TSX accepte un avis d’intention de procéder à une offre publique de rachat dans le cours normal des activités

Communiqué de presse

AURORA, Ontario, 14 nov. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — Magna International Inc. (TSX : MG ; NYSE : MGA) a annoncé aujourd’hui que la Bourse de Toronto (le « TSX ») avait accepté son avis d’intention de procéder à une offre publique de rachat dans le cours normal de ses activités (l’« Avis »). En vertu de cet Avis, Magna peut racheter jusqu’à concurrence de 33 200 000 Actions ordinaires Magna (l’« Offre »), soit environ 10 % du flottant. Au 2 novembre 2018, Magna comptait 334 257 524 Actions ordinaires émises et en circulation, dont un flottant composé de 332 209 834 actions ordinaires.

Les principaux objectifs visés par l’Offre sont des rachats aux fins d’annulation, ainsi que des rachats pour financer les attributions ou programmes de rémunération en actions de Magna et/ou les obligations de Magna eu égard à ses régimes de participation différée aux bénéfices. Magna pourrait racheter ses Actions ordinaires, ponctuellement, si elle estime que le cours de marché de celles-ci est intéressant, que cet achat constituerait un usage à bon escient des finances de l’entreprise et qu’il servirait au mieux les intérêts de la Société.

L’Offre débutera le 15 novembre 2018 et prendra fin le 14 novembre 2019, dernier délai. Tous les achats d’Actions ordinaires dans le cadre de l’Offre pourront être effectués sur le TSX, au cours de marché en vigueur au moment de l’achat en vertu des règles et politiques du TSX ou sur le New York Stock Exchange (le « NYSE »), la Bourse de New York, en conformité avec la Règle 10b-18 aux termes de la loi américaine sur les valeurs mobilières U.S. Securities Exchange Act de 1934. Les achats peuvent également être effectués par le biais de systèmes de négociation parallèles au Canada et/ou aux États-Unis, ainsi qu’au moyen de contrats de gré à gré ou dans le cadre d’un programme spécifique de rachat d’actions aux termes d’une ordonnance de dispense pour offre publique de rachat rendue par un organisme de réglementation des valeurs mobilières. Les achats effectués au moyen de contrats de gré à gré ou dans le cadre d’un programme spécifique de rachat d’actions aux termes d’une telle ordonnance seront effectués moyennant un escompte par rapport au cours du marché en vigueur. Les règles et politiques du TSX contiennent des restrictions relatives au nombre d’actions qu’il est possible d’acheter dans le cadre de l’Offre, fondées sur la moyenne des volumes de négociation journaliers d’Actions ordinaires sur le TSX. De même, les clauses de « Safe Harbor » de la Règle 10b-18 imposent certaines limitations quant au nombre d’actions qui peut être acheté sur le NYSE par jour. En conséquence de ces restrictions, sous réserve de certaines exceptions relatives aux achats de blocs de titres, le nombre maximum d’actions qui peuvent être achetées par jour pendant l’Offre sur le TSX est de 256 449 sur la base de 25 % du volume de négociation journalier moyen au cours des six mois précédents (ce volume étant de 1 025 798 Actions ordinaires sur le TSX). Sous réserve de certaines exceptions relatives aux achats de blocs de titres, le nombre maximum d’actions qui peut être acheté par jour sur le NYSE sera égal à 25 % du volume moyen de négociation journalier au cours des quatre semaines calendaires précédant la date d’achat. Sous réserve d’exigences réglementaires, le nombre réel d’Actions ordinaires achetées et le calendrier de ces achats, le cas échéant, seront arrêtés par Magna eu égard aux futures fluctuations de cours et à d’autres facteurs. Tous les achats seront soumis aux périodes normales d’interdictions d’opérations qui s’imposent à Magna. Tous les achats réalisés pendant une période d’interdiction d’opérations s’effectueront uniquement en vertu d’un régime d’achat de titres automatique prédéfini que Magna peut conclure avec son courtier désigné.

L’offre actuelle de rachat de titres dans le cours normal des activités de Magna annoncée en novembre 2017 portant sur l’achat jusqu’à concurrence de 35 800 000 Actions ordinaires expirera le 14 novembre 2018. À la clôture des négociations le 2 novembre 2018, Magna avait racheté 28 791 909 Actions ordinaires au cours moyen pondéré de 57,80 USD. Ces achats ont été effectués dans le cadre de transactions de marché ouvertes sur le TSX et le NYSE, ainsi que par l’intermédiaire de programmes spécifiques de rachats d’actions aux termes d’une ordonnance de dispense pour offre publique de rachat rendue par un organisme de réglementation des valeurs mobilières. 

RELATIONS INVESTISSEURS
Louis Tonelli, Vice-Président des Relations investisseurs
louis.tonelli@magna.com  │ +1 905.726.7035

RELATIONS PRESSE
Tracy Fuerst, Directeur de la Communication d’entreprise et des relations publiques
tracy.fuerst@magna.com  │ +1 248.631.5396

À PROPOS DE MAGNA INTERNATIONAL(1) – Nous comptons plus de 173 000 employés forts d’un esprit d’entreprise qui se consacrent à la fourniture de solutions de mobilité. Nous sommes une entreprise de technologie de la mobilité et l’un des plus grands fournisseurs automobiles au monde avec 340 établissements de fabrication et 89 centres de développement de produits, d’ingénierie et de vente dans 27 pays. Nos capacités concurrentielles comprennent les structures et les parties extérieures de carrosserie, les technologies de l’énergie et de la vision, les systèmes de sièges et des solutions complètes pour les véhicules. Nos actions ordinaires sont négociées à la Bourse de Toronto (MG) et à la Bourse de New York (MGA). Pour en savoir plus sur Magna, veuillez consulter www.magna.com.

DÉCLARATIONS PROSPECTIVES

À l’exception des déclarations de faits historiques, le présent communiqué de presse contient des « déclarations prospectives » au sens de la législation en vigueur sur les valeurs mobilières, y compris, sans s’y limiter, les futurs achats de nos Actions ordinaires dans le cadre d’une Offre publique de rachat dans le cours normal des activités, y compris moyennant des contrats de gré à gré ou un programme spécifique de rachat d’actions aux termes d’une ordonnance de dispense pour offre publique de rachat rendue par l’Ontario Securities Commission. Les déclarations prospectives peuvent inclure des projections financières et autres, ainsi que des déclarations concernant nos futurs projets, objectifs ou performances économiques, voire les hypothèses sous-jacentes aux susvisés. Nous employons des termes tels que « peut », « voudrait », « pourrait », « devrait », « va/vont », probablement, « s’attendre à », « anticiper », « estimer », « avoir l’intention de », « planifier », « prévoir », « perspectives » « projet », « estimation » et des expressions similaires qui suggèrent des résultats ou événements futurs et permettent d’identifier les déclarations prospectives. Toute déclaration prospective se fonde sur des informations actuellement à notre disposition et repose sur des hypothèses et des analyses que nous avons faites à la lumière de notre expérience et de notre perception des tendances historiques, des conditions actuelles et des évolutions futures attendues, ainsi que d’autres facteurs que nous jugeons appropriés dans les circonstances. Toutefois, que ces résultats et évolutions réels soient conformes à nos prévisions et prédictions dépend d’un grand nombre de risques, hypothèses et incertitudes, dont un grand nombre échappe à notre contrôle et dont les effets peuvent être difficiles à prédire. Parmi ces risques, hypothèses et incertitudes figurent, sans s’y limiter, l’impact : des cycles économiques ; des taux de change relatifs ; des risques liés à la souplesse financière ; des fluctuations de cours des titres ; des procédures légales et réglementaires intentées à notre encontre ; des modifications apportées aux lois et à d’autres facteurs exposées dans notre Notice annuelle déposée auprès des commissions en charge des valeurs mobilières au Canada et dans notre rapport annuel au Format 40-F déposé auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis, ainsi tous autres dépôts de documents ultérieurs. Lors de l’évaluation des déclarations prospectives, les lecteurs sont invités à ne pas se fier de manière indue aux déclarations prospectives et à envisager avec précision les différents facteurs susceptibles de faire en sorte que les événements ou résultats réels diffèrent sensiblement de ceux indiqués dans ces énoncés prospectifs.

 (1)  Les chiffres se rapportant aux opérations de fabrication, au développement de produits, à l’ingénierie et aux centres de vente, ainsi qu’aux effectifs incluent certaines opérations mises en équivalence.

Nouvelles de la Bourse de Toronto TSX

Nouvelles de la Bourse de croissance TSXV

Nouvelles de la Bourse de NASDAQ

Nouvelles de la Bourse de New York (NYSE)