Osisko publie une mise à jour de l’estimation des ressources minérales pour Lynx

Communiqué de presse

La teneur et le nombre d’onces ont augmenté grâce au forage intercalaire

TORONTO, 28 nov. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — Minière Osisko inc. (TSX : OSK, « Osisko » ou la « Société ») a le plaisir de publier une mise à jour de l’estimation des ressources minérales pour la zone Lynx sur son projet aurifère Windfall, entièrement détenu par la Société et situé dans la ceinture de roches vertes de l’Abitibi, dans le canton d’Urban, Eeyou Istchee Baie-James, Québec.

Les faits saillants comprennent les éléments suivants :

  • Une augmentation de la teneur des ressources indiquées à Lynx à 8,13 g/t Au
  • Une augmentation de la teneur des ressources présumées à Lynx à 9,70 g/t Au
  • L’ajout de 153 000 onces aux ressources indiquées à Lynx
  • L’ajout de 82 000 onces aux ressources présumées à Lynx
  • Les ressources indiquées globales à Windfall augmentent à 754 000 oz Au à une teneur moyenne de 8,17 g/t Au
  • Les ressources présumées globales à Windfall augmentent à 2 366 000 oz Au à une teneur moyenne de 7,11 g/t Au

Tableau 1 : Mise à jour de l’estimation des ressources minérales pour Lynx comparativement à l’estimation des ressources minérales pour cette zone présentée dans le communiqué publié par Osisko le 14 mai 2018 (seuil de coupure de 3,0 g/t Au)

Zone Indiquées Présumées
Tonnes (1) Teneur (g/t) Onces Au (1) Tonnes (1) Teneur (g/t) Onces Au (1)
Lynx – nov. 2018 1 746 000 8,13 456 000 2 005 000 9,70 625 000
Lynx – mai 2018 1 254 000 7,51 303 000 2 257 000 7,48 543 000
Variation +492 000 +0,62 +153 000 -252 000 +2,22 +82 000

Remarque : (1) Les valeurs ont été arrondies au millier près, ce qui pourrait générer de légers écarts.

La mise à jour de l’estimation des ressources minérales tient compte de 138 sondages intercalaires (107 366 mètres) réalisés dans le secteur des ressources du gîte Lynx par Osisko entre le 6 mars 2018 et le 27 octobre 2018. En tout, la mise à jour de l’estimation des ressources minérales tient compte de 613 sondages (370 714 mètres) forés dans la zone Lynx par Osisko depuis 2017. Le forage de conversion (de la catégorie présumée à la catégorie indiquée) se poursuit au gîte Windfall dans toutes les zones (Zone 27, Caribou, Underdog et Lynx). La mise à jour de l’estimation des ressources minérales globales à Windfall devrait être publiée en 2019, suivant la fin du programme de forage intercalaire en cours.

John Burzynski, président et chef de la direction, a émis ces commentaires : « Nous sommes très satisfaits de la mise à jour de l’estimation des ressources minérales pour Lynx. Nos travaux ont clairement démontré que la conversion des ressources présumées en ressources indiquées, et que le forage intercalaire en général, ont comme résultat une hausse des teneurs moyennes et une augmentation du nombre d’onces. La découverte Lynx d’Osisko représente maintenant plus d’un million d’onces en ressources globales, et nous sommes confiants que d’ici la fin du forage intercalaire, nous continuerons de voir la teneur moyenne des ressources indiquées augmenter. Les teneurs plus élevées et les onces supplémentaires démontrées dans la mise à jour des ressources publiée aujourd’hui aura aussi un effet positif important sur l’EEP de Windfall déjà robuste publiée en juillet 2018. »

Il a ensuite ajouté : « Nous avons maintenant des ressources globales très significatives avec Windfall (2 874 000 tonnes à une teneur moyenne de 8,17 g/t Au pour 754 000 onces d’or en ressources indiquées, et 10 352 000 tonnes à une teneur moyenne de 7,11 g/t Au pour 2 366 000 onces d’or en ressources présumées) et Osborne-Bell (2 587 000 tonnes à une teneur moyenne de 6,13 g/t Au pour 510 000 onces d’or en ressources présumées). Le système aurifère associé à une intrusion à Windfall demeure ouvert latéralement ainsi qu’en profondeur. Lynx et plusieurs des autres zones connues présentent un excellent potentiel d’ajouter des ressources minérales en profondeur dans l’axe de plongée, et à mesure que nous progressons dans le cadre du programme de forage de 800 000 mètres, nous nous attendons à continuer d’augmenter l’étendue du gîte Windfall. Les résultats positifs d’aujourd’hui seront suivis par d’autres travaux de confirmation des teneurs, incluant les premiers résultats de notre échantillonnage en vrac dans la zone 27, qui devraient être disponibles tel que prévu d’ici la fin du mois de décembre 2018. Nous poursuivons également le forage en profondeur sur notre découverte Triple 8 et attendons des nouvelles du trou de forage actuellement en cours d’ici la fin du mois de janvier 2019. Osisko demeure bien financée, étant l’un des explorateurs pour l’or les plus dynamiques dans l’industrie. »

La mise à jour de l’estimation des ressources minérales pour Lynx a été préparée par Osisko et révisée et auditée par Micon International Limited de Toronto, Ontario. La mise à jour provisoire a utilisé la même méthodologie (principales hypothèses, paramètres et méthodes) que celle présentée dans le rapport technique de Lac Windfall (tel que défini ci-dessous), lequel est disponible sous le profil d’émetteur d’Osisko sur SEDAR (www.sedar.com). Le forage intercalaire ciblait principalement les zones au-dessus de 500 mètres. Une quantité limitée de forage intercalaire a aussi été réalisé sur les zones en dessous de 500 mètres. En tout, 37 modèles fil-de-fer ont été mis à jour et 2 nouveaux modèles fil-de-fer ont été créés dans le cadre de l’estimation provisoire, avec une épaisseur réelle minimale de 2,0 mètres. Les modèles fil-de-fer dans la zone Lynx ont été mis à jour et créés en utilisant le même modèle géologique basé sur un système associé à une intrusion, où les zones minéralisées sont étroitement associées à des porphyres quartzofeldspathiques subvolcaniques, similaire à celui utilisé précédemment.

Les teneurs moyennes pour les ressources indiquées et présumées sont des moyennes pondérées des teneurs des blocs classés dans les catégories indiquée et présumée provenant des 39 modèles fil-de-fer de différentes dimensions. L’augmentation des ressources indiquées étaient prévisible puisque les sondages intercalaires continuent de recouper des zones à haute teneur et d’améliorer la continuité. L’augmentation de la teneur des ressources présumées est attribuable à l’augmentation de la teneur globale découlant de sondages additionnels dans cinq modèles fil-de-fer qui représentent environ 75 % des onces de catégorie présumée. L’estimation n’a tenu compte que des zones minéralisées potentiellement exploitables par des méthodes souterraines à un seuil de coupure de 3,0 g/t Au. L’estimation du seuil de coupure est basée sur les paramètres énumérés ci-dessous :

Tableau 2 : Paramètres utilisés pour l’estimation des ressources

Paramètres Unité Valeur
Prix de l’or $ US/oz 1 300
Taux de change $ US/$ CA 1,28
Récupération à l’usinage % 90
Coût de vente $ CA/oz 5
Redevances % 2,5
Coût d’extraction minière $ CA/t usinée 70
Coût G&A $ CA/t usinée 18
Coût de traitement $ CA/t usinée 30
Transport $ CA/t usinée 18
Environnement $ CA/t usinée 3
Seuil de coupure calculé g/t Au 2,96

Tableau 3 : Estimation des ressources minérales pour Windfall incluant la mise à jour pour Lynx.

Zone Indiquées Présumées
Tonnes (1) Teneur (g/t) Onces Au (1)  Tonnes (1)  Teneur
(g/t)
Onces Au (1)
Lynx 1 746 000 8,13 456 000 2 005 000 9,70 625 000
Zone 27 628 000 8,69 175 000 852 000 7,28 199 000
Caribou 318 000 7,12 73 000 2 767 000 5,80 516 000
Underdog 147 000 9,00 43 000 4 380 000 6,77 953 000
Autres 34 000 6,58 7 000 348 000 6,37 71 000
Total 2 874 000 8,17 754 000 10 352 000 7,11 2 366 000

Remarques concernant l’estimation des ressources minérales du gîte aurifère Windfall

  • L’estimation des ressources minérales de Windfall est conforme aux normes et aux lignes directrices de l’Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole (ICM) pour la publication de ressources et réserves minérales.

  • Les ressources sont présentées avant dilution et in situ et sont considérées comme ayant des perspectives raisonnables d’extraction économique.

  • La base de données comprend 1 591 sondages totalisant 704 099 mètres de forage sur l’étendue des ressources minérales, dont 950 sondages (521 058 mètres) ont été réalisés et analysés par Osisko en date du 27 octobre 2018, selon un maillage d’approximativement 25 mètres x 25 mètres (forage intercalaire) et un maillage plus large pour le forage d’expansion.

  • Tous les résultats d’analyse de carottes NQ publiés par Osisko ont été obtenus à partir de méthodes d’analyse décrites à la section « Contrôle de la qualité et protocoles de présentation » ci-dessous.

  • L’interprétation géologique des gîtes est basée sur les lithologies, les cisaillements minéralisés et l’observation que la plupart des domaines minéralisés se trouvent au contact entre les dykes porphyriques et les roches volcaniques encaissantes. L’interprétation a été réalisée au départ à partir de sections transversales espacées de 50 mètres, puis terminée dans Leapfrog, un logiciel de modélisation, où des intervalles minéralisés choisis ont été combinés pour générer des modèles fil-de-fer de la minéralisation. Les domaines sont subverticaux et de direction NE-SW, avec une plongée d’approximativement 30 degrés vers le nord-est.

  • L’estimation des ressources minérales englobe 126 domaines aurifères tabulaires et subverticaux, chacun étant défini par un modèle fil-de-fer individuel d’une épaisseur réelle d’au moins 2,0 mètres.

  • Les échantillons ont été regroupés à l’intérieur des domaines minéralisés en des composites de 2,0 mètres de long. Une valeur de zéro a été utilisée comme teneur dans le cas des carottes non analysées.

  • Une teneur de coupure supérieure pour l’or a été appliquée aux données composites et déterminée par analyse statistique de la teneur en or pour chaque zone. Elle varie de 15 g/t Au à 75 g/t Au et a été appliquée en utilisant une stratégie de coupure des valeurs supérieures en quatre étapes où la valeur de la teneur de coupure supérieure diminue à mesure que la distance d’interpolation augmente.

  • Des valeurs de densité (t/m3) ont été appliquées en fonction des lithologies suivantes : 2,78 à 2,86 pour les roches volcaniques mafiques encaissantes; 2,76 à 2,77 pour les roches volcaniques felsiques encaissantes; 2,70 à 2,83 pour les porphyres.

  • L’interpolation par krigeage ordinaire a été utilisée pour l’estimation de toutes les zones du gîte aurifère Windfall, à l’exception de la zone Underdog où une interpolation par la distance inverse au carré (ID2) a été préférée en raison d’un espacement plus large entre les sondages et d’une densité de sondages inférieure sur lesquels sont basés la création des modèles fil-de-fer. Toutes les estimations sont basées sur une dimension des blocs de 5 mètres selon un axe NE, de 2 mètres selon un axe NW et de 5 mètres en hauteur, les paramètres d’estimation étant définis à partir de l’analyse par variogramme.

  • L’estimation des ressources minérales de Windfall comprend des ressources minérales de catégorie indiquée et de catégorie présumée comme suit :

    • Les ressources minérales de catégorie indiquée sont définies manuellement et comprennent des secteurs où l’espacement entre les sondages est généralement inférieur à 25 mètres, où les blocs comprennent au moins trois sondages et où une continuité raisonnable de la géologie et de la teneur est démontrée. 

    • Les ressources minérales de catégorie présumée sont définies manuellement et comprennent des secteurs où l’espacement entre les sondages est généralement inférieur à 100 mètres, où les blocs comprennent au moins deux sondages et où une continuité de la géologie et de la teneur qui est raisonnable, mais non vérifiée, a été observée.

  • Les calculs ont été effectués avec des unités métriques (mètres, tonnes et g/t). Le contenu en métaux est présenté en once troy (tonne métrique x teneur / 31,10348).

  • Micon International Limited n’a connaissance d’aucun enjeu environnemental, lié aux permis, juridique, lié aux titres, fiscal, sociopolitique ou lié à la commercialisation, ou tout autre enjeu pertinent non abordé dans le rapport technique, qui pourrait avoir une incidence importante sur l’estimation des ressources minérales.

  • Ces ressources minérales ne sont pas des réserves minérales puisque leur viabilité économique n’a pas été démontrée. La quantité et la teneur des ressources présumées dans cette estimation de ressources minérales sont de nature incertaine et il n’y a pas eu suffisamment de travaux d’exploration réalisés pour définir ces ressources présumées comme des ressources indiquées ou mesurées. Il est raisonnable de s’attendre à ce que la majeure partie des ressources minérales présumées puissent être converties en ressources minérales indiquées en poursuivant les travaux d’exploration.

Personnes qualifiées
La mise à jour de l’estimation des ressources minérales pour la zone Lynx, dont la date d’effet est le 27 novembre 2018, a été (i) préparée par Judith St-Laurent, géo. (OGQ no 1023), B.Sc., de Minière Osisko, et (ii) révisée et approuvée par Charley Murahwi, M.Sc., géo., FAusIMM, tous deux des « personnes qualifiées » au sens attribué à ce terme dans le Règlement 43-101 sur l’information concernant les projets miniers (le « Règlement 43-101 »). M. Murahwi est un employé de Micon International Limited et il est considérée comme « indépendant » d’Osisko aux fins de l’article 1.5 du Règlement 43-101.

Le contenu scientifique et technique du présent communiqué de presse a été révisé et approuvé par M. Mathieu Savard, géo. (OGQ no 510), vice-président à l’exploration, Québec, chez Osisko, qui est une « personne qualifiée » au sens attribué à ce terme dans le Règlement 43-101.

Contrôle de la qualité et protocoles de présentation
L’épaisseur réelle des intervalles publiés est estimée à 65-80 % des longueurs présentées dans l’axe de forage pour la plupart des zones. Les résultats d’analyse n’ont pas été coupés, sauf indication contraire. Les intersections se trouvent à l’intérieur des limites géologiques des principales zones minéralisées, mais n’ont pas été corrélées à des domaines filoniens individuels pour l’instant. Les intervalles présentés comprennent des teneurs moyennes pondérées d’au moins 3,0 g/t Au diluées sur des longueurs d’au moins 2,0 m dans l’axe de forage. Tous les résultats d’analyse de carottes de forage de calibre NQ ont été obtenus soit par pyroanalyse avec tamisage métallique sur des fractions de 1 kilogramme ou par pyroanalyse standard avec fini par absorption atomique ou fini gravimétrique sur des fractions de 50 grammes soit aux laboratoires d’ALS à Val-d’Or (Québec), à Thunder Bay (Ontario), à Sudbury (Ontario) ou à Vancouver (Colombie-Britannique), soit aux laboratoires de Bureau Veritas à Timmins (Ontario). La méthode d’analyse par tamisage métallique sur une fraction de 1 kilogramme est privilégiée par le géologue lorsque l’échantillon contient de l’or grossier ou présente un pourcentage plus élevé de pyrite que les sections avoisinantes. Quelques échantillons ont aussi été analysés pour plusieurs éléments incluant l’argent, par la méthode Aqua Regia-ICP-AES d’ALS Laboratories. La conception du programme de forage, le programme d’assurance-qualité/contrôle de la qualité (« AQ/CQ ») et l’interprétation des résultats sont effectués par des personnes qualifiées appliquant un programme d’AQ/CQ conforme au Règlement 43-101 et aux meilleures pratiques de l’industrie. Des échantillons de référence et des blancs sont insérés à tous les 20 échantillons dans le cadre du programme d’AQ/CQ par la Société et par le laboratoire. Environ 5 % des pulpes d’échantillons sont expédiés à d’autres laboratoires pour des analyses de vérification.

Mise en garde à l’égard des estimations de ressources minérales
Le présent communiqué utilise les expressions ressources minérales mesurées, ressources minérales indiquées et ressources minérales présumées comme une mesure relative du niveau de confiance accordé à l’estimation des ressources minérales. Le lecteur est avisé que des ressources minérales ne sont pas des réserves minérales et que la viabilité économique de ressources qui ne sont pas des réserves minérales n’a pas été démontrée. L’estimation de ressources minérales peut être affectée de façon importante par des enjeux géologiques, environnementaux, liés aux permis, juridiques, liés aux titres, sociopolitiques, liés à la commercialisation ou d’autres enjeux pertinents. On peut raisonnablement s’attendre à ce que la majeure partie des ressources minérales présumées puissent être converties en ressources minérales indiquées en poursuivant les travaux d’exploration. L’estimation de ressources minérales est classée conformément aux Normes de l’ICM sur les définitions pour les ressources minérales et les réserves minérales de l’Institut canadien des mines, de la métallurgie et du pétrole intégrées par renvoi dans le Règlement 43-101. En vertu du Règlement 43-101, les estimations de ressources minérales présumées ne peuvent servir de fondement pour les études de faisabilité ou de préfaisabilité ni pour l’analyse économique de ressources minérales, à l’exception des évaluations économiques préliminaires tel que défini dans le Règlement 43-101. Le lecteur est avisé qu’il ne doit pas supposer que des travaux ultérieurs sur les ressources minérales présentées mèneront éventuellement à des réserves minérales qui pourraient être exploitées économiquement.

À propos de Minière Osisko inc.
Osisko est une société d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et la mise en valeur de propriétés de ressources de métaux précieux au Canada. Osisko détient une participation de 100 % dans le gîte aurifère à haute teneur du Lac Windfall, situé entre les villes de Val-d’Or et Chibougamau au Québec, ainsi qu’une participation indivise de 100 % dans un important groupe de claims dans les secteurs avoisinants d’Urban-Barry et de Quévillon (plus de 3 300 kilomètres carrés), en plus d’une participation de 100 % dans le projet Marban, situé au cœur du prolifique district minier aurifère de l’Abitibi au Québec. Osisko détient aussi des propriétés dans le district minier de Larder Lake, dans le nord-est de l’Ontario, incluant la propriété Garrison, l’ancienne mine Buffonta et la propriété minière Gold Pike. La Société détient aussi des participations et des options visant plusieurs autres propriétés dans le nord du Québec et de l’Ontario.

À propos du gîte aurifère du Lac Windfall
Le gîte aurifère du Lac Windfall est situé entre Val-d’Or et Chibougamau, dans la région de l’Abitibi au Québec (Canada). Les ressources minérales définies par Osisko, telles que divulguées dans le rapport technique de Lac Windfall (tel que défini ci-dessous), comprennent 2 382 000 tonnes à 7,85 g/t Au (601 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales indiquées et 10 605 000 tonnes à 6,70 g/t Au (2 284 000 onces) dans la catégorie des ressources minérales présumées. Pour de plus amples détails à propos des principales hypothèses, des paramètres et des méthodes employées pour l’estimation des ressources minérales concernant le projet aurifère Lac Windfall, veuillez consulter le rapport technique intitulé « Technical Report and Mineral Resource Estimate for the Windfall Lake Project, Windfall Lake and Urban-Barry Properties » et daté du 12 juin 2018 (date d’effet au 14 mai 2018), qui a été préparé par InnovExplo inc. de Val-d’Or, au Québec (le « rapport technique de Lac Windfall »). Le rapport technique de Lac Windfall est disponible sur le site web d’Osisko à l’adresse www.miniereosisko.com et sur SEDAR, sous le profil d’Osisko à l’adresse www.sedar.com. Le gîte aurifère du Lac Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada. La minéralisation se trouve dans quatre zones principales : Lynx, zone 27, Caribou et Underdog. Toutes les zones se composent de lentilles subverticales qui suivent les contacts d’intrusifs porphyriques plongeant au nord-est. Le gîte est bien défini de la surface jusqu’à une profondeur de 900mètres et demeure ouvert latéralement et en profondeur. De la minéralisation a été identifiée à 30 mètres sous la surface dans certains secteurs et jusqu’à 2 000 mètres de profondeur dans d’autres secteurs; il existe donc un grand potentiel d’étendre la zone de minéralisation connue en profondeur et dans l’axe de plongée.

Mise en garde à l’égard des renseignements prospectifs
Le présent communiqué contient des « renseignements prospectifs » au sens attribué à ce terme par les lois canadiennes applicables sur les valeurs mobilières, qui sont basés sur les attentes, les estimations, les projections et les interprétations en date du présent communiqué. Les renseignements dans le présent communiqué portant sur le fait que le gîte aurifère du Lac Windfall est actuellement l’un des projets à l’étape des ressources avec les plus hautes teneurs en or au Canada; le fait que le gîte aurifère du Lac Windfall est un système aurifère de classe mondiale; l’importance de la mise à jour de l’estimation des ressources minérales pour Lynx; les délais requis et la capacité d’Osisko, le cas échéant, de réaliser une mise à jour de l’estimation des ressources minérales pour Windfall; les délais requis et la capacité d’Osisko de compléter son programme de forage intercalaire en cours; la capacité d’Osisko, le cas échéant, de convertir les ressources minérales présumées en ressources minérales indiquées; toute augmentation de la teneur qui pourrait résulter de la conversion des ressources minérales présumées en ressources minérales indiquées; l’effet des teneurs plus élevées sur les ressources minérales définies dans le rapport technique de Lac Windfall; les résultats de l’échantillonnage en vrac dans la zone 27; les délais requis et la capacité d’Osisko, le cas échéant, de publier une mise à jour sur la zone 27 d’ici la fin du mois de décembre 2018; les résultats du forage en profondeur sur la découverte Triple 8; les délais requis et la capacité d’Osisko, le cas échéant, de publier des renseignements sur le trou de forage actuellement en cours d’ici la fin du mois de janvier 2019; l’importance, le cas échéant, des nouveaux résultats du programme d’exploration et de forage profond en cours sur le projet aurifère du Lac Windfall; le potentiel pour des extensions en profondeur des zones minéralisées Lynx et Underdog; le potentiel, le cas échéant, pour des extensions en profondeur des zones Deep Lynx et Deep Underdog; le type de forage et son prolongement sur les zones Deep Underdog et Deep Lynx; la réussite du programme d’exploration et de forage profond d’Osisko sur le projet aurifère du Lac Windfall, le cas échéant; la projection dans l’axe de la plongée des structures aurifères; le programme de forage actuel de 800 000 mètres; le type de forage inclus dans le programme de forage; la minéralisation potentielle; le potentiel de prolonger la minéralisation vers le haut et vers le bas dans l’axe de plongée ainsi qu’en profondeur au gîte aurifère du Lac Windfall; la capacité de mettre en valeur toute minéralisation d’une façon économique; la capacité de réaliser toute activité d’exploration proposée et les résultats de ces activités, y compris la continuité ou l’extension de toute minéralisation; ainsi que tout autre renseignement dans les présentes qui n’est pas un fait historique, pourraient constituer des « renseignements prospectifs ». Tout énoncé qui implique des discussions à l’égard de prévisions, d’attentes, d’interprétations, d’opinions, de plans, de projections, d’objectifs, d’hypothèses, d’événements ou de rendements futurs (utilisant souvent, mais pas forcément, des expressions comme « s’attend » ou « ne s’attend pas », « est prévu », « interprété », « de l’avis de la direction », « anticipe » ou « n’anticipe pas », « planifie », « budget », « échéancier », « prévisions », « estime », « est d’avis », « a l’intention », ou des variations de ces expressions ou des énoncés indiquant que certaines actions, certains événements ou certains résultats « pourraient » ou « devraient » se produire, « se produiront » ou « seront atteints ») n’est pas un énoncé de faits historiques et pourrait constituer des renseignements prospectifs et a pour but d’identifier des renseignements prospectifs. Ces renseignements prospectifs reposent sur des hypothèses raisonnables et des estimations faites par la direction d’Osisko au moment où elles ont été formulées. Ils impliquent des risques connus et inconnus, des incertitudes et d’autres facteurs qui pourraient faire en sorte que les résultats réels, le rendement ou les réalisations d’Osisko soient sensiblement différents des résultats, du rendement ou des réalisations futurs explicitement ou implicitement indiqués par de tels renseignements prospectifs. Ces facteurs comprennent notamment les risques associés à la capacité des activités d’exploration (incluant les résultats de forage) de prédire la minéralisation avec exactitude; les erreurs dans la modélisation géologique de la direction; la capacité d’Osisko de réaliser d’autres activités d’exploration incluant du forage; la participation dans le projet aurifère du Lac Windfall; la capacité de la Société d’obtenir les autorisations requises et de clôturer les transactions selon les modalités annoncées; les résultats des activités d’exploration; les risques liés aux activités minières; la conjoncture économique mondiale; les prix des métaux; la dilution; les risques environnementaux; et les actions communautaires et non gouvernementales. Bien que les renseignements prospectifs contenus dans le présent communiqué soient basés sur des hypothèses considérées raisonnables de l’avis de la direction au moment de leur publication, Osisko ne peut garantir aux actionnaires et aux acheteurs éventuels de titres de la Société que les résultats réels seront conformes aux renseignements prospectifs, puisqu’il pourrait y avoir d’autres facteurs qui auraient pour effet que les résultats ne soient pas tels qu’anticipés, estimés ou prévus, et ni Osisko ni aucune autre personne n’assume la responsabilité pour la précision ou le caractère exhaustif des renseignements prospectifs. Osisko n’entreprend et n’assume aucune obligation d’actualiser ou de réviser tout énoncé prospectif ou tout renseignement prospectif contenu dans les présentes en vue de refléter de nouveaux événements ou de nouvelles circonstances, sauf si requis par la loi.

POUR NOUS JOINDRE :

John Burzynski
Président et chef de la direction
(416) 363-8653

Nouvelles de la Bourse de Toronto TSX

Nouvelles de la Bourse de croissance TSXV

Nouvelles de la Bourse de NASDAQ

Nouvelles de la Bourse de New York (NYSE)