TransCanada va mettre sur pied le projet de gazoduc Coastal GasLink

Communiqué de presse

CALGARY (Alberta), 03 oct. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — Communiqué de presse – TransCanada Corporation (TSX : TRP) (NYSE : TRP) (TransCanada) a annoncé aujourd’hui qu’elle allait entreprendre la construction du projet de gazoduc Coastal GasLink (Coastal GasLink) après l’annonce de l’homologation de l’installation de liquéfaction de gaz naturel de LNG Canada à Kitimat (Colombie-Britannique) plus tôt aujourd’hui par les participants à la coentreprise LNG Canada, un consortium composé de Shell, PETRONAS, PetroChina, Mitsubishi Corporation et KOGAS (les Participants à LNG Canada).

” L’annonce d’aujourd’hui représente un pas en avant important pour le projet Coastal GasLink ainsi que pour la province de la Colombie-Britannique et le pays “, a déclaré Russ Girling, président et directeur général de TransCanada. ” L’ampleur du travail entrepris au cours des six dernières années a été considérable. Cela démontre la motivation de nos équipes, de nos partenaires, des communautés et des groupes autochtones de Colombie-Britannique à travailler ensemble afin d’atteindre un objectif unique, à savoir la promotion du GNL au large de la côte ouest du Canada, qui contribuera à optimiser la valeur de nos importantes ressources de gaz naturel d’une manière durable et responsable. “

Coastal GasLink est un gazoduc de 670 kilomètres (420 miles) conçu pour transporter du gaz naturel à partir de la région productrice de gaz de Montney, près de Dawson Creek (Colombie-Britannique) jusqu’à l’installation de LNG Canada à Kitimat. Le gazoduc aura une capacité initiale d’environ 2,1 milliards de pieds cubes par jour (Gpi/j) avec un potentiel d’expansion pouvant atteindre environ 5 Gpi/j. Les activités de construction devraient commencer début 2019, avec une date de mise en service prévue pour 2023.

Le projet estimé à 6,2 milliards de dollars canadiens repose sur des ententes de services de transport de 25 ans (avec des dispositions de renouvellement supplémentaire) conclues avec les Participants à LNG Canada et comprend des coûts de pré-développement d’environ 470 millions de dollars à ce jour. La majeure partie des dépenses de construction auront lieu en 2020 et 2021. Sous réserve des conditions générales, les différences entre le coût en capital estimatif et le coût final du projet seront recouvrées dans les futurs droits pipeliniers. Dans le cadre du plan de financement, TransCanada a l’intention de faire appel aux partenaires de la coentreprise et au financement de projet pour Coastal GasLink, et a retenu RBC Capital Markets à titre de conseillers.

” Une fois construit, Coastal GasLink deviendra une composante essentielle de l’infrastructure de gazoducs de la Colombie-Britannique, reliant nos ressources de gaz naturel abondantes et peu coûteuses aux marchés mondiaux “, a ajouté Russ Girling. ” De solides indicateurs de base du marché sous-jacent, combinés à un soutien commercial solide pour le projet, nous permettent de financer prudemment le projet Coastal GasLink au cours de sa construction pluriannuelle ainsi que notre programme d’immobilisations à court terme de 28 milliards de dollars, en adéquation avec notre solide profil financier établi de longue date. “

Le projet Coastal GasLink a été proposé pour la première fois en 2012 après que TransCanada a été choisie comme partenaire de choix de LNG Canada pour concevoir, construire, détenir et exploiter le réseau de gazoducs. Depuis lors, l’équipe de Coastal GasLink a réalisé d’importants travaux et franchi avec succès des étapes clés grâce à ses études approfondies sur l’environnement et sur le terrain, ses approbations réglementaires et ses programmes de consultation et de coopération destinés aux communautés locales et groupes autochtones dans le cadre de la conception et de la planification du projet. Le projet a fait l’objet d’un certificat d’évaluation environnementale en 2014, après la présentation d’une demande détaillée de 7 200 pages au bureau d’évaluation environnementale de la Colombie-Britannique et une période de consultation publique approfondie qui a abouti à un solide examen technique et environnemental de deux ans pour obtenir les permis. Les permis réglementaires nécessaires ont été accordés peu de temps après par la Commission du pétrole et du gaz de la Colombie-Britannique, ce qui a permis de lancer la construction du projet Coastal GasLink.

Le projet de gazoduc Coastal GasLink mobilisera 2 000 à 2 500 personnes pendant la construction et générera environ 20 millions de dollars par an en avantages durables en matière d’impôts fonciers pour les communautés de la Colombie-Britannique, générant une relance économique et des fonds supplémentaires pour répondre aux besoins de la communauté à l’échelle locale et provinciale.

Voici quelques-uns des faits marquants du projet :

  • réception de tous les permis réglementaires importants nécessaires pour entreprendre la construction;
  • réalisation d’études environnementales sur le terrain (plus de 441 000 heures) pour évaluer l’habitat aquatique, la faune, le relief, les sols, la végétation et les zones humides, l’environnement atmosphérique, l’hydrologie, les ressources archéologiques et le bois;
  • réalisation de tous les travaux sur le terrain nécessaires à la préparation des activités liées à la construction le long du tracé du gazoduc;
  • collaboration directe avec les groupes autochtones afin de leur offrir des occasions significatives de contribution à la planification du projet. À ce jour, plus d’un tiers des travaux sur le terrain réalisés dans le cadre du projet ont été effectués par des Autochtones;
  • confirmation d’environ 2,8 milliards de dollars en contrats de construction aux quatre entrepreneurs principaux du projet;
  • attribution directe de contrats de 620 millions de dollars aux entreprises et aux entrepreneurs autochtones pour les activités de construction, avec un montant supplémentaire de 400 millions de dollars prévu pour les groupes autochtones et les communautés nordiques de la Colombie-Britannique pendant la période de construction, pour un total d’environ un milliard de dollars de dépenses locales dans la province de Colombie-Britannique;
  • signature d’accords de projet et d’ententes communautaires avec les 20 bandes autochtones choisies le long du tracé du gazoduc, confirmant l’important soutien des communautés autochtones de la province.

” Notre équipe a démontré qu’elle possédait les connaissances et l’expertise nécessaires pour faire avancer ce projet important en toute sécurité et de manière responsable, tout en sachant que notre réussite passe par les relations de travail étroites que nous avons nouées avec les groupes autochtones et les communautés locales de la Colombie-Britannique. Le moment est venu de construire ce gazoduc. Nous sommes prêts et souhaitons exprimer notre profonde gratitude aux communautés et aux groupes des Premières Nations qui ont soutenu notre projet au cours des six dernières années “, a conclu Russ Girling.

Pour obtenir de plus amples renseignements, suivez-nous sur Twitter @CoastalGasLink et @TransCanada; ainsi que sur Facebook et LinkedIn.

À propos de TransCanada
Forte de plus de 65 années d’expérience, la société TransCanada est l’un des chefs de file dans les secteurs du développement responsable et de l’exploitation fiable d’infrastructures énergétiques en Amérique du Nord, incluant des gazoducs et des oléoducs, ainsi que des installations de production d’énergie électrique et de stockage de gaz. TransCanada exploite l’un des plus grands réseaux de transport de gaz naturel qui s’étend sur plus de 91 900 kilomètres (57 100 miles), exploitant presque tous les grands bassins d’approvisionnement gazier d’Amérique du Nord. TransCanada est le plus grand fournisseur de services de stockage de gaz et de services connexes, avec une capacité de 653 milliards de pieds cubes. Grande productrice d’électricité indépendante, la société TransCanada possède environ 6 100 mégawatts de production d’énergie au Canada et aux États-Unis, ou en détient une participation. TransCanada est également le promoteur et l’exploitant de l’un des plus importants réseaux de distribution d’hydrocarbures liquides en Amérique du Nord, d’une longueur d’environ 4 900 kilomètres (3 000 miles), reliant les sources croissantes d’approvisionnement pétrolier à l’échelle du continent aux marchés et aux raffineries clés. Les actions ordinaires de TransCanada se négocient sous le symbole TRP aux bourses de Toronto et de New York. Consultez le site TransCanada.com pour en apprendre davantage ou suivez-nous sur les réseaux sociaux.

RENSEIGNEMENTS PRÉVISIONNELS

La présente publication contient des renseignements d’ordre prévisionnel et fait l’objet d’incertitudes et de risques importants (ce type de déclaration a généralement recours à des termes comme ” anticiper “, ” prévoir “, ” penser “, ” susceptible de “, ” devrait “, ” estimer “, ” avoir l’intention de ” ou à d’autres termes semblables). Les déclarations de type prévisionnel contenues dans le présent document ont pour objectif de renseigner les détenteurs de titres et investisseurs potentiels de TransCanada à son sujet et celui de ses filiales. Ces renseignements concernent notamment l’évaluation, par la direction, des projets d’avenir et des perspectives financières de TransCanada et de ses filiales. Tous les renseignements prévisionnels reflètent les suppositions et opinions de TransCanada en fonction des données disponibles à l’heure où les déclarations ont été faites. Par conséquent, ils ne constituent aucunement une quelconque garantie des performances futures. Nous invitons les lecteurs à ne pas se fonder de manière excessive sur ces renseignements prévisionnels, donnés à la date du présent communiqué, et à ne pas utiliser les renseignements financiers prospectifs à des fins autres que celles prévues. TransCanada ne s’engage aucunement à mettre à jour ou à réviser les renseignements prévisionnels, sauf lorsque la loi l’exige. Pour tout renseignement complémentaire sur les suppositions émises et sur les incertitudes et risques pouvant faire différer les résultats réels des résultats anticipés, nous vous invitons à consulter le Rapport trimestriel à l’intention des Actionnaires, en date du 2 août 2018, et le Rapport annuel de 2017, déposés sous le profil de TransCanada sur le site Internet de SEDAR à l’adresse www.sedar.com et auprès de la Commission des valeurs mobilières des États-Unis (U.S. Securities and Exchange Commission) à l’adresse suivante : www.sec.gov.

Personne-ressource auprès des médias :
Jacquelynn Benson
403.920.5742 ou 800.608.7859

Personnes-ressources de TransCanada auprès des analystes et des investisseurs :
David Moneta/Duane Alexander
403.920.7911 ou 800.361.6522

Nouvelles de la Bourse de Toronto TSX

Nouvelles de la Bourse de croissance TSXV

Nouvelles de la Bourse de NASDAQ

Nouvelles de la Bourse de New York (NYSE)