Laurie McGrath nommée nouvelle directrice du marketing de TECSYS

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 22 jan. 2018) –

Note aux rédacteurs : Une photo est associée à ce communiqué de presse.

TECSYS inc. (TSX:TCS), un chef de file dans la conception de logiciel de gestion de la chaîne d’approvisionnement, a annoncé aujourd’hui la nomination de Laurie McGrath à la tête de son service du marketing. Mme McGrath mettra à profit plus de 20 ans d’expérience à des postes de cadre dans le domaine du marketing, de la valorisation de la marque et de la communication, ainsi que sa profonde connaissance des secteurs de la chaîne d’approvisionnement, des technologies et des soins de santé. Elle supervisera les campagnes générales de marketing et de marketing des produits à l’échelle mondiale en intervenant sur tous les aspects de la commercialisation de la marque, notamment le positionnement, la définition et la stratégie des produits, les relations publiques, les médias sociaux, les communications d’entreprise et la génération de la demande.

Avant de se joindre à TECSYS, Mme McGrath était directrice du marketing à Intalere (anciennement Amerinet), où elle a mené les efforts de repositionnement de la marque et mis en œuvre toute une gamme de campagnes de marketing centrées sur les soins de santé. Elle a occupé plusieurs autres postes de direction clés, dont ceux de chef et vice-présidente du marketing par intérim pour l’important fournisseur de services infonuagiques et informatiques mondiaux Savvis, une entreprise CenturyLinkMD, de vice-présidente du marketing des produits pour la société de TI SourceMark International, et de vice-présidente du marketing pour le fournisseur de services financiers The Marshall Group. Elle a également dirigé le service du marketing de HighJump Software. Mme McGrath a obtenu la certification Ceinture verte Lean Six Sigma et a pris part à plusieurs projets d’encadrement et de mentorat.

« Je suis ravie de me joindre à TECSYS, une entreprise à la vision claire qui s’est forgé une réputation enviable par sa capacité à répondre aux évolutions complexes de la chaîne d’approvisionnement actuelle, s’est réjouie Mme McGrath. J’ai tout particulièrement hâte de travailler avec les clients pour redéfinir leur expérience lors de chacune de leurs interactions avec TECSYS. »

« Mme McGrath est un excellent ajout à notre équipe de direction de haut calibre. Ses remarquables réalisations à des fonctions dirigeantes dans les secteurs de la chaîne d’approvisionnement, des technologies et des soins de santé seront des atouts inestimables pour notre croissance et la renommée de notre marque, a déclaré Peter Brereton, président et chef de la direction de TECSYS. J’aimerais également remercier Robert Colosino pour sa contribution exceptionnelle à TECSYS après plus de trente ans de carrière. C’était toujours un plaisir de travailler avec cet esprit des plus créatifs. Il nous manquera beaucoup, et nous lui souhaitons le meilleur. Mme McGrath prendra la relève aux commandes d’une incroyable équipe et s’emploiera à saisir les formidables occasions qui s’offrent à nous au cours de la période passionnante qui s’annonce. »

À propos de TECSYS

Par ses solutions transformatrices de gestion de la chaîne d’approvisionnement, TECSYS fournit à ses clients des outils de réussite dans un monde en mutation omni-canal. Reposant sur une véritable plateforme de gestion de la chaîne d’approvisionnement, les solutions de TECSYS comprennent la gestion d’entrepôt, de la distribution et des transports, la gestion des produits au point d’utilisation ainsi que des fonctions complètes de gestion financière et des solutions d’analyse. Les utilisateurs de la plateforme TECSYS sont sûrs de pouvoir accomplir leur mission jour après jour, malgré les fluctuations économiques et les changements technologiques. Ils savent qu’ils pourront s’adapter à tous les besoins, petits et grands, et qu’ils pourront se développer et collaborer avec leurs clients, leurs fournisseurs et leurs partenaires sans limite géographique ni frontalière. De la planification à l’exécution des commandes, TECSYS remet le pouvoir entre les mains des intervenants de première ligne et du personnel administratif, libérant les dirigeants d’entreprise de tout carcan afin qu’ils puissent accomplir leur travail d’encadrement mieux que jamais.

TECSYS est chef de file en solutions de gestion de la chaîne d’approvisionnement pour les réseaux de santé et les hôpitaux. Plus de 600 PME et sociétés figurant au palmarès Fortune 1000 lui font confiance, que ce soit dans les secteurs des soins de santé, des pièces de rechange, de la logistique tierce ou des marchés généraux de distribution en gros à haut volume. Les actions de TECSYS sont cotées à la Bourse de Toronto sous le symbole TCS.

Les déclarations contenues dans ce communiqué traitent de questions qui ne sont pas des faits historiques mais des énoncés prospectifs qui sont fondés sur les croyances et les hypothèses de l’équipe de gestion. Ces déclarations ne sont pas des garanties de rendement futur et sont assujetties à un certain nombre d’incertitudes, y compris mais non limité à la conjoncture économique future, aux marchés servis par TECSYS Inc., aux actions des concurrents, aux nouvelles tendances technologiques, et à d’autres facteurs hors du contrôle de TECSYS et qui pourraient entraîner des résultats éventuels considérablement différents de ces déclarations. De plus amples renseignements sur les risques et les incertitudes associés aux activités de TECSYS Inc. sont contenus dans la section commentaires et analyse de la direction du rapport annuel de la société et sa notice annuelle pour l’exercice terminé le 30 avril 2017. Ces documents ont été déposés auprès des commissions canadiennes des valeurs mobilières et sont disponibles sur notre site Web (www.tecsys.com) et sur celui de SEDAR (www.sedar.com).

Copyright © TECSYS Inc. 2018. Tous les noms, marques, produits et services mentionnés sont des marques de commerce déposées ou non de leurs propriétaires respectifs.

Pour voir la photo associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://www.marketwire.com/library/20180118-1106758_800.jpg

Solutions et renseignements généraux : info@tecsys.com
Relations avec les investisseurs : steve.li@tecsys.com
(514) 866-5800, poste 4120
Relations avec les médias : media@tecsys.com

TECSYS Inc.
(514) 866-0001 ou (800) 922-8649

Rogers Sugar Inc. : Appel conférence – Résultats du 1er trimestre 2018

VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE–(Marketwired – 22 jan. 2018) – Rogers Sugar Inc. (TSX:RSI) tiendra une téléconférence pour discuter des résultats de son premier trimestre 2018 jeudi le 1er février 2018 à 17h30 (heure de l’Est).

L’appel sera présidé par M. John Holliday, Chef de la direction et Mme Manon Lacroix, Chef des finances.

Si vous désirez participer, veuillez composer le 1-877-223-4471. Un enregistrement de la téléconférence sera accessible peu de temps après, en composant le 1-800-585-8367, code d’accès 3057509#. Cet enregistrement sera disponible jusqu’au 8 février 2018.

Manon Lacroix
Chef des finances
(514) 940-4350
www.lanticinc.com

NAPEC inc. annonce l’acquisition des actifs de H.T. Sweeney & Son, Inc.

DRUMMONDVILLE, QUÉBEC–(Marketwired – 19 jan. 2018) – NAPEC inc. (« NAPEC » ou la « société ») (TSX:NPC) a annoncé aujourd’hui la signature d’une entente portant sur l’acquisition des actifs de H.T. Sweeney & Son, Inc. (« HTS »), une entreprise effectuant des travaux civils lourds pour des clients opérant dans les secteurs commercial, industriel, environnemental et institutionnel. La transaction est assujettie aux conditions usuelles de clôture et devrait se conclure le 26 février 2018.

HTS est basée dans le comté de Delaware, en Pennsylvanie, et offre ses services dans plusieurs états, dont ceux de New York, du New Jersey, du Delaware, du Maryland, de la Pennsylvanie et de la Virginie. L’entreprise dessert une clientèle constituée de sociétés de services publics, de raffineries, de firmes d’ingénierie et d’entrepreneurs en construction. L’entreprise génère environ 80 % de son chiffre d’affaires dans les secteurs industriels et des services publics et environ 20 % auprès de clients commerciaux. HTS possède des effectifs composés de plus de 150 employés. Pour l’exercice clos le 31 décembre 2017, HTS a généré un chiffre d’affaires d’environ 50 M$ US.

La transaction prévoit un prix d’achat de 18,0 M$ US, sous réserve de certains ajustements. De plus, la transaction comprend une clause d’ajustement du prix de vente d’un montant maximum de 2,4 M$ US liée aux résultats de l’exercice de HTS qui prendra fin le 31 décembre 2018. L’opération sera financée au moyen de facilités de crédit existantes et nouvelles.

« L’acquisition de H.T. Sweeney & Son, Inc. nous permettra de procéder à l’intégration verticale de services de travaux civils lourds qui étaient jusqu’à maintenant confiés en sous-traitance. Les activités de HTS complètent très bien celles de Riggs Distler & Company en ce qui a trait à la couverture géographique, aux clients et à l’offre de services. Cette acquisition était anticipée et fut un facteur important dans l’évaluation de la Société par le conseil d’administration », a indiqué Pierre L. Gauthier, président et chef de la direction de NAPEC.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent document contient des énoncés prospectifs qui reflètent les attentes actuelles de la direction à l’égard d’événements futurs. Ces énoncés prospectifs dépendent d’un certain nombre de facteurs et comportent des risques et des incertitudes. Les résultats réels pourraient être différents de ce qui est prévu. La direction n’assume pas l’obligation de mettre à jour ou de réviser ces énoncés prospectifs à la suite de nouvelles informations ou d’événements futurs autre que celle requise par la loi.

SURVOL DE LA SOCIÉTÉ

NAPEC est une société qui opère dans le secteur de l’énergie. La société est un important fournisseur de services pour les marchés des services publics et de l’industrie lourde principalement au Québec, en Ontario et dans l’est des États-Unis. NAPEC et ses filiales construisent et entretiennent des réseaux de transport et de distribution d’électricité, de même que des réseaux d’alimentation en gaz naturel. La société effectue aussi l’installation d’équipements lourds alimentés au gaz et à l’électricité pour des entreprises de services publics, des centrales électriques industrielles au gaz naturel, usines pétrochimiques et des fermes de panneaux solaires à travers l’Amérique du Nord. La société offre également des services de construction environnementale et de plateformes routières.

Pour de plus amples renseignements concernant NAPEC, il est possible de consulter la base de données de SEDAR (www.sedar.com) ainsi que le site internet de la société : www.napec.ca

Source : NAPEC inc.

NAPEC inc.
Pierre L. Gauthier
Président et chef de la direction
(450) 876-2106
p.gauthier@napec.ca

Mario Trahan, CPA, CMA
Chef de la direction financière
(819) 479-7771
m.trahan@napec.ca
www.napec.ca

MaisonBrison
Pierre Boucher, CPA, CMA
(514) 731-0000
pierre@maisonbrison.com

Le Fonds de Revenu Noranda fait le point sur la production

SALABERRY-DE-VALLEYFIELD, Québec, 19 janv. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — Le Fonds de revenu Noranda (TSX:NIF.UN) (le ” Fonds “) fait le point sur les progrès réalisés en vue de rétablir la capacité normale de production suite à la signature de la nouvelle convention collective, le 1er décembre 2017.

Tous les employés syndiqués actifs sont retournés au travail à l’affinerie en décembre 2017. À la fin décembre, l’ensemble des équipements arrêtés depuis février 2017 en raison de la grève avait été remis en service. Le gestionnaire du Fonds s’attend à ce que l’affinerie retrouve sa cadence de production normale d’ici la fin janvier 2018.

Une fois que l’affinerie aura rétabli sa capacité normale de production, et en supposant un approvisionnement suffisant en concentré de zinc, le Fonds devrait être en mesure de produire entre 250 000 et 260 000 tonnes de zinc en 2018 ainsi que de transformer les 20 000 tonnes de cathodes de zinc détenues par Glencore Canada. Comme il a été communiqué en novembre 2017, le Fonds a vendu 20 000 tonnes de cathodes de zinc à Glencore Canada. Le Fonds prévoit transformer les cathodes de zinc à l’affinerie et recevra des redevances en contrepartie.

Par l’entremise de son Comité indépendant et de ses conseillers, le Fonds a entrepris des négociations avec Glencore Canada et s’attend à conclure une convention satisfaisante relativement à l’approvisionnement en concentré de zinc à l’échéance, le 30 avril 2018, de la convention actuellement en vigueur.

Cette mise à jour est assujettie à divers risques, incertitudes et hypothèses, dont certains sont présentés à la rubrique “Énoncés prospectifs” ci-après.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS
Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs et de l’information prospective au sens où l’entendent les lois sur les valeurs mobilières applicables. On reconnaît souvent les énoncés prospectifs à l’emploi de termes et d’expressions comme “avoir l’intention”, “croire”, “prévoir”, “s’attendre à”, “estimer” ou “environ”, ou des variantes de ces termes et expressions, ou des déclarations selon lesquelles certaines mesures ou certains événements ou résultats “peuvent”, “devraient”, “pourraient” ou “pourront” être pris, survenir ou se matérialiser ou “seront” pris, “surviendront” ou se matérialiseront ou des mots ou des expressions de nature semblable. Entre autres, le Fonds a formulé des énoncés prospectifs à l’égard de la production de zinc prévue en 2018 et de la négociation avec Glencore Canada d’une convention relativement à l’approvisionnement en concentré de zinc. Le Fonds transmet ces renseignements, car ce sont les principaux inducteurs de ses activités. Le lecteur est prévenu que cette information prospective pourrait ne pas être appropriée dans d’autres circonstances.

Ces énoncés prospectifs et cette information prospective se fondent sur les hypothèses, les attentes, les estimations, les objectifs, les plans et les intentions actuels du Fonds relatifs à la production de zinc et à la négociation d’une convention avec Glencore Canada relativement à l’approvisionnement en zinc.

L’information prospective comporte des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les événements, les résultats ou le rendement réels diffèrent considérablement de ceux avancés de façon expresse ou implicite dans l’information prospective. Par conséquent, le Fonds ne peut garantir que les énoncés prospectifs se concrétiseront. Les hypothèses, les attentes et les estimations utilisées dans la préparation des énoncés prospectifs ainsi que les risques qui pourraient faire en sorte que les événements, les résultats ou le rendement réels diffèrent grandement des attentes actuelles du Fonds sont traités dans le présent document et dans d’autres documents d’information continue accessibles sur SEDAR, à l’adresse www.sedar.com. Les risques, incertitudes et autres facteurs comprennent notamment : 1) la capacité du Fonds d’exercer ses activités à des niveaux de production normaux; 2) la dépendance à l’égard de l’approvisionnement continu en concentré de zinc et les modalités de la convention d’approvisionnement et d’affinage; 3) la demande de métal de zinc, d’acide sulfurique et de gâteau de cuivre; 4) la capacité de gérer les stocks d’acide sulfurique; 5) les variations des quantités de concentré de zinc, des niveaux de teneur en zinc et des quantités d’impuretés futures et leurs incidences potentielles sur les dépenses d’investissement et les besoins en fonds de roulement, les coûts d’exploitation, la production et les recouvrements; 6) les variations de l’offre et de la demande pour certains produits de métal de zinc et l’incidence sur les primes réalisées par le Fonds; 7) la dépendance à l’égard de Glencore Canada et de certaines de ses sociétés affiliées pour ce qui est de la gestion, de l’exploitation et du maintien de l’affinerie, du Fonds et de la Fiducie d’exploitation et le soutien au crédit lié à la facilité ABL et aux billets; 8) la capacité du Fonds de continuer à servir des clients dans la même région géographique; 9) les conditions commerciales et économiques générales et les conditions des marchés des capitaux et du crédit; 10) les lois régissant l’exploitation du Fonds, notamment, sans s’y limiter, les émissions atmosphériques, les déversements dans l’eau, les déchets, y compris les bassins de résidus, les matières dangereuses, la santé et la sécurité des employés et de nombreux autres aspects des activités du Fonds, ainsi que l’incidence de l’application des lois et des règlements actuels sur les charges, les dépenses d’investissement, les impôts et les restrictions à l’égard de l’exploitation de l’affinerie; 11) le risque lié au défaut et au refinancement en ce qui a trait à la facilité ABL; 12) l’incidence des coûts et des charges liés à la fermeture, au démantèlement, à la remise en état et à la réhabilitation de l’affinerie et des terrains adjacents, y compris les charges relatives aux indemnités de départ et aux régimes de retraite des employés, aux obligations environnementales, et aux obligations liées à la remise en état et à la réhabilitation si une convention de remplacement acceptable n’est pas conclue au titre de la convention d’approvisionnement et d’affinage; 13) la sensibilité des produits nets du Fonds aux diminutions des prix du métal de zinc obtenus, y compris les primes, les prix du cuivre, et les prix de l’acide sulfurique; et l’appréciation du dollar canadien par rapport au dollar américain; 14) l’incidence des prix du mois précédent; 15) la sensibilité des coûts de production du Fonds aux augmentations des tarifs d’électricité, des autres coûts énergétiques, des coûts de la main-d’œuvre et des fournitures utilisées dans le cadre de ses activités, ainsi que la sensibilité des charges d’intérêts du Fonds aux hausses des taux d’intérêt; 16) l’incidence négative possible que pourraient avoir sur les finances un arrêt de travail, des enquêtes réglementaires, des réclamations, des poursuites et d’autres procédures légales; et 17) les autres risques et incertitudes généraux énoncés dans les documents d’information continue du Fonds déposés auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières.

L’information prospective qui figure dans le présent communiqué de presse est fondée sur les estimations, les attentes et les hypothèses de la direction qui sont, à son avis, raisonnables en date des présentes. Le lecteur ne devrait pas accorder une importance indue à l’information financière prospective ni s’y fier à une autre date. À moins que la loi ne l’exige, le Fonds ne s’engage aucunement à mettre à jour, par écrit ou oralement, ces énoncés prospectifs qui peuvent être communiqués à l’occasion par le Fonds ou en son nom.

Le Fonds de revenu Noranda est une fiducie de revenu dont les parts sont inscrites à la Bourse de Toronto sous le symbole “NIF.UN”. Le Fonds de revenu Noranda est propriétaire de l’affinerie de zinc électrolytique et de ses actifs connexes (l’”affinerie”) situés à Salaberry-de-Valleyfield, au Québec. L’affinerie est la deuxième affinerie de zinc en importance en Amérique du Nord et la première dans l’est de l’Amérique du Nord, où se trouve la majorité des clients. L’affinerie produit du métal de zinc affiné et divers sous‑produits à partir du concentré de zinc provenant de sources externes. L’affinerie est exploitée et gérée par Zinc électrolytique du Canada Limitée, filiale en propriété exclusive de Glencore Canada Corporation.

Pour plus de renseignements sur le Fonds de revenu Noranda, consulter son site Web, à l’adresse www.fondsderevenunoranda.com.

Pour plus de renseignements, veuillez communiquer avec :
Michael Boone
Vice-président et chef de la direction financière, Zinc électrolytique du Canada Limitée
Gestionnaire du Fonds de revenu Noranda
416-775-1561
info@fondsderevenunoranda.com 

Napec inc. annonce le renouvellement d’importants contrats et l’obtention de nouveaux contrats

DRUMMONDVILLE, QUÉBEC–(Marketwired – 19 jan. 2018) – NAPEC inc. (« NAPEC » ou la « Société ») (TSX:NPC) a annoncé aujourd’hui que sa filiale américaine Riggs Distler & Company, Inc. (« RDC ») avait remporté des contrats d’une valeur potentielle totale de 174,8 M$ US (217,1 M$ CA, au taux de change actuel), dont 168,0 M$ US (208,6 M$ CA) en contrats reconduits et 6,8 M$ US (8,4 M$ CA) en nouveaux contrats pour d’éventuels travaux décrits plus loin. L’octroi récent de ces contrats est le résultat des soumissions qu’a présentées NAPEC au deuxième semestre de 2017 en réponse à des demandes de propositions provenant de clients actuels. Les contrats concernent des projets de distribution souterrains et aériens au New Jersey, au Maryland, en Pennsylvanie et à Washington D.C. Les valeurs estimées sont basées sur les travaux qui devraient être confiés dans le cadre des contrats en question de 2018 à 2020.

Par ailleurs, RDC a conclu un nouveau contrat d’une valeur potentielle de 31,5 M$ US (39,1 M$ CA) avec un distributeur de gaz pour des travaux à réaliser dans le sud de New York, notamment la mise à niveau, le remplacement et/ou la réparation d’installations électriques et gazières souterraines. Ces travaux devraient générer des produits de 2018 à 2021.

« Nous sommes ravis d’annoncer le renouvellement et l’obtention de contrats pour des services de transport et de distribution d’électricité et des services de distribution de gaz aux États-Unis. Ces contrats, qui étaient attendus au moment de notre accord avec Oaktree et qui étaient un facteur important dans l’évaluation de la Société par le conseil d’administration, donnent une bonne idée du volume de travail et des produits pour 2018 et les années à venir », indique Pierre L. Gauthier, président et chef de la direction de NAPEC.

ÉNONCÉS PROSPECTIFS

Le présent document contient des énoncés prospectifs qui reflètent les attentes actuelles de la direction à l’égard d’événements futurs. Ces énoncés prospectifs dépendent d’un certain nombre de facteurs et comportent des risques et des incertitudes. Les résultats réels pourraient être différents de ce qui est prévu. La direction n’assume pas l’obligation de mettre à jour ou de réviser ces énoncés prospectifs à la suite de nouvelles informations ou d’événements futurs autre que celle requise par la loi.

SURVOL DE LA SOCIÉTÉ

NAPEC est une société qui opère dans le secteur de l’énergie. La société est un important fournisseur de services pour les marchés des services publics et de l’industrie lourde principalement au Québec, en Ontario et dans l’est des États-Unis. NAPEC et ses filiales construisent et entretiennent des réseaux de transport et de distribution d’électricité, de même que des réseaux d’alimentation en gaz naturel. La société effectue aussi l’installation d’équipements lourds alimentés au gaz et à l’électricité pour des entreprises de services publics, des centrales électriques industrielles au gaz naturel, usines pétrochimiques et des fermes de panneaux solaires à travers l’Amérique du Nord. La société offre également des services de construction environnementale et de plateformes routières.

Pour de plus amples renseignements concernant NAPEC, il est possible de consulter la base de données de SEDAR (www.sedar.com) ainsi que le site internet de la société : www.napec.ca

Source : NAPEC inc.

NAPEC inc.
Pierre L. Gauthier
Président et chef de la direction
(450) 876-2106
p.gauthier@napec.ca

Mario Trahan, CPA, CMA
Chef de la direction financière
(819) 479-7771
m.trahan@napec.ca
www.napec.ca

MaisonBrison
Pierre Boucher, CPA, CMA
(514) 731-0000
pierre@maisonbrison.com

ISS, conseiller en vote indépendant de premier plan, recommande aux actionnaires et aux porteurs de bons de souscription de NAPEC de voter EN FAVEUR de la résolution relative à l’arrangement

DRUMMONDVILLE, QUÉBEC–(Marketwired – 18 jan. 2018) – NAPEC inc. (« NAPEC » ou la « Société ») (TSX:NPC) est heureuse d’annoncer qu’« Institutional Shareholder Services Inc. » (« ISS »), la plus grande agence de conseil en vote indépendante du monde, recommande aux actionnaires et aux porteurs de bons de souscription de voter EN FAVEUR de l’arrangement (l’« arrangement ») en vertu duquel des fonds gérés par Oaktree Capital Management L.P. (« Oaktree ») feront l’acquisition de toutes les actions ordinaires émises et en circulation de NAPEC au prix de 1,95 $ en espèces par action (le « prix d’achat ») à l’assemblée extraordinaire des actionnaires et des porteurs de bons de souscription qui se tiendra le 5 février 2018.

Le conseil d’administration de NAPEC a recommandé à l’unanimité aux actionnaires et aux porteurs de bons de souscription de NAPEC de voter en faveur de l’arrangement.

Pierre L. Gauthier, président et chef de la direction de NAPEC, s’est réjoui de la recommandation positive d’ISS et a déclaré : « Nous sommes très contents qu’ISS reconnaisse les avantages de l’arrangement avec Oaktree et recommande aux actionnaires et aux porteurs de bons de souscription de voter en faveur de la transaction. Cette transaction représente une occasion unique de récompenser généreusement nos actionnaires. Elle permet à NAPEC et à ses employés d’entrer dans une nouvelle phase de croissance soutenue par les capitaux, l’expertise professionnelle, l’expérience et l’accompagnement d’Oaktree. »

ISS recommande aux actionnaires et aux porteurs de bons de souscription de NAPEC de voter EN FAVEUR de l’arrangement pour plusieurs raisons, en particulier les suivantes : la contrepartie entièrement en espèces de l’offre permet aux actionnaires actuels de NAPEC de liquider leur investissement à une valeur certaine qui représente une prime élevée; la démarche de vente a semblé adéquate, puisque NAPEC a pu faire passer le prix d’achat de 1,45 $ à 1,95 $ l’action; l’arrangement est logique sur le plan stratégique, puisque NAPEC pourra tirer profit de la force financière d’Oaktree et qu’elle fera partie d’une organisation beaucoup plus grande; et Oaktree a indiqué son intention de soutenir la croissance de NAPEC.

Relativement à l’arrangement, voici les points saillants de l’offre d’Oaktree :

  • Le prix d’achat de 1,95 $ en espèces par action représente une prime de 35,4 % par rapport au cours de clôture le 1er décembre 2017 et une prime de 43,9 % par rapport au cours moyen pondéré en fonction du volume sur 20 jours à la TSX.
  • La valeur totale de la transaction est d’environ 320 millions de dollars, y compris la prise en charge de la dette.
  • La stratégie du groupe « Power Opportunities d’Oaktree » consiste à s’associer à la direction d’entreprises de premier plan qui offrent de l’équipement, des services ou des logiciels utilisés dans la production, le transport, la distribution et la consommation d’électricité, de gaz naturel et d’autres services publics.
  • Oaktree entend tirer profit de l’expertise de la direction en place, sous la gouverne de Pierre L. Gauthier, président et chef de la direction, et entend conserver le siège de NAPEC au Québec après la clôture.

Les actionnaires et porteurs de bons de souscription de NAPEC sont priés de lire la circulaire d’information de la direction, qui peut être consultée sous le profil de la Société sur le site Web de SEDAR (www.sedar.com).

Comment voter

Actionnaires et porteurs de bons de souscription de NAPEC : ne manquez pas de voter au moyen de votre procuration avant le jeudi 1er février 2018 à 17 h (heure de l’Est). Si vous avez besoin d’information ou d’aide pour voter par procuration, veuillez communiquer avec :

Kingsdale Advisors

Sans frais : 1 855 682-4840 (en Amérique du Nord)

À frais virés : 416 867-2272 (à l’extérieur de l’Amérique du Nord)

Courriel : contactus@kingsdaleadvisors.com

NAPEC tiendra l’assemblée extraordinaire de ses actionnaires et porteurs de bons de souscription à l’Hôtel Omni Mont-Royal, 1050, rue Sherbrooke Ouest, Montréal (Québec) H3A 2R6. L’assemblée extraordinaire commencera à 11 h (heure de l’Est) le lundi 5 février 2018.

À propos de la Société

NAPEC est une société qui opère dans le secteur de l’énergie. La Société est un important fournisseur de services pour les marchés des services publics et de l’industrie lourde principalement au Québec, en Ontario et dans l’est des États-Unis. NAPEC et ses filiales construisent et entretiennent des systèmes de transport et de distribution d’électricité et de gaz naturel pour des services publics et des infrastructures énergétiques connexes. La Société effectue aussi l’installation d’équipements lourds alimentés au gaz et à l’électricité pour des entreprises de services publics, des centrales électriques industrielles au gaz naturel et des usines pétrochimiques à travers l’Amérique du Nord. La Société offre également des services de construction environnementale et de plateformes routières. Des renseignements additionnels sur NAPEC peuvent être obtenus en consultant la base de données SEDAR à l’adresse www.sedar.com et le site Web de la Société à l’adresse www.napec.ca.

À propos d’Oaktree

Oaktree est un gestionnaire de placement de premier plan à l’échelle mondiale, spécialisé dans les placements non traditionnels. Le cabinet comptait 100 milliards de dollars américains d’actifs sous gestion au 30 septembre 2017. Oaktree met l’accent sur une méthode de placement astucieuse, axée sur la valeur et le contrôle des risques, dans des dettes d’entreprises en difficulté, des dettes de sociétés (y compris les dettes à rendement élevé et les prêts de premier rang), des investissements de prise de contrôle, les titres convertibles, l’immobilier et les titres de sociétés ouvertes. Depuis sa création en 1995, le groupe Power Opportunities d’Oaktree a essentiellement pour stratégie de financer des entreprises de premier plan qui offrent de l’équipement, des services, des logiciels et des infrastructures utilisés dans les secteurs de l’électricité et du gaz naturel. Établie à Los Angeles, Oaktree compte plus de 900 employés et dispose de bureaux à l’échelle internationale dans 18 villes. Pour obtenir plus de renseignements, veuillez visiter le site Web d’Oaktree à l’adresse www.oaktreecapital.com.

Kingsdale Advisors

Si vous avez des questions, veuillez communiquer avec Kingsdale Advisors au 1 855 682-4840 (sans frais en Amérique du Nord) ou au 416 867-2272 (à l’extérieur de l’Amérique du Nord) ou par courriel au contactus@kingsdaleadvisors.com.

À propos d’Institutional Shareholder Services Inc.

Institutional Shareholder Services Inc. (ISS) est le plus grand fournisseur mondial de solutions de gouvernance d’entreprise et d’investissement responsable destinées aux propriétaires d’actifs, aux gestionnaires d’actifs, aux fonds de couverture et aux fournisseurs de services liés aux actifs. ISS propose notamment les services suivants : recherche et recommandations objectives sur la gouvernance; données, analyse et recherche sur l’investissement responsable; solutions complètes de distribution et de vote par procuration; gestion clé en main d’actions collectives en valeurs mobilières; données et outils de modélisation mondiaux fiables concernant la gouvernance. Les clients institutionnels font appel à ISS pour appliquer leur vision de la gouvernance, repérer les risques sociaux, environnementaux et de gouvernance et gérer tous leurs besoins en matière de vote par procuration à l’échelle mondiale. Les analystes d’ISS sont des experts des questions de gouvernance et d’investissement responsable. Ils ont une vision éclairée des usages de vote et des exigences réglementaires dans chaque marché et disposent d’une vaste expertise dans divers champs d’activités, comme le droit, les fusions et acquisitions, la rémunération et l’analyse.

Déclaration concernant l’information prospective

Ce communiqué peut contenir des déclarations prospectives qui font état de risques et d’incertitudes. Toutes les déclarations qui ne portent pas sur des faits passés, comme les déclarations sur les perspectives de l’industrie et sur les perspectives, les projets, la situation financière et la stratégie d’affaires de NAPEC, peuvent constituer des déclarations prospectives au sens de la législation et de la réglementation canadiennes en valeurs mobilières. Les déclarations prospectives se reconnaissent habituellement à l’emploi de termes comme « prévoir », « avoir l’intention de », « estimer », « planifier », « croire », « continuer » ou « maintenir », éventuellement employés au futur ou au conditionnel, ou à l’emploi de termes semblables. Plus particulièrement et sans restriction, ce communiqué renferme des déclarations et de l’information de nature prospective concernant les avantages prévus de la transaction proposée pour NAPEC, ses employés, partenaires commerciaux, actionnaires et autres intervenants, notamment en ce qui touche les résultats financiers et les résultats d’exploitation futurs, les plans, les objectifs, les attentes et les intentions d’Oaktree ou de NAPEC; le moment prévu de l’assemblée extraordinaire des actionnaires et des porteurs de bons de souscription de NAPEC et la date à laquelle sera réalisée la transaction proposée. En ce qui a trait aux déclarations et à l’information de nature prospective concernant les avantages prévus de la transaction proposée et le moment prévu de sa réalisation, NAPEC les fournit en se basant sur certaines hypothèses qu’elle considère comme raisonnables à l’heure actuelle, y compris des hypothèses quant à la capacité des parties d’obtenir, en temps utile et à des conditions satisfaisantes, les approbations requises des organismes de réglementation, des tribunaux et des actionnaires et des porteurs de bons de souscription; la capacité des parties de remplir, en temps utile, les autres conditions de clôture de la transaction; et d’autres attentes et hypothèses concernant la transaction proposée. Les dates prévues indiquées peuvent changer pour de nombreuses raisons, notamment parce qu’il a été impossible d’obtenir, dans les délais prévus, les approbations requises des organismes de réglementation, des tribunaux et des actionnaires et des porteurs de bons de souscription, parce que la satisfaction des autres conditions préalables à la transaction proposée a exigé plus de temps que prévu ou parce que le conseil d’administration est tenu d’examiner et d’approuver, sous réserve du respect, par la Société, des obligations qui lui incombent à cet égard aux termes de l’arrangement, une proposition supérieure pour la Société.
Bien que NAPEC estime que les attentes présentées dans ces déclarations prospectives soient raisonnables, elle ne peut pas garantir qu’elles se révéleront exactes, que la transaction proposée sera menée à bien ou qu’elle le sera selon les modalités et conditions prévues dans le présent communiqué. En conséquence, les investisseurs et autres sont avisés de ne pas se fier outre mesure aux déclarations prospectives. Les risques et incertitudes inhérents à la nature de la transaction proposée comprennent, sans restriction, l’incapacité des parties d’obtenir les approbations requises des organismes de réglementation, des tribunaux et des actionnaires et des porteurs de bons de souscription ou de remplir par ailleurs les conditions nécessaires à la réalisation de la transaction; l’incapacité des parties d’obtenir de telles approbations ou de remplir de telles conditions en temps utile; des frais de transaction importants ou des passifs inconnus; la capacité du conseil d’administration d’examiner et d’approuver, sous réserve du respect, par la Société, des obligations qui lui incombent à cet égard aux termes de l’arrangement, une proposition supérieure pour la Société; l’incapacité de réaliser les avantages prévus de la transaction; et les conditions économiques générales. L’incapacité d’obtenir les approbations requises des actionnaires et des porteurs de bons de souscription, des organismes de réglementation et des tribunaux, ou l’inaptitude des parties de remplir par ailleurs les conditions nécessaires à la réalisation de la transaction ou de la mener à bien, pourrait faire en sorte que la transaction ne soit pas réalisée ou qu’elle ne le soit pas selon les conditions proposées. De plus, si la transaction n’est pas réalisée et si NAPEC demeure une entité indépendante, il y a des risques que l’annonce de la transaction et l’affectation de ressources considérables de la Société à la réalisation de la transaction aient une incidence sur ses relations d’affaires et ses relations stratégiques (y compris avec des employés, des clients, des fournisseurs et des partenaires actuels, futurs et éventuels), ses résultats d’exploitation et ses activités en général, ainsi qu’un effet défavorable important sur ses activités, sa situation financière et ses perspectives actuelles et futures.
De plus, si NAPEC n’est pas en mesure de respecter les conditions de l’arrangement, elle pourrait, dans certains cas, être tenue de payer des frais à Oaktree, ce qui pourrait avoir un effet défavorable important sur sa situation financière et ses résultats d’exploitation ainsi que sur sa capacité de financer ses perspectives de croissance et ses activités actuelles. Par conséquent, le lecteur est prié de ne pas se fier indûment aux déclarations et à l’information de nature prospective contenues dans le présent communiqué. Les déclarations prospectives contenues aux présentes reflètent les attentes de la Société en date des présentes. Elles sont susceptibles de changer après cette date. La Société nie expressément toute obligation ou intention de mettre à jour ou de réviser les déclarations prospectives, que ce soit par suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou autrement, à moins que les lois en valeurs mobilières applicables ne l’y obligent.

Pierre L. Gauthier
Président et chef de la direction
819 479-7771
p.gauthier@napec.ca

Mario Trahan, CPA, CMA
Chef de la direction financière
819 479-7771
m.trahan@napec.ca

La Banque Laurentienne du Canada annonce la clôture de l’option de surallocation relativement au récent placement d’actions ordinaires

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 18 jan. 2018) –

NE PAS DIFFUSER SUR LES FILS DE PRESSE AMÉRICAINS NI DISTRIBUER AUX ÉTATS-UNIS

La Banque Laurentienne du Canada (TSX:LB) (la « Banque ») annonce aujourd’hui qu’elle a émis 342 300 actions ordinaires additionnelles (les « actions visées par l’option de surallocation ») à 54,80 $ par action visée par l’option de surallocation aux termes de l’exercice de l’option de surallocation (« option de surallocation ») accordée au syndicat de preneurs fermes dirigé par Valeurs Mobilières TD inc., BMO Marchés des capitaux et CIBC Marchés des capitaux, à titre de coteneurs de livres, dans le cadre de son placement d’actions ordinaires (le « placement ») réalisé récemment, dont la clôture a eu lieu le 16 janvier 2018.

Compte tenu de l’option de surallocation, la Banque aura tiré un produit brut global de 143 811 640 $ aux termes du placement en émettant 2 624 300 actions ordinaires au prix de 54,80 $ par action ordinaire. Les modalités de l’option de surallocation sont décrites plus en détail dans le supplément de prospectus de la Banque daté du 9 janvier 2018, qui peut être consulté sous le profil de la Banque sur SEDAR à www.sedar.com.

Les titres offerts n’ont pas été ni ne seront inscrits en vertu de la Securities Act of 1933 des États-Unis (la « Loi de 1933 »), en sa version modifiée, et ils ne peuvent être offerts, vendus ou remis, directement ou indirectement, aux États-Unis, dans leurs territoires, leurs possessions ou les autres régions soumises à leur compétence, ni à une personne des États-Unis ou pour le compte ou au profit d’une personne des États-Unis (au sens attribué au terme « US person » dans la Loi de 1933) en l’absence d’une telle inscription ou d’une dispense applicable des exigences d’inscription. Le présent communiqué de presse ne constitue pas une offre de vente ni la sollicitation d’une offre d’achat et aucune vente des titres n’interviendra dans un État où une telle offre, sollicitation ou vente serait illégale.

À propos de Banque Laurentienne Groupe Financier

Fondée en 1846, Banque Laurentienne Groupe Financier est un fournisseur de services financiers diversifiés dont la mission est d’aider ses clients à améliorer leur santé financière. La Banque Laurentienne du Canada et ses entités sont collectivement désignées sous le nom de Banque Laurentienne Groupe Financier (le « Groupe » ou la « Banque »).

Le Groupe emploie plus de 3 700 personnes guidées par les valeurs de proximité, de simplicité et d’honnêteté et offre à ses clients un vaste éventail de solutions et de services axés sur les conseils par l’intermédiaire de ses secteurs d’activité : Services aux particuliers, Services aux entreprises, B2B Banque et Marchés des capitaux. Le Groupe, grâce à ses activités pancanadiennes et à sa présence aux États-Unis, est un important joueur dans de nombreux segments de marché.
La Banque gère un actif au bilan de 47 milliards $, de même que des actifs administrés de 32 milliards $.

Mise en garde concernant les énoncés prospectifs

Dans ce document, dans d’autres documents déposés auprès des organismes de réglementation canadiens ou dans d’autres communications, la Banque peut, à l’occasion, formuler des énoncés prospectifs, écrits ou oraux, au sens des lois applicables en matière de valeurs mobilières. Ces énoncés prospectifs incluent, sans s’y limiter, des énoncés relatifs au plan d’affaires et aux objectifs financiers de la Banque. Les énoncés prospectifs formulés dans ce document sont destinés à aider les lecteurs à mieux comprendre la situation financière de la Banque et les résultats de ses activités à la date indiquée et pour les périodes closes à cette date, et pourraient ne pas être adéquats à d’autres fins. Les énoncés prospectifs sont habituellement marqués par l’emploi du conditionnel et l’usage de mots tels que « perspectives », « croire », « estimer », « prévoir », « projeter », « escompter », « anticiper », « planifier », « pourrait », « devrait », « ferait », ou la forme négative ou des variantes de tels termes, ou une terminologie similaire.

Du fait de leur nature, ces énoncés prospectifs reposent sur des hypothèses et comportent un certain nombre de risques et d’incertitudes d’ordre général et spécifique. Il est donc possible que les prévisions, projections et autres énoncés prospectifs ne se matérialisent pas ou soient inexacts. Quoique la Banque soit d’avis que les attentes exprimées dans ces énoncés prospectifs sont raisonnables, elle ne peut garantir que ces attentes s’avéreront exactes. Les énoncés prospectifs sont fondés sur certaines hypothèses importantes formulées par la Banque, notamment la capacité de la Banque de mettre en œuvre son plan et sa stratégie de transformation; les attentes relatives à la stabilité de la réglementation; aucune détérioration de la conjoncture économique; la suffisance des liquidités et des ressources en capital; aucun changement important sur le plan de la concurrence, de la conjoncture du marché ou des politiques monétaire, fiscale et économique des gouvernements; et le maintien des notes de crédit.

La Banque déconseille aux lecteurs de se fier indûment aux énoncés prospectifs pour prendre des décisions, étant donné qu’en raison de divers facteurs significatifs, les résultats réels pourraient différer sensiblement des opinions, plans, objectifs, attentes, prévisions, estimations et intentions exprimés dans ces énoncés prospectifs. Ces facteurs comprennent, entre autres, les changements aux conditions des marchés des capitaux, les changements des politiques monétaire, fiscale et économique des gouvernements, les variations des taux d’intérêt, les niveaux d’inflation et la conjoncture économique en général, l’évolution des lois et de la réglementation, les changements sur le plan de la concurrence, les modifications apportées aux notes de crédit, la rareté des ressources humaines et l’évolution de l’environnement technologique. De plus, la Banque prévient que la liste de facteurs ci-dessus n’est pas exhaustive. Pour de plus amples renseignements sur les risques, incertitudes et hypothèses qui pourraient faire en sorte que les résultats réels de la Banque diffèrent des attentes exprimées, les personnes intéressées sont priées de consulter le rapport de gestion sous la rubrique « Profil de risque et cadre de gestion des risques » dans le rapport annuel de la Banque et les autres documents publics déposés par la Banque et disponibles sur le site www.sedar.com.

La Banque ne s’engage pas à mettre à jour les énoncés prospectifs, écrits ou oraux, formulés par elle ou en son nom, sauf dans la mesure où la réglementation des valeurs mobilières l’exige.

Hélène Soulard
Vice-présidente adjointe, Communications
Bureau de la direction
Bureau : 514 284-4500, poste 8232
helene.soulard@banquelaurentienne.ca

Dynacor, à pleine capacité, avec un nouveau record de 8 908 oz d’or produites en décembre 2017

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 18 jan. 2018) –

Note aux rédacteurs : Deux graphiques sont associés à ce communiqué de presse.

Mines d’or Dynacor inc. (TSX:DNG)(OTC:DNGDF) (Dynacor ou la Société) a le plaisir d’annoncer que son usine de traitement de minerai d’or de Chala (Pérou) produit à sa pleine capacité de 300 tpj depuis le 25 novembre 2017. Au mois de décembre, la production d’or a atteint un record historique de 8 908 oz.

En 2017, première année complète de fonctionnement de sa nouvelle usine, Veta Dorada, Dynacor a atteint une production record, sur 12 mois, de 79 897 onces d’or. La production de 24 066 onces, au quatrième trimestre de 2017, a joué un rôle important dans ces excellents résultats.

Quelques temps forts du quatrième trimestre:

  • Le 25 novembre, l’usine atteint sa pleine capacité de 300 tpj (voir figure 1) ;
  • En décembre, la production d’or atteint le record de 8 908 onces (voir figure 2), soit une augmentation de 31% comparée à décembre 2016 (6 803 oz) ;
  • Production trimestrielle record de 24 066 onces d’or, soit une augmentation de 15% par rapport au quatrième trimestre de 2016 (20 015 oz).

Temps forts de l’année 2017 :

  • Production d’or annuelle record de 79 897 onces ; l’année se termine en haut de la fourchette des objectifs de production de la direction : 78 000-80 000 onces ;
  • La quantité totale mensuelle de minerai traité a augmenté de 62%, de janvier (5 303 tonnes métriques) à décembre (8 610 tonnes métriques) ;
  • Les achats mensuels totaux sont passés de 4 926 tonnes métriques en janvier à 8 574 tonnes métriques en décembre, une augmentation de 74% ;

Jean Martineau, président et chef de la direction de Dynacor déclare : « Je suis heureux de pouvoir annoncer que notre nouvelle usine, Veta Dorada, fonctionne sans problèmes, conformément à ses normes de conception. En 2017, la production d’or a atteint un record absolu de 79 897 oz. Notre production d’or annuelle suit une courbe ascendante depuis 2015 et si l’on en juge par notre production de 24 066 oz au T4-2017 et sur la teneur du minerai actuellement livré à l’usine, nous nous approchons, sur une base de production annualisée, du chiffre de 100 000 onces. L’usine Veta Dorada de Chala fonctionne maintenant à 300 tpj, ce qui est sa capacité initiale prévue et notre prochain objectif de fonctionnement est d’atteindre une capacité de 360 tpj.».

Réjean Gourde est nommé au Conseil d’administration

Dynacor a le plaisir d’annoncer la nomination de Réjean Gourde, P. Eng, au Conseil d’administration. Les administrateurs de la Société et sa haute direction se réjouissent de collaborer avec Réjean Gourde et de profiter de sa vaste expérience internationale de cadre supérieur dans l’industrie minière, ce qui aura une importance capitale pour l’élaboration de nos nouvelles stratégies de croissance pour 2018-2020.

M. Gourde est actuellement président et chef de la direction de Reunion Gold Corporation qui participe activement à des projets d’exploration au Guyana et en Guyane française. Il a également travaillé comme consultant pour de grands producteurs d’or tels que IAMGOLD, AGNICO EAGLE MINES, SEMAFO, OREZONE et été vice-président de CAMBIOR pour l’Amérique du Sud jusqu’en 2006.

Profil de Mines d’or Dynacor Inc.

Mines d’or Dynacor Inc. est une société ayant son siège à Montréal, Canada, qui produit de l’or dans le cadre d’opérations de traitement de minerai approuvées par le Gouvernement du Pérou. Dynacor produit et explore au Pérou où son équipe dirigeante a des décennies d’expérience. En 2016, la Société a produit 73 476 onces d’or, correspondant à une augmentation de 9% par rapport à 2015 (67 603 onces en 2015). Dynacor est inscrite à la bourse de Toronto (DNG) et à l’OTC aux États-Unis, avec le symbole (DNGDF).

Mise en garde concernant les prévisions émises

Certaines des informations données ci-dessus sont des prévisions qui impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs pouvant faire en sorte que les résultats actuels, la performance ou les réalisations de Dynacor ou les résultats de l’industrie soient substantiellement différents des résultats, performances ou réalisations futurs exprimés ou implicitement manifestés dans ces prévisions. Les informations données reflètent les attentes présentes de la direction concernant les événements et les performances futurs au moment de mettre sous presse le présent communiqué.

Mines d’or Dynacor Inc. (TSX:DNG)

Site web : http://www.dynacor.com

Twitter : http://twitter.com/DynacorGold

Facebook : http://www.facebook.com/pages/Dynacor-Gold-Mines-Inc/222350787793085

Actions en circulation : 39 497 594

Pour voir les graphiques associés à ce communiqué, veuillez consulter les liens suivants :

http://media3.marketwire.com/docs/1106738_F_1.jpg

http://media3.marketwire.com/docs/1106738_F_2.jpg

Mines d’Or Dynacor inc.
Jean Martineau
Président et chef de la direction
Tél.: 514-393-9000 poste 228

Dale Nejmeldeen
Directeur, Relations avec les investisseurs
Tél. : 604.492.0099
Cellulaire : 604.562.1348
Courriel : nejmeldeen@dynacor.com

La Banque Laurentienne du Canada annonce une modification de son taux préférentiel

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 17 jan. 2018) – La Banque Laurentienne du Canada (TSX:LB) annonce une augmentation de 25 points de base de son taux préférentiel de 3,20 % à 3,45 % et ce, à compter du 18 janvier 2018.

À propos de la Banque Laurentienne

La Banque Laurentienne du Canada est une institution financière dont les activités s’étendent principalement à la grandeur du Canada. Fondée en 1846, elle a pour mission d’aider ses clients à améliorer leur santé financière et est guidée par ses valeurs de proximité, de simplicité et d’honnêteté.

Elle sert un million et demi de clients partout au pays et emploie plus de 3 700 personnes, ce qui fait d’elle un acteur important dans plusieurs segments de marché. La Banque répond aux besoins des particuliers par l’intermédiaire de son réseau de succursales au Québec. Elle se démarque également par son savoir-faire auprès des petites et moyennes entreprises et des promoteurs immobiliers, grâce à ses équipes spécialisées situées partout au Canada. Sa filiale B2B Banque est quant à elle un des principaux fournisseurs canadiens de produits et services bancaires et de comptes d’investissement par l’entremise de conseillers financiers et de courtiers. Valeurs mobilières Banque Laurentienne offre des services de courtage de plein exercice à une clientèle d’investisseurs institutionnels et particuliers.

La Banque gère un actif au bilan de 47 milliards $, de même que des actifs administrés de 32 milliards $.

Hélène Soulard
Vice-président adjointe, Communications
514 284-4500, poste 8232
helene.soulard@blcgf.ca

Osisko obtient 76,5 g/t Au sur 5,0 mètres à Windfall

TORONTO, ONTARIO–(Marketwired – 16 jan. 2018) – Minière Osisko inc. (TSX:OSK) (« Osisko » ou la « Société ») a le plaisir de publier de nouveaux résultats issus du programme de forage en cours sur le projet aurifère du Lac Windfall, entièrement détenu par la Société et situé dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, dans le canton d’Urban, Eeyou Istchee Baie-James, Québec. Le programme de forage de 800 000 mètres combine du forage de définition, du forage d’expansion et du forage d’exploration dans et autour du gîte aurifère principal de Windfall et du gîte adjacent de Lynx (situé immédiatement au nord-est de Windfall).

Les nouveaux résultats d’analyse significatifs de 57 intervalles dans 32 sondages ciblant le forage d’expansion et intercalaire dans le secteur Underdog du gîte principal de Windfall sont présentés ci-dessous.

  • Le forage intercalaire continue de mieux définir les zones de minéralisation dans le couloir Underdog en appliquant le modèle géologique de Windfall
  • Une nouvelle zone de minéralisation a été découverte à 140 mètres au sud-ouest des zones déjà définies dans le couloir Underdog

Les nouveaux résultats comprennent notamment : 76,5 g/t Au sur 5,0 mètres dans le sondage OSK-W-17-1275; 29,1 g/t Au sur 3,6 mètres, 59,5 g/t Au sur 2,1 mètres et 9,65 g/t Au sur 10,4 mètres dans le sondage OSK-EAG-13-480; 11,9 g/t Au sur 9,0 mètres dans le sondage OSK-W-17-1125; 24,4 g/t Au sur 4,0 mètres dans le sondage OSK-W-17-1336; 42,9 g/t Au sur 4,1 mètres dans le sondage OSK-W-17-1336-W1; 38,7 g/t Au sur 2,0 mètres dans le sondage OSK-W-17-1259; 22,3 g/t Au sur 2,2 mètres dans le sondage OSK-W-17-1249; 20,4 g/t Au sur 2,0 mètres dans le sondage OSK-W-17-1239; et 13,3 g/t Au sur 3,6 mètres dans le sondage OSK-OBM-16-693. Des cartes montrant l’emplacement des sondages et les résultats d’analyse complets sont disponibles à l’adresse : www.miniereosisko.com.

Sondage De (m) À
(m)
Intervalle
(m)
Au (g/t)
non
coupé
Au (g/t)
coupé à
100 g/t
Zone Couloir
OSK-EAG-12-399 765,5 768,0 2,5 5,57 FW3U Underdog
773,9 776,0 2,1 5,21 FW3U Underdog
OSK-EAG-13-480 643,2 646,8 3,6 29,1 FW1 Underdog
incluant 645,2 646,8 1,6 63,0
681,0 684,0 3,0 4,67 FW1 FW Underdog
incluant 683,0 684,0 1,0 11,8
722,7 725,5 2,8 4,09 FW2 Underdog
728,0 730,0 2,0 19,5 FW2 Underdog
incluant 729,3 729,7 0,4 82,6
749,5 751,6 2,1 59,5 15,2 FW2 Underdog
incluant 750,7 751,0 0,3 410 100
804,0 814,4 10,4 9,65 FW3 Underdog
incluant 807,5 810,4 2,9 25,5
incluant 814,1 814,4 0,3 25,0
820,0 822,6 2,6 6,44 FW3 Underdog
incluant 821,4 821,7 0,3 31,5
911,8 914,0 2,2 7,04 FW3U Underdog
923,0 925,0 2,0 5,90 FW3U Underdog
OSK-EAG-13-505 329,0 333,8 4,8 8,37 FW1 Underdog
incluant 332,0 332,8 0,8 28,8
OSK-EAG-13-520 839,3 841,6 2,3 3,00 FW3U Underdog
OSK-OBM-16-678 599,0 601,0 2,0 3,22 FW3U Underdog
604,0 606,2 2,2 3,16 FW3U Underdog
619,0 621,0 2,0 7,10 FW3U Underdog
incluant 620,0 621,0 1,0 12,9
OSK-OBM-16-687 749,0 751,0 2,0 3,48 FW3 HW Underdog
OSK-OBM-16-693 645,4 649,0 3,6 13,3 FW3 HW Underdog
805,0 807,0 2,0 7,36 FW3U Underdog
incluant 806,0 807,0 1,0 14,2
OSK-W-16-747 677,6 680,0 2,4 3,89 FW1 Underdog
813,3 816,0 2,7 6,95 FW2 Underdog
incluant 813,3 813,7 0,4 26,2
incluant 815,4 815,7 0,3 20,2
850,3 856,0 5,7 4,95 FW2 Underdog
incluant 853,0 854,8 1,8 8,53
911,7 914,0 2,3 3,92 FW3 Underdog
OSK-W-17-780-W1 1358,5 1360,8 2,3 6,55 FW3 HW Underdog
incluant 1358,5 1359,0 0,5 19,1
1396,5 1398,5 2,0 4,76 FW3 Underdog
OSK-W-17-866-W2 1146,7 1149,0 2,3 9,48 FW1 Underdog
incluant 1147,6 1148,4 0,8 26,3
OSK-W-17-885 1018,0 1020,0 2,0 6,44 FW0 HW Underdog
OSK-W-17-885-W1 1065,0 1070,0 5,0 3,18 FW0 Underdog
OSK-W-17-1025 732,0 734,0 2,0 3,23 FW1 Underdog
806,7 809,5 2,8 8,34 FW1 Underdog
incluant 806,7 807,6 0,9 20,2
OSK-W-17-1051-W1 941,0 943,0 2,0 3,96 FW3 Underdog
1262,0 1264,0 2,0 10,5 FW1 Underdog
OSK-W-17-1125 769,0 778,0 9,0 11,9 FW3 HW Underdog
incluant 769,0 771,0 2,0 21,1
incluant 776,0 778,0 2,0 18,4
921,5 923,9 2,4 7,32 VNCR Underdog
incluant 922,1 922,6 0,5 30,1
OSK-W-17-1125-W3 900,8 903,0 2,2 3,85 Veine Underdog
incluant 901,1 901,4 0,3 14,0
OSK-W-17-1139 785,0 787,2 2,2 11,1 FW2 Underdog
incluant 785,3 785,8 0,5 47,0
888,0 890,0 2,0 6,53 FW3 Underdog
incluant 889,1 889,6 0,5 24,5
1007,0 1009,8 2,8 5,43 FW4 Underdog
incluant 1009,2 1009,8 0,6 21,9
OSK-W-17-1208 440,0 442,0 2,0 3,21 Veine Underdog
incluant 441,0 442,0 1,0 6,41
OSK-W-17-1239 728,0 730,0 2,0 20,4 FW3U HW Underdog
759,0 761,0 2,0 5,40 FW3U HW Underdog
incluant 759,0 760,0 1,0 10,3
OSK-W-17-1259 364,0 366,0 2,0 38,7 FW4 Underdog
incluant 365,0 366,0 1,0 77,1
OSK-W-17-1275 844,0 849,0 5,0 76,5 59,9 FW3U Underdog
incluant 845,4 846,0 0,6 148 100
incluant 846,9 847,8 0,9 160 100
OSK-W-17-1287 231,9 234,0 2,1 9,63 VQT Underdog
incluant 233,1 234,0 0,9 22,4
OSK-W-17-1295 696,9 699,2 2,3 8,14 Nouvelle zone Underdog
incluant 697,7 698,5 0,8 20,9
OSK-W-17-1305 722,9 725,5 2,6 14,5 FW3U HW Underdog
incluant 722,9 723,2 0,3 51,6
OSK-W-17-1305-W1 858,5 861,0 2,5 14,8 VNCR Underdog
incluant 860,3 861,0 0,7 47,0
OSK-W-17-1325 629,2 631,3 2,1 7,57 Nouvelle zone Underdog
OSK-W-17-1336 816,0 820,0 4,0 24,0 FW0 Underdog
incluant 817,5 820,0 2,5 35,6
891,0 893,0 2,0 6,64 FW1 Underdog
incluant 891,0 891,3 0,3 22,3
1082,0 1084,5 2,5 15,0 FW3 Underdog
incluant 1084,0 1084,5 0,5 67,9
OSK-W-17-1336-W1 992,9 995,0 2,1 42,9 28,8 FW1 Underdog
incluant 992,9 993,5 0,6 150 100
OSK-W-17-1353 233,9 236,3 2,4 4,66 FW3 Underdog
incluant 234,5 235,0 0,5 20,1
OSK-W-17-1354 229,3 231,4 2,1 5,05 FW3 Underdog
incluant 229,6 230,0 0,4 22,9
OSK-W-17-1362 337,9 339,9 2,0 4,48 FW4 Underdog
incluant 339,4 339,9 0,5 15,3
OSK-W-17-1374 504,0 508,0 4,0 4,84 FW1 Underdog
526,1 530,0 3,9 3,04 FW1 Underdog
Remarques :
1. L’épaisseur réelle est estimée à 65-80% des longueurs présentées dans l’axe de forage. Voir la section « Contrôle de la qualité » ci-dessous.
2. Définitions : HW = éponte supérieure, FW = éponte inférieure, VNCR = veine à texture crustiforme, VQT = veine de quartz-tourmaline.
Sondage Azimut
(°)
Pendage
(°)
Longueur
(m)
UTM E UTM N Section
OSK-EAG-12-399 328 -56 795 452584 5434701 2700
OSK-EAG-13-480 331 -57 991 452400 5434486 2450
OSK-EAG-13-505 330 -51 852 451930 5434493 2025
OSK-EAG-13-520 330 -55 872 452568 5434633 2650
OSK-OBM-16-678 330 -53 717 452347 5434661 2475
OSK-OBM-16-687 330 -56 882 452476 5434592 2550
OSK-OBM-16-693 331 -54 861 452443 5434600 2525
OSK-W-16-747 331 -57 1050 452449 5434488 2475
OSK-W-17-780-W1 331 -60 1533 452929 5434374 2850
OSK-W-17-866-W2 332 -57 1332 452633 5434280 2525
OSK-W-17-885 335 -67 1458 452861 5434494 2850
OSK-W-17-885-W1 335 -67 1383 452861 5434494 2850
OSK-W-17-1025 330 -58 990 452486 5434439 2475
OSK-W-17-1125 331 -58 975 452563 5434568 2625
OSK-W-17-1125-W3 331 -58 1086 452563 5434568 2625
OSK-W-17-1139 333 -56 1092 452473 5434470 2500
OSK-W-17-1208 331 -56 519 451612 5434444 1725
OSK-W-17-1239 326 -53 939 452419 5434554 2475
OSK-W-17-1259 332 -54 414 451520 5434378 1600
OSK-W-17-1275 331 -55 912 452499 5434592 2575
OSK-W-17-1287 332 -54 743 451531 5434331 1600
OSK-W-17-1295 334 57 801 451559 5434288 1600
OSK-W-17-1305 330 -54 888 452499 5434592 2575
OSK-W-17-1305-W1 330 -54 951 452499 5434592 2575
OSK-W-17-1325 331 -69 689 451431 5434333 1500
OSK-W-17-1336 335 -61 1149 452616 5434449 2600
OSK-W-17-1336-W1 335 -61 1335 452616 5434449 2600
OSK-W-17-1353 326 -56 750 451490 5434337 1575
OSK-W-17-1354 333 -50 432 451642 5434469 1775
OSK-W-17-1362 347 -50 624 451642 5434470 1750
OSK-W-17-1374 317 -59 873 452273 5434579 2375

OSK-EAG-12-399 a recoupé la zone FW3U avec des teneurs de 5,57 g/t Au sur 2,5 mètres et 5,21 g/t Au sur 2,1 mètres. La minéralisation se compose de 7 % de pyrite disséminée dans une andésite fortement séricitisée au contact avec un dyke porphyrique felsique modérément séricitisé.

OSK-EAG-13-480 a recoupé neuf intervalles minéralisés : 29,1 g/t Au sur 3,6 mètres associé à la zone FW1, 4,67 g/t Au sur 3,0 mètres dans l’éponte inférieure de la zone FW1, 4,09 g/t Au sur 2,8 mètres, 19,5 g/t Au sur 2,0 mètres et 59,5 g/t Au sur 2,1 mètres dans la zone FW2, 9,65 g/t Au sur 10,4 mètres et 6,44 g/t Au sur 2,6 mètres dans la zone FW3, et 7,04 g/t Au sur 2,2 mètres et 5,90 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone FW3U. Le premier intervalle contient jusqu’à 7 % de pyrite en filonnets, de l’or visible localement, de la pyrite, de la chalcopyrite et de la sphalérite disséminées avec quelques veines de tourmaline ptygmatiques encaissées dans un dyke porphyrique felsique. De l’altération modérée en séricite et des injections de silice pénétratives sont présentes. Le deuxième intervalle se compose de 1 % de pyrite en filonnets et des traces de pyrite disséminée dans un dyke porphyrique felsique séricitisé. Les trois intervalles dans la zone FW2 se composent de 1 % de pyrite en filonnets et 2 % de pyrite disséminée dans des injections de silice pénétratives, le tout encaissé dans un dyke porphyrique felsique séricitisé avec de la fuchsite. Les sixième et septième intervalles, dans la zone FW3, contiennent jusqu’à 10 % de pyrite associée à des injections locales de silice pénétratives dans un dyke porphyrique felsique silicifié et modérément séricitisé avec de la fuchsite. Les huitième et neuvième intervalles, dans la zone FW3U, se composent de 1 % de pyrite en filonnets et 2 % de pyrite dans des injections de silice pénétratives au sein d’un dyke porphyrique felsique fortement silicifié et séricitisé.

OSK-EAG-13-505 a obtenu une teneur de 8,37 g/t Au sur 4,8 mètres dans la zone FW1. La minéralisation se compose de 5 % de pyrite en filonnets et des traces de veinules de tourmaline ptygmatiques au sein d’un dyke porphyrique felsique fortement silicifié avec une altération modérée en séricite et fuchsite.

OSK-EAG-13-520 a obtenu une teneur de 3,00 g/t Au sur 2,3 mètres dans la zone FW3U. La minéralisation se compose de 4 % de pyrite disséminée dans une andésite lessivée.

OSK-OBM-16-678 a recoupé trois intervalles dans la zone FW3U avec des teneurs de 3,22 g/t Au sur 2,0 mètres, 3,16 g/t Au sur 2,2 mètres et 7,10 g/t Au sur 2,0 mètres. La minéralisation contient jusqu’à 10 % de pyrite disséminée et 5 % de pyrite en filonnets, encaissée dans des andésites ou des volcanites felsiques porphyriques avec une forte altération en séricite et une faible altération en silice.

OSK-OBM-16-687 a obtenu une teneur de 3,48 g/t Au sur 2,0 mètres dans l’éponte supérieure de la zone FW3. La minéralisation se compose de 5 % de pyrite en filonnets et 1 % de veines de tourmaline ptygmatiques encaissées dans une unité intrusive felsique à texture bréchique.

OSK-OBM-16-693 a recoupé deux intervalles titrant 13,3 g/t Au sur 3,6 mètres et 7,36 g/t Au sur 2,0 mètres. Le premier intervalle, dans l’éponte supérieure de la zone FW3, se compose de traces de pyrite disséminée ou en filonnets, avec 30 % de pyrite massive localement, et d’intenses injections de silice pénétratives encaissées dans un dyke porphyrique felsique fortement séricitisé. Le deuxième intervalle est associé à la zone FW3U et contient 12 % de pyrite en filonnets et 4 % de pyrite disséminée dans une andésite séricitisée.

OSK-W-16-747 a livré des teneurs de 3,89 g/t Au sur 2,4 mètres, 6,95 g/t Au sur 2,7 mètres, 4,95 g/t Au sur 5,7 mètres et 3,92 g/t Au sur 2,3 mètres. Le premier intervalle, dans la zone FW1, se compose de 1 % de pyrite en filonnets, 1 % de pyrite dans des veines de quartz fumé et 2 % de pyrite semi-massive dans un dyke porphyrique felsique séricitisé et silicifié. Les deuxième et troisième intervalles, reliés à la zone FW2, se composent de zones locales de pyrite semi-massive associées à des injections de silice pénétratives, de l’or visible localement, et jusqu’à 2 % de pyrite en amas, le tout encaissé dans un dyke porphyrique felsique modérément séricitisé. Le quatrième intervalle est associé à la zone FW3U et se compose de 7 % de pyrite en filonnets dans des volcanites felsiques porphyriques séricitisées contenant de la tourmaline et des veinules de quartz-tourmaline.

OSK-W-17-780-W1 a obtenu une teneur de 6,55 g/t Au sur 2,3 mètres dans l’éponte supérieure de la zone FW3, et 4,76 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone FW3. La minéralisation se compose de 2 % de pyrite en filonnets dans un dyke porphyrique felsique fortement séricitisé et modérément silicifié.

OSK-W-17-866-W2 a rencontré la zone FW1 avec un intervalle titrant 9,48 g/t Au sur 2,3 mètres. La minéralisation se compose de traces de pyrite disséminée ou en filonnets encaissée dans un dyke porphyrique felsique faiblement séricitisé et silicifié.

OSK-W-17-885 a obtenu une teneur de 6,44 g/t Au sur 2,0 mètres dans l’éponte supérieure de la zone FW0. La minéralisation se compose de 2 % de pyrite disséminée dans un dyke porphyrique felsique faiblement séricitisé et silicifié.

OSK-W-17-885-W1 a obtenu une teneur de 3,18 g/t Au sur 5,0 mètres dans la zone FW0. La minéralisation se compose de 3 % de filonnets de pyrite-tourmaline et 1 % de pyrite associée à des injections de silice pénétratives au sein d’un dyke felsique à texture bréchique.

OSK-W-17-1025 a rencontré la zone FW1 avec deux intervalles titrant 3,23 g/t Au sur 2,0 mètres et 8,34 g/t Au sur 2,8 mètres. Le premier intervalle contient 4 % de pyrite disséminée et en filonnets dans une intrusion felsique séricitisée. Le deuxième intervalle contient 6 % de filonnets de pyrite-tourmaline et est encaissé dans la même intrusion felsique.

OSK-W-17-1051-W1 a obtenu une teneur de 3,96 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone FW3 et 10,5 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone FW1. La minéralisation se compose de traces de pyrite en filonnets ou en amas dans un dyke porphyrique felsique faiblement séricitisé et silicifié.

OSK-W-17-1125 a rencontré deux intervalles minéralisés avec des teneurs de 11,9 g/t Au sur 9,0 mètres et 7,32 g/t Au sur 2,4 mètres. Le premier intervalle, dans l’éponte supérieure de la zone FW3, se compose de 3 % de pyrite en filonnets dans un dyke porphyrique felsique séricitisé au contact avec une unité volcanique mafique lessivée. Le deuxième intervalle comprend une veine à texture crustiforme d’envergure métrique avec 25 % de pyrite en filonnets, encaissée dans un gabbro séricitisé contenant 15 % de pyrite disséminée.

OSK-W-17-1125-W3 a obtenu une teneur de 3,85 g/t Au sur 2,2 mètres dans une veine à texture crustiforme. La minéralisation est encaissée dans un dyke felsique séricitisé altéré en carbonate contenant 15 % de pyrite en amas ou dans des veines de quartz-tourmaline.

OSK-W-17-1139 a recoupé trois intervalles minéralisés : 11,1 g/t Au sur 2,2 mètres, 6,53 g/t Au sur 2,0 mètres et 5,43 g/t Au sur 2,8 mètres. Le premier intervalle, dans la zone FW2, se compose de 1 % de pyrite dans des injections de silice pénétratives et 2 % de pyrite en filonnets au contact entre deux unités intrusives felsique lessivées avec une forte altération en silice, séricite et fuchsite. Le deuxième intervalle, dans la zone FW3, est un dyke porphyrique felsique avec une altération modérée en séricite, silice et fuchsite, contenant 2 % de pyrite en filonnets et 1 % de pyrite dans des veines de quartz fumé. Le troisième intervalle, dans la zone FW4, se compose de 8 % de pyrite en filonnets, 5 % de pyrite disséminée, 1 % de veines de tourmaline-pyrite et des veines à texture crustiforme dans un gabbro modérément chloritisé et fortement lessivé au contact avec un dyke felsique.

OSK-W-17-1208 a obtenu une teneur de 3,21 g/t Au sur 2,0 mètres. La minéralisation se compose de 2 % de pyrite disséminée ou en amas dans une veine de quartz encaissée dans un dyke porphyrique felsique chloritisé et fortement séricitisé avec de l’altération en fuchsite.

OSK-W-17-1239 a recoupé deux intervalles minéralisés, titrant 20,4 g/t Au sur 2,0 mètres et 5,4 g/t Au sur 2,0 mètres dans l’éponte supérieure de la zone FW3U. La minéralisation contient jusqu’à 4 % de pyrite en filonnets dans un dyke felsique fortement séricitisé et fortement silicifié.

OSK-W-17-1259 a rencontré la zone FW4, livrant une teneur de 38,7 g/t Au sur 2,0 mètres. La minéralisation se compose de 1 % de pyrite en filonnets et 2 % de pyrite semi-massive dans un dyke porphyrique felsique séricitisé.

OSK-W-17-1275 a obtenu une teneur de 76,5 g/t Au sur 5,0 mètres. La minéralisation se compose de 10 % de pyrite disséminée et 2 % de pyrite en filonnets dans une andésite fortement silicifiée et séricitisée.

OSK-W-17-1287 a obtenu une teneur de 9,63 g/t Au sur 2,1 mètres dans une veine de quartz. La minéralisation se compose de 3 % de chalcopyrite disséminée et 2 % de pyrite disséminée, associées à des veines de quartz-tourmaline ptygmatiques encaissées dans un dyke porphyrique felsique.

OSK-W-17-1295 a obtenu une teneur de 8,14 g/t Au sur 2,3 mètres dans une nouvelle zone. La minéralisation contient jusqu’à 20 % de pyrite semi-massive et 1 % de chalcopyrite disséminée dans une andésite fortement séricitisée et chloritisée. La minéralisation se trouve au contact avec un dyke porphyrique felsique. Cette nouvelle zone est située dans la partie ouest du couloir Underdog, à 140 mètres au sud-ouest du sondage OSK-W-17-1325 (7,57 g/t Au sur 2,1 mètres, résultats publiés dans le présent communiqué).

OSK-W-17-1305 a recoupé un intervalle titrant 14,5 g/t Au sur 2,6 mètres. L’intervalle est relié à la zone FW3U et contient jusqu’à 1 % de pyrite en filonnets. La minéralisation se trouve au contact entre un dyke porphyrique felsique et une andésite.

OSK-W-17-1305-W1 a obtenu une teneur de 14,8 g/t Au sur 2,5 mètres. La minéralisation est associée à une veine de quartz à texture crustiforme et se compose de 6 % de pyrite disséminée et 5 % de pyrite en filonnets dans une andésite modérément silicifiée.

OSK-W-17-1325 a obtenu une teneur de 7,57 g/t Au sur 2,1 mètres. La minéralisation se compose de 10 % de pyrite en filonnets avec des traces de tourmaline disséminée dans une unité volcanique intermédiaire lessivée.

OSK-W-17-1336 a recoupé trois zones minéralisées : 24,0 g/t Au sur 4,0 mètres, 6,64 g/t Au sur 2,0 mètres et 15,0 g/t Au sur 2,5 mètres. Le premier intervalle, dans la zone FW0, se compose de 5 % de pyrite en filonnets avec de la tourmaline, 2 % de pyrite disséminée, et 2 % de veines de tourmaline ptygmatiques, le tout encaissé dans un dyke porphyrique felsique modérément silicifié. Le deuxième intervalle, dans la zone FW1, se compose de 5 % de pyrite en filonnets et 2 % de pyrite disséminée, encaissée dans un dyke porphyrique felsique silicifié. Le troisième intervalle, dans la zone FW3, se compose de 4 % de pyrite en filonnets et 1 % de pyrite disséminée dans des injections de silice. De l’or visible est localement observé en association avec les filonnets de pyrite.

OSK-W-17-1336-W1 a obtenu une teneur de 42,9 g/t Au sur 2,1 mètres dans la zone FW1. La minéralisation se compose d’or visible localement, avec jusqu’à 20 % de pyrite en amas et jusqu’à 5 % de pyrite disséminée dans un dyke felsique modérément silicifié et faiblement séricitisé.

OSK-W-17-1353 a obtenu une teneur de 4,66 g/t Au sur 2,4 mètres dans la zone FW3. La minéralisation se compose de 5 % de pyrite dans des injections de silice pénétratives avec des traces de filonnets de pyrite-tourmaline dans un dyke porphyrique felsique silicifié et faiblement séricitisé.

OSK-W-17-1354 a rencontré la zone FW3 avec un intervalle titrant 5,05 g/t Au sur 2,1 mètres. La minéralisation se compose de 10 % d’horizons minéralisés semi-massifs, avec 4 % de pyrite en filonnets et 2 % de filonnets de pyrite-tourmaline, le tout encaissé dans un dyke felsique bréchique fortement séricitisé.

OSK-W-17-1362 a obtenu une teneur de 4,48 g/t Au sur 2,0 mètres dans la zone FW4. La minéralisation se compose de 10 % de pyrite avec des veines de tourmaline ptygmatiques dans un dyke porphyrique felsique silicifié.

OSK-W-17-1374 a recoupé deux intervalles minéralisés avec des teneurs de 4,84 g/t Au sur 4,0 mètres et 3,04 g/t Au sur 3,9 mètres. Le premier intervalle, dans la zone FW1, contient jusqu’à 10 % de pyrite et des filonnets de pyrite-tourmaline dans un dyke felsique porphyrique lessivé. Le deuxième intervalle, aussi associé à FW1, contient jusqu’à 5 % de pyrite et des filonnets de pyrite-tourmaline au contact lessivé entre deux dykes porphyriques felsiques.

Personne qualifiée

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué a été révisé, préparé et approuvé par M. Louis Grenier, M.Sc.A., géo. (OGQ 800), chef de projet sur le projet aurifère du Lac Windfall et « personne qualifiée » en vertu du Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »).

Contrôle de la qualité et protocoles de présentation

L’épaisseur réelle des intervalles publiés est estimée à 65-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage pour la plupart des zones. Les résultats d’analyse n’ont pas été coupés, sauf indication contraire. Les intersections se trouvent à l’intérieur des limites géologiques des principales zones minéralisées, mais n’ont pas été corrélées à des domaines filoniens individuels pour l’instant. Les intervalles présentés comprennent des teneurs moyennes pondérées d’au moins 3,0 g/t Au diluées sur des longueurs d’au moins 2,0 m dans l’axe de forage. Tous les résultats d’analyse de carottes de forage de calibre NQ ont été obtenus soit par pyroanalyse avec tamisage métallique sur des fractions de 1 kilogramme ou par pyroanalyse standard avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique sur des fractions de 50 grammes soit aux laboratoires d’ALS à Val-d’Or (Québec), à Thunder Bay ou à Sudbury (Ontario) ou à Vancouver (Colombie-Britannique), soit aux laboratoires de Bureau Veritas à Timmins (Ontario). La méthode d’analyse par tamisage métallique sur une fraction de 1 kilogramme est privilégiée par le géologue lorsque l’échantillon contient de l’or grossier ou présente un pourcentage plus élevé de pyrite que les sections avoisinantes. Quelques échantillons ont aussi été analysés pour plusieurs éléments incluant l’argent, par la méthode Aqua Regia-ICP-AES d’ALS Laboratories. La conception du programme de forage, le programme d’assurance-qualité/contrôle de la qualité (« AQ/CQ ») et l’interprétation des résultats sont effectués par des personnes qualifiées appliquant un programme d’AQ/CQ conforme au Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie. Des échantillons de référence et des blancs sont insérés à tous les 20 échantillons dans le cadre du programme d’AQ/CQ par la Société et par le laboratoire. Environ 5 % des pulpes d’échantillons sont expédiés à d’autres laboratoires pour des analyses de vérification.

À propos du gîte aurifère du Lac Windfall

Le gîte aurifère du Lac Windfall est situé entre Val-d’Or et Chibougamau, dans la région de l’Abitibi au Québec (Canada). Les ressources minérales définies par les détenteurs antérieurs sont estimées à 2 762 000 tonnes à 8,42 g/t Au (748 000 onces) dans la catégorie indiquée et à 3 512 000 tonnes à 7,62 g/t Au (860 000 onces) dans la catégorie présumée (tiré d’un rapport technique daté du 10 juin 2015, intitulé « Preliminary Economic Assessment of the Windfall Lake Gold Property, Quebec, Canada » avec une date d’effet au 28 avril 2015, préparé conformément au Règlement 43-101). Le gîte aurifère du Lac Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada. La majeure partie de la minéralisation se trouve dans la zone Principale, orientée sud-ouest/nord-est et formée d’un empilement de lentilles minéralisées, qui mesure environ 600 mètres de large par au moins 1 400 mètres de long. Le gîte est bien défini de la surface jusqu’à une profondeur de 500 mètres et demeure ouvert latéralement et en profondeur. De la minéralisation a été identifiée à seulement 30 mètres sous la surface dans certains secteurs et jusqu’à 870 mètres de profondeur dans d’autres secteurs; il existe donc un grand potentiel d’étendre la zone de minéralisation connue vers la surface et en profondeur dans l’axe de plongée.

À propos de Minière Osisko inc.

Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient 100 % du gîte aurifère à haute teneur du Lac Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillion (plus de 3 300 kilomètres carrés), en plus d’une participation de 100 % dans le projet Marban, situé au cœur du prolifique district minier aurifère de l’Abitibi au Québec. Osisko détient aussi des propriétés dans le district minier de Larder Lake, dans le nord-est de l’Ontario, qui couvrent notamment les gîtes Jonpol et Garrcon sur la propriété Garrison, l’ancienne mine Buffonta et la propriété minière Gold Pike. La Société détient aussi des participations et des options visant plusieurs autres propriétés dans le nord du Québec et de l’Ontario. Osisko demeure bien financée avec environ 190 millions de dollars en trésorerie et en placements.

Mise en garde à l’égard des renseignements prospectifs

Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué. Les renseignements dans le présent communiqué portant sur le fait que le gîte aurifère du Lac Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada; le programme de forage actuel de 800 000 mètres; l’importance des nouveaux résultats du programme de forage en cours sur le projet aurifère du Lac Windfall; l’importance des résultats d’analyse présentés dans le présent communiqué de presse; le type de forage inclus dans le programme de forage (du forage de définition, du forage d’expansion au nord-est du gîte principal et sur le gîte Lynx adjacent, et du forage d’exploration sur le gîte principal et sur l’ensemble du projet Urban-Barry); la minéralisation potentielle; le potentiel de prolonger la minéralisation vers le haut et vers le bas dans l’axe de plongée ainsi qu’en profondeur au gîte aurifère du Lac Windfall; la capacité de mettre en valeur toute minéralisation d’une façon économique; la capacité de réaliser toute activité d’exploration proposée et les résultats de ces activités, y compris la continuité ou l’extension de toute minéralisation; ainsi que tout autre renseignement dans les présentes qui n’est pas un fait historique, pourraient constituer des « renseignements prospectifs ». Tout énoncé qui implique des discussions à l’égard de prévisions, d’attentes, d’interprétations, d’opinions, de plans, de projections, d’objectifs, d’hypothèses, d’événements ou de rendements futurs (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d’identifier des renseignements prospectifs.
Ces renseignements prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables et des estimations faites par la direction d’Osisko au moment où elles ont été formulées. Ils impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement ou les réalisations d’Osisko soient sensiblement différents des résultats, du rendement ou des réalisations futurs explicitement ou implicitement indiqués par de tels renseignements prospectifs. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration incluant du forage; la participation dans le projet aurifère du Lac Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises et de clôturer les transactions selon les modalités annoncées; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou tout renseignement prospectif contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

Minière Osisko inc.
John Burzynski
Président et chef de la direction
(416) 363-8653