XBiotech annonce la publication de l’analyse post-hoc pour une étude sur le cancer colorectal de Phase III

Communiqué de presse

Les biomarqueurs prédisent des taux de réponse au traitement au bermekimab considérablement plus élevés chez les patients atteints d’un cancer de stade avancé

AUSTIN, Texas, 13 déc. 2018 (GLOBE NEWSWIRE) — XBiotech Inc. (NASDAQ : XBIT) a annoncé aujourd’hui la publication des résultats de l’analyse des biomarqueurs clés des patients atteints de cancer colorectal traités par le bermekimab dans le cadre de son étude européenne de Phase III. Le manuscrit intitulé, « Interleukin-1 Receptor Antagonist (IL-1ra) Levels Predict Favorable Outcome after Bermekimab, a First-in-Class True Human Interleukin-1α Antibody, in a Phase III Randomized Study of Advanced Colorectal Cancer », a été publié en ligne sur la revue OncoImmunology.

Les résultats indiquent que les patients présentant des taux relativement bas d’IL-1ra ou d’IL-6 étaient plus susceptibles de répondre au traitement par le bermekimab et d’atteindre le critère principal de l’étude. Le critère principal de l’étude consistait à mesurer une combinaison de symptômes physiques : douleur, fatigue, anorexie et affaiblissement musculaire, qui tendent à s’aggraver avec le cancer à un stade avancé, afin de déterminer si ces symptômes se stabilisaient ou s’amélioraient avec le traitement. Les clients ayant atteint le critère d’évaluation principal de l’étude de Phase III présentaient un cinquième d’effets indésirables graves, étaient deux fois plus susceptibles de ne pas présenter de croissance tumorale, s’amélioraient de manière significative avec toutes les mesures de la qualité de vie et avaient une survie presque trois fois supérieure à celle observée auparavant par comparaison aux échecs.

Les résultats de l’analyse de Dr Razelle Kurzrock ont montré que, chez les patients présentant des taux d’IL-1ari relativement bas au départ, 41 % des patients traités par le bermekimab avaient atteint le critère d’évaluation principal, contre 33 % seulement des patients du groupe de traitement au bermekimab (19 % des patients sous placebo ont atteint le critère d’évaluation principal). Toutefois, dans la publication, il a été signalé que chez les patients présentant des taux de prétraitement relativement bas, à la fois pour IL-1ra et IL-6, 46 % des patients du groupe bermekimab, contre seulement 17 % sous placebo, ont atteint le critère principal (p < 0,01). Environ 28 % des patients de l’étude répondaient aux critères de faibles IL-1ra et IL-6.

Dr Razelle Kurzrock, auteure principale de la publication, est Chef de la Division hématologie et oncologie et Directrice du Center of Personalized Cancer Therapy de Moores, au Moores Cancer Center, Université de Californie à San Diego. Dr Kurzrock a déclaré : « Ces résultats nous aident à mieux identifier les patients atteints d’un cancer à un stade avancé pouvant bénéficier d’un traitement ciblé qui interrompt le processus inflammatoire, réduisant ainsi la croissance tumorale et la morbidité liée au cancer. Nous espérons que ces résultats nous aideront à utiliser avec efficacité le bermekimab dans le traitement du cancer ».

À propos de Razelle Kurzrock, M.D.
Dr. Kurzrock est une oncologue médicale et une experte renommée en médecine de précision. C’est un leader éclairé dans l’utilisation de thérapies anti-cytokines pour le traitement du cancer ; elle est l’un des premiers leaders à reconnaître l’importance de la voie interleukine-1 dans le cancer. Au MD Anderson Cancer Center de l’Université du Texas, Dr Kurzrock a élaboré l’un des programmes d’essais cliniques de phase 1 les plus réussis dans le pays et a été l’auteure principale de l’étude pionnière sur le cancer colorectal de XBiotech. Actuellement, Dr Kurzrock assure les fonctions suivantes : Directrice adjointe principale de Clinical Science, Murray, Professeur en médicine, Directrice du Center for Personalized Cancer Therapy and Clinical Trials Office, et Chef d’équipe de Thérapeutique expérimentale au Moores Cancer Center à l’Université de Californie à San Diego. Dr. Kurzrock est aussi Chef de la Division Hématologie & Oncologie à l’École de médecine de l’Université de Californie à San Diego (« UC San Diego School of Medicine »). Dr Kurzrock siège au Conseil consultatif scientifique de XBiotech.

À propos des anticorps thérapeutiques True Human™
Les anticorps True Human™ de XBiotech sont dérivés sans modification, de personnes possédant une immunité naturelle contre certaines maladies. Avec la découverte et des programmes cliniques à travers de multiples domaines thérapeutiques, les anticorps True Human de XBiotech ont le potentiel de libérer l’immunité naturelle du corps pour lutter contre la maladie avec un degré de sécurité, de l’efficacité et de tolérance démultiplié.

À propos de XBiotech
XBiotech est une société internationale de biosciences entièrement intégrée, qui fait figure de pionnière dans la découverte, le développement et la mise sur le marché d’anticorps thérapeutiques basés sur sa technologie exclusive True Human™. XBiotech s’attache actuellement à faire avancer un important flux de thérapies par anticorps visant à redéfinir les normes de soins en oncologie, dans les maladies inflammatoires et les pathologies infectieuses. Ayant son siège à Austin, au Texas, XBiotech gère également le développement de technologies de fabrication biotechniques innovantes conçues pour produire, de manière plus rapide, plus rentable et plus souple, de nouvelles thérapies dont les patients ont un besoin urgent dans le monde entier. Pour de plus amples informations, consulter le site www.xbiotech.com.

Avertissement concernant les énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs, notamment des déclarations relatives aux opinions et attentes de la direction, qui impliquent d’importants risques et incertitudes. Dans certains cas, il est possible de repérer un énoncé prospectif du fait de l’emploi de termes tels que « peut », « pourra », « devrait », « pourrait », « prévoir », « tabler sur », « envisager », « s’attendre à », « penser », « estimer », « prédire », « projeter », « avoir l’intention » ou « continuer » ou la forme négative de ces termes et d’autres termes similaires, même si tous les énoncés prospectifs ne contiennent pas toujours ces termes identificateurs. Ces énoncés prospectifs sont sujets aux risques et incertitudes inhérents aux prévisions de résultats et d’états futurs qui peuvent conduire à ce que les résultats réels diffèrent de manière importante de ceux prévus dans ces énoncés. Ces risques et incertitudes sont assujettis aux informations exposées à la section « Facteurs de risque » de certains rapports que la Société a déposés auprès de la Securities and Exchange Commission (SEC). Les énoncés prospectifs ne sont pas des garanties de performances futures, et les résultats d’exploitation réels de la Société, sa situation financière et ses liquidités ainsi que l’évolution du secteur dans lequel elle mène ses activités peuvent différer considérablement des énoncés prospectifs contenus dans ce communiqué de presse. Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué ne sont valables qu’à la date de ce dernier. La Société n’assume aucune obligation de mettre à jour lesdits énoncés prospectifs, que ce soit à la suite de nouvelles informations, d’événements futurs ou autrement, après la date du présent communiqué de presse.

Contact
Ashley Otero
aotero@xbiotech.com
512-386-2930

Nouvelles de la Bourse de Toronto TSX

Nouvelles de la Bourse de croissance TSXV

Nouvelles de la Bourse de NASDAQ

Nouvelles de la Bourse de New York (NYSE)