Innord procédera à la séparation des terres rares pour une étude pilote sur le recyclage de véhicules hybrides et électriques

Communiqué de presse
  • Étude pilote pour un important manufacturier d’automobile
  • Collaboration avec l’Université de Liège qui produits des concentres à partir d’aimants récupérés

MONTRÉAL, 26 nov. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — Ressources Géoméga inc. (« GéoMégA » ou la « Société ») (TSX‑V : GMA) a le plaisir d’annoncer que Innord Inc. (« Innord »), une filiale privée contrôlée par GéoMéga, a conclu un accord de collaboration avec l’Université de Liège, qui travaille présentement avec Comet Traitements SA dans le cadre d’une étude pilote sur le recyclage des véhicules hybrides et électriques pour le compte d’un important manufacturier automobile. Dans le cadre de cette collaboration, Innord effectuera des tests de séparation sur des concentrés d’éléments de terres rares (« ETR ») produits par l’Université de Liège à partir d’aimants contenus dans des véhicules hybrides et électriques récupérés dans le cadre de l’étude pilote. La participation à cette étude ouvre la porte à une nouvelle source d’approvisionnement potentiel grâce au recyclage futur des moteurs électriques de l’industrie du transport.

Le recyclage des aimants en fin de vie devient un point central pour l’industrie des aimants permanents. Les constructeurs de véhicules électriques ne font pas exception et investissent dans le recyclage dans le but de récupérer la valeur des aimants, des batteries au lithium-ion, du cuivre, de l’aluminium et des autres produits recyclables inclus dans ces véhicules dans le but de se conformer aux règlementations environnementales. Dans l’Union Européenne, 85% de chaque véhicule doit être réutilisé ou recyclé et 95% récupéré depuis 2015 (Directive 2000/53/EC).

Les aimants à base de Néodyme jouent un rôle important dans la fabrication de moteurs électriques plus puissants pour les véhicules et éoliennes. Il est prévu que davantage d’aimants seront disponibles au fur et à mesure que ces produits seront jetés et recyclés dans le futur. Actuellement, le recyclage de l’acier et du cuivre est très bien établi, mais le recyclage des aimants permanents de ces nouveaux moteurs plus efficaces est très limité. La Chine interdit l’importation de rebuts d’aimants permanents. La technologie ISR d’Innord constitue donc une solution propre et alternative à l’offre croissante de rebuts d’aimants permanents.

« Il est important de planifier à l’avance et nous sommes heureux que les constructeurs automobiles cherchent des moyens de recycler les aimants permanents. Nous constatons une augmentation significative des ventes de véhicules électriques et de l’installation d’éoliennes dans le monde entier, deux grands consommateurs d’aimants permanents. Nous voyons de plus en plus d’offres d’approvisionnement disponibles à partir de ces applications et la tendance est à la hausse. La Chine est clairement en avance sur les autres pays à ce niveau puisqu’elle recycle ces aimants mis au rebut depuis de nombreuses années déjà à travers leurs installations actuelles d’extraction par solvant. La technologie ISR devrait parfaitement s’intégrer dans la chaîne pour résoudre ce problème croissant du recyclage des aimants permanents en dehors de la Chine », a commenté Kiril Mugerman, président et chef de la direction de GéoMégA et d’Innord.

À propos de GéoMégA (www.geomega.ca)
GéoMégA est une société d’exploration minière québécoise dont l’objectif est la découverte et le développement durable de gisements économiques de métaux au Québec. GéoMégA s’engage à respecter les normes de l’industrie minière canadienne et se distinguer par son ingénierie innovante, l’engagement des parties prenantes et son dévouement à la transformation locale. GéoMégA détiens plus de 17,8M actions et plus de 20% de Kintavar Exploration inc. qui avance le projet de cuivre stratiform Mitchi à Québec.

Pour plus d’informations, contactez :
Kiril Mugerman
Président et Chef de la direction
Ressources GéoMégA Inc.
450-641-5119 ext. 5653
kmugerman@geomega.ca 

Mises en garde concernant les énoncés prospectifs
La Bourse de croissance TSX et son fournisseur de services de réglementation (au sens attribué à ce terme dans les politiques de la Bourse de croissance TSX) n’assument aucune responsabilité à l’égard de la pertinence ou de l’exactitude du présent communiqué.
Ce communiqué de presse peut contenir de l’information prospective ou des énoncés prospectifs au sens des lois sur les valeurs mobilières canadiennes applicables. L’information prospective et les énoncés prospectifs peuvent inclure entre autres, des énoncés relatifs aux projets, les coûts, les objectifs et la performance de la Société, ou des hypothèses relatives à ce qui précède. Dans ce communiqué de presse, les termes comme « pouvoir », « croire », « s’attendre à », « avoir l’intention », « planifier », « prévoir », « potentiel », « projets », « estimer », « continuer », ou des variantes ou des formes négatives de tels termes ou encore d’une terminologie comparable, sont utilisés pour identifier des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs ne devraient pas être interprétés comme une garantie des rendements ou résultats futurs, et ne devraient pas nécessairement donner des indications précises concernant le moment qu’un tel rendement pourra être réalisé. Rien ne garantit que les évènements prévus dans l’information prospective de ce communiqué de presse se concrétiseront, y compris la commercialisation des technologies mentionnées ci-dessus, ou, si l’un ou l’autre de ces évènements se concrétisent, quels seront les avantages que la Société en tirera. L’information prospective et les énoncés prospectifs sont basés sur l’information disponible au moment de la diffusion de ce communiqué de presse et/ou sur les prévisions faites de bonne foi par la direction, sous réserve des incertitudes, hypothèses et autres facteurs prévus ou non dont plusieurs sont indépendants de la volonté de la Société. Ces risques, incertitudes et hypothèses incluent sans s’y limiter, ceux décrits à la rubrique portant sur les facteurs de risque de la notice annuelle de la Société, pour l’exercice terminé le 31 mai 2018, laquelle est disponible sur SEDAR à l’adresse www.sedar.com; qui peuvent faire en sorte que les résultats, le rendement ou les résultats à venir de la Société soient considérablement différents de ceux indiqués de façon explicite ou implicite dans de tels énoncés prospectifs. La Société n’entend pas ni ne s’engage à actualiser ou revoir l’information prospective ou les énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse à la lumière de nouveaux renseignements, subséquents ou autres, sauf dans les cas prévus par les lois applicables.

Nouvelles de la Bourse de Toronto TSX

Nouvelles de la Bourse de croissance TSXV

Nouvelles de la Bourse de NASDAQ

Nouvelles de la Bourse de New York (NYSE)