Sirios recoupe en forage une nouvelle zone de 8 mètres à 41 g/t Au à Cheechoo

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 14 fév. 2018) – Les dirigeants de SIRIOS (TSX CROISSANCE:SOI) ont le plaisir d’annoncer les résultats d’analyses du sondage #112 qui a recoupé une nouvelle zone de 8,0 mètres titrant à 41,0 g/t Au, à une profondeur verticale de 285 m sur la propriété aurifère Cheechoo, à Eeyou Istchee Baie James au Québec. Cette nouvelle zone est composée d’une veine de quartz-feldspath avec or visible.

De plus, trois intersections de haute teneur ont aussi été recoupées dans le même sondage, dont la zone Jordi, soit :

  • 11,8 m à 9.1 g/t Au,
  • 2,5 m à 31,6 g/t Au et
  • 6,2 m à 29,3 g/t Au (zone Jordi).

Les principaux résultats sont présentés au tableau ci-dessous.

PRINCIPAUX RÉSULTATS D’ANALYSE DU SONDAGE 112 PROJET CHEECHOO CAMPAGNE AUTOMNE 2017

Sondage CH17- De (m) À (m) Épaisseur* (m) Au (g/t) Teneur Au** (g/t)
112 8,1 225,0 216,9 2,3 1,6
incl. 26,6 27,1 0,5 53,2
incl. 120,0 131,8 11,8 9,1 7,6
incl. 137,5 140,0 2,5 31,6 20,4
Incl. 138,5 139,0 0,5 156,0
Zone Jordi incl. 153,2 159,4 6,2 29,3 13,6
Incl. 158,1 158,6 0,5 295,5
incl. 220,8 225,0 4,2 4,9
Nouvelle Zone 317,2 325,2 8,0 41,0 30,0
incl. 318,2 318,7 0,5 269,6
420,8 506,5 85,7 0,5
*: Intervalle le long du trou, épaisseur vraie non-déterminée.
** Teneur en or maximale coupée à 50 g/t m.

Certains sondages seront prolongés pendant la campagne de forage en cours afin de tester l’extension de la veine de 8 m à 41 g/t Au.

Zone Jordi

Le sondage #112 a recoupé la zone Jordi sur 6,2 m à 29,3 g/t Au. Sur la section de ce sondage, cette zone avait été recoupée par les sondages #10 (5,6 m à 9 g/t Au, réf. communiqué du 13/01/14) et #17 (5,5 m à 12,8 g/t Au, réf. communiqué du 12/09/14). Dans ce secteur la zone a une attitude sub-horizontale alors qu’en amont et en aval le pendage est plus abrupte, tel qu’illustré sur la section. La zone Jordi est composée de pegmatite et veine de quartz-feldspath aurifère.

Les détails des intervalles décrits dans le tableau ci-dessus sont disponibles sur le site web de Sirios au lien suivant :
http://sirios.com/files/Detail-composite-180214.pdf

Une carte localisant le sondage #112 et sa section, de même qu’un tableau des coordonnées du sondage sont disponibles aux liens suivants :

http://sirios.com/images/Section-112.pdf

http://sirios.com/images/location_section_CH17-112.pdf

http://sirios.com/files/BD_Coordinates_Drilled.pdf

Le programme de forage au diamant d’hiver 2018 se poursuit sur le projet Cheechoo tel que prévu avec deux foreuses.

La propriété Cheechoo, détenue à 100% par Sirios, est située à Eeyou Istchee Baie James au Québec, à 800 km au nord de Montréal, à 200 km à l’est de Wemindji et à moins de 10 km de la mine d’or Éléonore du producteur Goldcorp.

Contrôle de la qualité analytique

Toutes les carottes de forage, de calibre NQ, ont été décrites par le personnel de Sirios au camp d’exploration Cheechoo. Elles ont ensuite été expédiées à Rouyn-Noranda pour y être sciées en deux moitiés, dont une, envoyée à un laboratoire commercial pour fins d’analyse, et l’autre, conservée pour référence future. Suivant un programme strict d’assurance et de contrôle de qualité analytique, des blancs et des standards de référence certifiés ont été intégrés à la séquence d’échantillonnage. Ils ont ensuite été analysés pour l’or par pyro-analyse et finition à l’absorption atomique par les laboratoires Actlabs situés à Ste-Germaine-Boulé à proximité de Rouyn-Noranda. Les analyses titrant plus de 2 g/t ainsi que les échantillons avec présence d’or visible ont été réanalysé par pyro-analyse avec tamisage métallique à partir d’un échantillon d’environ 1 kg.

Jordi Turcotte, Msc., géo., personne qualifiée selon la Norme 43-101 a préparé et vérifié les informations techniques de ce communiqué de presse, et a révisé la version finale du texte.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que défini dans les Règles de la Bourse de croissance TSX-V) ne peuvent être tenus responsables de l’exactitude ou de la véracité du présent communiqué.

Dominique Doucet
Président
ddoucet@sirios.com
Tél. : (514) 510-7961
(514) 510-7964 (FAX)
Site web : www.sirios.com

Les résultats du deuxième trimestre de l’exercice financier 2018 d’H2O Innovation – La Société progresse, affichant une croissance dans tous les piliers d’affaires

QUÉBEC, QUÉBEC–(Marketwired – 14 fév. 2018) – H2O Innovation inc. (TSX CROISSANCE:HEO)

Faits saillants

  • Les revenus ont atteint 25,8 M $ pour le deuxième trimestre de l’exercice financier 2018, représentant une croissance de 5,9 M $, ou 29,4 %, comparé au deuxième trimestre de l’exercice financier précédent;
  • Revenus de nature récurrente, provenant des piliers d’affaires de produits de spécialités et services (« SP&S ») et d’opération et maintenance (« O&M »), représentent 74,5 % des revenus totaux;
  • Carnet de commandes consolidé des projets de traitement d’eau et d’eaux usées (« Projets ») et des contrats d’O&M s’élevant à 116,1 M $ au 31 décembre 2017, comparativement à 109,2 M $ pour la période se terminant le 31 décembre 2016, affichant une croissance organique de 6,3 %;
  • BAIIA ajusté1 atteint 1,4 M $ pour le deuxième trimestre de l’exercice financier 2018, représentant une croissance de $0,6 M, ou 67,8 %, comparé au deuxième trimestre de l’exercice financier 2017;
  • Le ratio du BAIIA ajusté sur les revenus a augmenté, de 4,1 % pour la période de trois mois se terminant le 31 décembre 2016, pour atteindre 5,3 % pour ce trimestre se terminant le 31 décembre 2017;
  • Perte nette de (1,3 M $), comparativement à (1,1 M $) pour le deuxième trimestre de l’exercice financier précédent, provenant principalement de la réforme fiscale américaine. Nonobstant l’impact de cette nouvelle législation fiscale américaine, la perte nette aurait été de (0,2 M $).

Tous les montants sont en dollars canadiens à moins d’indication contraire.

H2O Innovation inc. (« H2O Innovation » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:HEO)(ALTERNEXT:MNEMO:ALHEO)(OTCQX:HEOFF) fait connaître aujourd’hui ses résultats du deuxième trimestre de l’exercice financier 2018 terminé le 31 décembre 2017. Les revenus du deuxième trimestre de l’exercice financier 2018 totalisent 25,8 M $, en hausse de 5,9 M $ ou 29,4 %, comparativement à des revenus de 19,9 M $ pour le trimestre correspondant de l’exercice financier précédent. Cette augmentation est alimentée par la croissance organique des piliers d’affaires Projets et SP&S. Le pilier d’affaires Projets reprend actuellement de la vitesse après un ralentissement dans certains projets ayant influencé les résultats financiers de l’exercice précédent. Plus de projets atteignent maintenant la phase de constatation des revenus pour ce trimestre, comparativement au trimestre correspondant de l’exercice financier 2017. Les résultats SP&S ont été renforcés par la ligne d’affaires d’Érablière, qui affiche une croissance rapide avec des résultats record, trimestre après trimestre. Notre carnet de commandes consolidé au 31 décembre 2017 s’élevait à 116,1 M $, comparativement à 109,2 M $ l’an dernier, contribuant à offrir une excellente visibilité sur la reconnaissance des revenus pour les trimestres à venir.

Période de trois mois se
terminant le 31 décembre
Période de six mois se
terminant le 31 décembre
RÉSULTATS CONSOLIDÉS
Principales données financières
2017 2016 2017 2016
(ajusté)2
$ $ $ $
Revenus 25 818 929 19 957 831 48 436 927 37 441 981
Bénéfice brut avant amortissement 6 213 020 4 834 439 10 667 406 9 125 664
Marge bénéficiaire brute avant amortissement (%) 24,1 % 24,2 % 22,0 % 24,4 %
Charges d’exploitation 1 009 008 486 003 1 886 393 924 407
Frais de vente 2 217 535 1 615 633 3 855 748 3 211 524
Frais administratifs 1 625 073 2 132 083 3 102 683 3 820 501
Frais de recherche et développement 170 33 872 8 685 115 244
Perte nette (1 340 441 ) (1 093 270 ) (2 430 316 ) (2 042 429 )
Perte nette de base et diluée par action (0,033 ) (0,027 ) (0,061 ) (0,069 )
BAIIA ajusté 1 358 281 809 625 1 946 344 1 438 640
BAIIA ajusté sur les revenus (%) 5,3 % 4,1 % 4,0 % 3,8 %

Les revenus provenant des Projets ont atteint 6,6 M $ pour le deuxième trimestre de l’exercice financier 2018, comparativement à 3,4 M $ pour la période correspondante de l’exercice précédent, ce qui représente une augmentation de 90,9 %. Cette hausse significative s’explique par l’augmentation du nombre de projets entrant dans une phase de reconnaissance des revenus plus importante. La Société a également développé un portefeuille plus diversifié entre les projets de traitement d’eau et d’eaux usées, avec 34,0 % de projets de traitement d’eaux usées au 31 décembre 2017, comparativement à 16,7 % au 31 décembre 2016. Les projets de traitement d’eaux usées se caractérisent généralement par une marge bénéficiaire brute avant amortissement plus importante. Le carnet de ventes actuel des Projets demeure très riche en opportunités et les prochains trimestres devraient être bien occupés avec un carnet de commandes de 51,9 M $ au 31 décembre 2017. Avec la signature récente de deux projets phares dans le secteur industriel, tel qu’annoncé au début du troisième trimestre, le carnet de commandes des Projets a atteint 56,1 M $ au 7 février 2018.

Du côté des SP&S, les revenus ont atteint 10,6 M $ pour le deuxième trimestre de l’exercice financier 2018, contre 7,7 M $ au trimestre correspondant de l’exercice précédent, ce qui représente une augmentation de 37,6 %. Cette augmentation des revenus provenant des SP&S est le résultat direct des investissements effectués dans les fonctions d’exploitation et de vente visant à supporter et à alimenter la croissance de cette ligne d’affaires. La ligne d’affaires acéricole poursuit sa croissance soutenue avec des ventes record pour ce trimestre alors que les activités s’intensifient pour la saison des sucres. « De plus, un premier projet important a été signé pour la ligne de produits de filtres à cartouches, ce qui va certainement nous aider à nous positionner et à obtenir davantage de références », a déclaré Frédéric Dugré, président et chef de la direction d’H2O Innovation.

Les revenus provenant des activités d’O&M sont de nature récurrente et se sont élevés à 8,6 M $, comparativement à 8,8 M $ pour le trimestre correspondant de l’exercice financier précédent, représentant une baisse de 2,0 %. Toutefois, cette diminution est exclusivement attribuable à l’impact négatif de l’appréciation du dollar canadien par rapport au dollar américain. Malgré l’impact du taux de change, le pilier d’affaires O&M démontre une croissance organique de 2,9% en dollar américain. Le pilier d’affaires O&M affiche une croissance soutenue depuis l’acquisition d’Utility Partners. La Société remporte de nouveaux contrats, comme en témoigne le carnet de commandes qui continue de grimper. Pour le pilier d’affaires O&M, le carnet de commandes se traduit par une constatation régulière des revenus sur la durée du contrat. Le carnet de commandes provenant des contrats d’O&M a totalisé 64,2 M $ au 31 décembre 2017 et consiste en des contrats à long terme, principalement avec des municipalités, contenant des options de renouvellement pluriannuelles. Tous les contrats arrivant à échéance suite à l’acquisition ont été renouvelés avec succès. Pour le même trimestre de l’exercice financier précédent, le carnet de commandes d’O&M s’élevait à 54,9 M $, représentant une croissance de 16,9 % sur une période de douze mois.

« De nouveaux territoires s’ouvrent à la ligne d’affaires O&M, avec des contrats gagnés dans l’Ouest canadien et au Texas. Ce sont des territoires à fort potentiel de croissance, où les activités d’opération et de maintenance de la Société n’étaient pas encore établies. Cela permettra également de développer les synergies avec les piliers d’affaires Projets et SP&S, comme ils sont déjà présents sur ces marchés géographiques. De nouveaux contrats ont également été remportés dans l’État de New York où la Société fournira à la fois les équipements MBR de traitement d’eaux usées et les services d’O&M aux mêmes usines de traitement d’eau », a ajouté Frédéric Dugré, président et chef de la direction d’H2O Innovation.

Au cours de ce deuxième trimestre de l’exercice 2018, la Société a généré une marge bénéficiaire brute avant amortissements de 6,2 M $ ou 24,1 %, contre 4,8 M $ ou 24,2 % au deuxième trimestre de l’exercice 2017. L’augmentation de la marge bénéficiaire brute avant amortissements s’explique par la hausse des revenus, alors que toutes les lignes d’affaires affichent une hausse de revenus pour ce trimestre terminé le 31 décembre 2017 par rapport au trimestre correspondant de l’exercice précédent. L’amélioration de la marge bénéficiaire brute avant amortissements est aussi liée à la croissance organique soutenue des revenus de SP&S et O&M. Le ratio de la marge bénéficiaire brute avant amortissements sur les revenus est demeuré stable.

Le ratio des charges d’exploitation, frais de vente et frais administratifs (« SG&A ») par rapport aux revenus de la Société s’est élevé à 18,8 % pour ce trimestre, en baisse comparativement à 21,2 % pour le trimestre correspondant de l’exercice financier précédent. Cette diminution en pourcentage des SG&A sur les revenus est principalement attribuable à l’augmentation globale des revenus, sans affecter de façon proportionnelle les frais de vente, les charges d’exploitation et les frais administratifs.

Le BAIIA ajusté de la Société est en hausse de 0,6 M $ ou 67,8 %, pour atteindre 1,4 M $ durant le deuxième trimestre de l’exercice financier 2018, comparativement à 0,8 M $ pour la période correspondante de l’exercice financier 2017. L’amélioration du BAIIA ajusté est supportée par l’augmentation significative des revenus des lignes d’affaires Projets et SP&S, ainsi que par la diminution des charges d’exploitation, des frais de vente et des frais administratifs, influençant positivement la perte nette avant impôts. Le ratio de BAIIA ajusté sur les revenus est de 5,3 %, comparativement à 4,1 % pour le trimestre correspondant de l’exercice financier 2017. « En comparant le deuxième trimestre de l’exercice financier 2018 au premier trimestre de ce même exercice financier, les revenus ont augmenté de 14,2 % (revenus de 22,6 M $ durant le premier trimestre, comparativement à des revenus de 25,8 M $ pour le second trimestre), alors que le BAIIA ajusté présente une croissance de 131,0 % (s’élevant à 0,6 M $ pour le premier trimestre de l’exercice financier 2018 comparativement à 1,4 M $ pour le deuxième trimestre). La Société accroît son BAIIA ajusté à un rythme plus rapide que les revenus, attestant de la solidité du modèle d’affaires », a déclaré Frédéric Dugré, président et chef de la direction d’H2O Innovation.

La perte nette a augmenté de 0,2 M $ ou 22,6 %, pour atteindre (1,3 M $) au deuxième trimestre de l’exercice financier 2018, contre une perte nette de (1,1 M $) pour le deuxième trimestre de l’exercice financier 2017. Cette augmentation de la perte nette est principalement causée par le Tax Cuts and Jobs Act (« Loi sur l’impôt »), une réforme fiscale adoptée par le gouvernement américain au cours du deuxième trimestre de l’exercice financier 2018, entraînant une charge d’impôt différée supplémentaire de 1,1 M $ pour ce trimestre. Sans l’impact de la réforme fiscale américaine de 1,1 M $, la perte nette aurait été de (0,2 M $). La perte nette est également touchée par le taux de change, car la plupart des revenus sont en dollars américains, alors que les charges administratives sont principalement engagées en dollars canadiens. L’appréciation du dollar canadien, observée au cours du trimestre, a eu une incidence négative sur les résultats nets de la Société par rapport au trimestre correspondant de l’exercice financier précédent.

Les liquidités nettes générées par les activités opérationnelles ont atteint 0,6 M $ pour la période terminée le 31 décembre 2017, comparativement à 1,1 M $ pour la période correspondante terminée le 31 décembre 2016. Cette baisse est expliquée par la variation significative des éléments de fonds de roulement, tels qu’un volume d’opérations plus important pour ce trimestre, comparativement au deuxième trimestre de l’exercice financier 2017, une augmentation des stocks visant à satisfaire la demande croissante ainsi qu’un décalage au niveau des phases de production des Projets, ce qui affecte les échéanciers de facturation. De l’investissement dans les immobilisations corporelles a aussi été réalisé, totalisant 0,4 M $, pour la période de trois mois terminée le 31 décembre 2017, comparativement à 0,1 M $ pour la période de trois mois terminée le 31 décembre 2016.

Rapprochement du BAIIA ajusté à la perte nette

Bien que le BAIIA ajusté ne soit pas une mesure conforme aux IFRS, elle est utilisée par la direction pour prendre des décisions opérationnelles et stratégiques. Le fait de fournir ces informations aux acteurs financiers, en plus des mesures conformes aux PCGR, leur permet de voir les résultats de la Société du point de vue de la direction et de mieux comprendre la performance financière de la Société, malgré l’incidence des mesures conformes aux PCGR.

Période de trois mois se
terminant le 31 décembre
Période de six mois se
terminant le 31 décembre
2017 2016 2017 2016
(ajusté)2
$ $ $ $
Perte nette pour l’exercice (1 340 441 ) (1 093 270 ) (2 430 316 ) (2 042 429 )
Charges financières – nettes 473 369 321 870 824 575 656 295
Impôts sur le résultat 1 176 701 (88 127 ) 1 038 716 (391 593 )
Amortissement des immobilisations corporelles 242 978 181 436 550 208 356 464
Amortissement des immobilisations incorporelles 674 552 837 666 1 365 669 1 368 595
(Gain) perte de change non réalisé(e) 25 367 135 467 (73 134 ) 177 868
Frais d’acquisition et d’intégration 347 124 80 875 1 020 829
Charges de rémunération à base d’actions 105 755 167 459 226 387 292 611
Perte liée à la fraude bancaire 363 364
BAIIA ajusté 1 358 281 809 625 1 946 344 1 438 640

Conférence téléphonique d’H2O Innovation

Frédéric Dugré, président et chef de la direction ainsi que Marc Blanchet, chef de la direction financière, tiendront une conférence téléphonique pour discuter plus amplement des résultats financiers du deuxième trimestre 2018, à 10h00 (heure de l’Est), le mardi 14 novembre 2017.

Pour joindre la conférence, veuillez composer le 1 (877) 223-4471 ou 1 (647) 788-4922, de cinq à dix minutes avant le début de la conférence. Les diapositives accompagnant la conférence téléphonique seront disponibles sur la page Présentations Corporatives de la section Investisseurs du site web de la Société.

Le rapport financier du deuxième trimestre est disponible sur www.h2oinnovation.com et sur le site de NYSE Euronext Alternext. Des informations additionnelles sur la Société sont disponibles sur SEDAR (www.sedar.com).

Énoncés prospectifs

Certains énoncés figurant dans le présent communiqué de presse relatifs aux activités de H2O Innovation ainsi que dans d’autres communications publiées par la Société décrivant de manière plus générale les objectifs, projections, estimations, attentes ou prévisions de la direction peuvent constituer des énoncés prospectifs au sens de la législation sur les valeurs mobilières. Les énoncés prospectifs concernent l’analyse et toute autre information basée sur la prévision de résultats, de rendement et de réalisations futurs et l’estimation de montants qu’il est actuellement impossible de déterminer. Les énoncés prospectifs peuvent être identifiés par l’utilisation des termes tels que « prévoir », « si », « croire », « continuer », « pourrait », « évaluer », « s’attendre à », « avoir l’intention de », « peut », « planifier », « potentiel », « prédire », « projeter », « devrait » ou « devoir » ou d’autres expressions similaires ainsi que les termes habituellement utilisés au futur et au conditionnel, notamment au regard de certaines hypothèses sur l’avenir d’une entreprise émergente. Ces énoncés prospectifs, formulés d’après les attentions actuelles de la direction, sont assujettis à certains risques et incertitudes, connus ou non, qui peuvent faire en sorte que les résultats, le rendement et les réalisations actuels et futurs de la Société diffèrent substantiellement des résultats indiqués par ces énoncés prospectifs. Le détail de ces risques et incertitudes est disponible sur SEDAR (www.sedar.com) dans la notice annuelle de la Société datée du 26 septembre 2017. À moins que la législation applicable en matière de valeurs mobilières l’exige, H2O Innovation décline toute obligation de réviser ou de mettre à jour les énoncés prospectifs figurant dans le présent rapport de gestion ou dans toute autre communication par suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou de tout autre changement.

À propos de H2O Innovation

H2O Innovation conçoit et fournit des systèmes sur mesure ainsi que des solutions intégrées de traitement d’eau utilisant les technologies de filtration membranaire pour les marchés municipaux, industriels, de l’énergie et des ressources naturelles. Les activités de la Société reposent sur trois piliers principaux, soit i) les projets de traitement d’eau et d’eaux usées ; ii) les produits de spécialité et services, comprenant une gamme complète de produits chimiques de spécialité, de consommables, de produits spécialisés pour l’industrie du traitement de l’eau et de systèmes de contrôle et de surveillance ; iii) ainsi que des services d’opération et de maintenance des systèmes de traitement d’eau et d’eaux usées. Pour plus de renseignements, visitez : www.h2oinnovation.com.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) ainsi que la Bourse Alternext n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Source : H2O Innovation inc.

1 La définition du bénéfice ajusté avant intérêts, impôts et amortissements (BAIIA ajusté) ne tient pas compte des charges financières – nettes, des charges de rémunération à base d’actions, de la perte nette liée à une fraude bancaire, de la perte (du gain) de change non réalisée et des coûts d’acquisition et d’intégration de la Société. Le lecteur peut donc faire le rapprochement entre le BAIIA ajusté la perte nette. La définition du BAIIA ajusté utilisée par la Société peut différer de celles utilisées par d’autres sociétés.
2 Les résultats ajustés présentés dans le présent rapport de gestion représentent les résultats divulgués pour la période de six mois se terminant le 31 décembre 2016, avec l’acquisition d’Utility Partners datée du 26 juillet 2016, basés sur les résultats financiers audités pour l’année financière 2017. Ces résultats incluent seulement 5 mois des opérations d’Utility Partners.
Marc Blanchet
+1 418-688-0170
marc.blanchet@h2oinnovation.com
www.h2oinnovation.com

Ressources HPQ Silicium Inc. : Mise à jour de la distribution des actions de Champs d’Or de la Beauce Inc.

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 8 fév. 2018) – Ressources HPQ Silicium Inc. («HPQ») (TSX CROISSANCE:HPQ)(FRANCFORT:UGE)(OTC PINK:URAGF) est heureuse d’informer ses actionnaires que la cession de ses actifs aurifères à sa filiale Les Champs d’Or de la Beauce («BGF») au moyen d’un plan d’arrangement approuvé par les tribunaux (le «plan») a atteint un nouveau jalon.

Patrick Levasseur de HPQ Silicium a déclaré: «Suite au soutien important que nous avons reçu de la communauté pour le projet des Champs d’Or de la Beauce, nous désirons faire avancer le dossier dès que possible.» M. Levasseur a ajouté: «Après plus d’un siècle d’exploitation aurifère des placers en Beauce, il est temps d’essayer de répondre à la question de provenance de l’or placer et d’explorer la possibilité d’un gisement aurifère.

Distribution des actions de BGF sera effectuée par plan d’arrangement

La distribution des actions de BGF sera effectuée par plan d’arrangement tel qu’annoncé précédemment le 15 août 2017. La Société procèdera au transfert de ses actifs aurifères à sa filiale BGF au moyen d’un plan d’arrangement approuvé par le tribunal et d’une inscription proposée à la Bourse de croissance TSX. Le plan sera assujetti à l’approbation des actionnaires de la société à la prochaine assemblée générale et extraordinaire annuelle, sous réserve de l’approbation finale de la Cour.

La Société a retenu les services de conseillers juridiques et en équité aux actionnaires. Diverses ententes ont été signées entre HPQ et BGF concernant des projets, des claims miniers, certains droits spécifiques et des ententes de redevances qui ne deviendront effectifs que si BGF devient une société cotée à la bourse de croissance TSX.

Sur réception de l’approbation finale du tribunal, le conseil d’administration de HPQ déterminera la date de l’enregistrement pour la distribution des actions de BGF sous forme de dividende, sous réserve de l’approbation de la Bourse de croissance TSX.

De plus amples détails et mises à jour seront fournis aux actionnaires et aux autres parties intéressées par la voie de communiqués seulement.

À propos de Beauce Gold Fields

Les Champs d’Or de la Beauce Inc. (¨BGF¨) est une filiale à part entière de Ressources HPQ Silicium Inc. HPQ a créé BGF comme une nouvelle société d’exploration aurifère qui devrait demander son inscription en bourse d’ici peu.

Le projet Beauce des Champs d’Or de la Beauce comprend une propriété aurifère unique, qui a été historiquement prolifique, située dans la municipalité de Saint-Simon-les-Mines, en Beauce, dans le sud du Québec. Le projet est composé de 152 claims appartenant à 100% à HPQ. La zone du projet renferme une unité sédimentaire aurifère non consolidée de six kilomètres de long (une saprolite inférieure et une diamictite brune supérieure). L’or dans la saprolite indique que la source d’or est proche et provient possiblement du substratum rocheux, ce qui devrait permettre d’autres découvertes. La propriété a été le site de nombreuses mines d’or historiques actives entre 1860 et 1960.

Une présentation des Champs d’Or de la Beauce est disponible. Elle peut être téléchargé via le lien suivant:
http://www.hpqsilicon.com/wp-content/uploads/2017/08/BGF-Presentation-V1-FR-Aug152017.pdf

Ce communiqué est disponible sur le forum “CEO Verified Discussion Forum”, une plate-forme de médias sociaux, sous la direction d’un modérateur, qui permet une discussion et des séances de questions et réponses entre la direction et les actionnaires.

Développements corporatifs:

Conformément à l’entente entre HPQ-Silicon et AGORACOM (voir les communiqués de presse de HPQ (Uragold) 18 juillet 2014 et 15 avril 2016), prolongée par les deux parties, selon les mêmes modalités, pour des périodes additionnelles se terminant le 15 juillet 2018, le 25 janvier 2018, le conseil d’administration de HPQ-Silicium a approuvé l’émission de 166 176 actions ordinaires à un prix réputé de 0,085 $ par action afin de payer une somme de 14 125 $ pour des services rendus au cours de la période du 16 juillet 2017 au 15 octobre 2017. Le CA a également approuvé l’émission de 117 708 actions ordinaires à un prix réputé de 0,12 $ par action afin de payer une autre somme de 14 125 $ pour des services rendus pour la période du 16 octobre 2017 au 15 janvier 2018.

Ressources HPQ Silicium Inc. est une société d’exploration minière qui vise à devenir un producteur intégré verticalement de Silicium « Si », allant de la haute pureté jusqu’à la pureté requise pour produire des cellules solaires mono et multicristallines de Type P Et de Type N à haut rendement de conversion photovoltaique.

L’objectif de HPQ est de développer, en collaboration avec des sociétés expertes dans leurs domaines, un processus métallurgique novateur, le PUREVAPtm « Réacteur de Réduction du Quartz » («RRQ») (brevet en demande), procédé qui permettra la production de Si de haute pureté et de SoG SI en une seule étape. Le démarrage de l’usine pilote qui validera le potentiel commercial du procédé est prévu pour 2018.

Décharge de responsabilité :

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de règlementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Ce communiqué de presse contient certains énoncés prospectifs, y compris, sans s’y limiter, les énoncés contenant les mots «pourrait», «plan», «volonté», «estimation», «continuer», «anticiper», «prévoir», «s’attendre», “Dans le processus” et d’autres expressions similaires qui constituent des “informations prospectives” au sens des lois sur les valeurs mobilières applicables. Les énoncés prospectifs reflètent les attentes et les hypothèses actuelles de la Société et sont assujettis à un certain nombre de risques et d’incertitudes qui pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux prévus. Ces énoncés prospectifs impliquent des risques et des incertitudes, y compris, mais sans s’y limiter, nos attentes en ce qui concerne l’acceptation de nos produits par le marché, notre stratégie pour développer de nouveaux produits et améliorer les capacités des produits existants, notre stratégie de recherche et développement, l’impact des produits et des prix concurrentiels, le développement de nouveaux produits et les incertitudes liées au processus d’approbation règlementaire. Ces énoncés reflètent les points de vue actuels de la Société à l’égard des évènements futurs et sont assujettis à certains risques et incertitudes et à d’autres risques détaillés de temps en temps dans les dépôts en cours de la Société auprès des autorités en valeurs mobilières, lesquels documents peuvent être trouvés à www.sedar.com. Les résultats réels, les évènements et les performances futurs peuvent différer considérablement des attentes décrites. Les lecteurs sont priés de ne pas se fier indument à ces énoncés prospectifs. La Société n’assume aucune obligation de mettre à jour ou de réviser publiquement les énoncés prospectifs, à la suite de nouvelles informations, d’évènements futurs ou autrement, sauf dans les cas prévus par les lois sur les valeurs mobilières applicables.

Actions émises: 192 679 213

Bernard J. Tourillon
président du Conseil et directeur général
(514) 907-1011

Patrick Levasseur
président et chef des opérations
(514) 262-9239
www.HPQSilicon.com

Matamec annonce une campagne de forages de 5 000 mètres sur la propriété aurifère SAKAMI, à la Baie James

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 8 fév. 2018) – Matamec Explorations Inc. (« Matamec » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:MAT) et Métaux Stratégiques du Canada (« CSM ») (TSX CROISSANCE:CJC)(FRANCFORT:YXEN)(OTCBB:CJCFF) sont très heureuses d’annoncer le début d’une nouvelle campagne de forage hivernale 2018 sur la propriété aurifère SAKAMI située à la Baie James, dans laquelle les deux compagnies détiennent chacune 50 % d’intérêt. Un total d’environ 5 000 mètres de forages est prévu en bordure sur le lac, en profitant du couvert de glace, du lac Sakami afin de confirmer l’extension possible vers l’ouest du corps minéralisé connu.

Les résultats de forage antérieurs du secteur de La Pointe ont permis de définir une minéralisation aurifère consistante de plus de 700 mètres de profondeur et de 450 mètres le long de la plongée jusqu’à une profondeur verticale de 300 mètres.

Pour cette campagne de forages, CSM sera l’opérateur des travaux d’exploration, supervisé par un comité de gestion formé de deux représentants de CSM et de deux représentants de Matamec.

Faits saillants des résultats de forage antérieurs dans le secteur de La Pointe :

  • 4,94 g/t Au sur 21,05 m incluant 6,35 g/t Au sur 10,55 m (PT-16-92)
  • 4,01 g/t Au sur 22,6 m incluant 7,21 g/t Au sur 7,00 m (PT-13-67)
  • 4,16 g/t Au sur 21 m incluant 6,4 g/t Au sur 12,67 m (PT-15-87)
  • 2,51 g/t Au sur 48,20 m incluant 6,93 g/t Au sur 12,00 m (PT-14-79)

* Longueur le long de la carotte. Selon la Société, l’épaisseur vraie des forages représente entre 70 % et 95 % de longueur le long de la carotte.

La minéralisation se situe dans un paragneiss minéralisé en fine arsénopyrite-pyrrotite associée à une forte silicification. La zone est située au point de contact entre la sous-province de La Grande et la sous-province d’Opinaca. Le programme se concentrera sur l’extension de la minéralisation en profondeur et le long de l’extension ouest, nord-ouest de la zone 25.

Carte de localisation des sondages prévus

http://media3.marketwire.com/docs/Carte_MAT.jpg

Jean-Sébastien Lavallée (OGQ # 773), géologue, actionnaire, chef exécutif du conseil d’administration et directeur de l’exploration de CSM et Personne Qualifiée selon le Règlement 43-101, a révisé et approuvé le contenu technique du présent communiqué.

À propos de Matamec

Localisée à Montréal (Québec), Matamec Explorations Inc. est une société junior d’exploration minière, dont les activités principales sont orientées sur le développement de ses propriétés aurifères. Matamec priorise la propriété SAKAMI (50%) qui est située à proximité de la mine Éléonore (Baie James, Québec) et celle d’Opinaca Gold Ouest, située sur le territoire du Plan Nord, dans un contexte géologique similaire à des producteurs d’or existants et, la propriété Casa-Detour (100%), située à l’est de la propriété Burntbush de Detour Gold Corp.

Matamec possède aussi des propriétés aurifères en Ontario, Matheson JV (50%) et Pelangio (100%), situés près de la mine Hoyle Pond à Timmins.

Matamec possède également des propriétés minières liées à l’énergie, avec des propriétés possédant des indices, entre autres, du lithium (Tansim-sous-option), du cobalt (Fabre-100%), du nickel-cobalt-platinoïdes (Vulcain-100%) et des terres rares (Kipawa-72%).

Le projet de terres rares Kipawa est détenu en co-entreprise avec Ressources Québec à hauteur de 72 % par Matamec et de 28 % par RQ (à titre de mandataire du Gouvernement du Québec), et Toyota Tsusho Corp. (Nagoya, Japon) détenant une redevance de 10 % sur le profit net dans le gisement.

« La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué ».

Visitez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/MatamecInc

François Biron
Président et chef de la direction par intérim
514 844 5252
info@matamec.com

Métaux Stratégiques débute un programme de forage de 5 000 mètres sur le projet aurifère Sakami

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 8 fév. 2018) – Métaux Stratégiques du Canada (« Métaux Stratégiques » ou « la Société ») (TSX CROISSANCE:CJC)(FRANCFORT:YXEN)(OTCBB:CJCFF) et Matamec Explorations inc. (« Matamec ») (TSX CROISSANCE:MAT)(OTCQB:MHREF) sont heureuses d’annoncer le début d’un programme d’exploration d’hiver 2018 sur le projet aurifère Sakami. Le programme consistera en approximativement 5 000 mètres de forage axés sur le secteur de La Pointe.

Les résultats de forage antérieurs du secteur de La Pointe ont permis de définir une minéralisation aurifère consistante de plus de 700 mètres de profondeur et de 450 mètres le long de la plongée jusqu’à une profondeur verticale de 300 mètres.

Faits saillants des résultats de forage antérieurs dans le secteur de La Pointe :

  • 4,94 g/t Au sur 21,05 m incluant 6,35 g/t Au sur 10,55 m (PT-16-92)
  • 4,01 g/t Au sur 22,6 m incluant 7,21 g/t Au sur 7,00 m (PT-13-67)
  • 6,86 g/t Au sur 9,60 m incluant 9,49 g/t Au sur 6,50 m (PT-15-87)
  • 2,51 g/t Au sur 48,20 m incluant 6,93 g/t Au sur 12,00 m (PT-14-79)

* Longueur le long de la carotte. Selon la Société, l’épaisseur vraie des forages représente entre 70 % et 95 % de longueur le long de la carotte.

La minéralisation se situe dans un paragneiss minéralisé en fine arsénopyrite-pyrrotite associée à une forte silicification. La zone est située au point de contact entre la sous-province de La Grande et la sous-province d’Opinaca. Le programme se concentrera sur l’extension de la minéralisation en profondeur et le long de l’extension ouest, nord-ouest de la zone 25.

Jean-Sébastien Lavallée (OGQ # 773), géologue, actionnaire, chef exécutif du conseil d’administration et directeur de l’exploration de la Société et Personne Qualifiée selon le Règlement 43-101, a révisé et approuvé le contenu technique du présent communiqué.

À propos de Métaux Stratégiques du Canada

Métaux Stratégiques du Canada est une société émergente axée sur l’exploration et le développement de plusieurs projets couvrant plus de 57 084 hectares au Québec. L’équipe de direction possède une large expérience dans les technologies vertes ainsi que dans le domaine de de l’exploration et développement de projets miniers.. Métaux Stratégiques du Canada est bien positionnée pour avancer agressivement un portfolio très prometteur de propriétés pour ses actionnaires.

Pour de plus amples informations, veuillez visiter : www.csmetals.ca.

Ni la Bourse de croissance du TSX ni les autorités réglementaires (telles que définies par les politiques de la Bourse de croissance du TSX) n’ont accepté de responsabilité pour l’exactitude et la précision du présent communiqué.

Pour voir la carte associée à ce communiqué, veuillez consulter le lien suivant : http://media3.marketwire.com/docs/1107095f.pdf

Jean-Francois Meilleur
Président et Chef de la Direction
514-951-2730

Relations Publiques Paradox
514-341-0408

Momentum Public Relations Inc.
450-332-6939

Sirios confirme 1 400 m de minéralisation aurifère le long du contact tonalite/métasédiment à CHEECHOO

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 8 fév. 2018) – Les dirigeants de SIRIOS (TSX CROISSANCE:SOI) ont le plaisir d’annoncer les résultats d’analyses de six sondages et des rainures effectuées en 2017 sur le décapage principal et la tranchée 6-9. Ces résultats confirment la continuité de la minéralisation aurifère le long du contact tonalite/méta-sédiments sur plus de 1 400 mètres.

Les six sondages (#113 et #115 à 119) ainsi que les rainures sur la tranchée 6-9 et sur le décapage principal ont tous recoupé la minéralisation aurifère au contact tonalite/méta-sédiments. En tenant compte des sondages effectués antérieurement et des nouvelles rainures, il est confirmé que le contact de la tonalite est aurifère à partir du sondage #118 sur une longueur d’environ 800 m suivant la courbe du contact vers le sud-est, jusqu’au sud-ouest du décapage principal. À ces 800 mètres s’ajoutent plus de 600 mètres minéralisés au nord-ouest du sondage #118 avec les intervalles aurifères recoupés le long du contact nord dans les sondages précédents et sur la tranchée November. La zone aurifère suivant le contact sur plus de 1 400 mètres demeure ouverte latéralement et en profondeur. De plus, la distribution de l’or n’est pas restreinte à cette zone puisque de nombreuses autres zones ou secteurs ont été et continuent d’être recoupés par les forages à l’intérieur de la tonalite en s’éloignant de la zone de contact.

Les six sondages ont été forés entre le décapage principal et la tranchée 6-9 ciblant les premières observations faites en surface, notamment sur la tranchée 2-2 (voir communiqué du 3 octobre 2017). Les principaux résultats des six nouveaux sondages sont donnés au tableau ci-dessous.

PRINCIPAUX RÉSULTATS D’ANALYSE DES SONDAGES #113 ET 115 À 119

PROJET CHEECHOO – CAMPAGNE AUTOMNE 2017 –

Sondage
CH-17-
De À Longueur* Au
moyenne (g/t)
113 4,8 24,1 19,3 0,7
62,9 97,0 34,1 0,4
115 3,4 15,0 11,6 0,6
47,2 86,3 39,1 0,9
116 3,4 20,3 16,9 0,7
29,5 70,0 40,5 0,7
117 27,5 43,0 15,5 0,9
118 61,5 99,1 37,6 1,0
63,4 63,9 0,5 34,3
119 7,3 72,2 64,9 **1,1
incl. 7,3 7,9 0,6 90,6

* : Intervalle le long du trou, épaisseur vraie non-déterminée.

** : teneur moyenne de l’intervalle avec teneur haute écrêtée à 50 g/t m.

Le programme de 8 000 m de forage au diamant d’hiver 2018 se poursuit tel que prévu avec deux foreuses. Certains de ces sondages ciblent spécifiquement le contact et ont pour but de détailler la continuité de la minéralisation au contact.

Les détails des intervalles décrits dans le tableau ci-dessus sont disponibles sur le site web de Sirios au lien suivant :

http://sirios.com/files/Detail-composite-180208.pdf

Des cartes localisant les sondages et les tranchées, de même qu’un tableau des coordonnées des sondages sont disponibles aux liens suivants :

http://www.sirios.com/images/Results_close_up_map.pdf

http://www.sirios.com/images/2016-2017_Channel_sampling.pdf

http://sirios.com/files/BD_Coordinates-Drilled.pdf

Échantillonnage de surface par rainurage

Sur le décapage principal, le total cumulatif des rainures a été porté à plus de 1 992 mètres linéaires à une teneur moyenne pondérée de 0,4 g/t Au représentant environ 10 000 m² incluant une superficie de 8 500 m² longeant le contact tonalite/méta-sédiments avec un moyenne pondérée de 0,5 g/t Au.

Sur la tranchée 6-9, d’une superficie d’environ 334 m2, un total de 177 mètres linéaires de rainure a été complété, dont 157 m dans la tonalite. Les rainures dans la tonalite, représentant une superficie d’environ 298 m², ont titré en moyenne pondérée 0,6 g/t Au.

Des rainures ont été ajoutées à celles de 2016 à la tranchée November. Le total cumulatif de ces rainures est maintenant de 36,1 mètres et donne 26,1 m de rainure à 1,4 g/t Au.

La propriété Cheechoo, détenue à 100% par Sirios, est située à Eeyou Istchee Baie James au Québec, à 800 km au nord de Montréal, à 200 km à l’est de Wemindji et à moins de 10 km de la mine d’or Éléonore du producteur Goldcorp.

Contrôle de la qualité analytique

Toutes les carottes de forage, de calibre NQ, ont été décrites par le personnel de Sirios au camp d’exploration Cheechoo. Elles ont ensuite été expédiées à Rouyn-Noranda pour y être sciées en deux moitiés, dont une, envoyée à un laboratoire commercial pour fins d’analyse, et l’autre, conservée pour référence future. Suivant un programme strict d’assurance et de contrôle de qualité analytique, des blancs et des standards de référence certifiés ont été intégrés à la séquence d’échantillonnage. Ils ont ensuite été analysés pour l’or par pyro-analyse et finition à l’absorption atomique par les laboratoires Actlabs situés à Ste-Germaine-Boulé à proximité de Rouyn-Noranda. Les analyses titrant plus de 2 g/t ainsi que les échantillons avec présence d’or visible ont été réanalysé par pyro-analyse avec tamisage métallique à partir d’un échantillon d’environ 1 kg.

Jordi Turcotte, Msc., géo., personne qualifiée selon la Norme 43-101 a préparé et vérifié les informations techniques de ce communiqué de presse, et a révisé la version finale du texte.

Ni la Bourse de croissance TSX ni son fournisseur de services de réglementation (tel que défini dans les Règles de la Bourse de croissance TSX-V) ne peuvent être tenus responsables de l’exactitude ou de la véracité du présent communiqué.

Dominique Doucet
Président
(514) 510-7961
(514) 510-7964 (FAX)
ddoucet@sirios.com
www.sirios.com

Corporation Eléments Critiques : Mise à jour et discussions avec partenaires stratégiques

MONTRÉAL, QUÉBEC–(Marketwired – 7 fév. 2018) – Corporation Éléments Critiques (la « Société » ou « Critical Elements ») (TSX CROISSANCE:CRE)(OTCQX:CRECF)(FRANCFORT:F12) est heureuse de faire une mise à jour à ses actionnaires sur les plus récentes discussions avec des partenaires stratégiques, une revue des réalisations de 2017 ainsi que les récents développements du marché du lithium.

Discussions sur le financement du projet et partenaires stratégiques

Critical Elements continue de travailler en étroite collaboration avec son conseiller financier, Canaccord Genuity Corp., afin d’évaluer l’intérêt de partenaires stratégiques mondiaux qui cherchent à accélérer la mise en production du projet Rose Lithium-Tantale.

Il s’agit d’un processus organisé, compétitif et l’intérêt est fort. En parallèle, nous travaillons avec les banques et les institutions financières pour faire avancer la partie du financement en dette du projet.

Lors d’un récent voyage en Asie, la Société a rencontré plusieurs compagnies automobiles, fabricants de cathodes, maisons de commerce et fabricants de batteries. Plus de 12 ententes de confidentialité avec des parties stratégiques sont maintenant en place et ces derniers sont actuellement en processus d’examiner notre base de données virtuelles, ce qui illustre la concurrence sur le marché du lithium.

Les différents utilisateurs reconnaissent la force de notre équipe et sa capacité de livrer avec succès des produits au lithium dans le futur. Notre stratégie de développement permet aussi de répondre aux besoins actuels et futurs de tous les principaux utilisateurs.

Mise à jour sur le marché du lithium

La demande mondiale pour les produits au lithium s’est récemment intensifiée avec le lancement agressif des plates-formes de véhicules électriques OEM et les mandats gouvernementaux pour l’électrification des véhicules. Cela s’est accompagné d’importants projets de financements en équité ainsi que d’investissements stratégiques, fusions et acquisitions dans le secteur du lithium.

2017 a certainement été une année excitante dans le secteur du lithium. Les autorités à travers le monde continuent de faire des progrès afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre et ouvrir la voie aux véhicules électriques en établissant des plans d’élimination progressive des moteurs à combustion interne et en utilisant plutôt des batteries lithium-ion comme alternative énergétique. On note en particulier, que certains des plus grands marchés automobiles du monde, notamment la Chine, ont annoncé des changements de politique importants et des dates cibles pour arrêter la production et la vente de véhicules à énergie traditionnelle à l’intérieur de leurs frontières. Les constructeurs automobiles réagissent à ce mouvement en réaménageant leurs plates-formes de fabrication en prévision de ventes importantes de véhicules électriques. En fait, au cours des douze derniers mois, les grands constructeurs automobiles ont annoncé collectivement qu’ils dépenseraient plus de 100 milliards $ US pour établir des plates-formes de véhicules électriques d’ici 2030 afin de suivre la demande prévue.

Les principales annonces des plus grands constructeurs automobiles du monde comprennent:

Pour tenter de sécuriser l’approvisionnement en lithium, en prévision d’une forte demande de véhicules électriques, les utilisateurs en aval de lithium s’associent de plus en plus et investissent de manière stratégique dans des projets de développement de lithium.

Développements de 2017

De nombreuses étapes importantes ont été franchies en 2017, notamment la nomination de M. Steffen Haber à titre de président de la Société. M. Haber était auparavant président et chef de la direction de Rockwood Lithium, qui a été acquise par Albemarle pour 6,2 G $ US.

En mars 2017, nous avons complété avec succès notre usine pilote de production de spodumène avec des résultats exceptionnels par rapport aux normes de l’industrie. Notre dépôt à faible teneur en fer et en mica a permis des récupérations allant jusqu’à 92 % en circuit fermé et nous avons atteint des teneurs constantes allant jusqu’à 6,56 % de Li2O. Ces résultats ont confirmé les avantages métallurgiques de notre gisement et le schéma de traitement éprouvé et à faible risque pour l’étude de faisabilité et la future usine de production de spodumène. (https://www.cecorp.ca/fr/critical-elements-complete-avec-succes-les-essais-en-usine-pilote-et-produit-un-concentre-de-spodumene-dune-teneur-allant-jusqua-656-li2o/).

En mai 2017, nous avons annoncé les résultats de notre usine pilote de carbonate de lithium qui prouvait à nouveau la qualité unique de notre minerai avec des taux de récupération de 88,4 % avec une pureté de 99,9 % et des récupérations du minerai au carbonate de lithium de 81,4 %. Ces résultats se comparent très favorablement aux récupérations générales des autres projets de lithium ayant des récupérations moyennes de 60 % à 70 % du spodumène au carbonate de lithium. (https://www.cecorp.ca/fr/critical-elements-complete-avec-succes-les-essais-de-production-en-usine-pilote-de-carbonate-de-lithium/).

En juin 2017, l’ancien chef des finances de Rockwood Lithium et collègue de Dr. Steffen Haber, le Dr. Marcus Brune, a rejoint la Société en tant qu’administrateur. La nomination de M. Brune a également accru le savoir-faire de notre équipe quant au marché du lithium. Nous avons aussi recruté M. Lloyd Mayappo en tant que coordonnateur aux relations avec les Cris permettant ainsi d’accroître nos activités locales et également de faciliter la communication dans la communauté d’Eastmain.
(https://www.cecorp.ca/fr/corporation-elements-critiques-nomme-au-sein-de-son-conseil-dadministration-lex-cfo-de-rockwood-lithium/) (https://www.cecorp.ca/fr/lloyd-mayappo-se-joint-critical-elements-titre-de-coordonnateur-aux-relations-avec-les-cris/)

En juillet 2017, nous avons soumis notre étude d’impact environnemental au comité d’étude des répercussions environnementales et sociales (COMEX) et à l’Agence canadienne d’évaluation environnementale (ACEE). C’est une étape importante pour nous permettre de maintenir notre calendrier de développement. (https://www.cecorp.ca/fr/corporation-elements-critiques-depose-une-etude-dimpact-environnemental-pour-son-projet-rose-lithium-tantale/).

En août 2017, notre partenaire de coentreprise Lepidico Ltd. (« Lepidico ») a annoncé des résultats positifs de forage pour le projet Lemare et a démontré son potentiel futur au-delà de nos plans de développement actuels. Notre équipe d’exploration continue de démontrer le potentiel géologique de notre position stratégique à la Baie-James. (https://www.cecorp.ca/en/wide-spodumene-intercepts-at-lemare-lithium-project/).

Projet Lemare – résultats de forage :

  • 33,7 m @ 0,94 % Li2O (LE-17-29)
  • 18,0 m @ 2,00 % Li2O (LE-17-30)
  • 28,5 m @ 2,15 % Li2O (LE-16-13)
  • 24,0 m @ 1,87 % Li2O (LE-16-14)
  • 21,0 m @ 1,75 % Li2O (LE-16-03)

En septembre 2017, nous avons accueilli favorablement les résultats de notre étude de faisabilité définitive pour le projet Rose lithium-tantale. Les résultats ont rapportés un TRI avant impôt de 48,2 % et un VAN de 1,25 milliard $.
(https://www.cecorp.ca/fr/corporation-elements-critiques-annonce-une-faisabilite-positive-pour-son-projet-rose-lithium-avec-une-van-8-avant-taxe-de-1257-g-et-un-tri-avant-taxe-de-482/).

Faits saillants de l’étude de faisabilité (communiqué de presse du 6 septembre 2017)

  • Production annuelle moyenne de 186 327 tonnes de concentré de lithium de qualité chimique
  • Production annuelle moyenne de 50 205 tonnes de concentré de lithium de qualité technique
  • Production annuelle moyenne de 429 tonnes de concentré de tantale
  • Durée de vie de la mine de 17 ans
  • Coûts d’exploitation moyens de 66.56 $ par tonne usinée, 458 $ (344 $US) la tonne de concentré Li2O (tous concentrés confondus)
  • Coût en capital initial estimé de 341,2 millions $ avant la variation du fonds de roulement
  • 100 % d’équité pour le projet
  • Marge brute moyenne de 63.6%
  • VAN après impôts de 726 millions $ (à un taux d’escompte de 8 %), TRI de 34.9 % après impôts et assujettissement au prix de 1 500 $ US par tonne de concentré de lithium de qualité technique, 750 $ US par tonne de concentré de lithium de qualité chimique, 130 $ US par kg d’oxyde de tantale
  • Temps de construction anticipé de 21 mois

Nomination d’un conseiller financier

En décembre 2017, nous avons retenu les services de Canaccord Genuity Corp. à titre de conseiller financier afin d’évaluer et de coordonner les négociations en cours pour le financement et l’exploitation du projet. L’équipe de Critical Elements et ses conseillers sont actuellement à négocier avec plusieurs parties pour le financement du projet, y compris des ententes de type off-take.
(https://www.cecorp.ca/fr/mise-a-jour-sur-notre-partenaire-strategique-lembauche-dun-conseiller-financier-et-mise-a-jour-operationnelle/)

Jean-Sébastien Lavallée (OGQ # 773), géologue, actionnaire, président du conseil et chef de la direction de la Société et Personne Qualifiée selon le Règlement 43-101, a révisé et approuvé le contenu technique du présent communiqué.

Ni la Bourse de croissance du TSX ni les autorités réglementaires (telles que définies par les politiques de la Bourse de croissance du TSX) n’ont accepté de responsabilité pour l’exactitude et la précision du présent communiqué.

Relation avec les investisseurs :
Jean-Sébastien Lavallée, P. Géo.
Président du conseil et chef de la direction
819-354-5146
jslavallee@cecorp.ca
www.cecorp.ca

Relations publiques Paradox
514-341-0408

H2O Innovation remporte deux projets industriels d’une valeur totale de 4,9 M $

QUÉBEC, QUÉBEC–(Marketwired – 7 fév. 2018) – H2O Innovation inc. (« H2O Innovation » ou la « Société ») (TSX CROISSANCE:HEO)(ALTERNEXT:MNEMO:ALHEO)(OTCQX:HEOFF) est fière d’annoncer qu’elle a remporté deux (2) nouveaux projets industriels, d’une valeur totale de 4,9 M $, ce qui portera le carnet de commandes de projets de la Société à 56,1 M $.

Le premier projet remporté par H2O Innovation consiste en un système de réutilisation d’eau, combinant la technologie ouverte flexMBRMC ainsi que l’osmose inverse. Ce système traitera 2 650 m3/jour (0,7 MGD) d’eaux usées domestiques et industrielles provenant d’une entreprise manufacturière située sur la côte est des États-Unis. Ce projet renforce l’implication de la Société dans les applications de réutilisation et de recyclage d’eau.

Le deuxième contrat consiste en un système d’ultrafiltration utilisant la technologie FiberFlexMC et produisant jusqu’à 64 351 m3/jour (1,7 MGD). Ce système servira à fournir de l’eau de refroidissement à une compagnie de technologie informatique, située dans l’ouest américain. « Nous sommes très fiers d’avoir remporté ces deux importants contrats industriels qui nous aiderons certainement à développer et à exploiter davantage ce marché. Ces projets diffèrent de la plupart de ceux réalisés par la Société; ils se caractérisant par une courte période de fabrication et de livraison, pour une mise en service prévue d’ici la fin de l’année 2018 », a ajouté Frédéric Dugré, président et chef de la direction d’H2O Innovation.

À propos d’H2O Innovation

H2O Innovation conçoit et fournit des systèmes sur mesure ainsi que des solutions intégrées de traitement d’eau utilisant les technologies de filtration membranaire pour les marchés municipaux, industriels, de l’énergie et des ressources naturelles. Les activités de la Société reposent sur trois piliers principaux, soit i) les projets de traitement d’eau et d’eaux usées ; ii) les produits de spécialité et services, comprenant une gamme complète de produits chimiques de spécialité, de consommables, de produits spécialisés pour l’industrie du traitement de l’eau et de systèmes de contrôle et de surveillance ; iii) ainsi que des services d’opération et de maintenance des systèmes de traitement d’eau et d’eaux usées. Pour plus de renseignements, visitez : www.h2oinnovation.com.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) ainsi que la Bourse Alternext n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Source:
H2O Innovation inc.
www.h2oinnovation.com

Renseignements :
Marc Blanchet
+1 418-688-0170
marc.blanchet@h2oinnovation.com

Tarku et SOQUEM débutent le forage sur les indices aurifères de haute teneur du projet Guercheville

SASKATOON, SASKATCHEWAN–(Marketwired – 6 fév. 2018) – Tarku Resources Ltd. (TSX CROISSANCE:TKU) (la « Société » ou « Tarku ») a le plaisir d’annoncer le début d’une campagne de 12 forages totalisant 2 555 mètres sur le projet Guercheville qui est adjacent au gîte aurifère de Fenton. Ce programme vise à tester en profondeur plusieurs indices aurifères et polymétalliques de surface et à tester certaines zones d’anomalies de chargeabilité et de haut magnétisme qui ont été identifiées par SOQUEM ces dernières années. Le projet Guercheville est localisé à 50 kilomètres au sud-ouest de Chapais dans le territoire d’Eeyou Istchee Baie-James.

« Les récents résultats de forage publiés par Ressources Cartier sur le projet adjacent Fenton (25 m @ 2,1 g/t Au; voir le communiqué de presse du 31 janvier 2018 de Ressources Cartier) sont très encourageants et la minéralisation semble associée aux anomalies géophysiques qui se prolongent sur le projet Guercheville soulignant le fort potentiel de découverte », a commenté Julien Davy, président de Tarku. Tarku met en garde que la minéralisation présente au gîte Fenton n’est peut-être pas indicative de la minéralisation qui pourrait être identifiée sur le projet Guercheville.

Plusieurs indices aurifères et polymétalliques sous forme de veines et veinules de quartz avec sulfures et de sulfures disséminés similaires au gîte Fenton ont été identifiés à plusieurs endroits sur le projet Guercheville (Figure 1). La distribution spatiale suggère qu’il existe plusieurs niveaux prospectifs démontrant la puissance du système minéralisateur. Le programme de forage en cours vise à faire le suivi en profondeur et latéralement de certains de ces indices incluant :

  • l’indice Clikendish : 124 g/t Au (échantillon choisi) et 20,7 g/t Au sur 0,5 m en rainure;
  • l’indice du lac Fenton Ouest : 19,17 g/t Au (échantillon choisi);
  • 17,42 g/t Au, 2,45 % Zn (échantillon choisi);
  • 4,2 g/t Au, 20,8 % Zn (échantillon choisi);
  • 6,9 g/t Au, 0,4 % Cu (échantillon choisi).

Les intérêts du projet Guercheville sont détenus à 100 % par SOQUEM et comme annoncé dans le communiqué du 18 janvier 2018, Tarku a l’option d’acquérir, sous certaines conditions, 50 % des intérêts de la propriété. Selon l’entente, SOQUEM sera l’opérateur des travaux durant la première année et Tarku aura l’opportunité de devenir opérateur à partir de la seconde année.

À propos de SOQUEM

SOQUEM, filiale de Ressources Québec, est un acteur de premier plan dans l’exploration minière au Québec. SOQUEM a pour mission de favoriser l’exploration, la découverte et la mise en valeur des ressources minérales du Québec. Elle a participé à plus de 350 projets d’exploration et pris part à d’importantes découvertes d’or, de diamants, de lithium et de plusieurs autres minéraux.

À propos de Tarku Resources Ltd. (TSX CROISSANCE:TKU)

Tarku Resources Ltd. est une société d’exploration axée sur la génération de projets pour les métaux précieux et les métaux de base en menant des activités d’exploration dans des zones à fort potentiel géologique et à des niveaux élevés d’acceptabilité sociale. Tarku détient 100 % des intérêts dans tous ses projets ainsi que l’option d’acquérir 50 % sur un projet de SOQUEM. La génération de projet étant la base du développement minier, la vision de Tarku est de générer des projets d’exploration avec un excellent potentiel pour des partenaires ou des acheteurs éventuels. Tarku possède une équipe de gestion expérimentée ainsi qu’une équipe technique solide. L’objectif de Tarku est de créer de la valeur pour ses actionnaires grâce à l’acquisition stratégique de projets d’exploration, à l’utilisation de techniques d’exploration innovantes et à l’exploration de terrains fertiles. La direction met en garde que les résultats passés ou les découvertes sur des terrains proches ne sont pas nécessairement indicatifs des résultats qui peuvent être obtenus sur les projets de la Société.

M. Benoit Lafrance, géo., Ph.D., directeur de l’exploration et administrateur de Tarku est la personne qualifiée selon le Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers qui a préparé, supervisé et approuvé la rédaction des informations techniques contenues dans ce communiqué de presse.

Pour plus d’information, veuillez consulter le site internet de la Société.

La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité quant à la pertinence ou à l’exactitude du présent communiqué.

Le présent communiqué peut contenir des énoncés prospectifs qui sont assujettis à des risques et à des incertitudes connus et inconnus qui pourraient faire en sorte que les activités et les résultats réels diffèrent considérablement des résultats attendus et des activités prévues. Ces risques et incertitudes comprennent ceux qui sont décrits dans les rapports périodiques de Tarku, y compris le rapport annuel, ou les documents que Tarku dépose à l’occasion auprès des autorités en valeurs mobilières.

Tarku Resources Ltd.
Sylvain Laberge
Chef de la direction
+1 (514) 702-9841
info@tarkuresources.com

Tarku Resources Ltd.
Julien Davy
Président
+1 (514) 618-7287
info@tarkuresources.com

Nemaska Lithium annonce la conclusion de la vente de la propriété de lithium Sirmac à Ressources ABE et le dépôt d’une déclaration en vertu du système d’alerte

QUÉBEC, QUÉBEC–(Marketwired – 2 fév. 2018) – Nemaska Lithium Inc. (« Nemaska Lithium » ou la « Société ») (TSX:NMX)(OTCQX:NMKEF)(FRANKFORT:N0T) est heureuse d’annoncer la conclusion de la vente de son intérêt indivis de 100 % dans la propriété de lithium Sirmac (la « propriété ») à la société Ressources ABE Inc. (« ABE ») (TSX VENTURE:ABE)(OTC:ABEPF), tel précédemment annoncé le 14 décembre 2017. La propriété est constituée de 24 titres miniers désignés sur carte couvrant une superficie totale d’environ 1 100 hectares, et située à environ 180 kilomètres au nord-ouest de Chibougamau, dans la province de Québec.

« Avec la conclusion de cette transaction, nous sommes maintenant le plus important actionnaire d’ABE, qui a l’intention de se concentrer sur l’exploration et la mise en valeur de la propriété, située tout juste au sud de notre mine de lithium Whabouchi », a indiqué Guy Bourassa, président et chef de la direction de Nemaska Lithium. « Nous surveillerons les progrès de l’équipe avec grand intérêt et nous sommes impatients de voir les développements. »

La Société a reçu, le 31 janvier 2018, un total de 15 000 000 d’actions ordinaires directement du capital-actions d’ABE, au prix de 0,40 $ par action ordinaire, pour une considération totale de 6 000 000 $, lesquelles font partie de la contrepartie payable par ABE et qui représentent 19,18 % des actions ordinaires émises et en circulation d’ABE, immédiatement après l’acquisition. La Société a également reçu 250 000 $ et d’autres contreparties. Immédiatement avant l’acquisition, Nemaska Lithium ne détenait aucun titre d’ABE.

Nemaska Lithium a acquis les actions ordinaires d’ABE en contrepartie de la vente de la propriété et détient les actions ordinaires d’ABE à des fins d’investissement. La Société peut, de temps à autre et en tout temps, acquérir d’autres actions ordinaires d’ABE ou d’autres titres de capitaux propres, de créance ou autres titres ou instruments (collectivement, les « titres ») d’ABE sur le marché libre, conformément aux lois sur les valeurs mobilières applicables ou autrement, et se réserve le droit de céder une partie ou la totalité de ses titres sur le marché libre ou autrement, en tout temps et de temps à autre, et de prendre part à des opérations de couverture ou à des opérations similaires à l’égard des titres, le tout selon les conditions du marché, les affaires et les perspectives d’ABE ou de ses filiales, le cas échéant, et d’autres facteurs pertinents.

Nemaska Lithium a été constituée en vertu des lois du Canada et son siège social est situé au 450, rue de la Gare-du-Palais, 1er étage, Québec (Québec), G1K 3X2.

Le siège social de Ressources ABE inc. est situé au 1019, boulevard des Pins, Val-d’Or (Québec), J9P 4T2.

Une copie de la déclaration en vertu du système d’alerte à laquelle ce communiqué de presse se rapporte peut être obtenue auprès de M. Marc Dagenais au (418) 704-6038 ou à l’adresse marc.dagenais@nemaskalithium.com ou sur le profil SEDAR de Nemaska Lithium au www.sedar.com.

À propos de Nemaska Lithium

Nemaska Lithium est une entreprise chimique en développement dont les activités seront intégrées verticalement, de l’extraction minière de spodumène jusqu’à la commercialisation d’hydroxyde et de carbonate de lithium de haute pureté. Ces sels de lithium sont destinés principalement au marché en forte croissance des batteries au lithium-ion, propulsé majoritairement par l’électrification des transports et de stockage d’énergie, à l’échelle mondiale. Grâce à ses produits et procédés, Nemaska Lithium aspire à faciliter l’accessibilité aux énergies vertes, au bénéfice de l’humanité.

La Société exploitera la mine Whabouchi au Québec, au Canada, l’un des plus importants gisements de spodumène au monde, tant en termes de volume que de teneur. L’entreprise transformera, à l’usine hydro-métallurgique de Shawinigan, le concentré de spodumène produit à la mine Whabouchi grâce à un procédé unique d’électrolyse membranaire pour lequel la Société détient plusieurs brevets.

Nemaska Lithium est un membre de l’indice des titres à petite capitalisation S&P/TSX, de l’indice minier mondial S&P/TSX, de l’indice des métaux de base mondial S&P/TSX, de l’indice mondial des métaux de base à pondération égale S&P/TSX et de l’indice MSCI Canada des titres à petite capitalisation. Pour obtenir de plus amples renseignements, visitez le site nemaskalithium.com ou twitter.com/Nemaska_Lithium.

Mise en garde relative aux énoncés prospectifs

Tous les énoncés, autres que des énoncés de faits historiques, figurant dans ce communiqué de presse, y compris, mais sans s’y limiter, tout énoncé sur les progrès envisagés d’ABE en matière d’exploration et de mise en valeur de la propriété de lithium Sirmac, constitue de « l’information prospective » et des « énoncés prospectifs » selon le sens attribué par certaines lois sur les valeurs mobilières, et sont fondés sur des attentes, des estimations et des prévisions faites en date du présent communiqué de presse, comme, sans s’y limiter, l’évaluation globale par la Société des perspectives du marché du lithium.

Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse comprenant, sans s’y limiter, ceux liés au paragraphe « À propos de Nemaska Lithium » ci-dessus, qui décrit essentiellement les perspectives de la Société, constituent de « l’information prospective » et des « énoncés prospectifs » selon le sens attribué par certaines lois sur les valeurs mobilières, et sont fondés sur des attentes, des estimations et des prévisions faites en date du présent communiqué de presse. Les énoncés prospectifs sont nécessairement fondés sur un certain nombre d’estimations et d’hypothèses qui, bien que considérées comme raisonnables par la Société au moment où ces énoncés ont été formulés, sont assujetties à des incertitudes et à des imprévus importants sur les plans opérationnel, économique et concurrentiel. Ces estimations et ces hypothèses peuvent s’avérer inexactes.

Beaucoup de ces incertitudes et de ces imprévus peuvent affecter directement ou indirectement ou pourraient faire en sorte que les résultats réels diffèrent considérablement de ceux avancés ou sous-entendus dans les énoncés prospectifs. Il ne peut y avoir aucune assurance que i) ABE réussira à explorer et mettre en valeur la propriété de lithium Sirmac et ii) les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse se révéleront exacts, puisque les résultats réels et les événements futurs pourraient différer de manière importante de ceux anticipés dans ces énoncés. Les énoncés prospectifs sont présentés dans le but de fournir de l’information sur les attentes et les plans relatifs à l’avenir de la direction. Tous les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse sont concernés par ces mises en garde et ceux faits dans nos autres dépôts auprès des organismes canadiens de réglementation des valeurs mobilières comprenant, mais sans s’y limiter, les mises en garde figurant dans la rubrique « Facteurs de risque » dans la notice annuelle de la Société datée du 5 octobre 2017 et la rubrique « Exposition et gestion des risques » dans le rapport de gestion trimestriel de la Société. La Société décline toute intention ou obligation de mettre à jour ou de réviser des énoncés prospectifs ou d’expliquer une différence considérable entre les événements réels subséquents et ces énoncés prospectifs, sauf dans la mesure requise par la loi applicable.

D’autres renseignements sur Nemaska Lithium se trouvent dans la base de données de SEDAR (www.sedar.com) et sur le site Web de la Société à l’adresse : www.nemaskalithium.com.

M. Victor Cantore
Relations avec les investisseurs
514 831-3809
victor.cantore@nemaskalithium.com
www.nemaskalithium.com

Mme Wanda Cutler
Relations avec les investisseurs
416 303-6460
wanda.cutler@nemaskalithium.com
www.nemaskalithium.com