Services d’ingénierie. Les actions de Bombardier se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Pour l’exercice clos le 31 décembre 2017, nos revenus ont été de 16,2 milliards $ US. Vous trouverez nouvelles et information à l’adresse bombardier.com ou en nous suivant sur Twitter : @Bombardier.

Notes aux rédacteurs

Suivez @Bombardierjets sur Twitter pour obtenir les dernières nouvelles et mises à jour de Bombardier Avions d’affaires.

Pour recevoir nos communiqués de presse, visitez la section des fils RSS de notre site Web.

Bombardier, Learjet, Learjet 45, Challenger, Challenger 300, Global et Global 7500 sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

* Dans certaines conditions d’exploitation.

Anna Cristofaro
Bombardier Avions d’affaires
+1 438.994.6043
anna.cristofaro@aero.bombardier.com

Bombardier présente la nouvelle locomotive TRAXX DC3

BERLIN, ALLEMAGNE–(Marketwired – 28 mai 2018) –

Note aux rédacteurs : Pour voir les photos associées à ce communiqué, veuillez visiter les liens suivants :

La nouvelle locomotive BOMBARDIER TRAXX DC3

Représentants de Bombardier Transport

Aujourd’hui, Bombardier Transport, chef de file de la mobilité, a dévoilé sa nouvelle locomotive BOMBARDIER TRAXX DC3 à son site de Vado Ligure en Italie. Certains des principaux exploitants de transport italiens ont ainsi pu voir de près l’une des locomotives les plus innovatrices à faire son entrée sur le marché du transport ferroviaire de marchandises.

Peter Amman, chef, Écosystème global de transport de marchandises à Bombardier Transport, a commenté, « Nous sommes heureux de présenter cette locomotive innovatrice au marché italien et mondial du transport de marchandises. Sa souplesse, combinée à notre solide offre de services de maintenance, permettra non seulement de réduire le coût total de propriété, mais aussi d’étendre les activités des exploitants de transport de marchandises italiens. »

Luigi Corradi, Président et Directeur Général de Bombardier Transport Italie, a commenté : « La nouvelle locomotive TRAXX DC3 représente un saut générationnel sur le marché – une locomotive de pointe, capable de maximiser l’efficacité énergétique, d’assurer une charge et une capacité de traction accrues et de réduire la consommation d’énergie. Une des caractéristiques les plus intéressantes de la locomotive est sa fonction du dernier kilomètre (Last Mile) qui rend possible de nouveaux concepts de logistique puisqu’elle permet à la locomotive de franchir les tronçons de voie non électrifiés, comme ceux que l’on trouve souvent dans les ports ou les gares de marchandises. Cette option peut même être installée après la livraison dans le cadre d’une mise à niveau. »

Pour un accroissement de l’efficacité et une réduction des coûts d’exploitation, la locomotive TRAXX DC3 a aussi été conçue en fonction des plus récentes solutions de maintenance numériques du secteur de transport de marchandises. Des plateformes intelligentes, fondées sur la maintenance selon l’état, les mégadonnées et la technologie de l’Internet des objets (IdO), établissent une corrélation entre les données provenant du véhicule et l’infrastructure ferroviaire de manière à surveiller l’état du véhicule en temps réel, prédisant les interventions de maintenance, tout en garantissant la performance et la disponibilité optimale du parc.

Les exploitants ferroviaires italiens Mercitalia Rail, Captrain Italia, GTS et Locoitalia sont les premiers à améliorer leur service de transport de marchandises par l’achat de la nouvelle locomotive TRAXX DC3. En plus des 190 locomotives BOMBARDIER TRAXX DC qui ont été livrées, 54 locomotives sont en cours de production à l’usine de Vado Ligure de Bombardier. Depuis 1908, l’usine a reçu des commandes de production de plus de 2 000 locomotives pour le marché italien et mondial de transport de marchandises, confirmant le rôle de chef de file de Bombardier et sa réputation en matière d’excellence du service, de la construction à la maintenance après-vente, garantissant continuité et efficacité tout au long du cycle de vie du produit.

À propos de Bombardier Transport

Bombardier Transport est un chef de file mondial dans le secteur des technologies ferroviaires. Elle offre la plus vaste gamme de produits et de services de l’industrie, couvrant toutes les solutions de transport ferroviaire : des trains aux sous-systèmes et à la signalisation, mais aussi des systèmes de transport complets, des solutions de mobilité électrique et des services de maintenance. En tant qu’entreprise innovante, elle réalise sans cesse de nouvelles avancées en matière de mobilité durable. Elle fournit des solutions intégrées très avantageuses pour les exploitants, les passagers et l’environnement. Ses produits et services sont en exploitation dans plus de 60 pays. Bombardier Transport, dont le siège mondial est situé à Berlin, en Allemagne, emploie environ 39 850 personnes.

À propos de Bombardier

Avec plus de 69 500 employés répartis entre quatre secteurs d’activité, Bombardier est un leader mondial de l’industrie du transport, créant des avions et des trains novateurs qui changent la donne sur leur marché. Nos produits et nos services offrent des expériences de transport de calibre international qui établissent de nouvelles normes en matière de confort des passagers, d’efficacité énergétique, de fiabilité et de sécurité.

Avec son siège social situé à Montréal, au Canada, Bombardier possède des installations de production et d’ingénierie dans 28 pays, couvrant les secteurs Transport, Avions d’affaires, Avions commerciaux et Aérostructures et Services d’ingénierie. Les actions de Bombardier se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Pour l’exercice clos le 31 décembre 2017, nos revenus ont été de 16,2 milliards $ US. Vous trouverez nouvelles et information à l’adresse bombardier.com ou en nous suivant sur Twitter : @Bombardier.

Notes aux rédacteurs

Pour recevoir nos communiqués de presse, visitez notre section de fil RSS.

Bombardier et TRAXX sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Vous pouvez également adresser vos questions spécifiques à nos contacts mondiaux.

Will Tanner
Communications, WMA|
+44 1332 25 1238
will.tanner@rail.bombardier.com

Relations avec les médias, Groupe
+49 30 98607 1687
press@rail.bombardier.com

airBaltic commande jusqu’à 60 avions Bombardier CS300

RIGA, LETTONIE–(Marketwired – 28 mai 2018) –

Note aux rédacteurs : Une photo est associée à ce communiqué de presse.

Bombardier Avions commerciaux et Air Baltic Corporation AS (airBaltic) ont annoncé aujourd’hui qu’elles avaient signé une convention d’achat ferme de 30 avions CS300 avec des options et des droits d’achat de 30 autres avions du même type.

Selon le prix courant de l’avion CS300, la valeur de cette commande ferme s’élève à environ 2,9 milliards de dollars américains. Et ce total serait porté à près de 5,9 milliards de dollars américains si les options sur 15 avions et les droits d’achat sur 15 autres étaient tous exercés.

« Le programme d’avions C Series fait de plus en plus d’adeptes sur le marché, et cette importante nouvelle commande de l’exploitant de lancement du modèle CS300 est une autre preuve de sa performance en service exceptionnelle, a déclaré Fred Cromer, président, Bombardier Avions commerciaux. Nous sommes d’autant plus fiers que l’avion CS300 a aidé airBaltic à se maintenir parmi les transporteurs aériens les plus ponctuels du monde. La gamme C Series est à l’avant-garde du marché des petits avions monocouloirs, et airBaltic a grandement contribué à la démonstration de sa valeur. Au cours des 18 derniers mois, nous avons vu airBaltic se démarquer de plus en plus sur le marché et nous lui souhaitons d’obtenir encore plus de succès avec sa flotte de CS300 agrandie. »

Avec cette commande, airBaltic devient le plus grand client européen d’avions C Series et vient au deuxième rang des clients mondiaux de cette série avec 50 avions en commande ferme. Le nouveau plan d’affaires du transporteur repose sur une expansion considérable de ses routes au départ des trois pays baltes (Lettonie, Estonie et Lituanie).

« Opter pour les avions C Series avant les autres transporteurs était une décision visionnaire, qui consistait à miser sur la technologie de pointe pour appuyer notre plan de redressement menant à assurer une rentabilité durable. Aujourd’hui, nous profitons de ces avions monocouloirs les plus écoénergétiques. Avec ces économies de carburant démontrées de plus de 22 pour cent, l’avion CS300 contribue grandement à limiter nos coûts d’exploitation. En 2017, nous avons connu une croissance remarquable, et nous avons montré au monde entier les capacités et le confort sans pareils de cet avion novateur. Nous avons parfaitement exécuté la stratégie de modernisation de notre flotte, et nous sommes enthousiastes à l’idée de faire croître davantage notre flotte pour la porter à 80 avions CS300, tout en retirant progressivement nos autres types d’avions au cours des trois prochaines années », a précisé Martin Gauss, chef de la direction d’airBaltic.

« Nous entreprenons maintenant de mettre en œuvre notre prochaine stratégie d’affaires, Destination 2025, qui prévoit une plus grande présence mondiale d’airBaltic. La mise en service d’une flotte plus grande et exclusivement composée d’avions CS300, avion qui répond le mieux aux besoins des marchés que nous desservons, représente une partie essentielle de cette nouvelle stratégie », a-t-il ajouté.

« 2017 a été l’année la plus fructueuse dans l’histoire d’airBaltic, année au cours de laquelle l’entreprise a obtenu des résultats opérationnels et financiers exceptionnels. Ces résultats sont la preuve éloquente de l’efficacité de la stratégie d’affaires et du modèle d’exploitation de l’entreprise », a mentionné Uldis Augulis, ministre des Transports de la République de Lettonie. « Cette nouvelle commande, qui est le plus gros investissement jamais réalisé en Lettonie, contribuera grandement au développement de l’infrastructure de transport aérien des pays baltes et aura des répercussions très importantes sur les exportations, l’économie et le marché de l’emploi ».

Les livraisons pour cette nouvelle commande devraient commencer au quatrième trimestre de 2019. Auparavant, airBaltic avait commandé 20 avions CS300. Actuellement, ce transporteur aérien exploite huit avions CS300 en service payant.

À propos des avions C Series

L’avion C Series est fabriqué par la Société en commandite Avions C Series, une filiale du secteur d’activité Bombardier Avions commerciaux de Bombardier Inc. Pour plus de renseignements sur les avions C Series, rendez-vous dans l’espace média de Bombardier.

À propos d’airBaltic

airBaltic (AIR BALTIC CORPORATION) est le transporteur aérien le plus ponctuel du monde, reliant la région de la mer Baltique à 70 destinations en Europe, au Moyen-Orient et dans la CÉI. airBaltic est une société par actions à responsabilité illimitée fondée en 1995. Son principal actionnaire est l’État de la Lettonie, qui en détient 80,05 pour cent des parts, tandis que Lars Thuesen en détient environ 20 pour cent par l’intermédiaire de la société Aircraft Leasing 1 SIA, dont il est l’unique propriétaire. La flotte d’airBaltic comprend 31 avions, soit 8 CS300, 11 Boeing 737 et 12 Q400 de Bombardier. airBaltic a reçu de nombreux prix internationaux pour son excellence, ses services novateurs et sa réussite dans la redéfinition de son exploitation. Le transporteur a reçu le prix de la société aérienne régionale de l’année du CAPA en 2017 et le prix du leader du marché des transporteurs aériens de l’année d’ATW en 2017. airBaltic s’est également classé au premier rang des sociétés aériennes dans le monde pour la ponctualité en 2014, 2015, 2016 et 2017.

À propos de Bombardier

Comptant plus de 69 500 employés répartis entre quatre secteurs d’activité, Bombardier est un leader mondial de l’industrie du transport, créant des avions et des trains novateurs qui changent la donne sur leur marché. Nos produits et nos services offrent des expériences de transport de calibre international qui établissent de nouvelles normes de confort des passagers, d’efficacité énergétique, de fiabilité et de sécurité.

Avec son siège social situé à Montréal, au Canada, Bombardier possède des installations de production et d’ingénierie dans 28 pays, couvrant les secteurs Transport, Avions d’affaires, Avions commerciaux et Aérostructures et Services d’ingénierie. Les actions de Bombardier se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Au cours de l’exercice terminé le 31 décembre 2017, nous avons réalisé un chiffre d’affaires de 16,2 milliards de dollars américains. Vous trouverez nouvelles et information à l’adresse www.bombardier.com ou en nous suivant sur Twitter @Bombardier.

Notes aux rédacteurs

Des images d’un avion C Series arborant les couleurs d’airBaltic sont affichées avec le présent communiqué de presse à l’adresse www.bombardier.com

Suivez @BBD_Aircraft sur Twitter pour obtenir les dernières nouvelles et mises à jour de Bombardier Avions commerciaux.

Pour recevoir nos communiqués de presse, visitez la section Fils RSS du site Web de Bombardier

Bombardier, C Series, CS300 et Q400 sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/airBaltic.jpg

Nathalie Siphengphet
Chef, Communications et affaires publiques
Bombardier Avions commerciaux
+1 416-375-3030
nathalie.siphengphet@aero.bombardier.com
www.bombardier.com

Alise Briede
Chef, Communications de l’entreprise
Air Baltic Corporation
+371 2965 6608
bda@airbaltic.lv
www.airbaltic.com

Bombardier rehausse le nom de son avion d’affaires emblématique jusqu’au Global 7500 alors que les performances continuent de dépasser les attentes

GENÈVE, SUISSE–(Marketwired – 28 mai 2018) –

Note aux rédacteurs : Une photo est associée à ce communiqué de presse.

Bombardier est fière d’annoncer que son avion d’affaires emblématique de sa catégorie, qui dépasse ses engagements au cours des essais en vol, sera désormais connu sous le nom de Global 7500, de concert avec le récent lancement des nouveaux avions Global 5500 et Global 6500.

« Notre gamme d’avions Global entre dans une nouvelle ère, avec son avion phare Global 7500 », a déclaré David Coleal, président de Bombardier Avions d’affaires. « L’avion le plus grand et le plus long- courrier de tous les avions d’affaires sera complété par nos plus récents ajouts, les avions Global 5500 et Global 6500, renforçant le fait que notre gamme Global est, de loin, la meilleure gamme d’avions à grande cabine dans l’aviation d’affaires. »

L’avion Global 7500 est dans les délais pour une entrée en service dans la seconde moitié de 2018. Tous les cinq véhicules d’essai sont opérationnels dans le programme d’essais en vol, avec plus de 2 000 heures d’essais en vol réalisés, témoignant d’une maturité et d’une fiabilité significatives, ainsi que d’un vol en douceur.

Bombardier a récemment révélé que l’avion Global 7500 affiche une autonomie inégalée de 7 700 milles marins, soit 300 milles marins de plus que prévu dans les engagements initiaux. L’avion Global 7500 est le seul avion d’affaires à pouvoir relier New York à Hong Kong et Singapour à San Francisco sans escale*. Aujourd’hui, Bombardier a l’honneur d’annoncer d’autres améliorations des performances, qui, comme l’accroissement de l’autonomie, seront offertes sans coûts additionnels aux clients.

Grâce au design évolué de son aile, rigoureusement testé au cours du programme de validation en vol, l’avion Global 7500 a également dépassé les engagements de performance au décollage et à l’atterrissage, affichant une nouvelle distance de décollage publiée de 5 800 pieds (1 768 mètres) avec le plein de carburant dans des conditions d’exploitation standard. Cette distance de performance au décollage améliorée est près de 500 pieds plus courte que celle de l’avion concurrent le plus proche, et bien plus petit, et permet à l’avion Global 7500 d’accéder à des aéroports aux pistes plus courtes.

La performance de l’avion Global 7500 à l’atterrissage a également été améliorée – rivalisant maintenant avec la distance d’arrêt d’avions dans la catégorie des avions légers – et avec l’aérodynamisme à faible vitesse de son aile, l’avion peut atterrir sans effort à des aéroports exigeant une approche à angle prononcé, comme celui de London-City. Grâce au design supérieur de l’aile de l’avion Global 7500, les clients jouiront maintenant de performances de premier ordre au décollage et à l’atterrissage, d’une vitesse de croisière maximale de Mach 0,925 et d’un vol en douceur unique.

Les essais au sol innovants du programme Global 7500 qui le placent en tête de l’industrie, combinés à l’utilisation extensive d’outils éprouvés d’ingénierie et de simulation, ont permis d’obtenir un avion à grande maturité au tout début des essais en vol, rendant d’autant plus efficace le programme de validation en vol. Des essais structurels exhaustifs ont été effectués avec succès pendant l’essai statique de cellule complète (CAST). Des essais de fatigue complets se déroulent également comme prévu et Bombardier a effectué un cycle de vie complet de vols simulés, ce qui dépasse les exigences en vue de la certification.

« La rigueur et l’innovation qui sous-tendent la conception et le programme d’essais de l’avion Global 7500 nous ont permis de livrer des performances améliorées, sans compromis », a affirmé Stephen McCullough, vice-président du Développement de produits intégré de Bombardier pour le programme des avions Global 7500 et Global 8000. « Grâce à une conception innovante, combinée à l’utilisation étendue sans précédent de bancs d’essai au sol intégrés et de simulateurs, nos véhicules d’essais en vol ont montré une maturité et des performances qui dépassent nos engagements initiaux. »

À son entrée en service, l’avion Global 7500 offrira de grandes dimensions uniques chez les avions d’affaires, avec une cuisine pleine grandeur et quatre véritables zones habitables. L’avion Global 7500 inaugure également le fauteuil breveté Nuage de Bombardier, qui a été méticuleusement conçu pour assurer un confort maximal et qui sera exclusif à la nouvelle gamme d’avions Global.

L’avion Global 7500 de Bombardier a gagné le prix Red Dot Award 2018 pour le design de produit.

À propos de Bombardier

Comptant plus de 69 500 employés répartis entre quatre secteurs d’activité, Bombardier est un leader mondial de l’industrie du transport, créant des avions et des trains novateurs qui changent la donne sur leur marché. Nos produits et nos services offrent des expériences de transport de calibre international qui établissent de nouvelles normes en matière de confort des passagers, d’efficacité énergétique, de fiabilité et de sécurité.

Avec son siège social situé à Montréal, au Canada, Bombardier possède des installations de production et d’ingénierie dans 28 pays, couvrant les secteurs Transport, Avions d’affaires, Avions commerciaux et Aérostructures et Services d’ingénierie. Les actions de Bombardier se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Pour l’exercice clos le 31 décembre 2017, nos revenus ont totalisé 16,2 milliards $. Vous trouverez nouvelles et information à l’adresse bombardier.com ou en nous suivant sur Twitter : @Bombardier.

Note aux rédacteurs

Pour recevoir nos communiqués de presse, visitez notre section de fil RSS.

Bombardier, Global, Global 5500, Global 6500, Global 7500, Global 8000 et Nuage sont des marques déposées ou non déposées de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

* Dans certaines conditions d’exploitation.

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/Global7500.jpg

Anna Cristofaro
Directrice, Relations publiques et communications
Bombardier Avions d’affaires
+ 1 514-855-8678
anna.cristofaro@aero.bombardier.com

La solution FAST(MC) de P&WC offre prévisibilité et pronostics s’appuyant sur les données aux exploitants d’appareils PC-12 NG de Pilatus, propulsés par le moteur PT6A-67P

GENÈVE, Suisse, 28 mai 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — Pratt & Whitney Canada (P&WC) a obtenu une homologation de type supplémentaire pour l’intégration de sa solution de pronostics FASTMC à l’appareil monomoteur PC-12 47E NG de Pilatus propulsé par le moteur PT6A-67P. FAST permet de recueillir et d’analyser l’ensemble des données de vol et de moteur, ce qui confère une haute capacité d’analyse d’une multitude de paramètres clés dans les 15 minutes suivant l’extinction du moteur par le pilote. La solution peut être utilisée pour optimiser la planification et les activités de maintenance, favorisant ainsi la disponibilité technique de l’appareil. P&WC est une filiale d’United Technologies Corporation (NYSE:UTX).

PlaneSense, une société d’avions en propriété partagée, lancera la solution FAST sur sa flotte de 12 appareils PC-12 NG.

” Chez PlaneSense, nous avons toujours misé sur la sécurité, la fiabilité et la facilité d’entretien, affirme George Antoniadis, président et chef de la direction de PlaneSense. Nous sommes ravis à l’idée que la solution FAST puisse mener à l’optimisation de ces trois aspects tout en offrant des économies sur les coûts d’exploitation directs. “

Le PC-12 NG figure parmi les appareils propulsés par le moteur PT6A déjà équipés de FAST. Les capacités évoluées de maintenance prédictive et préventive de la solution permettent d’augmenter la proposition de valeur du moteur PT6A, lequel est une référence dans l’industrie en termes de fiabilité. Le PT6A est le seul turbopropulseur autorisé à voler selon les règles de vol aux instruments applicables aux monomoteurs (SEIFR) pour les activités avec voyageurs générant des recettes en Europe, en Amérique du Nord et en Australie.

” FAST s’est avérée l’une des solutions les plus efficaces de l’industrie pour la gestion prédictive et préventive de l’état des moteurs; les résultats qu’obtiennent nos clients parlent d’eux-mêmes, soutient Tim Swail, vice-président, Programmes clients, P&WC. De plus, nous ouvrons la voie à de nouvelles possibilités d’accroissement de la disponibilité et d’optimisation opérationnelle. FAST est une solution robuste que les avionneurs appuient. Elle consiste en un pipeline de données parfaitement compatible avec l’environnement d’analyse de P&WC, conçu pour répondre aux besoins de nos clients et générer des résultats à haute valeur ajoutée. “

En plus de la plateforme PC-12 NG, la solution FAST est homologuée pour les appareils séries 200 et 300 du King Air de Beechcraft, 208 et 208B Cessna Caravan de Textron Aviation ainsi qu’Air Tractor. P&WC continue d’investir dans l’homologation de types supplémentaires de la solution FAST pour d’autres plateformes, notamment pour les séries PC-12 45 et 47, de manière à répondre à la demande croissante pour la gestion numérique de l’état moteur de quelque 7000 exploitants de moteurs PT6A.

” Nous offrons à nos clients la possibilité de passer à un environnement de maintenance préventive comprenant les programmes selon l’état ainsi que les programmes payables à l’heure à taux réduits soutenant plusieurs plateformes, entre autres la famille Falcon de Dassault, le Cessna Citation Latitude (choisi par NetJets), et des appareils propulsés par le moteur PT6A comme le Cessna Grand Caravan et de nombreuses applications régionales “, conclut M. Swail.

P&WC sera au kiosque 0115A de l’EBACE. Les exploitants intéressés sont invités à se rendre au kiosque pour s’entretenir avec un représentant du Marketing ou du Service client.

À propos de Pratt & Whitney Canada
Fondée en 1928, P&WC est aujourd’hui un leader mondial de l’aérospatiale qui façonne l’avenir de l’aviation au moyen de propulseurs fiables et ultramodernes. Ayant son siège social à Longueuil, au Québec (Canada), P&WC est une société en propriété exclusive d’United Technologies Corporation. United Technologies Corp., sise à Farmington, au Connecticut, offre des services et systèmes de haute technologie aux secteurs du bâtiment et de l’aérospatiale.

Remarque à l’intention des rédacteurs en chef :

Suivez-nous sur Twitter (https://twitter.com/pwcanada) et Facebook (https://www.facebook.com/PrattWhitneyCanada) pour les toutes dernières nouvelles nous concernant.

Pour information

Jennifer Barron
Pratt & Whitney Canada
1-450-677-9411 poste 75009
jennifer.barron@pwc.ca
www.pwc.ca

Bombardier élargit sa gamme d’avions d’affaires Global avec le lancement des avions Global 5500 et Global 6500

GENÈVE, SUISSE–(Marketwired – 27 mai 2018) –

Note aux rédacteurs : Deux photos sont associées à ce communiqué de presse.

Bombardier Avions d’affaires est fière de dévoiler deux ajouts à sa flotte d’avions d’affaires : les avions Global 5500 et Global 6500, avec des autonomies de 5 700 et 6 600 milles marins, respectivement, qui les placent en tête de leur catégorie, des vitesses maximales de Mach 0,90 et la technologie de vol en douceur de Bombardier.

« Les deux plus récents avions Global de Bombardier sont le résultat de notre engagement infaillible en matière d’innovation, d’excellence et, surtout, de notre volonté de livrer des capacités inégalées à nos clients », a affirmé David Coleal, président de Bombardier Avions d’affaires. « Cette nouvelle génération de performance provient de l’ADN gagnant de notre gamme d’avions Global, maintenant encore plus améliorée par une aile nouvellement optimisée, une cabine entièrement redessinée et de nouveaux moteurs spécialement construits. »

Les avions Global 5500 et Global 6500 se joignent à la meilleure gamme d’avions à large fuselage de l’industrie et s’appuient sur la réussite des avions Global 5000 et Global 6000 et du biréacteur d’affaires sans égal, l’avion Global 7000. Ces nouveaux avions offrent respectivement 500 et 600 milles marins d’autonomie supplémentaire, combinée à un avantage de consommation de carburant pouvant aller jusqu’à 13 p. 100, ce qui contribue à des coûts d’exploitation très favorables par rapport à des avions concurrents plus petits à l’autonomie plus réduite.

Portant les performances totales à de nouveaux sommets, ces avions affichent une augmentation de l’autonomie pouvant aller jusqu’à 1 300 milles marins lorsqu’ils sont exploités par temps chaud sur des aéroports en haute altitude, grâce à une poussée accrue et à une meilleure efficacité carburant. Comparativement à leurs plus proches concurrents, ces avions présentent également une agilité supérieure par leur capacité d’accéder à des aéroports inaccessibles à d’autres, comme celui de London-City.

Les moteurs Pearl spécialement construits par Rolls-Royce et un nouveau profil d’aile rendent les avions Global 5500 et Global 6500 plus propres et plus efficaces.

L’avion Global 5500 peut relier São Paulo et Paris, ainsi que Moscou et Los Angeles; l’avion Global 6500 peut relier Hong Kong ou Singapour et Londres, ainsi que Toluca et Madrid.

Les passagers profiteront de cette performance inégalée dans un confort absolu, bénéficiant du vol en douceur emblématique de Bombardier, d’un système de divertissement à ultra-haute résolution et d’un accès sécuritaire aux bagages en tout temps.

Les cabines redessinées de ces avions sont aussi superbes que toute autre cabine Global renommée, avec des caractéristiques exclusives aussi innovantes que luxueuses.

Bombardier a l’honneur de révéler que les avions Global 5500 et Global 6500 seront dotés du fauteuil Nuage breveté, la première nouvelle architecture de sièges en aviation d’affaires depuis plus de 30 ans. Le fauteuil Nuage, avec des technologies exclusives conçues pour un confort maximal et un mouvement sans effort, est idéal pour de longs vols.

Une autre innovation supplémentaire est offerte à bord des avions Global 5500 et Global 6500 : la chaise-méridienne Nuage, qui ajoute de nouvelles dimensions à la zone de réunions. Cette chaise-méridienne de salon se convertit en une surface plane pour dormir ou pour prendre place autour de la table.

Le poste de pilotage Bombardier Vision de premier ordre à bord de ces avions présente le premier véritable système de vision combinée en aviation d’affaires – le seul système à fusionner de façon transparente des images évoluées et des images synthétiques en un seul affichage.

Les avions Global 5500 et Global 6500 affichent des coûts d’exploitation qui rivalisent avec ceux de tout autre avion de leur catégorie. De plus, ils sont dotés de systèmes à redondance et robustesse intégrées qui ont fait la réputation des avions Global de Bombardier.

Le lancement de deux nouveaux avions Global est un investissement soigneusement ciblé et planifié qui vient diversifier davantage le portefeuille d’avions d’affaires de Bombardier, qui soutiendra la transformation sur cinq ans réussie de Bombardier et qui contribuera aux objectifs de la société pour 2020.

À propos de Bombardier

Comptant plus de 69 500 employés répartis entre quatre secteurs d’activité, Bombardier est un leader mondial de l’industrie du transport, créant des avions et des trains novateurs qui changent la donne sur leur marché. Nos produits et nos services offrent des expériences de transport de calibre international qui établissent de nouvelles normes en matière de confort des passagers, d’efficacité énergétique, de fiabilité et de sécurité.

Avec son siège social situé à Montréal, au Canada, Bombardier possède des installations de production et d’ingénierie dans 28 pays, couvrant les secteurs Transport, Avions d’affaires, Avions commerciaux et Aérostructures et Services d’ingénierie. Les actions de Bombardier se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Pour l’exercice clos le 31 décembre 2017, nos revenus ont totalisé 16,2 milliards $ US. Vous trouverez nouvelles et information à l’adresse bombardier.com ou en nous suivant sur Twitter : @Bombardier.

Note aux rédacteurs

Pour recevoir nos communiqués de presse, visitez notre section de fil RSS.Bombardier, Global, Global 5000, Global 5500, Global 6000, Global 6500, Global 7000 et Nuage sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales déposées ou non déposées de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Pour voir les photos associées à ce communiqué de presse, veuillez visiter les liens suivants :

http://www.marketwire.com/library/20180527-20180527_BBA_David%20Coleal_G6500_EBACE_lrg.jpg

http://www.marketwire.com/library/20180527-20180527_BBA_G6500_EBACE_lrg.jpg

Anna Cristofaro
Bombardier Avions d’affaires
+1 514-855-8678
anna.cristofaro@aero.bombardier.com

Bombardier fait don d’un avion C Series à l’Ecole nationale d’aérotechnique

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 24 mai 2018) – Bombardier Avions commerciaux a annoncé aujourd’hui avoir fait don d’un avion CS100 à l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA), une école affiliée au cégep Édouard-Montpetit. Cet avion sera utilisé à des fins d’enseignement et de formation. Avec ce don, l’ÉNA devient le premier établissement d’enseignement au monde à compter un C Series dans sa flotte.

« Bombardier joue un rôle de leader de l’industrie aéronautique au Canada et à l’échelle mondiale en étant à l’avant-garde du développement et de l’utilisation de technologies révolutionnaires, a déclaré Alain Bellemare, président et chef de la direction, Bombardier Inc. Notre engagement en faveur de l’innovation et de l’excellence se reflète aussi dans le domaine de l’éducation, alors que Bombardier encourage et soutient des établissements d’enseignement dans leur mission de fournir une formation de la plus haute qualité qui répond aux besoins de l’industrie. »

« Bombardier est très fière d’investir dans le développement d’une main d’œuvre hautement qualifiée pour l’industrie aéronautique de Montréal en augmentant la valeur éducative des activités de formation technique de l’ÉNA », mentionne Robert Dewar, vice-président, Programme d’avions C Series, Bombardier Avions commerciaux. Le C Series est l’avion le plus innovateur de sa catégorie grâce à sa technologie et à ses matériaux de pointe. Ce don permettra aux étudiants d’acquérir un ensemble plus vaste de compétences puisqu’ils pourront utiliser la technologie la plus avancée offerte sur un avion commercial, et nous espérons susciter encore plus leur intérêt envers le domaine aéronautique. »

Le CS100 (numéro de série 50003) a été construit en 2014 et est le troisième véhicule d’essais en vol (FTV3) du programme C Series. Depuis son tout premier vol, le 3 mars de la même année, l’avion a cumulé environ 1 400 heures de vol. Le FTV3 a été utilisé principalement à des fins d’essais des circuits avioniques et électriques, ainsi que lors de tests de niveau de bruit. L’avion se trouve actuellement au Centre d’essais en vol de Bombardier à Wichita, au Kansas, et joindra la flotte existante de l’ÉNA comptant 37 aéronefs à Saint-Hubert, au Québec, au cours des prochaines semaines. L’ÉNA compte déjà deux avions Learjet et deux avions Challenger au sein de sa flotte.

« Nous sommes honorés de recevoir un cadeau d’une si grande importance. Le C Series est un fleuron technologique québécois et ce don constitue un apport pédagogique majeur pour la formation de nos étudiants, tant au niveau du contenu des cours que des laboratoires pratiques, affirme M. Sylvain Lambert, directeur de l’École nationale d’aérotechnique. Comme l’ÉNA est la seule maison d’enseignement au Québec à former les techniciens en aéronautique, cette acquisition permettra à la relève d’être au fait des plus récentes avancées technologiques. Au nom des étudiants, des enseignants et des membres du personnel de l’ÉNA, je tiens à remercier sincèrement Bombardier pour sa confiance envers notre École et pour ce don qui enrichira la qualité de notre formation. »

Au fil des ans, Bombardier a tissé de nombreux partenariats fructueux avec des établissements d’enseignement spécialisés dans les domaines de l’aéronautique et de l’ingénierie en offrant des stages, des bourses et des dons d’entreprise, et en participant à des projets de recherche et développement. L’an dernier seulement, Bombardier a fait don d’un avion CRJ100 à l’Institut de technologie de la Colombie-Britannique, ainsi que d’un avion Learjet 60 à l’ÉNA.

Au sujet de l’avion C Series

Les avions C Series sont fabriqués par la Société en commandite Avions C Series, une filiale de la division Bombardier Avions commerciaux de Bombardier Inc. Pour en savoir plus sur les avions C Series, rendez-vous dans l’espace média.

À propos de l’École nationale d’aérotechnique

Fondée en 1964, l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) du cégep Édouard-Montpetit est le plus important institut d’aérotechnique en Amérique du Nord. Son expertise s’appuie sur le savoir-faire exceptionnel de ses employés et sur ses liens étroits avec l’industrie. Ses programmes collégiaux spécialisés en Techniques de génie aérospatial (incluant le DEC-BAC en Génie aérospatial), en Techniques de maintenance d’aéronefs et en Techniques d’avionique (incluant le DC-BAC en Avionique) sont offerts dans ses installations d’une valeur de 85 M$, qui comprennent 5 hangars abritant 37 aéronefs, soit 26 avions et 11 hélicoptères.

À propos de Bombardier

Comptant plus de 69 500 employés répartis entre quatre secteurs d’activité, Bombardier est un leader mondial de l’industrie du transport, créant des avions et des trains novateurs qui changent la donne sur leur marché. Nos produits et nos services offrent des expériences de transport de calibre international qui établissent de nouvelles normes de confort des passagers, d’efficacité énergétique, de fiabilité et de sécurité.

Avec son siège social situé à Montréal, au Canada, Bombardier possède des installations de production et d’ingénierie dans 28 pays, couvrant les secteurs Transport, Avions d’affaires, Avions commerciaux et Aérostructures et Services d’ingénierie. Les actions de Bombardier se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Au cours de l’exercice terminé le 31 décembre 2017, nous avons réalisé un chiffre d’affaires de 16,2 milliards de dollars américains. Vous trouverez nouvelles et information à l’adresse www.bombardier.com ou en nous suivant sur Twitter @Bombardier.

Notes aux rédacteurs

Pour recevoir nos communiqués de presse, visitez la section Fils RSS du site Web de Bombardier.

Des photos de l’avion de l’avion C Series se trouvent sur www.bombardier.com

Bombardier, CS100, C Series, CRJ100, Challenger, Learjet et Learjet 60 sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Nathalie Siphengphet
Bombardier Avions commerciaux
+1 416-375-3030
nathalie.siphengphet@aero.bombardier.com
www.bombardier.com

RAPPEL/Avis aux médias : Bombardier et l’Ecole nationale d’aérotechnique feront une annonce concernant le programme C Series

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 24 mai 2018) – Bombardier Avions commerciaux et l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) invitent les représentants des médias à se joindre à eux en vue d’une annonce concernant le programme C Series.

Les représentants de Bombardier et de l’ÉNA feront une séance de photos et seront disponibles pour les médias après la cérémonie.

Lieu : École nationale d’aérotechnique
5555, chemin de la Savane, Saint-Hubert (Longueuil)
(Bâtiment rouge situé au nord de l’aéroport de Saint-Hubert)
Date : Le jeudi 24 mai 2018
L’événement se déroulera de 11 h à midi.
Personnes présentes : Robert Dewar, vice-président, Programmes des avions C Series, Bombardier Avions commerciaux
Sylvain Lambert, directeur de l’École nationale d’aérotechnique
Inscription : mcgaron@national.ca
La présente invitation s’adresse aux représentants accrédités des médias.

Nous espérons pouvoir compter sur votre présence.

À propos de l’École nationale d’aérotechnique

Fondée en 1964, l’École nationale d’aérotechnique (ÉNA) du cégep Édouard-Montpetit est le plus important institut d’aérotechnique en Amérique du Nord. Son expertise s’appuie sur le savoir-faire exceptionnel de ses employés et sur ses liens étroits avec l’industrie. Ses programmes collégiaux spécialisés en Techniques de génie aérospatial (incluant le DEC-BAC en Génie aérospatial), en Techniques de maintenance d’aéronefs et en Techniques d’avionique (incluant le DC-BAC en Avionique) sont offerts dans ses installations d’une valeur de 85 M$, qui comprennent 5 hangars abritant 37 aéronefs, soit 26 avions et 11 hélicoptères.

À propos de Bombardier

Comptant plus de 69 500 employés répartis entre quatre secteurs d’activité, Bombardier est un leader mondial de l’industrie du transport, créant des avions et des trains novateurs qui changent la donne sur leur marché. Nos produits et nos services offrent des expériences de transport de calibre international qui établissent de nouvelles normes de confort des passagers, d’efficacité énergétique, de fiabilité et de sécurité.

Avec son siège social situé à Montréal, au Canada, Bombardier possède des installations de production et d’ingénierie dans 28 pays, couvrant les secteurs Transport, Avions d’affaires, Avions commerciaux et Aérostructures et Services d’ingénierie. Les actions de Bombardier se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Au cours de l’exercice terminé le 31 décembre 2017, nous avons réalisé un chiffre d’affaires de 16,2 milliards de dollars américains. Pour plus d’information, consultez le site www.bombardier.com ou suivez-nous sur Twitter @Bombardier.

Notes aux rédacteurs

Pour en savoir plus sur Bombardier Avions commerciaux, rendez-vous sur http://news.commercialaircraft.bombardier.com/fr/.

Suivez @BBD_Aircraft sur Twitter pour obtenir les dernières nouvelles et mises à jour de Bombardier Avions commerciaux

Bombardier et C Series sont des marques de commerce de Bombardier Inc. ou de ses filiales.

Marie-Christine Garon
Cabinet de relations publiques NATIONAL
514-409-0031
mcgaron@national.ca